20 ans Rwanda, rester là ... le coeur debout

Le , par L’équipe de Là-bas

Rwanda, 20 ans ... Théodosie

Nous partons à nouveau pour le Rwanda aujourd’hui. Oui, tout est propre... bien rangé... bien astiqué... bien discipliné comme on nous l’avait dit, et surtout... bien surveillé. Chacun surveille chacun. Derrière la brillante façade, la vie de la grande majorité ne s’améliore guère. Pour beaucoup, le rêve c’est de quitter ce pays tenu par une main de fer. Et il y a surtout le poids de la mémoire en ces temps de commémoration et de deuil où se réveillent TOUTES... les douleurs fantômes. Des fantômes bien présents puisque les survivants sont obligés de vivre à côté de ceux qui ont tué leurs familles...
Nous commençons par essayer de retrouver ceux que nous avons rencontrés au cours de nos reportages (1994, 1995, 1996, 1998, 2004) THEODOSIE, nous n’avons que son nom et le lieu où nous l’avions rencontrée en 1996 : NDERA, près de Kigali. C’était le jour où ses voisins réfugiés au Congo revenaient au village. Des voisins qui avaient massacré toute sa famille. 18 ans après, nous partons à sa recherche.

Reportage : Giv Anquetil, Daniel Mermet

Programmation musicale :
- Drianke, par Limousine

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.