La Coupe est pleine ! (2)

Le , par Jonathan Duong

Écouter l'émission

« Les collines verdoyantes et les plages de sable blanc bordant l’océan sont une véritable invitation à l’aventure. » On n’est jamais déçu avec les poètes pour guides touristiques. Souvenez-vous, « si tu vas à Rio, n’oublie pas de monter là-haut ». Et là-haut, c’étaient les favelas ! Depuis longtemps, la beauté époustouflante de Rio, c’est les favelas qui couronnent cette ville. Alors en attendant le prochain match, visite dans la plus ancienne favela, Morro da Providência, qui date de 1897, où les habitants luttent contre la gentrification de leur quartier, résistent et s’organisent. L’urbaniste Carlos Vainer est aussi avec nous, pour nous donner son interprétation et son regard sur Rio de Janeiro.

Le deuxième volet d’un reportage à Rio de Janeiro de Daniel Mermet et Antoine Chao.

Traduction : Anne Vigna.

Programmation musicale :
- Eu sou favela, par Seu Jorge
- Consequencias da pacificaçao, par DJ Sapão do Tuita et MC Colombia
- Favela, par Los Indios Trabajaras
- Kolleidosonic, par Maga Bo’s

À lire :
Métropoles des Amériques en mutation, sous la direction de Luc-Normand Tellier et Carlos Vainer (2012, Presses de l’Université du Québec)

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.