Lordon sort de l’euro !

Le , par L’équipe de Là-bas

LA MALFAÇON. Entretien avec Frédéric LORDON

Bonjour Marine Lordon ! Ça n’a pas loupé. Remettre en cause l’Union Monétaire Européenne qui assure l’hégémonie des marchés de capitaux sur les politiques économiques européennes, et aussitôt vous voilà assimilé au FN. Sortir de l’Euro pour restaurer la souveraineté populaire, et vous voilà accusé de repli nationaliste, alors même que l’austérité imposée sans débat par autant de "traités" martyrisent des millions d’Européens et réveillent les vieux démons que l’Europe prétendait conjurer...

Entretien : Daniel Mermet

Programmation musicale :
- Tout bradé, par Les Grandes Bouches
- Euroslow, par Les Wampas

À lire :
- La malfaçon : monnaie européenne et souveraineté démocratique, de Frédéric Lordon (2014, aux éditions Les Liens qui Libèrent)
- En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite, de Pierre-Yves Bulteau (2014, aux Éditions de l’Atelier)
- Pauvres actionnaires ! Quarante ans de discours économique du Front national passés au crible, de François Ruffin (2014, édité par Fakir Éditions)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Sur notre site

Dans les livres

  • La malfaçon : monnaie européenne et souveraineté démocratique

    L’européisme est devenu le pire ennemi de l’Europe. Ne voulant plus que « l’Europe » intransitivement, c’est-à-dire sans le moindre égard pour ses contenus concrets, prêt s’il le faut à martyriser des peuples entiers, en Grèce, au Portugal ou en Espagne, il est devenu une obstination aveugle auquel il est temps de mettre un coup d’arrêt.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Kaffee Repaire de Berlin reprend ! Mathieu Pouydesseau, ancien membre du Bureau National du Parti socialiste à titre des frondeurs, démissionnaire suite à la loi sur la déchéance de nationalité, nous présentera la nouvelle réforme du travail 2.0 et ses raisons. Le 2 août 2017, le Sénat votait le (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.