Bonjour Monsieur Ford

Le , par L’équipe de Là-bas

18 août 1938, aux USA, c’est jour de fête à Dearborn. Le grand industriel Henry Ford organise une réception pour fêter sa nouvelle médaille. Il vient de recevoir - à l’occasion de ses 75 ans - un petit colis de la part du chancelier Adolf Hitler, qui lui octroie la Grande Croix de l’Ordre de l’Aigle, la plus haute décoration du Reich pour les étrangers.

Outre un soutien sans faille à l’industrie civile et militaire nazie, Ford partage avec Hitler un antisémitisme violent et obsessionnel.

Ce n’est qu’en 1942 que Ford devra faire semblant de cesser ses relations avec l’Allemagne nazie... mais il sera quand même indemnisé après la guerre pour les dommages qu’ont subi ses usines en Allemagne à cause des bombardements alliés.

A l’heure où Daniel Mermet et Giv Anquetil partent aux Etats-Unis, en reportage dans le cadre des élections de novembre, voilà une heure en compagnie du journaliste canadien Max Wallace...

Programmation musicale :

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :