Belgique : une louche de caviar sous un cornet de frites

Le , par L’équipe de Là-bas

Bernard a du mal avec la gauche au pouvoir. En 1981 déjà, il s’exile trois années aux Etats-Unis pour fuir l’arrivée de Mitterrand à l’Elysée. Enfin, du mal... Pas avec toute la gauche...
puisqu’en 1984, Arnault réussi son premier coup fumant.Pas avec toute la gauche puisqu’en 1984, Arnault réussit son premier coup fumant. L’homme d’affaires convainc le Premier ministre Fabius qu’il est l’homme de la situation pour redresser les comptes de Boussac, conglomérat textile en faillite.

Bernard Arnault encaisse subventions publiques et abandons de créances. Il promet. Il liquide et se retrouve à la tête d’un magot de 8 milliards...

Trente ans ont passé et le tycoon français nous refait le coup. Dans le bureau de Jean-Marc Ayrault, cette diatribe contre la taxe à 75%. Rien ne prouve aujourd’hui que Bernard Arnault veuille réellement quitter Paris.

Mais avec 10,7 millions d’euros engrangés en 2011, le patron le mieux payé de France est sans conteste celui qui a le plus à perdre.

Programmation musicale :

- "Born to be wild", de la Fanfare Ciocarlia
- "Il faut naître à Monaco", de Joe Dassin

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.