Ferraille à vendre

Le , par L’équipe de Là-bas

Ces encombrants valent de l’or. Des déchets remplis de cuivre, de zinc, de laiton. Des métaux indispensables aux chantiers, aux lignes de train qui sont très convoités. Une économie à la fois très lucrative et de la débrouille.

Plus de 500 sites ferrailleurs « en cash » sont concernés en France. Et 80% des transactions y étaient effectuées en espèces, pour des montants pouvant représenter jusqu’à 15 000 euros par jour.

En France, le « business » de la ferraille s’évalue à un milliard d’euros par an. Un manque à gagner de 100 millions net pour l’Etat. Les élus ont donc décidé d’agir. Et en juillet 2011, ils ont tranché. Les transactions ne se feront plus que par chèques et les ferrailleurs devront déclarer leurs activités auprès des services fiscaux.

Une manière de remplir les caisses de l’Etat et de couper court au trafic des métaux. Une légalisation de cette activité qui touche également de plein fouet « l’économie de la récup’ ». Et toutes ces personnes qui vivent grâce à ce système D quotidien.

Un reportage de Sarah Lefèvre.

Remerciements à Ricardo Moreira, Etienne Liebig, Amey, David, Isabela, Corina et à tous les ferrailleurs de Montreuil et de Saint-Ouen.

Programmation musicale :

- Roue Jockey, Kosti

- Gitan, Manouche, Tsigane, Rom et Sinti, Rap voyageur 2012

- Salauds de pauvres, Romain Dudek

A l’agenda :

- La compagnie de théâtre d’Hébron sera en représentation ce soir à Caen, à l’occasion d’une tournée en France et au Luxembourg jusqu’au 30 novembre. Toutes les informations sur le www.amis-alrowwad.org

- Du 16 novembre au 16 décembre, la Compagnie Jolie Môme propose « Faust et l’homme ordinaire », au théâtre de La Belle étoile, à Saint-Denis. Tout au sujet de cette nouvelle création artistique et collective sur le http://www.cie-joliemome.org

- Dans le cadre de ses « rencontres de novembre », La Fabrique organise ce soir une présentation d’Une histoire de la Révolution française d’Eric Hazan, à la librairie Libralire (116 rue Saint-Maur, 75011 Paris)
.

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !