Deux heures avec Tariq Ali (2)

Le , par L’équipe de Là-bas

Tariq Ali a été l’une des figures marquantes des mouvements révolutionnaires des années soixante. Les Rolling Stones lui dédièrent leur titre "Streetfighting Man". Essayiste et romancier, il est membre du comité de rédaction de la New Left Review et directeur des éditions Verso.

Figure de l’extrême gauche antilibérale et anti-impérialiste, il est l’auteur de plus d’une douzaine d’ouvrages sur l’histoire et la politique mondiale, parmi lesquels Le Choc des intégrismes (Textuel, 2002), Bush à Babylone. La recolonisation de l’Irak (La Fabrique, 2004), Quelque chose de pourri au Royaume-Uni. Libéralisme et Terrorisme (Raisons d’agir, 2006) et Obama s’en va-t-en guerre (La Fabrique, 2010).

Il a également co-écrit L’Histoire non dite des Etats-Unis, un livre de conversation avec Oliver Stone intitulé (Galaade, 2012).
Un entretien de Daniel Mermet avec Giv Anquetil à la traduction.

programmation musicale :

- Democratie fasciste article 5 CRT, Rockin Squat

- N.I.B, Black Sabbath

- I’m so bored with the USA, The Clash

Association France Palestine Solidarité

Les Palestiniens sont des héros qui bravent la dictature israélienne

Amira Hass, jeudi 29 décembre 2011

D’une manière éton­nante et émouvante, en dépit de riva­lités internes, d’une répar­tition injuste du fardeau, de mani­fes­ta­tions d’ignorance et d’opportunisme, et de leaders déce­vants, la dic­tature israé­lienne a rendu les Pales­ti­niens plus solides et plus solidaires.

http://www.france-palestine.org/Les-Palestiniens-sont-des-heros

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.