Désobéissance musicale (2)

Le , par L’équipe de Là-bas

Ferré, Vian, Brassens, Ferrat. A leur époque chacun d’eux s’est vu interdit pour une chanson ou pour une autre. On ne remerciera jamais assez les censeurs de nous les avoir ainsi fait aimer. Le pouvoir politique s’est toujours méfié de la chansonnette, mais pas facile de mettre une muselière à un oiseau. Du coup, on est passé de ferme ta gueule à cause toujours. Chante toujours. Tous rebelles, tous pas content, tous indignés dans un même bac à sable inoffensif. Mais heureusement Là-bas est là ! Vous avez été nombreux à aimer notre "Désobéissance musicale" fin janvier dernier.
Aujourd’hui nous repartons à la recherche des vrais secoueurs de cocotier.

Préparation Franck Haderer. France Inter 15 heures

Programmation musicale :

- Jean Caussimon : "Le gauchisme à la mode"
- Keny Arkana : "Indignados"
- Philippe Katerine : "Liberté mon cul"
- Bolchoï Karma Experience : "Les riches"
- Les Elles : "Ah si j’étais riche"
- Yves Robert : "Acteur du marché
- Chasseloup : "Je l’ai"
- Odieu : "Gloire à ma banque"
- Kash Léon : "PSA"
- La Canaille : "Le soulèvement aura lieu"
- Les Malpolis : "La prise d’otages"
- Kolibri : "Monsanto"
- R-Wan : "Radio Active"
- Rocé : "Chante la France"
- Dubamix : "NDDL"

Désobéissance musicale (2)

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.