Le mythe de l’islamisation, une obsession collective

Le , par L’équipe de Là-bas

La grande menace. Hier c’était le bolchevik, son couteau entre les dents. Bientôt, les colonnes de chars soviétiques descendraient les Champs-Elysées acclamés par les communistes français, ennemis de l’intérieur.

Aujourd’hui, un nouveau Léviathan s’apprête à nous engloutir, c’est l’Islamiste. Il est déjà là, il est partout en Europe, il se reproduit comme les lapins, il convertit nos enfants, il refuse de s’intégrer, il détourne les allocations. Il couvre l’Europe de minarets et de boucheries Hallal !

Nous ne sommes plus chez ! Nous, ne sommes plus chez nous !

Sans racisme aucun, il faut agir !

Écoutez Là-bas si j’y suis, avec aujourd’hui Raphaël Liogier, auteur du livre : « Le mythe de l’islamisation : une obsession collective ».

Entretien Daniel Mermet.

Programmation musicale :
- Médine : "Ni voleur, ni terroriste"
- Michel Sardou : "Ils ont le pétrole mais c’est tout"

Pour écouter la conversation téléphonique diffusée en fin d’émission en intégralité :

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

Daniel Mermet reçoit Mickaël Wamen, Romain Altmann, Gaël Quirante et Griselda Michel Samedi 22 avril : premier tour social ! Voir

Le

Plusieurs syndicats, collectifs et associations lance un appel pour un rendez-vous inédit le 22 avril, veille du premier tour de l’élection présidentielle. Objectif : porter les luttes, les exigences sociales et inviter les salariés à une manifestation nationale à Paris en prenant la rue Place de la République à 14 heures.