Mais d’où qu’y sort çui-la ! (3)

Le , par L’équipe de Là-bas

C’est un territoire en perpétuels sursauts. Pendant les seventies, les Cévennes se mourraient et se régénéraient. D’un côté, les Cévenols migraient vers la Lozère voisine, la Corse ou même Paris. Dans le même temps, les hippies débarquaient dans les vallées.

C’est devenu un territoire en perpétuelles oppositions. L’espace de l’utopie, de la liberté face à l’espace du refuge, du repli sur soi.

Les Cévennes ont été secouées par le vote des extrêmes. Le bulletin FN comme expression du rejet du « migrant interne ». Pas forcément l’immigré. Plus la marque d’une contestation et du rejet de la figure de l’autre...

« Mais d’où qu’y sort çui-là ! »

Troisième partie de ce reportage de Charlotte Perry.

En début d’émission, un reportage d’Anaëlle Verzaux sur la manif des chômeurs et des précaires, samedi à Paris.

Programmation musicale :

Georges Brassens "La ballade des gens qui sont nés quelque part"

Chin na na pun "vurria fariun palazzu"

Mauresca Fracas Dub "Per la montanah"

Lectures :

Histoire des Cévennes, de Patrick Cabanel

Cévennes, lieux de mémoire, de Patrick Cabanel

Jean-Pierre Chabrol, le rebelle, de Michel Boissard.

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.