Un espace autogéré des luttes

Le 33 rue des Vignoles

Le , par Bruno Bartkowiak

Les locaux de la CNT à Paris, menacés de fermeture.

Écouter l'émission

C’est un patrimoine vivant. Hérité de l’anarchisme espagnol, de la mémoire ouvrière et de la culture alternative. Une mémoire ancrée dans la vie de ce quartier du 20e arrondissement, aujourd’hui menacée de fermeture. Les travaux de rénovation coûtent chers et les négociations financières restent pour l’heure au point mort. Ce qui est en jeu ? Le maintien à Paris d’un espace autogéré des luttes, encore et toujours ouvert aux conditions du combat social de ce troisième millénaire.

Dites "33" et souscrivez sur le www.cnt-f.org/urp

Un reportage d’Antoine Chao

Plus sur le sujet

- "La Nueve, 24 août 1944 - ces républicains espagnols qui ont libéré Paris", Le Cherche Midi éditeur (2011)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.