Merci Nicolas, la Résistance te remercie !

Le , par L’équipe de Là-bas

On se souvient de ce vendredi 4 mai 2007, veille du second tour des élections présidentielles, dans un paysage enneigé, un homme seul, petit, juché sur ses talonnettes, venant honorer la mémoire de la Résistance sur ce plateau des Glières.

Honorer et ranimer la flamme de l’esprit de Résistance. Et bien, c’est une réussite totale.

Il faut le dire à l’heure où Nicolas Sarkozy se retrouve seul, rejeté, conspué, oublié. Il faut lui dire merci.

Ce geste, Nicolas, a réveillé le souffle de la Résistance dans la région mais bien au-delà. De partout, ils sont venus et chaque année ils se retrouvent sur le plateau des Glières, les Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui.

Parmi eux, Stéphane Hessel ou Raymond Aubrac dont la mémoire a été célébrée hier. Et beaucoup d’autres, des milliers chaque année qui ne seraient pas venus là, s’ils n’avaient ressenti la même indignation, le même dégoût en te voyant venu là pour récupérer la mémoire héroïque histoire de te faire élire président des riches. Hier, dimanche, ils étaient là, donc, célébrant la Résistance, y compris la Résistance aux voleurs de mémoire.

Reportage Daniel Mermet, Antoine Chao.

Photo Anaëlle Verzaux

Programmation musicale :

- Batlik : "l’effort de soumission"

A lire :

- "Je crois au matin", de Charles Palant (Editions Le Manuscrit
parution, 2009)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !