Combattre aussi les autres terroristes

LA GRÈCE OUVRE UNE BRÈCHE

Le , par L’équipe de Là-bas

La victoire de la gauche radicale grecque rallume une Europe qui n’aurait plus le choix qu’entre chiens et loups. Après des années d’humiliation et de souffrances sociales, le peuple grec remporte une bataille dans la guerre menée par la finance. En mai 2012, à Paris, nous avions rencontré le leader de SYRIZA, ALEXIS TSIPRAS. Une heure à réécouter aujourd’hui.

La Grèce ouvre une brèche (23 mai 2012)

« Nous sommes ceux qui font peur aux véritables terroristes, c’est à dire les banquiers, les détenteurs de capitaux, les spectateurs qui gagnent des milliards en bourse et qui conduisent les peuples à la ruine et au désespoir. » Traduit par Stathis Kouvelakis, Alexis TSIPRAS expose clairement son projet politique. Reportage à Athènes sur la situation de la Santé publique. Avec les regards de Frédéric Lordon, de Jean-Luc Mélenchon et de Christine Lagarde...

Reportage : Daniel Mermet et Antoine Chao.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Kaffee Repaire de Berlin reprend ! Mathieu Pouydesseau, ancien membre du Bureau National du Parti socialiste à titre des frondeurs, démissionnaire suite à la loi sur la déchéance de nationalité, nous présentera la nouvelle réforme du travail 2.0 et ses raisons. Le 2 août 2017, le Sénat votait le (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.