Paris arabe

Le , par L’équipe de Là-bas

Pascal Blanchard, historien et auteur du livre "Le Paris arabe, deux siècles de présence des orientaux et des maghrébins", nous conduit à travers les rues de Paris à la découverte de l’histoire de la communauté arabe et à la rencontre du regard des Parisiens à son égard.

- "Le Paris arabe, deux siècles de présence des Orientaux et des Maghrébins", de Pascal Blanchard, avec Eric Deroo, Driss El Yazami, Pierre Fournié et Gilles Manceron (La Découverte - octobre 2003)
- "Ruptures postcoloniales. Les nouveaux visages de la société française", sous la direction de Nicolas Bancel, Florence Bernault & Pascal Blanchard (La Découverte - 12 mai 2010)
- "De l’indigène à l’immigré", de Pascal Blanchard & Nicolas Bancel (Gallimard - 7 juin 2007)

Chansons tirées du coffret "Chansons coloniales & exotiques". A retrouver ici sur Deezer

Et retrouvez dans Politis cette semaine "Le retour de la fierté arabe", un entretien avec Leïla Shahid.}}
"J’éprouve bonheur, fierté et espoir ! (...) En tant que femme, en tant que citoyenne arabe palestinienne, ce qui me semble important, c’est la façon dont cette jeunesse arabe est entrée en politique, par la plus grande porte. Celle de la résistance à l’injustice et de la défense du droit".

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !