Honduras, coup d’Etat : une résistance héroïque

Le

"

Le capitalisme est en train de dévorer les êtres humains

"
Manuel Zelaya, septembre 2007

Manuel Zelaya, homme libéral et ancien patron de l’équivalent du Medef, est élu en novembre 2005 à la Présidence du Honduras. Là - surprise ! - il se met à faire une politique sociale. Et cela fonctionne, l’opinion le suit.
Ses adversaires politiques, amis de classe, s’inquiètent ...
La solution ? Un coup d’Etat. C’est ce qui arrive le 28 juin 2009, lorsque des militaires viennent chercher Zelaya. Cinq mois plus tard, l’élection présidentielle se déroule à la date prévue. Porfirio Lobo en est déclaré vainqueur. Et le jour de son investiture, le 28 janvier dernier, Manuel Zelaya sort de l’Ambassade du Brésil où il était assigné à résidence et s’envole, devant ses partisans, pour la République Dominicaine.
Un reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao

Programmation musicale

- Dj Mauro & Dj Nasta : Mel Zelaya
- Bo Sin nombre : The journey
- Inti illimani : El pueblo unido

Écouter l'émission

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 01/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 02/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 03/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 04/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 05/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 06/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 07/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 08/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 09/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 10/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 11/12 Télécharger

    - MP3 -

  • Emission du mercredi 24 février 2010 - 12/12 Télécharger

    - MP3 - 75.6 ko

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.