Santé

L’atelier du Non Faire

Le

Dans l’hôpital psychiatrique de Maison Blanche, à une quinzaine de kilomètres de Paris, se trouve un pavillon vraiment pas comme les autres. Au pavillon 52, où l’atelier du Non-Faire a été installé en 1983, pas de piqures, ni blouses blanches, mais un piano, des pigments et des canevas. Les patients y viennent sans prescription médicale, pour peindre, faire de la musique, ou simplement ne rien faire.
Malgré la fermeture programmée du site de Maison Blanche, l’atelier résiste et continue d’ouvrir ses portes tous les vendredis.
un reportage de Charlotte Perry

Programmation musicale :

- Brigitte Fontaine : Folie
- Clarika : Un peu bizare
- Démence Précoce : Lève-toi, bats-toi

Agenda :

- DEMENCE PRECOCE en concert, le 24 juin

infos pratiques : A la mairie du 2eme arrondissement de Paris
8 rue de la Banque Métro : Bourse, à partir de 18h00

Llivre :

- Collectif : L’atelier du Non Faire
éditeur : Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (2003)

Emission du lundi 22 juin 2009

pour cette émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Kaffee Repaire de Berlin reprend ! Mathieu Pouydesseau, ancien membre du Bureau National du Parti socialiste à titre des frondeurs, démissionnaire suite à la loi sur la déchéance de nationalité, nous présentera la nouvelle réforme du travail 2.0 et ses raisons. Le 2 août 2017, le Sénat votait le (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.