Société

Une petite épicerie tapie dans l’ombre

Le

Braves gens, des terroristes anarcho-autonomes d’ultra-gauche se cachent (peut être) dans votre village. Peut-être même tiennent-ils la petite épicerie.
Comme à Tarnac, en Corrèze, où les villageois ont vu débarquer le matin du 11 novembre plus de 150 policiers accompagnés par les médias pour un gigantesque coup de filet ultra-médiatisé. Mais les habitants, eux, ne se sont pas laissé rouler dans la farine et ont refusé de cautionner les allégations de la Ministre de l’Intérieur qui a trouvé, dans la jeunesse alter-mondialiste, le nouvel ennemi intérieur.
Un reportage de Pascale Pascariello

Lien :

- Le site du comité de soutien des inculpés du 11 novembre

Programmation musicale :

- La parisienne libérée : Ultime hyper totale gauche

Livres :

- Comité invisible : L’insurrection qui vient
éditeur : La Fabrique
- Eric Hazan : Changement de propriétaire, la guerre civile continue
éditeur : Le seuil

Emission du mercredi 10 décembre 2008

pour cette émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

Daniel Mermet reçoit Mickaël Wamen, Romain Altmann, Gaël Quirante et Griselda Michel Samedi 22 avril : premier tour social ! Voir

Le

Plusieurs syndicats, collectifs et associations lance un appel pour un rendez-vous inédit le 22 avril, veille du premier tour de l’élection présidentielle. Objectif : porter les luttes, les exigences sociales et inviter les salariés à une manifestation nationale à Paris en prenant la rue Place de la République à 14 heures.