VIDÉO

SPÉCIALE ZINN, la vidéo

Le , par L’équipe de Là-bas

SPÉCIALE ZINN, la vidéo
par Là-bas si j'y suis

Le résumé vidéo de notre émission SPÉCIALE ZINN, à l’occasion de la sortie du film Howard Zinn, une Histoire populaire américaine, d’Olivier AZAM et Daniel MERMET (15’42).

Retrouvez (pour les Abonnés Modestes et Géniaux) l’intégralité de notre émission SPÉCIALE ZINN en deux parties :
- Howard Zinn, un remède à la mélancolie
- Howard Zinn, seconde partie

Une émission en public au café "Les Affiches" du cinéma Espace Saint-Michel (Paris Vème). Pour une fois Daniel MERMET lâche le micro. C’est Aurélie SFEZ qui fait l’animatrice avec des hôtes aussi prestigieux que :

- Daniel MERMET, co-réalisateur du film
- Oliver AZAM, co-réalisateur du film
- Thierry DISCEPOLO, des éditions Agone
- Myla KABAT-ZINN (traduction : Giv ANQUETIL)
- Claude GÉRARD, directeur de l’Espace Saint-Michel
- Brice GRAVELLE des Mutins de Pangée, archiviste du film
- Fred ALPI, chanteur

Pour connaître toutes les projections et les débats autour du film, rendez-vous sur : www.histoirepopulaireamericaine.fr


Programmation musicale :
- Joe Hill’s Last Will, interprétée par Fred Alpi au café Les Affiches de l’Espace Saint-Michel

N’oubliez pas que le répondeur attend vos messages au 01 85 08 37 37.

Présentation : Aurélie SFEZ
Traduction : Giv ANQUETIL
Réalisation : Guillaume GIRAULT
Montage : Grégory SALOMONOVITCH
Répondeur : Stéphanie FROMENTIN
Vidéo : Aurélie MARTIN, Antonin RICHARD et Guy COSSON
Préparation : Jonathan DUONG

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.