LE RAPPEL À L’ORDRE. Entretien Daniel MERMET avec Daniel LINDENBERG

LES NOUVEAUX RÉACS SE PORTENT BIEN, MERCI Abonnés

Le

Le livre avait fait une énorme polémique il y a quatorze ans. Pour ceux qui voient le retour d’Hitler tous les matins, c’était pas assez. Pour ceux qui pensent que Finkielkraut est à gauche, c’était trop. L’auteur fut accusé de chercher à se repositionner à gauche en dénonçant les néocons hexagonaux. Traiter les autres de RÉACS vous permet de passer pour une oie blanche progressiste, disait-on. Celui qui dénonce et qui accuse est toujours du bon côté du doigt.

Procès pertinent ? On a pu voir dans cette polémique une simple querelle de famille, entre la branche "sociale-libérale" ouverte et jouisseuse et l’autre branche, "libérale-réactionnaire" en guerre pour la civilisation. Mais le tout restant dans la même famille néo-libérale. Si on parle moins des néo-réacs aujourd’hui, c’est que leurs idées sont à peu près partout . Les attentats de Paris et les crimes de Daech, sont des aubaines pour les partisans de la guerre des civilisations. "NOUS SOMMES EN GUERRE", c’est de cette guerre là dont il s’agit. Une guerre contre ces barbares inassimilables qui sont la cause de notre déclin. Plus de complexe, plus de gant, plus de masque. Contre les barbares, mais aussi contre le « droit-de-l’hommisme », contre la culture de masse, contre le féminisme, contre l’antiracisme (anti-anti-racisme), contre la liberté des mœurs et surtout contre Mai 68… Ces rebelles n’en finissent pas de lever des tabous. Pour Daniel Lindenberg, c’est le procès des Lumières qui recommence. « Il est urgent de prendre la mesure du danger que cette synthèse idéologique fait planer sur notre démocratie. »

LES NOUVEAUX RÉACS SE PORTENT BIEN (extrait)

Merci à Daniel LINDENBERG.

Programmation musicale :
- Youssoupha : Menace de mort

Le répondeur de Là-bas si j’y suis attend vos messages au 01 85 08 37 37.

entretien : Daniel MERMET
réalisation : Jérôme CHELIUS
montage : Grégory SALOMONOVITCH
préparation : Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné…

Abonnez-vous !

ABONNEZ-VOUS MAINTENANT, c’est très simple !
SOUTENEZ LA-BAS pour seulement 5 euros par mois

Depuis 1989 à la radio, LA-BAS SI J’Y SUIS se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante face au rouleau compresseur de une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas.

Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

L’abonnement coûte 5€/mois (60€/an). Mais pour permettre à tous, du rentier au routier, d’avoir accès à notre travail modeste et génial, plusieurs tarifs d’abonnement existent :
- les plus fortunés peuvent souscrire un abonnement de solidarité (80 €, 100 € ou même plus...)
- ce qui permet aux plus modestes de s’abonner pour une somme plus accessible (24 € pour un an ou même moins...)

Je m'abonne

Voir aussi



- Le Rappel à l’ordre : enquête sur les nouveaux réactionnaires, un essai de Daniel LINDENBERG (édition originale 2002, nouvelle édition postfacée en 2016, éditons du Seuil)

- Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary, un livre de Guy HOCQUENGHEM (première édition chez Albin Michel en 1986, nouvelle édition revue et augmentée en 2014, éditions Agone)

Sur notre site

Dans les livres

  • Le Rappel à l’ordre : enquête sur les nouveaux réactionnaires

    Cette enquête sur les nouveaux réactionnaires, menée par Daniel Lindenberg, historien des idées et professeur de sciences-politique, révélait l’émergence d’une culture « néo-réactionnaire » dans le paysage français. C’était il y a quatorze ans. Aujourd’hui, la pertinence de cet essai prémonitoire valait bien une republication, agrémentée d’une postface inédite de l’auteur. Il raconte l’évolution – et l’extension - de ce tournant identitaire désormais revendiqué par des intellectuels de plus en plus nombreux et qui se réjouissent du « grand retournement » qu’ils ont provoqué dans le monde des idées.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Kaffee Repaire de Berlin reprend ! Mathieu Pouydesseau, ancien membre du Bureau National du Parti socialiste à titre des frondeurs, démissionnaire suite à la loi sur la déchéance de nationalité, nous présentera la nouvelle réforme du travail 2.0 et ses raisons. Le 2 août 2017, le Sénat votait le (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.