UNE HISTOIRE DE FOU, le nouveau film de Robert GUÉDIGUIAN [radio 23’54]

J’ai tué un homme mais je ne suis pas un assassin

Le


Soghomon Tehlirian avait 21 ans lorsque le 15 mars 1921, à Berlin, en pleine rue, il sort un revolver et tue un homme. C’est Talaat Pacha, le principal instigateur du génocide arménien de 1915, celui qui avait ordonné de « tuer tous les hommes, toutes les femmes et enfants arméniens, sans condition ». Le jeune tueur est aussitôt arrêté et jugé. À la stupéfaction générale il est acquitté. On avancera l’hypothèse que le tribunal a pris en compte l’état mental supposé du jeune homme. Un fou dans UNE HISTOIRE DE FOU, le nouveau film de Robert Guédiguian.

Folie des bourreaux, folie des victimes, folie des survivants dont la souffrance un siècle après n’est toujours pas reconnue par les descendants des bourreaux. Comment faire justice ? Comment arracher à l’oubli et au déni, la mémoire des massacrés ? C’est alors le recours et le retour à la lutte armée.

Dans les années 1970, l’ASALA (Armée Secrète Arménienne de Libération de l’Arménie), issue de la diaspora notamment française, commet une centaine d’attentats et exécute une quarantaine de diplomates à travers le monde. Aram sera l’un de ces jeunes arméniens révoltés. Ses grands-parents ont subi le génocide de 1915. Pour lui, la génération de ses parents a renonçé, a fait faillite. Mais mourir pour des idées, c’est aussi tuer pour des idées. C’est aussi prendre le risque de frapper des innocents. Le superbe film de Robert Guédiguian pose des questions brûlantes sur la violence en politique qui peut être un piège qui se referme sur le repli identitaire, mais aussi un moyen de libération et de justice.

Un entretien d’Anaëlle VERZAUX à la Fête de l’Humanité, le 12 septembre dernier, avec Ariane ASCARIDE et Robert GUÉDIGUIAN, autour de son film Une Histoire de fou.

Sortie au cinéma : le 11 novembre.

J’ai tué un homme mais je ne suis pas un assassin
Une Histoire de fou, un film de Robert Guédiguian (Agat Films, 2h14)

Avec : Simon ABKARIAN, Ariane ASCARIDE, Grégoire LEPRINCE-RINGUET, Syrus SHAHIDI, Razane JAMMAL, Robinson STÉVENIN, Siro FAZILIAN, Amir EL KACEM, Rania MELLOULI, Hrayr KALEMKERIAN, Rodney HADDAD, Lola NAYMARK, Serge AVÉDIKIAN

Réalisation : Robert GUÉDIGUIAN
Scénario : Robert GUÉDIGUIAN et Gilles TAURAND


Cette semaine, UNE HISTOIRE DE FOU sera en avant-première aux dates suivantes :

- Mardi 3 novembre au cinéma Club à Dax à 15h et à l’Atalante à Bayonne à 20h30 en présence d’Ariane Ascaride

- Jeudi 5 novembre au cinéma Hélios à Colombes à 20h en présence de l’équipe du film

- Vendredi 6 novembre au cinéma Select à Antony à 20h30 en présence d’Ariane Ascaride et au Ciné d’Issy à Issy-les-Moulineaux en présence de Robert Guédiguian

- Dimanche 8 novembre à Arras au Casino à 16h dans le cadre du Arras Film Festival en présence de l’équipe du film.

-  Lundi 9 novembre à l’UGC Ciné Cité Les Halles à 20h en présence de l’équipe du film

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Lons le saunier

    Nuit Debout, six mois plus tard, on se bat encore ? À Lons-Le-Saunier, la mobilisation reprend tous les jeudis sur la place de la Liberté à partir de 18 h. Rendez-vous mercredi 28 septembre au Léonz’ Café pour la rentrée du repaire.

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

  • La Rochelle

    Procédé de mise en œuvre de satisfaction de besoins publics de l’État et des collectivités territoriales, voire même d’établissements publics, le PPP (partenariat public-privé) a souvent mauvaise presse, et pas seulement en France. Déjà, de par son origine, anglo-saxonne. Source diabolique s’il en est. Le (...)

Dernières publis