ÉTAT D’URGENCE CONTRE ÉTAT DE DROIT

ÉTAT D’URGENCE, MERCI, ÇA SUFFIT

Le

ÉTAT D’URGENCE, MERCI, ÇA SUFFIT [10'55]
par Là-bas si j'y suis

« LA SÉCURITÉ, PREMIÈRE DES LIBERTÉS », proclame le Front National en 1992.
« LA SÉCURITÉ, C’EST LA PREMIÈRE DES LIBERTÉS », affirme Manuel Valls en novembre 2015. Marine peut aller à la plage, c’est Manuel qui garde la boutique. Dérive sécuritaire ? Déroute politique ? Les deux ?

Inefficace et dangereux. Deux mois après, le bilan de l’état d’urgence est à peu près nul. Non seulement les libertés sont menacées mais la sécurité n’est pas mieux assurée. Pourtant le gouvernement s’apprête à prolonger « le temps qu’il faudra ». Vers un état d’urgence permanent ? Des voix s’élèvent et s’organisent, un Conseil d’urgence citoyenne se constitue, des associations dénoncent l’islamophobie.

Avec, autour de Daniel MERMET :

- Sophie WAHNICH, historienne, directrice de recherche au CNRS, initiatrice du Conseil d’urgence citoyenne

- Laurence BLISSON, juge d’application des peines, secrétaire générale du Syndicat de la Magistrature

- Anthony CAILLÉ, secrétaire général de la CGT-Police Paris

- Sihem ZINE, membre de la Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI)

- Gérard TCHOLAKIAN, avocat, membre du Syndicat des Avocats de France

C’était dans notre émission LÀ-BAS Hebdo n°32 : « LA SÉCURITÉ, C’EST LA PREMIÈRE DES LIBERTÉS », à (ré)écouter en cliquant ici.

entretiens : Daniel MERMET
préparés par : Anaëlle VERZAUX
réalisation : Jeanne LORRAIN & Jonathan DUONG
son : Jérôme CHELIUS
préparation : Grégory SALOMONOVITCH

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !