L’édito de Christophe RAMIER - en accès libre grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux

Quand Yann Barthès mène l’enquête…

Le

L'édito de Christophe RAMIER : quand Yann Barthès mène l'enquête…
par Là-bas si j'y suis

Cette semaine, notre éditorialiste macron-maniaque prend fait et cause pour son vieil ami Didier PORTE, odieusement agressé par le redoutable Yann BARTHÈS et son équipe de jeunes louveteaux aux dents aussi longues que l’est la liste des scrupules dont ils sont dépourvus.

Un mise au point roborative qui fait apparaître au grand jour les méthodes plus que contestables de ces mercenaires de l’infotainment qui n’hésitent pas à jouer les commissaires politiques dès lors qu’il s’agit de régler leurs comptes.

Au programme : rancunes recuites, montages orientés, enquêtes bâclées, délation caractérisée…

chronique : Didier PORTE
réalisation : Jonathan DUONG et Jeanne LORRAIN
son : Alexandre LAMBERT

Vous pouvez podcaster cette chronique en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Écouter la vidéo au format audio :

[VIDÉO] L’édito de Christophe RAMIER : quand Yann BARTHÈS mène l’enquête…

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.