Pour se mettre dans l’ambiance, retour sur la manif du 28 mars 2006

IL Y A DIX ANS, CONTRE LE CPE, LÀ-BAS ÉTAIT LÀ !

Le

Manifestation contre le CPE, Lille, 28 mars 2006

C’est un de ces instants superbes où le peuple descend dans la rue pour monter sur la scène de l’Histoire. Il monte sur les planches qui étaient destinées à lui faire un cercueil. Il y a dix ans, comme aujourd’hui, la jeunesse avait pris les devants. Ça crie, ça rit, ça vit. On ressent cette jubilation si rare quand le peuple sait que c’est lui qui est en train de conduire le camion de l’évènement. A nous le volant ! Pas seulement la petite bourgeoisie culturelle mais aussi la jeunesse des quartiers populaires qui parle au micro de Giv Anquetil.

Écoutez. On est quelques semaines après les « émeutes des banlieues ». Écoutez une jeunesse qui passe de la révolte aveugle à la révolte consciente. Et puis, il y a cette perle (à 22’16), ce « stratégiste chez VP finance » qui nous assène : « le pire ennemi des profits c’est le plein emploi ». Voilà la clé du chômage et de la précarité, voilà ce qu’il faut inscrire en lettres géantes partout. Voilà leur déclaration de guerre. Dix ans après, la bagarre reprend. Ce n’était qu’un début…

D.M.
IL Y A DIX ANS, CONTRE LE CPE, LÀ-BAS ÉTAIT LÀ !

Programmation musicale :
- Compagnie Jolie Môme : Ya Basta !
- Expérience : La Révolution ne sera pas télévisée
- El Zef : Cumulez
- El Zef : Mon étudiante
- Rocé : Le Métèque

reportage : Giv ANQUETIL, Yann CHOUQUET, Antoine CHAO et Pascale PASCARIELLO
présentation : Daniel MERMET
réalisation : Antoine CHAO, Yann CHOUQUET et Jérôme CHELIUS

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.