SOUTIEN AUX POSTIERS EN GRÈVE DE RIVESALTES !

Le

Les postiers de Rivesaltes sont en grève depuis 163 jours. Pour les soutenir, vous pouvez envoyer vos dons par chèque, à l’ordre de SUD Poste 66 ou CGT FAPT 66, à l’adresse suivante :

SUP Poste 66
2 boulevard Henri-Poincaré
66100 PERPIGNAN

ou

CGT FAPT 66
2 boulevard Henri-Poincaré
66100 PERPIGNAN

Pour en savoir plus sur la lutte des salarié-es de la Poste de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, (ré)écoutez le message que Jean-Michel, du syndicat Sud Poste 66, nous a laissé sur le répondeur de Là-bas si j’y suis ce vendredi 02 avril, dans notre émission « LA NUIT DEBOUT DURE, MAIS ELLE VA OÙ ? ».

Voici aussi le commentaire envoyé par Jean-Michel ce 26 avril :

L’initiative « Facteurs Debout » de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, a démarré ce lundi 25 avril (toiles de tente, lits de camp, banderoles, etc.).

Elle s’inscrit dans le cadre de la grève des factrices et des facteurs de Rivesaltes initiée depuis 149 jours et soutenue par les syndicats Cgt et Sud. Cette action a précisément pour but de dénoncer le dogmatisme de la direction de La Poste dans le cadre des négociations portant sur le volet disciplinaire. Les grévistes exigent en effet qu’aucune poursuite disciplinaire et/ou judiciaire ne soit engagée à l’endroit des grévistes et des représentant(e)s syndicaux pour des faits qu’ils auraient pu commettre dans le cadre de ce conflit.

La direction de la Poste n’est pas du tout de cet avis et veut faire payer cher aux grévistes et aux 2 syndicats concernés le fait de s’être insurgés contre la politique et la stratégie de La Poste. Pour les grévistes et les syndicats, un conflit collectif du travail ne saurait entraîner une quelconque répression, sinon quid de la liberté de circulation et d’expression, quid de la défense des intérêts catégoriels et de l’intérêt général ?

La balle est donc dans le camp de la direction de la poste pour trouver, dans un souci d’apaisement, le compromis nécessaire à la reprise du travail.

Jean-Michel
Pour Sud Poste 66

Et n’oubliez pas que Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le 7 janvier dernier, l’Etat a accordé un permis exclusif de recherches de mines d’or, argent, antimoine et substances connexes dans la région de la Haute-Vienne et de la Dordogne à la société Cordier Mines. Lors du prochain café-repaire, nous débattrons donc sur le sujet, en présence du Collectif Stop (...)

    Limoges

  • Salut les Auditeurs Modestes et Géniaux, Olivier AZAM et son film La Cigale, le corbeau et les poulets seront les prochains invités du café-repaire là-bas si j’y suis d’ANNECY-MEYTHET en partenariat avec le cinéma Le Rabelais. On pourra échanger et débattre avec Olivier AZAM après le film, mais (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Avec Christian Prébois, syndicaliste. L’idée d’un revenu de base (d’existence, universel, citoyen, etc.) n’est pas nouvelle. Elle suscite un intérêt croissant depuis qu’elle fait l’objet d’une expérimentation en Finlande. Son objectif : donner à chaque individu un revenu, sans condition, de la naissance à (...)

    Saint-Lô

  • Mardi 7 mars, le Cercle 49 convie les collectifs et les organisations qui se préoccupent du soutien aux migrants à venir exposer leur projet et leur travail à l’occasion de ce nouveau Café repaire. Cette soirée d’information et de discussion a pour objectif de faire connaître les réelles difficultés (...)

    Angers

Dernières publis

Une sélection