Là-bas si j’y suite : vos messages des 27 - 28 et 29 juin

Le

Vendredi 27 juin, la nouvelle direction de France Inter a annoncé brutalement à Daniel Mermet, producteur délégué et animateur de "Là-bas si j’y suis", la suppression de l’émission.
Vous êtes très nombreux à nous soutenir.
Chers AMG, voici les messages de soutien que vous avez posté :
1- sur le site de France Inter (377 messages entre le 27 et le 30 juin)
2- sur notre page Facebook,
3- sur la-bas.org

Messages publiés sur le site la-bas.org :

PNG - 74.4 ko

Le 30 juin 2014 - 17h55, par Didier RIAUD

Voici la copie d’un courriel envoyé à France-Inter (page de Là-bas si j’y suis" : "Là-bas si j’y suis" disparaîtrait en septembre de la grille de France-Inter ? Une telle décision, quels que soient les arguments avancés par la direction de la radio (âge du "capitaine", Daniel Mermet- mais il a une équipe et n’est pas irremplaçable-, baisse supposée d’audience- mais tient-on compte des podcasts, que j’utilise fréquemment...) ne peut cacher sa vraie nature : celle d’une censure, pure et simple, d’une émission qui "dérange" depuis longtemps. Il s’agit donc d’une atteinte flagrante à la liberté d’expression, aux libertés tout-court... Les réactions des auditeurs (AMG) que j’ai pu écouter et lire sur le net ne s’y trompent d’ailleurs pas... Oui, en 2014, en France (et non en Chine, ou au... Venezuela...), sous un gouvernement supposé "de gauche" (mort de rire !!), une radio de service public (donc qui nous appartient à tous) censure un journaliste et animateur qui ne lui "plaît pas"... On croit rêver !! Seulement voilà : on est nombreux à écouter l’émission, et ce n’est pas qu’une écoute (au fil du temps une vraie communauté s’est tissée autour de "Là-bas"), et on ne va pas se laisser faire !! "Là-bas" est censuré ? On sera quelques centaines de milliers à "censurer" France-Inter, à "monter à Paris", à demander des comptes... Et à diffuser l’info (militant d’Amnesty International -c’est sans doute pour ça que la liberté m’importe tant- j’anime aussi une émission sur une radio locale à Evreux...). La direction de France-Inter se prépare sans doute à une "volée de bois vert" qui ne sera pas du meilleur effet... Et si censurer Daniel Mermet, (alors même que l’on laisse Marine Le Pen et le FN, par exemple, exprimer leurs insanités à longueur d’antenne) était pour nos "responsables" et autres dirigeants la ligne jaune à ne pas franchir ? Et si on prenait notre destin en main ? Comme le dit souvent Daniel Mermet : "on ne perd pas toujours !!" A bon entendeur..." Amitiés à tous. Daniel je t’embrasse. Didier RIAUD

le 30 juin 2014 - 16h20, par Patricia
Bonjour, Depuis quelques années j’ai découvert là-bas si j’y suis. Je ne peux pas écouter en direct alors je podcast et j’écoute le week-end, c’est un vrai plaisir d’entendre tous ces témoignages, ces tranches de vie si différentes de ce que les émissions habituelles nous abreuvent. Là-bas est une vraie émission de service public ! une émission qui nous apprend à penser, à être libre. Son arrêt est un scandale, je suis en colère ! et ça ! sous un gouvernement de gauche enfin il parait ! Je m’associe à votre lutte. Patricia

le 30 juin 2014 - 12h34
Cher AMG
nous sommes tous d’accord : la supression pur et simple d’une émission de plus de 400 000 auditeurs hebdomadaire, ce n’est pas seulement scandaleux, c’est surtout de l’ingérence.
Profiton-en les AMG. J’espère que le mailling-list auxquel les AMG se sont inscrit pourra fédérer une lutte pour le maintient de La-bas ET la radiation de Laurence Bloch.
Il y a moyen de faire un gros buzz politique anti-capitaliste avec cette histoire !
Je le dis haut et fort : Je veux bien particper à l’organisation de cette opportunité politique (j’ai une assez bonne expérience pour ce genre de chose, n otament en ce qui concerne la lutte anti-ogm). Et quoi qu’il en soit moi qui vit dans les flandres belges. Si cette lutte s’organise, je viendrai où le faut faire entendre ma voix.
Organisons notre collère
Bon courage, Cédric

le 29 juin 2014 - 22h26, par Cendrine
Bonjour
Depuis 3 ans, je me forme au contact de "là-bas si j’y suis". En particulier, Daniel Mermet m’a reconnectée à la richesse populaire et restauré mes liens naturels. Je sais donc à quel point cette émission peut réveiller des belles aux bois dormants et autres déracinés de l’existence : elle est l’antidote à l’aveuglement. Que le plus de monde possible en profite est mon souhait le plus cher ; notre société a bien besoin de retrouver son sens ! liberté, égalité, fraternité.
Il faut avoir vécu pour pouvoir transmettre. Quelqu’un qui a cette capacité de transmettre et qui le souhaite est un trésor vivant et non pas quelqu’un en âge de prendre sa retraite !
Un grand merci aussi à toute l’équipe, ça fait un bien fou de voir ce que peut être le journalisme. Je me joins à tous les auditeurs pour réclamer le retour de l’émission dans sa forme initiale à la rentrée, et avec Daniel Mermet, c’est désormais une cause que je défends.
On lâche rien !

le 29 juin 2014 - 22h02, par Ibrahim
Bonjour,
Je m’appelle Ibrahim, j’ai 21 ans et j’écoute là-bas depuis que mon frère me l’a fait découvrir il y a 6 ans de cela. Depuis, que de choses apprises, que d’émissions écoutées, réécoutées jusqu’à en connaître certains fragments par cœur (je pense notamment à votre interview de Castoriadis ou votre émission sur PVN).
Vous m’avez ouvert les yeux et les oreilles et avez fait partie de ma vie à un point tel que j’ai l’impression que c’est une partie de moi que France Inter veut aujourd’hui supprimer. Ce qui n’est pas possible.
Je n’ai pas la force de terminer ce message.

le 29 juin 2014 - 21h56, par Xav
Où et à qui pouvons nous écrire afin que notre protestation ait un poids significatif ?
Voici ce que j’ai pu repérer :
une pétition en ligne (depuis le lien du site des Inrocks) http://sauvonslabas.wesign.it/fr
Site de France-inter http://www.franceinter.fr/contact (j’ai pour ma part écrit au Médiateur de France inter)
Il serait utile de mettre en première page les adresses où nos voix porteront le mieux.
Amitié et soutient à toute l’équipe.

le 29 juin 2014 - 21h49
c’est bien beau "ON LACHE RIEN" mais ça veut dire qu’il faut peut etre agir. y en a t-il qui sont d’accord pour un rassemblement le samedi 30 aout par exemple ? le plus nombreux possible et FESTIF ? ça peut faire changer d’avis la direction de FI par un nombre surprenant comme Mélenchon le 1er Mai 2012, et puis on pourrait lui rendre à lui et toute l’équipe un bel hommage, non ? faut trouver des chanteurs, écrivains, journalistes, humoristes etc.... faisons de cet évenement une fete qui nous marquera et qui servira à leur montrer de quoi on est capable. bien sur on peut faire une coop sur internet, mais c’est pas comme du direct, et faut pas lacher j’y tiens à France Inter ou une autre radio du service public marie-paule

le 29 juin 2014 - 21h20, par Jimmy, Corrèze
La fin de Là Bas Si J’Y Suis, une bonne nouvelle : voilà la goute qui va enfin faire déborder le vase. Des centaines de reportages qui nous expliquent en détail comment on se fait rouler tous les jours par des goinfres insatiables sans qu’aucun d’entre nous ne réagisse ! AMG, il est temps de se mobilier : fini de faire de faire les veaux derrière nos transistors. La coupe est pleine, il est temps que la révolution se mette en marche.

le 29 juin 2014 - 20h32, par Phile
il faut aussi laisser des messages sur le site de france inter au jour de la dernière diffusion de "là bas si j’y suis" (jeudi) adressés à Madame Bloch pour lui faire entendre notre mécontentement

le 29 juin 2014 - 19h12, par MARCHAL Christian
Salut Daniel et à toute l’équipe, Encore sous le coup de la nouvelle, qui j’espère n’est pas définitive, me viennent en tête ces quelques remarques :
j’ai pas toujours été d’accord avec tes positions sur certains sujets et certaines émissions m’ont même gonflé !
je t’ai écouté pendant de très nombreuses années, puis j’ai décroché car je n’ai pas ta force de constater tous les vices du monde et de garder la foi comme tu le fais
j’ai souvent cité à des amis étrangers ou des élèves (je suis prof) la fierté et la chance de vivre dans un pays où existe le canard, le diplo et làbas
a contrario les boules quand de telles institutions (oui, au beau sens du terme Daniel, tu es une vraie institution démocratique) sont menacées
après la claque des européennes, encore une bien sale nouvelle, et venant sous un gouvernement de gauche !
j’ai 51 ans et d’aussi loin qu’il me souvienne, je n’ai toujours écouté que la radio, et que France-Inter. J’ai commencé à décrocher il y a quelques années, mais la disparition de ton émission, si elle se confirmait, sonnerait définitivement le glas pour ma longue "carrière" d’auditeur.
Quoiqu’il en soit, un immense bravo et un infini merci à toi et à l’équipe. Vous pouvez être fier de ce que vous avez fait ce qui n’est sûrement pas le cas de tous ceux qui auront dirigé la chaine.

le 29 juin 2014 - 19h08, par Claudine
Voici le mail que je viens d’envoyer à la direction de France Inter, j’espère qu’ils vont en recevoir des milliers !La colère monte chez les AMG !
"A la direction de France Inter
Nous avons appris avec consternation et colère la suppression de l’émission "Là-bas si j’y suis", une des rares émissions qui nous passionnait par la qualité et la richesse de ses reportages, la pertinence de ses positionnements, la liberté de ton qu’elle apportait à ses auditeurs "modestes et géniaux". Voilà une émission qui fait réfléchir, qui ouvre des horizons à ceux qui l’écoutent et la direction ose la supprimer, au mépris des 400 000 auditeurs qui la suivent fidèlement depuis des années, notre avis d’auditeurs du service public !! Tout ce que vous allez gagner dans cette censure inadmissible, c’est que nous serons des milliers, des centaines de milliers sans doute, à abandonner totalement et définitivement France Inter ! Personnellement dès aujourd’hui je n’écouterai plus jamais France Inter, ni moi ni ma famille et beaucoup d’auditeurs agiront de la même façon.
A bon entendeur salut !" Claudine V.

le 29 juin 2014 - 18h57, par Béhair
Ils font tout pour éviter l’épuration les socialos ! Quand les fachos vont arriver (et cela se prépare à fond !!!) Ils commencent déjà comme ça la radio d’état sera bien "prop" sur elle !!! Val et Hess avaient bien préparé le terrain !!! Allez tenons le coup et continuons à la ramener un maximum et à ne pas nous laisser faire par cette pseudo radio de "gôche" faite pour les Cohen et Clark et leurs minauderies matutinales !!

le 29 juin 2014 - 18h29, par jehe
C’est la victoire du libéralisme, du capital, bientôt du front nazional, la fin quoi !

le 29 juin 2014 - 17h28, par Fabian
Est il envisageable que les auditeurs de "là-bas si j’y suis" financent l’émission directement ? En comparant le budget annuel de l’émission et les 600,000 auditeurs, cela ne semble pas irréalisable. Aux États Unis il n’y a pas plus de pluralisme dans les médiats qu’en France, du coup "democracy now" s’est créé grâce aux contributions des auditeurs et en refusant toute autre forme de rémunérations privées pour conserver leur indépendance. Il est même probable que l’émission "là-bas si j’y suis" y gagnerait en moyens et en flexibilité. Reprendre France inter, qui nous appartient effectivement à tous, me parait être un autre combat, tout aussi important, mais je ne crois pas que nous puissions gagner les deux d’un coup.

le 29 juin 2014 - 17h16, par Sand
Audiard disait, "les cons ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît !"
Je ne peux pas croire qu’ils vont oser. Tu as échappé au premier nettoyage sous Sarko, quand ont été évincés, Didier Porte, Guillon... qui piquaient au vif nos chers politiques. J’ai tremblé à ce moment là, pour vous tous, à "là-bas, si j’y suis".
"Là-bas...", Daniel et ton équipe vous faites parti du paysage radiophonique de France-Inter, de notre paysage, NOTRE RADIO. Vous m’accompagnez depuis + de 13 ans, c’est un de mes rendez-vous attendu et favori avec les messages du répondeur souvent pertinents, drôles ou émouvants et tout ces sujets abordés. Cette émission a le mérite de secouer notre pensée, à la déranger, la bouleverser, aussi. Elle explore le monde, nous le raconte, nous l’explique tel qu’il est et non tel qu’on voudrait nous le montrer. Elle nous aide à nous interroger, à réfléchir et peut-être nous élever un peu plus. Bref ! on se sent moins con, Daniel, avec toi.
En voulant te faire taire Daniel, toi et ta géniale & modeste équipe de reporters, la rédaction de France-Inter touche à l’essence même de la presse... SA LIBERTÉ !
OUI ! Qu’elle n’oublie pas que cette radio nous appartient, nous modestes & géniaux auditeurs, car financée par nos impôts.
Daniel ! Tu peux compter sur nous et surtout... surtout... On lâche rien !
Courage à tous
Sand

le 29 juin 2014 - 17h06, par marc BOURGOIS
un rendez vous tout simplement, une attente, un petit bonheur, une ambiance, des coups de coeur... pas toujours d’accord avec les sujets retenus mais quand même pour les trois quarts d’entre eux non "la bas s’y j’y suis" ne doit pas mourir ce serait une atteinte aux libertés de tout coeur avec toi Daniel et tous les autres AMG bien cordialement un vieil ami Marc

le 29 juin 2014 - 16h46, par ma
salut Daniel et toute l’équipe,
tout d’abord merci : quoique l’avenir nous réserve, merci de toutes ces émissions .,de nous avoir présenté zinn, chomsky,... c’est daniel qui m’a amenée sur FI, m’y a fait rester. Alors si lbsjs s’en va, et bien ma foi..... dans le même style, le départ de Didier Porte malgré pétitions,lettres etc etc m’avait fait fuir longtemps des émissions du matin..
Alors comme beaucoup, je crois que la liberté se trouve sur le format internet : ASI,mediapart nous ont déjà bien attirés : songes-y Daniel,
lbsjs parti du service public,rien de cette tonalité ne la remplacera, de cela nous pouvons être sûrs mais ce n’est pas une raison pour se résigner
No Pasaran

le 29 juin 2014 - 16h12, par marie-paule de villjuif
puré que je suis triste, Mermet chez les Nénettes, au Congo dans les chemins boueux, pres des mines de cuivre, les 3 septuagénaires au bord de la mer en Bretagne, les jeunes de banlieue montant à Paris (que des filles...)en Patagonie, au Bengladesch, dans les manifs, le Monde Diplo,le spécial Afrique Enchantée, le couple d’aveugles, tout ça ne peut pas s’arréter, faut faire quelque chose d’énorme, UNE GROSSE MANIF à la Bastille fin aout, quand tout le monde sera rentré, avec nos vedettes à nous, Ballergeon,Didier Porte, peut etre Lavillier Balasco, Jolies Momes, HK, Zebda, Java, Deneinx Denis, Maurdillat, Balasco, Francois Maurel, les syndicats de Radio France, Fakir, le Monde Diplo, les Mutins de Pangée, Attac, Lordon etc... qu’en pensez vous le samedi 30 aout par exemple, faut faire un gros truc, qui va surprendre tout le monde comme Mélenchon le Mai 2012 ! qu’en pensez vous ? il y a que ça qui pourrait bousculer leur conduite, espérons encore pour notre bonheur Marie-Paule (excusez pour les fautes)

le 29 juin 2014 - 15h40, par Nicolas expat a Chicago
Laisser un commentaire sur le forum de FI
http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-jy-suis-la-bas-si-jy-suite#comment-530248
imaginons 15000, 25000, 100000 commentaires, ça va leur pourrir la boite a mail lol....

le 29 juin 2014 - 01h14
l’AMG qui a donné les adresses de Mathieu Gallet et Laurence Bloch s’est trompé, ou alors, c’est nouveau. Les 2 courriels m’ont été retournés

le 29 juin 2014 - 00h19, par hassan
Si là bas n’y est plus, je boycotte, j’écris un courrier, je signe la pétition où je la crée si elle n’existe pas, et je participe avec les amg(es) pour créer ou acheter une radio. Hassan

le 28 juin 2014 - 23h14, par marie-paule de villejuif
à hélène d’accord avec toi,(à 20h35)je viens d’envoyer 2 mails au médiateur de France Inter, ton idée est un commencement, faut en trouver d’autres encore plus percutantes, on va y arriver, on est créatifs ! marie-paule

le 28 juin 2014 - 23h07
Je suis du genre aristocratique,mon oreille a tout de meme gardé la forme de la rue.

le 28 juin 2014 - 22h51, par Phile
Le ROTARY club ainsi que le front nazionale remercient chaleureusement Madame Laurence Bloch pour l’élimination de l’émission "là bas si j’y suis" de la grille des programmes de france inter , la récompense a été versée comme convenu et à l’endroit prévu ; En effet , il faut savoir remercier les collabo rateurs à leur juste valeur comme l’on témoigne son contentement à un bon "chien de garde" avec un bon nonoss à moelle et , comme le disait le grand philosophe David Rockfeller : " tout le monde a un prix " sans oublier un de ses derniers discours témoignant sa gratitude à ses nombreux complices non moins philosophes et altruistes collabo rateurs : " Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial.La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés." Merci encore Laurence d’y avoir contribué

le 28 juin 2014 - 22h06
Chère radio,
J’ai 22ans. Je ne pourrais pas dire avec précision le jour où je t’ai rencontré. Petit, mes parents t’écoutaient religieusement, alors tu vois c’est un peu comme si tu avais toujours été là pour moi. Depuis que je suis en âge d’écouter la radio, tu as toujours été ma référence. Aujourd’hui je m’interroge : j’ai entendu dire que l’émission Là bas si j’y suis ne serait pas reconduite à la rentrée prochaine. Cette émission est pourtant plus qu’une simple émission de découverte du monde. Cette émission, c’est un regard, différent de tous ceux qu’on entend habituellement. Cette émission c’est un univers à lui tout seul. Cette émission enfin est d’une qualité excellente. Attention, je ne dis pas qu’elle est parfaite et qu’il faudrait que FI se transforme en Là-Bas. Le parti pris de l’émission est trop étroit. Il n’en demeure pas moins unique et magistralement bien traité.
J’ai 22 ans. Avec mes amis le soir je parlais de sujets bêtes, comme de Secret Story, de Nabila ou de la coupe du Monde de foot. Elle nous fait grandir, elle participe à notre éducation même, cette émission.
J’ai 22 ans, je suis étudiant. Je n’ai pas de BlackBerry, pas de Ray-ban et encore moins de Rolex. Mais j’ai Là-Bas. J’ai entrevu la pensée de Noam Chomsky, de Frédéric Lordon, et d’Howard Zinn.
Alors peut être que les chiffres d’audience ne sont pas bons. Mais qu’allez vous mettre à la place ? Cyril Hanouna peut être ? Bonjour l’éducation. Et puis, est-ce une raison pour supprimer une émission ? Sur le service public ?
Par cette lettre tu l’auras compris chère radio, je voulais te signifier que je n’étais pas d’accord avec la décision que souhaite prendre ta direction. Merci de m’avoir lu. Merci de revenir à la raison.

le 28 juin 2014 - 21h25, par Gérard Philippe
Le fascisme néo libéral en marche ; voyons, vous gênez Hollande. Plus jamais je ne voterai pour ces gens au second tour, ils sont pires parce que (mal) masqués. Je soutiendrai financièrement une rennaîssance (type asi) sur le net. On ne lache pas.

le 28 juin 2014 - 20h38, par Philippe HAVILAND
Prétendre faire taire les voix qui dérangent et censurer les journalistes insuffisamment complaisants n’est pas seulement une infamie anti-démocratique : à l’heure des réseaux sociaux, c’est une incroyable connerie contre-productive.
La tendance avait déjà été marquée (par exemple quand France Inter a viré Sophia Aram du 7-9). Maintenant, on voudrait finir le ménage.
Mais le service public nous appartient, alors
RÉSISTONS ! DÉFENDONS LÀ-BAS SI J’Y SUIS, DÉFENDONS DANIEL MERMET ET TOUTE SON ÉQUIPE ! CETTE ÉMISSION DOIT CONTINUER !

le 28 juin 2014 - 20h35, par helene
Je propose : aller sur le site de France inter, dans "contact" choisir "rédaction" et " médiateur" et chaque AMG envoie deux mails de soutien. Nous sommes 500 000, même si la moitié envoie 2 mails ou plus, on va déjà bien remplir leur boîte aux lettres. Qu’ en pensez vous ?

le 28 juin 2014 - 20h16, par Luc Capony
Visiblement les "chiens de gardes" veillent !... La droite l’a rêvé, les social-traitres l’ont fait !
Après avoir essayé de couler lbsjs, en le passant de 17h à 15h, puis, 4 jours sur 5 (et 20% de budget en moins !....), mais les auditeurs suivaient toujours ( y compris sur le net avec http://www.la-bas.org , dont il faudrait additionner les auditeurs chère madame Bloch, pour avoir le total des auditeurs de "la bas")
Mais "la bas" dérange encore trop. Il y a une pétition là : http://sauvonslabas.wesign.it/fr
Et je pense que les auditeurs modestes et géniaux que nous sommes vont faire parler d’eux à la rentrée si "la bas" n’est pas rétabli.
Mauvais choix madame Laurence Bloch.... très mauvais choix !....

le 28 juin 2014 - 20h07, par Claire L.
Comme beaucoup je suis très attachée à votre émission. J’ai 31 ans et j’ai commencé à vous écouter au lycée. Vous, votre équipe et vos reportages sont nécessaires. Vous nous donnez autre chose à entendre, vous nous ouvrez l’esprit, vous nous permettez de voir le monde autrement et de sortir des carcans traditionnels. Je suis aujourd’hui cadre dans une banque et votre émission est ma bulle d’oxygène et je n’imagine pas de semaine sans vous. Si France inter sonne le glas de l’émission, je suis certaine que nous tous AMG nous battrons pour vous aider à trouver une autre source de diffusion... Et pourquoi pas un crowfunding pour La bas si j’y suis ?? Il faut continuer et surtout ne rien lâcher. J’ai besoin de vous !! Nous avons tous besoin de vous !

le 28 juin 2014 - 18h26, par helene
De mon côté, j envoie des mails à la rédaction de France inter, sur leur site, pour évacuer ma colère. Mais comment agir tous ensemble ?

le 28 juin 2014 - 18h01, par Fabhb
Et Daniel, on fait quoi ? Si France Inter ne revient pas en arrière et avec le PS, il faut s’attendre au pire, on fait quoi ?
Je te propose de reglechir à une formule de souscribtion annuelle, un abonnement quoi, pour que toute l’équipe puisse continuer le boulot mais sur le net.
Et merde pour France Inter.
Tu peux compter sur nous et tu sais que nous sommes nombreux.

le 28 juin 2014 - 17h47, par grossomerdo
Bravo les sociaux-traitres ! Vos maîtres vous récompenseront.

le 28 juin 2014 - 17h35, par Kamel
Cher Daniel, chers Antoine, Anaëlle, Charlotte, Gaylord, Giv et toute l’équipe
De Montréal, grâce à Internet, Là-bas si j’y suis est une bouffée d’oxygène quotidienne.
L’émission nous aide à comprendre le monde ; elle nous fait rire ; elle nous fait découvrir des faces sombres et lumineuses de l’humanité ; elle nous nourrit grâce aux connaissances des penseurs précieux qui passent à l’antenne ; elle alimente nos discussions ; elle nous fait écouter de la bonne musique. En somme, elle fait partie de notre vie.
Qu’est ce qui se passe quand on vous enlève un bout de votre vie ? C’est la rage, la colère.
Malgré tout, nous continuons à espérer que le bon sens l’emportera et que l’émission reviendra à la rentrée.
Merci
Djahid, Rachid, Kamel, Zoubeir et Isabelle

le 28 juin 2014 - 17h32, par eutocie
Que faire pour que "là-bas si j’y suis" continue ?
une pétition ? contacter les politiques ? (ministre de la culture,...)

le 28 juin 2014 - 17h24, par Brigitte LASSABE
Comme les autres auditeurs, je suis abasourdie par cette annonce et j’espère que vous trouverez un autre media pour continuer l’emission dans un format proche du format actuel et si possible à une heure de plus grande écoute. 19h-20h serait parfait, après la sortie du boulot, dans la voiture, ou pendant la préparation du repas pour ceux qui débauchent tôt. Je suis prête à participer financièrement pour empêcher sa disparition. que peut-on faire, vis à vis de France Inter ou autrement ?

le 28 juin 2014 - 17h09, par virginie
alors si cette nouvelle info de supprimer la bas si j y suis est vrai, alors je pense qu ils nous ont bien eux. Par contre pour moi se serait vraiment une très triste nouvelle. Grace à vous et je pense à tous ceux qui participe à la création de l émission et surtout sur à tous les AMG, je me sens beaucoup moins seul. Mais par contre si cela arrive vraiment je pense tous simplement a une autre radio qui je pense pourrai largement vous accueillir c est " radio zinzine". Je suis vosgienne mais c est tous de même une radio que je connais très bien étant donner que je l écoute ainsi que vous que par le billet d internet. Si je ne peux plus entendre alors la se sera vraiment la fin de toute espoir car c est vraiment ce que vous nous amener. Merci encore pour tous ce que vous nous apportez et j espère que se ne sera pas la dernière.

le 28 juin 2014 - 16h57, par nato
Stéphane, tu pourrais sûrement trouver ce que tu cherches en allant sur le site rezo.net http://rezo.net/,à la rubrique Attention les oreilles.

le 28 juin 2014 - 16h28, par CHGA37
A la rédaction de FI : Je pense, je ne suis pas le seul, que vous envoyez un décevant message de manque d’ouverture, d’écoute, à la face des milliers de vos auditeurs qui appréciaient, toute mesure gardée, l’émission de Mermet, laquelle laissait s’exprimer des vraies "gens" de nos régions, et nous gratifiait de superbes reportages terrains... bien sûr un peu orientée l’émission, mais véritable soupape de nos émotions, de nos indignations quotidiennes... Vous faites une erreur : on aime FI de par sa diversité des contenus ; nous en priver risque de vous priver de nous... Je suis très déçu : je pensais en avoir entre les oreilles !

le 28 juin 2014 - 15h58, par Catherine
Soyons des milliers à envoyer un message de protestation à la direction de France Inter : www.franceinter.fr/contact et au médiateur de radio france : espacepublic.radiofrance.fr
et ne lâchons rien.

le 28 juin 2014 - 15h43, par Kawaa
Bon ben voila !! la voie est libre...pour pouvoir passer a You Tube !!! avec une version 13/20mins tu risques de faire des millions de vues sur You Tube !! Le format que la planète s’arrache ! et comme ils disent à la "direction" c’est surtout "ces jeunes" qui ont soif de savoir, détestent la ’pensée unique’ qu’on leur colle en ce moment et qui cherchent une autre plateforme pour découvrir les vérités.
Donc Daniel fonce !!! n’attend pas et passe la vitesse supérieur. Ceux qui te plombe aujourd’hui en fait se tirent une balle dans le pied...
Passe à internet et "colle leur aux c..."
Et aussi merci d’une façon plus personnelle pour m’avoir ouvert les yeux sur toutes ces entourloupes que goche/drouate/FHaine essai de me/nous glisser en permanence et aussi pour la voix magique (et le professionnalisme) de Pascale Pascariello qui restera avec moi pour toujours !!
Godspeed Daniel !!!

le 28 juin 2014 - 15h16, par Françoise
Créer c’est résister, résister c’est créer n’est pas un vain mot. Y compris pour nous les jeunes générations. Daniel, tiens bon ! Il y a toujours une alternative possible, rien n’est perdu. Tu le sais, tes collaborateurs aussi...Alors en avant et mobilisons-nous tous ensemble contre cette tentative de putsch médiatico-politique, digne des anciens cagoulards des années 30.

le 28 juin 2014 - 15h07, par Jean-Claude RUGGIERI
Lorsque j’ai appris la nomination de Mathieu Gallet aux fonctions de PDG de Radio-France, j’ai aussitôt pensé à l’avenir de l’émission. Je ne me suis hélas pas trompé ! Cette émission était je crois un des derniers repaires de la contre-information face au discours dominant, y compris sur France Inter. Bien que m’attendant à cet événement, je suis aujourd’hui dans un état de sidération totale, même si la rage accumulée depuis deux ans face à la duperie Hollandienne a franchi un cran de plus.
Il faut que quelqu’un puisse fédérer les protestations des centaines de milliers d’auditeurs qui écoutaient l’émission, il faudrait pouvoir se mettre tous d’accord pour boycotter au moins la tranche 15 h/18 h (je compte d’ailleurs boycotter purement et simplement France Inter, mais ce n’est pas si facile de résister à la tentation d’appuyer sur le bouton, et puis on se sent bien seul devant son poste éteint), et là on pourrait mesurer le poids des AMG et de ceux qui le sont dans l’esprit. J’envoie Lundi un recommandé A.R. à Laurence Bloch pour lui signifier ma colère, sans me faire d’illusions sur l’impact de cette démarche, mais cela défoule ! Quoi qu’il en soit, il n’est pas possible de rester seulement dans la protestation de pure forme, mais là je ne suis pas assez astucieux pour trouver l’idée lumineuse qui emm... au maximum cette direction scélérate.
Puissions- nous trouver le bon chemin de la riposte. Courage à toute l’équipe.

le 28 juin 2014 - 15h02
Si France Inter devient un média censuré vous allez voir une chute de l’audience, une vraie ! Pas une manipulation grossière des chiffres par la présidente/marionette Bloch... Un jour ces manoeuvres totalitaires finiront vraiment par énerver ceux que l’on empêche d’exprimer leurs doutes,leurs mécontentement, leur indignations, leurs colères ... Rendez-nous "La bas si j’y suis" !!!

le 28 juin 2014 - 15h02, par matbanty
Apres le déplacement à 15h, le rabotage à 3/4 d’heure et la supression du vendredi, ils auront mis le coup de grace ces gredins
Pour les em**rder il faut continuer.
une piste serait peut etre de suivre l’exemple du site arret sur image : un systeme d’abbonement qui finance la production de l’emission par les auditeurs, je pense que l’on serait tres nombreux ; et offir le contenu à toutes les radios locales (radio galère a marseille par exemple), webradios et sites internets (ASI, mediapart..) pour garder une audience nationale.
Le modéle fonctionne déja et les outils internet de financement participatifs sont légions.

le 28 juin 2014 - 15h02, par Michèle THIAM FONT « LA SAUZONNAISE »
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » ! Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET ... ses émissions ... et tous ses collaborateurs ... ! Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous ! On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté ! Bref, Mme BLOCH : mais pour qui nous prenez-vous ? Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information, si charismatique, sont d’une aussi répugnante vulgarité ! Vous manquez de « classe » et de doigté, Mme Bloch ! Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas de cette manière avec quelqu’un comme Daniel MERMET ! Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant ! Vous vous conduisez en « PARVENUS » (expression chère à ma grand-mère, qui était une Aristocrate, et une « Résistante » Bretonne de la première heure, ELLE) ! NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux OMNIPOTENTS « TARTUFES », VALETS SERVILES DU POUVOIR ! Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, par un manque CONSIDÉRABLE de CONSIDÉRATION pour le métier du Journalisme : le vrai, celui que pratique MERMET ! Vous bafouez le TALENT et vous offensez le MÉRITE avec tellement de VULGARITÉ ! CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE ! C’est de l’IMPOSTURE, c’est bas et cela ne passera pas ! Comme le dirait encore ma grand-mère ! Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes ... ! Mais « Y’EN A MARRE » ... savez-vous ? De grands « DISPARUS » : tels : « COLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Mâcha BÉRANGER, Julien DELLIFIORI, Pascale CLARK, André MANOUKIAN, etc. Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS ! Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ? Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ». La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament encore, également, comme moi !!! Il faudra bientôt construire un cimetière aux abords de France Inter ! Les très nombreux « post » des auditeurs de France Inter témoignent de beaucoup de souffrance, suite à ces évictions d’une brutalité sans nom. Nous souffrons de plus en plus de « MALNUTRITION INTELLECTUELLE » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, (voire INDIGNE COMME EN CE MOMENT POUR MERMET) C’est violent, féroce, bas ! Et à tout cela, il faudrait ajouter une carence, une souffrance supplémentaires avec la disparition de Daniel MERMET ??? MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !!! CELA NE PEUT PAS ADVENIR ! QUE VA-T-IL RESTER, en fin de comptes !
ARRÊTEZ LE CARNAGE, Mme BLOCH !
Car dans votre pénible et désopilant habit rouge de dompteuse de cirque, la cravache à la main : • ne voyez-vous pas que vous que vous êtes vraiment antédiluvienne, poignante même dans votre archaïsme, mais surtout très navrante, très attristante et plutôt « HAS BEEN », à défaut d’être vraiment "PUNK" ... • qu’au final vous n’impressionnez vraiment personne : vous donnez plutôt à rire, à pleurer et dans le ridicule ! • que vous donnez seulement le désolant, indécent tableau, la plus pitoyable image d’une blâmable et indigne direction : sans tenue ni retenue, sans réserve ni amour propre ... • que vous vous exhibez dans le plus affligeant, le plus ringard, le plus « dépassé » et « déplorable » des spectacles ...
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique QUI SE RESPECTE ??? Je me dis ceci : Car si des gens comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier, peut-on encore parler de Démocratie ? En ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement, il faut beaucoup de tact, de subtilité, d’élégance, de finesse, de légèreté et d’intelligence pour arriver à faire entendre ce que certains taisent lâchement. D. MERMET est tout cela, lui qui sait si bien donner à entendre, en douceur, des tas de vérités qui « dérangent » tellement certains frileux timorés et surtout très hypocrites et très dangereux démagogues... D. MERMET, lui qui sait si bien ouvrir en grand portes et fenêtres sur la vérité du Monde, de notre Monde TEL QU’IL EST, et faire pénétrer l’air du « Grand Large » dans nos demeures, ne doit pas disparaître ! La démocratie est un bien fragile et précieux, acquis de haute lutte, qui requiert une vigilance active de chaque instant. « La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens. J’ajoute : « La Radio de Service Public » : c’est aussi de la matière sonore INFORMÉE ! Ainsi, sans véritable information, il n’y aura plus que des « ZOMBIES » à France Inter !
Le beau prétexte que d’invoquer l’âge ! Moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi très sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient. Il n’y a vraiment pas d’âge pour défendre la liberté de penser et de s’exprimer. Et je monterai la garde et au « créneau » jusqu’à mon dernier souffle : j’ai de très bonnes raisons pour cela : Petite fille de « Résistants », je bondis chaque fois qu’il y a péril en la demeure ! Et là, c’est du « flagrant délit », sans aucun doute !
A L’instant j’apprends donc l’arrêt de l’émission : C’est une bataille perdue, mais ce n’est sûrement pas la fin de la lutte ! Courage à tous, il faut « RÉSISTER » et « TENIR BON » ! Restons droits dans nos bottes ! En attendant je « boycotte » F.I., moi aussi ! JE RÉSISTE, TU RÉSISTES, NOUS RÉSISTONS !
Michèle THIAM FONT « LA SAUZONNAISE »

le 28 juin 2014 - 14h59, par Hélène
Je me suis mise à écouter France Inter de manière intensive cette année, grâce à Daniel Mermet. Je suis une "jeune" qui adorait écouter ce "vieux" que vous allez virer, ainsi que toute sa bande. J’ai appris tellement en si peu de temps... merci Là-bas ! Ce serait bien de vous retrouver ailleurs, car Inter n’a plus d’intérêt pour moi !

le 28 juin 2014 - 14h58, par Patrick L.
La droite ne l’avait pas fait, la gauche de droite l’aura fait, faire disparaitre toute émission a dimension critique de l’antenne, et c’est inacceptable !
Y’à t’il une pétition ?
Allez les AMG, il est temps de se mobiliser, encore, pour défendre cet ilôt d’incongru, de fraîcheur, d’innattendu, sur l’Antenne de plus en plus morne de France Inter ! (la déférence ?)

le 28 juin 2014 - 14h55, par tonia
Je suis prête à payer pour créer une radio à nous, libre et géniale.

le 28 juin 2014 - 14h54, par tonia
Mussolini aussi était socialiste dans sa jeunesse.
Sommes-nous face à une nouvelle dictature ???
On ne peut pas vivre sans toi Daniel. Tu es notre lumière quotidienne, notre liberté vitale, notre émission à nous, notre grand homme qui nous rend grands.
Je suis prête à tout pour sauver ce qui nous appartient.

le 28 juin 2014 - 14h47, par Mikele
Bonjour à toute l’équipe,
J’ai signé la pétition, bien sûr, mais ça ne suffit pas. Je suis révoltée, une seule émission vous manque et la radio se tait. Sûr, je boycotterai France Inter. Je suis d’une nature militante, dites-moi ce qu’on peut envisager pour faire monter la pression... Daniel Mermet l’a si souvent fait pour d’autres ! Allez, je garde espoir.

le 28 juin 2014 - 14h17, par caecus
message envoyé aujourd’hui à la rédaction de France Inter :
Bonjour, j’apprends avec stupeur que l’émission là-bas si j’y suis risque de ne pas être reconduite. Cette nouvelle m’afflige et me met très en colère. "France Inter, la voix est libre" ? L’émission de Daniel Mermet est un espace rare de remise en question bienveillante du monde qui nous entoure, un espace où on prend le temps d’aller au fond des choses, où les contradictions sont mises à jour, où la couleur est annoncée, bref... de la vraie, noble, radio. Cette émission n’a pas vieilli et je connais des tas de gens de tous âges qui l’écoutent. Si cette décision est confirmée, je serai plus que déçue, je serai blessée et trahie. Quelles voix voulez-vous pour le monde ? Bien à vous, Cécile

le 28 juin 2014 - 13h33, par René
Bonjour à tous.
Et si "Là Bas Si J’y Suis" continuait ailleurs ?
Parce-que, France Inter, on voit bien la tendance depuis un an ou deux... ( Comme tous, je déplore le 1/4 d’heure en moins et le vendredi sans Mermet, de même, j’ai déploré la quasi disparition de Colin et Mauduit.)
Bref... ne lâchez rien ;-)

le 28 juin 2014 - 13h10, par Louise
Vous dîtes dans le Monde
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/27/daniel-mermet-les-dirigeants-de-radio-france-ne-sont-plus-des-journalistes-mais-des-gestionnaires_4446926_3246.html
Enfin, il existe une équipe de cinq jeunes journalistes de 30 ans qui travaillent avec moi depuis des années et qu’il faut recycler. J’ai donc proposé qu’ils reprennent la tranche de l’émission et que je m’efface petit à petit pour qu’ils s’approprient de la ligne éditoriale.
De fait c’est ce que j’attendais depuis un bout de temps.
Ça vient tard comme analyse.

le 28 juin 2014 - 12h48, par marianne
je soutiens votre émission que j’écoute avec toujours beaucoup de plaisir...parce qu’elle informe sur toutes les luttes actuelles et permet de penser qu’un changement est encore possible...Merci

le 28 juin 2014 - 12h35, par Stéphane Auvray
Heureusement il reste ce site pour communiquer ! Si l’absence de LBSJS se confirme, je ne doute pas que tu seras rebondir. Tiens nous au jus, je te suivrai..et je pense que je ne serai pas le seul. Va t’on organiser des actions pour mettre la pression sur Inter ? Si oui lesquelles ? En tous cas si ces actions ne portent pas leurs fruits ou si tu jettes l’éponge. J’arrêterai d’écouter cette radio qui m’a fait réfléchir, qui m’a fait (te) découvrir depuis mes 19 ans (j’en ai 46) dans nombres de domaine bien des choses. Une radio systématiquement mise dans plusieurs pièces simultanément, dans mes véhicules et au boulot. Combien de fois les potes, les collègues m’ont traité d’intello ou se sont moqués de ce que j’écoutais. Bah moi je défendais ces programmes hétéroclites, cette différence qui faisait que je ne supporte pas RTL, RMC et autres radios abêtissantes. L’arrivée de la pub, le départ de chroniqueurs trop politiques, l’arrivée d’animateurs so people ou ancien ministre de droite sont les signes d’un indéniable alignement éditorial avec ces chaines publicitaires. Alors si le dernier bastion "qui fait réfléchir, qui bouscule" est éliminé de la grille. Bah j’irais voir ailleur si j’y suis, si tu y es.
Désolé je vais profiter de cet espace pour passer une annonce perso. "Cherche : Radio ni trop intello, ni trop bobo. Diffusant des programmes variés mais jamais vulgaires. Abordant les problèmes de société sous tous les angles de manière indépendante (Petit taux de mauvaise foi admis). Une radio qui ne ferait pas que bavarder ou vendre. Une radio qui saurait ECOUTER." Si vous connaissez vous pouvez me joindre ici.
Allez sans déconner Mermet on va où ?

le 28 juin 2014 - 12h35, par Anne
Depuis hier, boule dans le ventre, un malaise qui ne me lâche pas. Je me demandais pourquoi et j’ai fini par comprendre. C’est officiel, Là-bas, c’est fini... Je l’ai lu et j’ai continué mes occupations. Mais 24h après, je réalise que c’est impensable et impossible. J’ai le sentiment d’être une autruche qui sort la tête de son trou et qui découvre qu’elle vit dans un état où la démocratie n’est réellement plus qu’une illusion. Je m’en doutais mais nourrissais encore un peu d’espoir. Supprimer une émission qui fait réfléchir et se garantir ainsi une seule pensée, une seule information, un seul point de vue répété à l’unisson par tous les médias. Méthode tellement décriée par ceux-là mêmes qui la pratiquent. C’est écoeurant. Pour ma part, le choix peut être discuté mais terminé France Inter. Toutes les bonnes émissions ont été supprimées au fil des ans. Là-bas était l’un des derniers souffles d’air. J’écouterai plus de musique et lirai le journal. Merci Daniel pour toutes ces belles émissions et l’éveil de nos consciences. Merci à toute l’équipe pour ce travail de qualité. Je garde espoir de vous entendre encore sur les ondes publiques. ON NE LACHE RIEN !

le 28 juin 2014 - 12h27, par danielsyla
Des grands reportages pour l’été 2015... et des oranges pour Noël ? Moi tous les jours ça me va ! Je suis moins conne depuis que j’écoute là-bas, j’ai appris beaucoup de choses et ce n’est pas si souvent qu’on a ce plaisir à la radio .... "Ils" nous pourrissent la vie . Ca fait déjà un moment que je n’écoute plus Inter ... sauf pour là-bas ... Va t’il falloir que je passe à la vitesse supérieure et je j’arrête de payer ma redevance = plus France culture et plus de télé ! Comme ça ils pourront mettre encore plus de pub pour les cerveaux disponibles !

le 28 juin 2014 - 12h00, par marie moynacq
on est là daniel on lache rien ! on est là tous prets à nous mobiliser. on est encore quelques uns à nous battre contre leur société qu ils nous imposent mais c’est toujours la minorité qui fait changer en réalité les mentalites ne lachons pas on est là daniel !!

le 28 juin 2014 - 11h40, par alumette
tous les repaires de France vont se mobiliser pour faire fléchir la direction d’ Inter incapable de réaliser la richesse des reportages de "labas" indépendamment de son orientation politique.Même si on ne souscrit pas à cette orientation,on ne peut que louer la qualité de ces émissions.

le 28 juin 2014 - 11h20, par galien
Gorz disait que nous vivions toujours dans la logique des pires décisions. Ainsi, si Là-bas établissait des records d’audience à une heure si difficile (590 000 auditeurs, sans compter les écoutes sur les podcasts), en parlant de tout, et même des sujets "peu sexy" comme l’économie, des records malgré un premier décalage horaire puis une amputation, sur une longueur d’onde qui souffre globalement de baisse d’audience. Eh bien cette émission là, on la supprime monsieur.
Je suis pas toujours d’accord, parfois (rarement) ça frise la mauvaise foi, mais elle fait réfléchir. J’ai jamais autant lu et pris du plaisir à partager une vision sociale, humaine et poétique. Là-bas m’a aidé à mettre des mots sur ce que je sentais.
Rajeunir un grille ? Mais on s’en fiche ! L’essentiel, c’est la qualité ! Et puis il s’agit d’une équipe !
Une équipe qui nous donne la parole, à la France d’en bas, au monde d’en bas, même : sur le répondeur et dans les reportages. Tout le monde était écouté, même le frontiste. oui il se trompe, mais on le trompe pas mal : tous les élites s’y emploient avec énergie.
On n’a pas le droit de nous couper le sifflet !

le 28 juin 2014 - 11h13, par scalpa38
Mermet est vieux ! 72 ans cest vieux. Bon et alors ? On n’écoute pas les vieux ? Mermet s’écoute parler. Nous aussi. On l’écoute parler parce qu’on aime ca. Rajeunir l’antenne ? Pourquoi ? On ne demande pas aux animateurs de fare de la barre fixe ou de courir le 100m en 10 secndes. La société va vite, de plus en plus vite. Et si on s’asseyait pour discuter. De tout. Avec papy Mermet pourquoi pas ? Il incarne une generation libérée et libertaire. Un temps et un ton qu’on aime a entendre dans le brouhaha gonflé aux amphétamines ambiant. On sassoit et dans sa tete on va voir la bas si on y est. Avec un bon compagnon. C’est pas le saint pere.on est pas toujours d’accord avec lui, y en a meme qui adorent le détester. Alors pour ceux là et pour nous, sauvez LBSJS et son repondeur. Ha Regis de Nîmes ! Et Claude surtout, mon préféré. LBSJS c’est la recreation. Des fois l’école aussi. Coupez une mauvaise herbe, il en repoussera 100. Plus virulentes, plus folles ! Bon courage et longue vie a LBSJS !!!

le 28 juin 2014 - 10h46, par 2 AMG
Fidèles AMG, nous ne pouvons que vous soutenir et déplorer la suppression d’une émission qui participe de l’éducation populaire et citoyenne. Mais c’est peut-être bien cela qui dérange parmi tout le décervelage ambiant dont le but est de soumettre le peuple aux diktat financier. Nous écoutions déjà de moins en moins France Inter en dehors de ce RDV pour là-bas si j’y suis que ce soit en direct ou en téléchargement. Si l’émission se termine, et bien BASTA FRANCE INTER !

le 28 juin 2014 - 10h39, par pascal
De tout coeur avec lequipe de LBSJS !!! J’espère que l’émission reviendra a la rentrée. Il y a un public nombreux et l’age de Daniel n’est qu’un prétexte ma foi. Daniel a un parcours de grand reporter plus qu honorable. Pourquoi se passer de quelqu’un d’aussi interessant et que son public plebiscite. LBSJS ne menace personne. Elle rallie un public large, dopinions tres differentes mais qui aime le debat. J’aime le ton de l’émission et le role de tribune qu’elle incarne. La ligne editoriale est engagée a gauche. Et alors ? Chacun est libre de se faire une opinion au fil des emissions. Vous etes toujours en avance sur le debat. J’ai appris beaucoup et decouvert Howard Zinn que j’ai lu . Quelle ouverture et révélation. Le cheminement de la pensée est complexe parfois et Daniel a le mérite d’avoir crée un espace de pensée et d’expression accessible et pourtant très erudit. Je ne comprends pas cette volonté et cet acharnement contre Daniel et son emission. J’espère que les milliers de reactions provoquees par l’annonce de l’arrêt de l’émission permettra de revenir au rythme de 5 par semaine.Le podcasting aidant a démultiplier le public. Tout le monde connait LBSJS ! Bon courage !!

le 28 juin 2014 - 10h19, par Pass 70
J’apprends ce matin en lisant la presse "libre" que nos inquiétudes sur "Là-bas" se confirment. Révolte et colère... Une radio de SERVICE PUBLIC doit s’adresser à tous, et pas seulement aux auditeurs qui supportent les credos ultra-libéraux qu’on nous distille à longueur d’onde. J’en ai encore eu un exemple ce matin vers 9h : selon un intervenant, la grêve des cheminots serait due au fait que la CGT n’aurait pas achevé sa "modernisation"... Sarkozy en avait rêvé, Hollande veut le faire ? RÉAGISSONS, RÉSISTONS,REVENDIQUONS !!! OK, on pourra peut-être vous suivre sur internet. Ça permet déjà de vous retrouver quand on est au boulot entre 15 et 16, mais LA RADIO, ÇA SERT A QUOI ALORS ? Mermet, Antoine, Giv et les autres, votre combat est le nôtre !

le 28 juin 2014 - 09h09, par Philippe Tardy
Je suis un amoureux et passionné auditeur de là bas si j’y suis. C’est une chose horrible si ton émission disparaissait de FI.Comme tu l’as dit, d’autres personnes pourront prendre ta relève. Si tu disparais de FI, je BOYCOTE FRANCE INTER, et je le ferai savoir, et je l’écrirai sur ma voiture. Sur ce, passez de bonnes vacances ,un bon été, et travaillez bien, on à tant besoin de vous, toute l’équipe.MERCI

le 28 juin 2014 - 08h51, par jean pierre 87
M. MERMET, Je crois que le contenu de certains messages d’auditeurs se répètent mais pour ma part j’ai 30 ans, il y a bonne donc des jeunes qui écoutent votre émission, je n’ai jamais voté à gauche, donc il n’y a pas que des auditeurs gauchistes. Je retrouve dans vos émissions beaucoup d’humanité et de bon sens, la suppression du vendredi a été terrible, les 5 minutes en moins tous les jours aussi....je suis consterné d’apprendre cette nouvelle...pour couper certains à priori, je ne suis pas sans emploi mais cadre en assurance.. merci à vous M. MERMET et à toute votre équipe qui j’espère pourra prendre la relève...

le 28 juin 2014 - 08h45, par tourmaline
Incroyable !!!
Le jeu des mille euros, anciennement des mille francs continue.Mais on coupe le sifflet à "Là bas"
Dommage, c’est la seule émission qui ne nous considérait pas comme des espaces libres pour coca cola. Une émission où "les petit" sont considérés, tu as été la voix des sans voix.France Inter se met au gout du jour ! Quand je pense qu’il n’y a encore pas si longtemps elle se vantait de s’adresser à ceux qui ont "quelque chose entre les oreilles"
Moi je te suis depuis le début, sur l’oreille en coin. Puis l’amant lamentable, Ugly et sa soeur : Adèle Abjecte.du coup "là bas, j’écoute depuis le début.
j’ai appris plein de choses : Paul Aries, Lepage, Lordon etc etc. Une autre histoire de la guerre d’Algérie...une autre vision sur le monde néo libéral, du coup moins soumise.
Alors Daniel, l’éveilleur de conscience, jamais on te le pardonnera..et pas plus à tes acolytes on va te faire le même sort qu’à Pascale Pascarielo à Corbeille !
Bon, on lâche rien, et comme le notait une auditrice une suite via internet ?

le 28 juin 2014 - 08h28, par tourmaline
incroyable, Daniel moi je te suis depuis le début à l’oreille en coin. L’amant lamentable, ugly avec adèle abjecte etc . là bas si j’y suis depuis la première émission ...et depuis je suis "accro".
j’ai appris plein de choses, lu des bouquins que je n’aurais jamais ouverts et surtout regardé mon époque "néo libérale" avec moins de "soumission".
C’est inexistant des émissions comme les tiennes ou "les petits" ne ont la parole. Ou on s’intéresse à nous. Vous n’êtes pas virés, vous avez déménagé ? Le jeu des mille francs, enfin des mille euros elle fonctionne encore, alors pourquoi arrêter une équipe qui gagne ?
Décidément, France inter se met dans le moule...créer un espace libre dans nos cerveau pour coca cola elle qui se vantait autrefois de s’adresser à ceux qui avaient quelque chose entre les oreilles !!!!!!

le 28 juin 2014 - 07h30
J ai 27 ans monsieur Mermet, Daniel. Vous en avez 70 ? Et pourtant, qu est ce que j aime vous ecouter. Vous aller laisser un vide immense dans ma radio, on en rira sûrement un jour, mais tout de suite je n ai vraiment pas envie de rire ...

le 28 juin 2014 - 06h44, par Didier
Je viens de lire les infos concernant la fin de "La-bas si j’y suis". Consternant !
L’âge du capitaine, vaste sujet...
Et l’âge de l’auditeur, qu’en fait on ? Suis-je compté dans les auditeurs ?
Et l’équipe de là-bas ? jetée avec l’eau du bain du capitaine ?
Ça déBloch ferme, Madame la Directrice de France-Inter.
Là-bas, j’en veux encore avec le Mathusalem au commandes et son équipe, Anaëlle, Charlotte, Antoine, Giv, Gaylord ainsi que Stéphanie, Franck, Jérôme et Jonathan.
je veux continuer à être parfois énervé, souvent ému, toujours révolté.
La fin de l’Histoire n’est pas pour demain.
Avec vous,
Didier auditeur Lambda

le 28 juin 2014 - 06h39, par Una
Contre le traité transatlantique, mobilisez-vous ! http://www.no-transat.be/plus-infos/mobilisation-generale

le 28 juin 2014 - 03h28, par santiago
salut
beaucoup de messages appelent au boycott. je comprend l’idee et la partage.
cependant, je n’ecoute pas rtl, bfm, ni meme france info. est-ce que cela leur pose un probleme ? malheureusement non. les radios 100% a droite vivent tres bien sans nous.
je crois que le boycott est une arme tres efficace car adaptee, mais a certains cas. la, j’ai l’impression qu’il faut penser les choses autrement.
je pense qu’un point cle est que radio france (pas juste france inter) ainsi que france television, nous appartiennent, en tant que service public. nous les financons, et nous avons notre mot a dire.
on peut debattre de la part de representation de chaque tendance, certes. mais la disparition totale des ondes, ca, ce n’est defendable d’aucun point de vue.
enfin... en democratie biensur..

le 28 juin 2014 - 02h19, par Una
C’est donc officiel. Qu’est-ce qu’on fait ? Baisser les bras et passage sur le net comme Arret sur images ?
Bloch et l’autre poupée Ken qui dirige Radio France après avoir "monétisé" l’INA... Tellement la rage que je n’ai pas les mots pour dire ce que je pense de ces ordures.

le 28 juin 2014 - 01h27, par ceDric
Salut les amis,
On a monté une page de soutien à l’émission sur facebook.
https://www.facebook.com/sauvonslabassijysuis
No pasaran ! On lâche rien les copaings

le 28 juin 2014 - 01h25, par Laura AMG de Guadeloupe
Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage..... Après Julian Assange.... Voilà maintenant Mermet....
L’an dernier, 45 min au lieu d’une heure.... Une émission hebdomadaire en moins... On a voulu nous faire le coup de la grenouille....
Dans une démocratie au gout ploutocratique D’un gouvernement soi disant de gauche... La droite en a rêvé France Inter l’a fait hier... oh la honte.
En podcast comme souvent J’écoute aujourd’hui cette émission Et j’ai peine à croire que ce soit la dernière... Un service public Voit son public privé De la saine parole du Diplo, des plus humbles Régalant nos oreilles parmi cette jungle De médias le plus souvent aux ordres des puissants Vous êtes le vaccin, à l’esprit éclairant.
Humour, compassion, écoute, esprit critique Ont depuis des années éclairés bien des cliques De fidèles auditeurs dont je fais partie Solidarité, voix donnée aux modestes Je vous dis merci.
Alors s’il peut y avoir quelque action à porter Pour que se perpétue cette voix de liberté Que se soit avec Daniel ou un(e) de ses successeurs Avec joie, à vos côté et de tout mon coeur Je suis et resterais une de vos enfant A l’esprit libre et fort, grâce à vous pour longtemps.
Ne jamais abdiquer, la lutte continuer Pour nous, notre prochain, le reste de la terre Jamais baisser les bras, ni tolérer la misère, L’injustice, la privation de droit Toujours rester humain Aucun combat combat n’est vain Daniel et ton équipe nous vous soutiendrons Vaille que vaille Esprits libres en avant.

le 28 juin 2014 - 00h46, par Muriel
Cher Daniel, Chère équipe de Là-bas,
1 Val, 2 Valls... et maintenant c’est un Gallet qui Bloch l’un des derniers espaces de parole alternative ? Comme beaucoup, je ne peux croire que cette nouvelle attaque ait raison de l’émission.
J’avoue avoir pas mal déserté la chaîne depuis quelque temps, lassée qu’elle devienne chaque saison davantage un robinet à promo comme tant d’autres. Mais il y subsistait ce rare créneau où il fait bon entendre un autre son de cloche, Là-bas, tout près, une bien belle exception radiophonique.
Qu’on nous laisse y danser comme nous l’entendons et qu’ils aillent fouler d’autres pavés que les nôtres !
Tenez bons, on vous AMGe !

le 28 juin 2014 - 00h43, par Phile
De tout coeur avec toi Daniel et aussi toute l’équipe. Bon Daniel quoi qu’il en soit de toutes façons tu auras ouvert le troisième oeil à des dizaines de milliers de personnes et insufflé , initié une méthode de réflexion , de décryptage de l’info qui nous est donnée par "les nouveaux chiens de garde" et ça , c’est irréversible , indélébile et rien que pour cela , merci à toi Daniel et bonne retraite s’il doit en être ainsi , après tout tu l’as bien méritée , ceci dit , fait nous le savoir si tu pars sur une autre longueur d’onde afin que l’on puisse t’écouter , "à plus tard à moins qu’on se voit avant"

le 28 juin 2014 - 00h09, par Monique Roques
Je ne veux pas vivre sans Là-bas si j’y suis.

le 28 juin 2014 - 00h01, par EdkOb
A les écouter, il semblerait qu’une volonté de "rajeunissement" serait à l’origine de la suppression de LBSJS.
Ben voyons !
Après le départ forcé de la tranche 17 / 18 h, après le succès de la tranche 15 / 16 h (pas gagné d’avance !), après la suppression du vendredi, voilà qu’ils décident d’éliminer une voix / voie différente.
Partout à France-Intox résonnent les éditocrates libéraux (vous avez entendu, toute cette haine contre les cheminots grévistes), dominent les chiens de garde.
C’est simple, finalement, jamais ils ne seront assez rassasiés. Jamais. Ils ne supportent pas l’idée même qu’il puisse exister autre chose que leur soupe libérale.
Au fait, les « journalistes » de France-Intox, ils en pensent quoi, de cette suppression ? Les tenants de la « démocrature », que disent-ils, eux qui tendent tellement souvent et quotidiennement leurs micros à tous les chiens de garde ?

le 28 juin 2014 - 00h01, par Fedorifor
on a supporté le bourrage de crâne ouiouiste en 2005, le passage à 15h de là-bas, le vidage de Didier Porte et de Stéphane Guillon, la propagande sur l’Ukraine.... On est quand même resté car il n’y a pas grand chose d’écoutable ailleurs .Mais là , nous priver de notre dernière bouffée d’oxygène, du dernier espace d’expression est lamentable, La direction d’Inter chasse ses auditeurs. adieu France inter, C’est comme voter PS au deuxième tour, avant que cela nous reprenne....
Bon Daniel, on te suivra où tu iras, on ira voir là bas si tu y es....

le 27 juin 2014 - 23h41, par Vincent
Enfin Là Bas s’arrête ! Enfin on va pouvoir laisser des gens sérieux, des Experts, nous parler comme il faut des choses vraiment importantes. Enfin on va nous lâcher la grappe avec ces gens, ces travailleurs, ces citoyens pour pouvoir parler de la seule chose qui compte : l’offre, la demande et le Saint Marché. Enfin, la pensée dominante sera le seule à pouvoir s’exprimer. C’est beau. Je suis ému. Bon, j’arrête d’être lourd. Puisque je me trouvais sur le registre de l’émotion, je crois que c’est vraiemnt de ça qu’il s’agit, qu’il s’est toujours agit. La bas, c’est une émission d’émotions. De solidarité. De gens. Des gens qui pensent, des gens qui luttent. Des gens qui parfois nous sont opposés en tout, mais que l’on arrive à comprendre. Pourquoi ? Parce qu’à La bas, on les laisse parler. On prend le temps. On écoute. On rit et parfois, on pleure. Pleure-je en écoutant d’autres émissions ? Non, jamis. Avec La-bas ? Oui, déjà. Alors merci pour ça. Merci pour l’émotion. Qui aujourd’hui, avec le rêve et l’utopie, sont condamnables. Et condamnés. Fin. Bienvenue dans leur monde de merde.

le 27 juin 2014 - 23h23, par AGB
Je me souviens encore de ma première émission, c’était en voiture, sous le soleil, un après midi de fin de printemps. C’était une plongée dans les prisons brésiliennes. Depuis, j’ai bien eu quelques humeurs, sur des manières d’aborder des sujets peut-être trop manichéennes, sur des procédés discutables de F Ruffin ou sur des émissions un peu trop répétitives qui m’ont parfois éloigné de vous. Mais jamais de rupture définitive. En fait, c’est un peu une relation de vieux amants : on ne se voit plus pendant quelques jours et puis on y tient plus, l’envie et le désir sont trop pressants et on y revient. Alors surtout, même si Daniel est un tyran autocrate ;), ne lachez rien et restez. Vous êtes essentiels.

le 27 juin 2014 - 23h20, par Gainville Lalier
Jusqu’où iront ils pour faire taire ceux qui les dérangent ? Ils invoquent ton âge ???? alors que les primeurs tout frais sortis de l’ENA sont plus vieux que toi... Ça fait peur

le 27 juin 2014 - 23h03, par Patrice
Si "Là-bas" était supprimée il faudrait absolument continuer à la faire vivre sur Internet, quitte à payer. Patrice

le 27 juin 2014 - 22h42, par Marco
Dans cette société où chaque jour nous abandonnons par bribes nos libertés, en préférant se réfugier derrière des technologies addictives et pernicieuses, en fermant les yeux, en arrêtant de résister, nous finissons tout doucement par mourir.
La France meurt. La France râle mais elle meurt.
Allons défiler contre le mariage pour tous, mais laissons les puissants signer le traité transatlantique pour donner le peu de pouvoir qu’il nous reste aux grandes multinationales. Censurons à tour de bras, arrêtons les émissions intéressantes, abrutissons nos jeunes à coup de télé-réalité.
Faisons de l’information un spectacle burlesque.
Je suis désolé Daniel mais tu es victime du sommeil.

le 27 juin 2014 - 22h33, par Patrice
France Inter se tirerait une grosse balle dans le pied si "Là-bas" était supprimée. Ce qui fait l’atout de cette radio c’est justement la parole qui est donnée à ceux qui refusent de brouter avec le troupeau, c’est permettre à des journalistes de servir autre chose que la soupe quotidienne, c’est de ne pas prendre les auditeurs pour des imbéciles. Et si on supprime "là-bas", on ira où ? Patrice, enseignant.

le 27 juin 2014 - 22h29, par Bidochon
"Lutter c’est Éduquer" pas seulement...Je n’ai pas toujours été d’accord avec les thèmes de "La bas si j’y suis", je ne suis pas un "AMG" béa qui boit les paroles de son gourou. La bas si j’y suis, Mermet et son équipe, c’est avant tout pour moi du journalisme social. la seule émission qui laisse la parole aux gens ordinaires, pas dans le sens "Les auditeurs ont la paroles" car là ce ne sont pas les auditeurs qui appellent la radio, c’est la radio qui vient à eux. C’est un des rares espaces ou l’expression est possible, à ceux que la société bien pensante a bâillonné bien souvent depuis leurs plus tendre enfance, par l’exclusion. Il en existe de toutes formes, la première, ne pas rentrer dans le moule. La seconde, vouloir "oser" suivit inévitablement par une sorte de répression ! Comment oses tu, regardes toi ! Et bien j’ose, et je vous e.....
J’ai dérapé plus d’une fois sur la bas.org, et pourtant j’ai pu m’exprimer, j’ai pu être écouté, de la m^me manière que des intervenants des reportages de ces émissions. C’est un espace de liberté d’expression, un espace publique, un espace de réel démocratie (pas celle de la politique !). C’est l’espace du Peuple, et pas du populisme comme certains veulent laisser l’entendre ou le faire croire, en générale ceux qui savent si bien nous bâillonner d’ordinaire.

le 27 juin 2014 - 22h12
Il est inimaginable que Là-bas si j’y suis disparaisse. Emission parfois dérangeante, qui sait mettre sur la table des sujets sociaux abordés nul par ailleurs, dans un vrai respect de l’être humain, éternel espace de liberté, unique en son genre.

le 27 juin 2014 - 21h52, par Pascal
Bonjour Daniel, bonjour aux AMG.
J’écoute l’émission depuis de (très) nombreuses années et je suis consterné d’apprendre qu’elle pourrait s’arrêter dans quelques jours.
Là-bas si j’y suis est une émission à nulle autre pareille qui a toujours eu le mérite d’aborder des thèmes emblématiques, apportant des témoignages poignants. Multiples furent aussi les émissions permettant de décrypter ce que la presse aux ordres n’a de cesse d’obscurcir ou de simplifier de manière caricaturale.
Les manœuvres des années précédentes visant à affaiblir l’émission pour mieux légitimer ensuite sa suppression ont été jusqu’ici infructueuses. Pas plus le changement d’horaire que la réduction du nombre d’émissions hebdomadaires n’ont entamé l’audience toujours grandissante.
Faut-il voir la direction de France Inter, qui une fois de plus se couche comme dans le cas de Didier PORTE, comme se faisant l’exécutrice de basses œuvres ?
Je ne peux donc croire que cette émission emblématique du service public, si cela veut encore dire quelque chose, puisse s’arrêter ainsi et espère que Daniel saura trouver un moyen de mobiliser les AMG (pétition, manifestation à PARIS, ...) pour faire reculer cette direction nuisible à la qualité éditoriale de France Inter.
Si l’émission n’est pas reconduite telle quelle en septembre, je balance mon téléviseur en septembre pour ne plus payer de redevance audiovisuelle en 2015 !

le 27 juin 2014 - 21h40, par Adélaïde
Voila... Je viens de d’apprendre la nouvelle et de vous écouter avec beaucoup d’émotions. J’avoue avoir versé quelques larmes et j’ai beaucoup de mal à croire ce que j’entends... Je connais beaucoup de gens qui vont, ou qui ont déjà fait des bonds quand ils ont appris ça !!
C’est mon cher papa qui m’a fait découvrir cette émission, et elle me suis depuis. Cela fait 5 ans que j’écoute la-bas et j’imaginais avoir le plaisir d’allumer ma radio pour vous écouter encore longtemps. C’est une telle déception de savoir que nous n’aurons peut être plus l’occasion d’entendre quelque chose d’intelligent et de pertinent à la radio. Depuis quelques semaines déjà, j’ai bannis France Inter à cause de propos qui m’ont fait bondir. SAUF pour la bas... Adieu france inter ! Sachez que nous serons toujours à vos côté, fidèle à votre émission, fidèle à nos convictions...

le 27 juin 2014 - 21h00, par helene
Là bas si j y suis s arrête ? Et si on arrêtait de subventionner une radio publique qui n a plus de service publique que le nom ? Désobéissance civile. Cessons de payer des impôts pour des directeurs trices de chaîne qui se moquent du public. La bas si j y suis DOIS exister, avec ou sans mermet, Madame la directrice, ce n est pas vous qui décidez, ce sont nos sous. La différence, le pluralisme, vous savez ce que c est ???? Votre mission.

le 27 juin 2014 - 20h54, par Alex
Courage, mais c’est vrai, quand on dérange voilà ce qui arrive. Vraiment dommage... C’est pas possible, c’est ça le changement promis... Aie Aie

le 27 juin 2014 - 20h42, par Bentayou
le Monde Diplomatique, Noam Chomsky, Howard Zinn, la grève des mineurs de 48, la guerre civile en Grèce, Helen Keller, le flamenco, le fado, la révolution de Chiapas, les mensonges de l’intervention en Lybie, le génocide au Rwanda, Frédéric Lordon, Bernard Friot et le salaire universel, Shlomo Sand, le printemps érable, Normand Baillargeon, les luttes en Bolivie, les Pinçon-Charlot... etc etc...
Voilà une liste très peu exhaustive de ce que j’ai découvert depuis que j’ai commencé à écouter Là-bas si j’y suis, il y a seulement deux ans. C’était une série d’émissions sur la Hongrie, pays où j’avais vécu. J’étais très touché.
Il y a aussi tout ce que j’ai découvert par capillarité, à partir de tout cela, et qui ne serait pas énumérable.
Si une telle émission, qui nous apprend tant, nous tire de l’ignorance entretenue par les autres, n’a pas sa place sur une radio de "service public", alors il faut fermer la radio entière car elle ne rend service à personne.
Que peut-on faire quand une grande partie de notre temps est occupé par le travail, les tâches ménagères, le sommeil et les loisirs ? Il faudrait un temps considérable si l’on voulait s’informer correctement par soi-même. C’est pour cela qu’on paye des journalistes avec l’argent public qui peuvent rendre tout ça accessible et intelligible.
Nous voulons de l’éducation, pas du divertissement. "Divertir", c’est faire diversion, nous faire tourner les yeux de là où l’on devrait regarder. "Là-bas" est à nous ! Avec Mermet ou un autre, peu importe !

le 27 juin 2014 - 19h58, par Mogu
oui Sarko en rêvait, le PS le fait !!! encore une ultime trahison d’un président qui aura été le roi des promesses trahies, Daniel, j’écoute la bas depuis 1989, je podcaste, je réécoute, c’est ma fenêtre sur le monde, ça m’a fait grandir politiquement, ça m’a ouvert des horizons, des lectures, des émotions, sans là-bas, je n’écouterai plus France Inter, c’est ce que j’avais d’ailleurs déjà écrit à l’époque de la première menace au directeur, mais avant tout ON LACHE RIEN, je suis prête à me mobiliser à fond, comme tous les AMG ! et que Vive Là-bas !

le 27 juin 2014 - 19h40, par Vince-SBH
Ben, ça y , on y est.
Que dire, que le dépit l’emporte. Que mes oreilles s’étaient éduquées et évadées aux rythmes de vos portraits sonores.
Que de belles voix de vos journalistes-collaborateurs m’ont bercé.
Que de l’autre côté de la mer, là-bas j’y étais aussi en prise avec vos édito enflammés, vos luttes partagées.
Que j’apprends ce soir du 27 juin la fin de "Là-bas" est actée.
Dommage, va falloir que je trouve de nouveaux lieux pour m’aérer et m’enrichir le neurone.
J’aurai eu le chance de vous faire découvrir à beaucoup de proches ; qui m’ont chaleureusement remercié à chaque fois.
A mon tour de vous remercier, vous qui avez accompagné ma vie d’adulte depuis les bancs de la facs il y a plus de 20 ans.
Bonne route à vous pour la suite.

le 27 juin 2014 - 19h12, par Melody
O RAGE et désespoir s’abat sur cette fin de journée arasante..
l’annonce de la mort de MON refuge, MON émission, celle qui me faisait encore croire qu’un vrai média existe.. Celle qui redonnait la rage à ma tristesse, la lutte au désespoir, le courage à la lassitude.. Celle que je trépignais d’entendre dans mes écouteurs, au milieu de ces requins de la finances dans lequel j’étais exploitée.. Celle qui m’a sauvé de la dépression lors du licenciement de masse en 2008 et m’a mené à la lutte : en Master en science politique, à mon âge !!
Non. Non. Non et NON !!!
Mermet bas-toi si tu y es ! On est derrière toi ! Ne cédez rien !
Ils essaient d’avoir la peau de là bas, mais ils ne gagneront pas la chaire. A bon entendeurES

le 27 juin 2014 - 18h39, par Jom
Pauvre France...

le 27 juin 2014 - 18h35, par seb
Bon, il y a aussi que la qualité de france inter a chuté régulièrement ces 3 dernières années, se retrouvant, en journée, à un niveau très bas cette année (tant les émissions que la rédaction).
Pour ma part c’est devenu inaudible, je me suis rabattu sur F Culture, voire même je n’écoute plus la radio. Grace à internet on a désormais des alternatives.
C’est plutôt donc chez F. Culture qu’il faudrait déménager, faire un convoi, avec Chessou... Alors, cela deviendrait plus pertinent. La qualité de votre émission est devenue trop supérieure au reste. Il est temps de migrer, ou sinon de trouver un nouveau paradygme. La-bas-radio.org ? :-)

le 27 juin 2014 - 18h16
Je viens de lire sur le monde l’annonce officielle de la déprogrammation de l’émission... J’ai grandi avec France Inter, avec Là-Bas, au début parce que mon père l’écoutait, et depuis 10 ans parce que moi je l’écoute et que ton émission me nourrit. Ma fille reconnaissait ta voix à sa naissance, et maintenant elle joue au répondeur "salut Daniel", et elle raconte plein de choses, mon deuxième n’aura donc pas cette chance ? Je n’arrive pas à y croire, ça ma paraît complètement irréel. Le changement c’est maintenant nous disait-on... certes, mais pas le changement attendu ! Tiens-nous au courant, et bon courage, et surtout un immense MERCI à toi et à toute l’équipe !!

le 27 juin 2014 - 18h00, par Mako
On trouve plusieurs pétions concernant "La-bas si j’y suis" sur internet. Certains les signent encore tous les jours. Mais elles concernent le maintien de l’émission pour une rentrée passée ainsi que le maintien de l’émission le vendredi... Euh...

le 27 juin 2014 - 17h59, par Mako
On trouve plusieurs pétions concernant "La-bas si j’y suis" sur internet. Certains les signent encore tous les jours. Mais elles concernent le maintien de l’émission pour une rentrée passée ainsi que le maintien de l’émission le vendredi... Euh...

le 27 juin 2014 - 17h57, par Arnaud
Triste...triste et en colère. Nous sommes le 27 juin et je viens de lire que la direction avait pris sa décision...Là-bas sera nulle part sur la grille des programmes de l’année prochaine...Je garde ma colère pour la lutte et je vous donne toute mon amitié pour ces heures d’humanité radiophonique...Merci Daniel, merci à tous pour ces années et continuons de lutter, continuons d’éduquer ! Arnaud

le 27 juin 2014 - 17h36, par Rodfab
Des rumeurs circulaient selon lesquelles “Là-bas si j’y suis”, l’émission emblématique de Daniel Mermet sur France Inter, n’allait pas être reconduite la saison prochaine. Laurence Bloch, la nouvelle patronne de la station, l’a confirmé ce matin : http://www.lesinrocks.com/2014/06/27/actualite/la-bas-si-jy-suis-mermet-cest-fini-11512556/
Nooooonnn !!!!! Résistance !

le 27 juin 2014 - 17h36, par Rodolphe
Daniel, prend-la l’émission hebdomadaire, merde ! Juste une fois par semaine, c’est pas assez, mais c’est mieux que rien. Ça serait trop de vide, autrement.
C’est con, hein, mais je me sens orphelin là. Ouais... :(
Putain...

le 27 juin 2014 - 17h33, par Rodfab
Dess rumeurs circulaient selon lesquelles “Là-bas si j’y suis”, l’émission emblématique de Daniel Mermet sur France Inter, n’allait pas être reconduite la saison prochaine. Laurence Bloch, la nouvelle patronne de la station, l’a confirmé ce matin.
http://www.lesinrocks.com/2014/06/27/actualite/la-bas-si-jy-suis-mermet-cest-fini-11512556/
Nonnnnnn !!!!!!!!!!! Resistance

le 27 juin 2014 - 16h47
de moins en moins j’écoute France Inter. La chute avait commencé avec le renvoi de Didier Porte... un effritement triste & général, vaguement contrebalancé par la drôlerie de l’une ou l’autre belge. Mais là, franchement, c’est catastrophique. Un vecteur d’informations importantes qui s’évapore, un ton qui va rendre France inter vide de sens. Avoir des enclumes comme Dominique Seux, ne suffisait pas, il fallait faire le vide. C’est lamentable...

le 27 juin 2014 - 16h40, par Seb
Petit mail que je viens d’envoyer a la redaction d’Inter suite a l’annonce de la non reconduite de l’emission La bas si j’y suis :
La bas si j’y suis non reconduite ?? Je viens de lire avec stupeur les raisons pour lesquelles vous degagiez Daniel Mermet : est ce donc vrai ? est il vraiment trop vieux ? Je ne suis pas toujours d’accord avec Mermet mais son emission est toujours d’excellente qualité, autant au niveau du choix des sujets que de l’angle d’approche si rafraichissant par les temps qui courent. Vous en connaissez beaucoup vous des emissions ou l’on accroche pas avec l’animateur mais que l’on adore quand meme ?? Quand a l’age de la retraite, vous me faites bien marrer, J’ai vu BB king a 74 ans en concert et il n’avait de lessons a recevoir de personne. Il y a certaines choses dans la vie que les gens font avec passion et integrité et qu’ils feront jusqu’au bout. Ce jeunisme a 2 balles est fatiguant. Allez vous virer Kathleen Evin, la meilleure animatrice de la station (elle vous rendrait l’interview d’un porte menteau fascinante) sous pretexte que l’on a besoin de frais, de jeune, de punk ??? Ce n’est pas juste Mermet qui s’en va, c’est son caractere et son attachement a des principes journalistiques et sa facon de tenir tete aux mouvements de modes des dirigeants qui font trois petits tours et puis s’en vont. Putain les gars, 4 fois 50 minutes, 500 000 auditeurs, y avait il vraiment peril en la demeure ??? Vous rendez vous compte de l’attachement que des milliers de gens portent a la station ? J’ai grandi avec Inter, et je ne veux pas viellir avec l’equivalent radiophonique de Canal plus. Vous allez en perdre des auditeurs, c’est clair..."
Je suis degouté, ecoeuré... Et dire que ce matin encore, on a eut le privilege d’entendre pour la enieme fois l’autre pompeux en chemise blanche,il y en a vraiment marre d’etre pris pour des cons...
Merci quand meme a tous ceux qui ont fait vivre cette emissions pendant si longtemps, vous avez tout notre soutien, courage !

le 27 juin 2014 - 16h38, par Shidenkai
L’arrivée de Mathieu Gallet ne pouvait rien annoncer d’autre qu’un grand coup de barre à droite. Ce Sarkoboy aux dents longues n’a sans doute pas la moindre envie de voir sa future carrière de ministre être entachée par une quelconque forme de tolérance vis à vis de l’ennemi absolu : ce qu’il reste de la gauche protestataire.
Le plus sinistre dans cette histoire, c’est de se souvenir que Mathieu Gallet a été mis à cette place à l’unanimité des votants : des professionnels de la culture naviguant dans l’étrave soit du PS soit de l’UMP. Un magnifique exemple de la concordance des points de vue de nos élites...
Le sinistre refrain de l’UMPS si chère au FN me brule un peu plus les oreilles aujourd’hui...

le 27 juin 2014 - 16h37
je ressens la même frustration que lorsqu’on me coupe la parole. Sans là bas si j’y suis, france inter peut aller au diable... je salue toute l’équipe chaleureusement et vous remercie pour tout mais je garde un petit espoir que cela est juste un cauchemar.

le 27 juin 2014 - 16h37, par Seb
Petit mail que je viens d’envoyer a la redaction d’Inter suite a l’annonce de la non reconduite de l’emission La bas si j’y suis :
La bas si j’y suis non reconduite ?? Je viens de lire avec stupeur les raisons pour lesquelles vous degagiez Daniel Mermet : est ce donc vrai ? est il vraiment trop vieux ? Je ne suis pas toujours d’accord avec Mermet mais son emission est toujours d’excellente qualité, autant au niveau du choix des sujets que de l’angle d’approche si rafraichissant par les temps qui courent. Vous en connaissez beaucoup vous des emissions ou l’on accroche pas avec l’animateur mais que l’on adore quand meme ?? Quand a l’age de la retraite, vous me faites bien marrer, J’ai vu BB king a 74 ans en concert et il n’avait de lessons a recevoir de personne. Il y a certaines choses dans la vie que les gens font avec passion et integrité et qu’ils feront jusqu’au bout. Ce jeunisme a 2 balles est fatiguant. Allez vous virer Kathleen Evin, la meilleure animatrice de la station (elle vous rendrait l’interview d’un porte menteau fascinante) sous pretexte que l’on a besoin de frais, de jeune, de punk ??? Ce n’est pas juste Mermet qui s’en va, c’est son caractere et son attachement a des principes journalistiques et sa facon de tenir tete aux mouvements de modes des dirigeants qui font trois petits tours et puis s’en vont. Putain les gars, 4 fois 50 minutes, 500 000 auditeurs, y avait il vraiment peril en la demeure ??? Vous rendez vous compte de l’attachement que des milliers de gens portent a la station ? J’ai grandi avec Inter, et je ne veux pas viellir avec l’equivalent radiophonique de Canal plus. Vous allez en perdre des auditeurs, c’est clair..."
Je suis degouté, ecoeuré... Et dire que ce matin encore, on a eut le privilege d’entendre pour la enieme fois l’autre pompeux en chemise blanche, ca ne sent pas bon dites moi...
Merci quand meme a tous ceux qui ont fait vivre cette emissions pendant si longtemps, vous avez tout notre soutien !

le 27 juin 2014 - 16h28, par cedric
chez libé fermeture définitive :
France Inter envoie Daniel Mermet voir là-bas s’il y est

le 27 juin 2014 - 16h22, par alan breck
source : http://www.ozap.com/actu/laurence-bloch-france-inter-detaille-en-exclusivite-la-grille-de-rentree/453915
Q -"Là-bas si j’y suis" de Daniel Mermet va disparaître ?
R - Oui. J’ai longuement discuté en début de semaine avec Daniel, qui un très grand professionnel de la radio. C’est une décision difficile car "Là-bas si j’y suis" est présente dans la grille depuis 1989 ! En vingt-cinq ans, "Là-bas si j’y suis" nous fait vivre des moments forts, mais l’émission a perdu 100.000 auditeurs en deux ans donc on va l’arrêter... J’ai fait des propositions à Daniel Mermet. J’espère qu’il va rester parmi nous ! Et Frédéric Lodéon va passer à France Musique et il en est très content.
Mince alors, moi qui pensais que Là bas cartonnait ! ; c’est de l’enfumage, voyez comment la dirigeante passe vite à autre chose. "Et Frédéric Lodéon, il est content !" Alors si Frédéric il est content, pourquoi Daniel, il fait la gueule ?
La place de Là bas est sur le service public. Courage à tous !

le 27 juin 2014 - 16h14, par Alyss
Très émue et en colère d’apprendre que cette émission que j’écoute depuis tant d’années ne soit pas reconduite à la rentrée. Je ne sais pas si on peut faire en sorte que la direction de FI revienne sur sa décision, mais dans le cas contraire, pourquoi ne pas réfléchir - comme d’autres l’ont suggéré avant moi - à proposer une plateforme internet indépendante qui regrouperait des émissions radio et un tas d’autres contenus intelligents (comme le font Arrêt sur Images, Hors-Série, Fakir, Nada-info ou Mediapart) ? Certes cela nécessiterait peut-être une petite participation financière des AMG, mais l’indépendance et la qualité de l’information ne sont-ils pas aujourd’hui à ce prix (puisqu’on ne peut plus compter sur les financements publics pour assurer l’éducation populaire et l’éveil des consciences) ?
Votre émission est essentielle, ne nous abandonnez pas !!
Bon courage à tous pour la suite, quelle qu’elle soit. Amicalement.

le 27 juin 2014 - 16h11, par GUILLAUME
Là bas si j’y suis...c’est apparemment fini mais cela restera toujours une émission chère à mon cœur. Merci de m’avoir emporté toutes ses années aux 4 coins du monde et en bas de chez soi.
Merci à Daniel Mermet et à son équipe modeste et géniale de m’avoir ouvert à l’esprit critique, d’avoir montrer la dureté et la souffrance de cette terre mais aussi ses douceurs. Bravo aussi pour ses émissions qui nous permettaient d’explorer nos émotions jusqu’à en pleurer.
Lorsque, j’étais adolescent et je suis tombé sur cette émission, je me suis senti moins seul d’un coup.
Toutes ces voix, ta voix, ces sons, ces musiques, ces montages singuliers et toujours inattendus vont me manquer terriblement.
J’espère que les reporters de là-bas pourront continuer à travailler sur France Inter même si cette radio perd petit à petit de sa vivacité et de son intelligence.
Tchao et portez vous bien !
PS : mais peut-être qu’il y a un espoir alors on attend de vos nouvelles...

le 27 juin 2014 - 15h56, par gyatsom
Là-bas est une émission qui a élargi ma vision du "vaste cirque mondial". L’enseigne France Inter,dont une anagramme est "créant frein", ne me manquera pas. Laissons ces Messieurs/Dames à leurs identifications et limitations. Mais après ces bonnes années, une transformation, me semble inéluctable. Liberté envers cette plomb-ganisation, l’or a disparu, Mr Daniel Mermet, de très bonnes suggestions sont pointées dans les réactions des AMG. Certaines sont éminemment soutenables et ceci a valeur d’engagement personnel. si vous le pouvez et/ou vous le souhaitez, par reconnaissance.

le 27 juin 2014 - 02h56, par Issa
Une pétition pour le maintien de Là-Bas est disponible ici : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx ?pi=AMG2014

le 26 juin 2014 - 23h38, par Issam
Là-bas c’est Nous ! Là-bas est à Nous ! J’y suis... J’y reste !

le 26 juin 2014 - 23h02
j’ai grandi avec là - bas, nous avons grandi avec là - bas, j’ai la gorge serrée. Je conseille aux decideurs de radio france de permettre un peu d’espace d’expression libre au peuple pour eviter tout dérapage. Je vous conseille d’être vigilant et de maintenir là-bas sinon...

le 26 juin 2014 - 22h59, par Serge Perrotin
auditeur assidu depuis toujours.

le 26 juin 2014 - 22h47, par Issa
Ce message pour faire part de mon écoeurement, mais aussi de mon envie de réagir face à l’éventualité d’un grignotement ou d’une suppression de "Là-BAS...". Existe -il une pétition en ligne ?(je ne suis pas un "fan" de change.org) mais ça peut être un moyen, d informer les AMG qui n’aurait pas encore l’infos et de mobiliser du monde...
Existe -il une pétition en ligne ?

le 26 juin 2014 - 22h42
J’ose croire et espérer d’entendre encore l’année prochaine et 1h par jour 5 fois par semaine !!!! A quand le rendez-vous à Radio France pour le faire entendre ?

le 26 juin 2014 - 22h28, par Colombe
Cher Daniel, Je suis vraiment en colère d’apprendre que l’émission va peut être supprimée et par un pouvoir socialiste ! Tu éduques et informe si bien les citoyens que tu gênes ces politiques. En tout cas, je te remercie infiniment, là-bas a accompagné ma vie depuis le début, 30 ans, 25 ans ? je ne sais plus. Comme d’autre AMG, je pense que s’il y a suppression, il faut monter une web radio. je suis partante pour créer une scoop ou adhérer avec un petit montant mensuel, même donner un coup de main pour l’administration d’un site ou autre. Encore Merci Daniel

le 26 juin 2014 - 22h21
le repaire de la vallée de l’ubaye ne se trouve pas dans la liste c’est regrettable à l’heure ou il est important de se compter comme contact j’ai aleth.meyran@wanadoo.fr vamos hasta la victoria

le 26 juin 2014 - 21h48, par Martine
Daniel ne lâches rien !!!!!!! Parce que tu es de ceux qui nous éveille avec tes invités (Lordon , Chomsky, Halimi , Girard (plus rarement , dommage ! and co...) Mais ne jamais oublier que notre arme de destruction massive c’est le BOYCOT de france Inter !!!(voir le boycot de coca-cola en Espagne : - 30 % de leur saloperie !!!! Nous avons le pouvoir !!!le pouvoir d’éteindre la radio comme nous avons déjà éteins la TV , comme nous avons déjà renoncé à fréquenter les grandes surfaces ; nous avons beaucoup plus de pouvoir qu’on veut bien nous le laisser croire !!!!

le 26 juin 2014 - 20h40, par Nuarna
Bonjour
Prévenez le Directeur de France Inter qu’il peut bien arrêter "là-bas si j’y suis", et qu’il peut même arrêter toutes les autres émissions, si "là-bas..." disparait, je n’aurai que faire de Radio France.
Un futur ex-auditeur.
NB : Nous n’en resterons pas là, un Directeur de Radio France, ça se vire aussi.

le 26 juin 2014 - 20h33, par Skydu95
Je vous écoute tous les jours et votre émission est une vraie bouffée d’oxygène. Je n’en peux plus de toutes ces émissions consensuelles et bien pensantes. Déjà que l’émission a été raccourcie et amputée du vendredi, j’espère sincèrement que la direction de France Inter ne va pas renoncer à la manne des AMG pour des raisons purement politiques. Vive l’analyse, la recherche, la passion : vive la vérité.

le 26 juin 2014 - 19h22, par Auberouge
Tu souffles depuis si longtemps sur les ondes d’Inter,des vents changeants voire contraires. On se croyait à l’abri du vent dominant en tirant des bords vers les repaires. Et l’on déciderait de te soumettre ? De rugissant,tu deviendrais brise pour alouette ? Le vent comme les idées n’a pas de frontières, continue :explore,dérange,bouleverse,explique. Tu le sais mieux que personne,les seuls senseurs légitimes sont tes auditeurs,et s’il faut disperser cette fétide odeur annoncée,nous serons beaucoup à souffler avec toi. Bon vent,belle mer à toute l’équipe.

le 26 juin 2014 - 18h40, par Kty
Il est hors de question de ne pas retrouver là-bas à la rentrée.... Si à France Inter, la voix est vraiment libre , ça va de soi.
C’est le poumon de la radio cette émission. Et le nôtre par la même occasion : on respire, on n’a pas l’impression d’être tout seul à penser ce qu’on pense, on apprend, on se documente , on s’enrichit, on partage, on rêve, on rit , on pleure, bref, c’est indispensable !!!!!!!!!!!!
Je n’écoute jamais à 15h mais j’enregistre sur mon MP3 : ça me permet d’écouter tranquillement , de réécouter plusieurs fois les émissions et d’aller en rechercher certaines très anciennes .
Mermet, tu es le petit père du peuple, on a besoin de toi et de ton équipe. On a besoin de ta voix, on a besoin de ton rire, on a besoin de ton humour , on a besoin de ta générosité...

le 26 juin 2014 - 17h52
Cela fait seulement 6 ans que je suis connecté à France inter. Je n ai certes pas toujours été en accord avec la vision apportée concernant certains sujet, mais il n en reste pas moins que supprimer cette émission, c’est comme vider France inter d’une partie de ça substance... à très bientôt je l espère

le 26 juin 2014 - 17h47, par Isabelle
Il est bien entendu impensable que "Là-bas si j’y suis" soit supprimée. Mais puisqu’il semble être question de discuter de sa programmation à la rentrée,soyons ambitieux et demandons sa programmation du lundi au vendredi, à une heure de plus grande écoute (17H00 par exemple).

le 26 juin 2014 - 17h32, par Christophe
Salut à tous,
500 000 auditeurs : 1/3 = 135 000 (à la louche) X 1€ / mois = 135 000 €/mois ça suffirait-il pas pour produire une chouette émission de radio sur internet ?
bon le souci c’est que ça exclut les AMG non équipés... mais ça mérite réflexion, non ?

le 26 juin 2014 - 17h30, par Claire Mongaugé
Sarkozi n’a pas osé faire supprimer "la -bas si j’y suis" et Hollande voudrait le faire ? Résistance ! ,c’est sur que je n’écouterai plus jamais France Inter mais avant il y a des choses a faire et nous allons nous battre avec toi Daniel Mermet .Depuis trois ans je t’écoute depuis l’Equateur ,et tes émissions m’ont construite dans le bon sens du terme Merci,comme tu dis ,Daniel 2on ne lâche rien !

le 26 juin 2014 - 17h10, par Konieczka Jean
Salut Daniel, je ne suis pas étonné de l’assaut gouvernemental contre ton émission, dans la continuité de la politique de Sarkozy, s’inscrivent aujourd’hui Hollande et Valls. Ton émission gène parce qu’elle fait de "l’ÉDUCATION POPULAIRE", dans le sens propre du terme, et de celui de Franck Lepage. Et ça ils n’aiment pas. Tu dis "Lutter c’est Éduquer", mais "Éduquer donne les armes de la Lutte". Je ne vais pas être extrémiste, un peu quand même, et j’invite tous les AMG à organiser, non seulement une protestation auprès du site de là bas, mais de se mobiliser et de prévoir une manifestation gigantesque devant la maison de la radio sitôt le sort connu de l’émission, puisque nous sommes nombreux a être attachés à la seule heure de liberté d’expression dans les médias qu’est cette émission. On ne lâchera rien, soyez en sûr messieurs les censeurs.

le 26 juin 2014 - 17h05, par X-MAN
Si LA-BAS SI J’Y SUIS s’arrête , j’arrête d’écouter France Inter cela ne sera pas trop dur car depuis que SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant n’existe plus, cela reste la seule émission que j’écoute . Si France Inter devient un programmation comme celle du matin ( qui se répète tous les quarts d’heure comme le 7/9) à base de people et de politique institutionnelle comme les autres émissions qui suivent pendant toute la matinale. C’est fade est consensuelle mais bon , il en faut pour tous les goûts et dégoûts . Philippe Val après avoir pourri Charlie Hebdo pourri France Inter et pourtant dans les années 70 il fustigea avec humour ? ( Font et Val ) le pouvoir en place . Mr Val = sociale traite et collabo . Si Daniel Mermet a l’âge de la retraite d’autres personnes peuvent reprendre la thématique de son émission ( a gauche de la gauche toutes voiles dehors et même plus : vive l’anarchisme et mort à l’anomie capitaliste ) . Et puis aussi la musique diffusée sur France Inter ; marre du népotisme des enfants de ... ras-le-bol de l’accordéon flonflon et vive la guitare électrique riffriff et la révolution fionfion .
Si LA-BAS s’arrête, France Inter en grève permanente car la musique n’est jamais aussi bonne que les jours de grève .

le 26 juin 2014 - 16h46, par verdebout
Bonjour, Ce serait super que l’émission renaisse ailleurs ! Créer un média libre, avec les internautes comme actionnaires et toutes les émissions libres qu’on aime... sans pub, sans chien de garde, sans prise de tête non plus) On peut faire un média d’intérêt public avec des fonds collectifs (une scoop) il y a déjà plein de morceaux du puzzle sur la toile.( le pavé, basta, reporterre fakir, etc ) Qui va les regrouper et faire un vrai média de grande écoute ?

le 26 juin 2014 - 16h45
à l’annonce d’hier sur les menaces de l’arrêt de ton émission....Trop en colère... et trop émue en ce jour pour vous laissez un message plus long ..alors slt qques mots pour te dire combien tes émissions sont des pépites radiophoniques de vie et d’informations, te dire combien elles ont été et sont si essentielles à tenir bon, à mieux comprendre ce foutu monde, à continuer les luttes...grand merci à toi Daniel et à toute ton équipe depuis 89 où à cette date, étudiante à brest, j’ai commencé à t’écouter...alors surtout tenez bon,"on lache rien" ... kénavo "citoyen du monde" et à très bientôt

le 26 juin 2014 - 16h39, par Roseraie
Bonjour,je me sens vraiment très très mal,c’est un deuil ?je suis amputée triste,merdre,Daniel,vous allez me manquer,déjà que je n’aimais pas la période estivale..j’ai boycotter TF1 depuis qu’ils ont virer Polac,je vais faire la même chose de FI,j’ai l’endurance nécessaire.quoi qu’il advienne,Daniel,soyez heureux,je vous aime,à bientôt,d’une façon ou une autre

le 26 juin 2014 - 16h08, par MLC01
Bonjour,
Oui il est vrai que parfois les émissions de Monsieur Mermet m’agacent, m’énervent, me turlupinent mais ces émissions sont nécessaires. Je ne suis pas comme ma maman : accro, fidèle, fervente, idolâtre mais j’estime que ces émissions participent à la réflexion et au non alignement de la pensée ce qui est nécessaire (indispensable !!) en ces temps. Donc je suis pour le maintien de là-bas ... surtout sur une chaine de service publique financée avec mes impôts. Courage M. Mermet vous êtes encore un jeune homme rempli de fougue et de verve, à l’esprit insolent et qui empêche de penser en rond...Merci à vous et votre équipe.

le 26 juin 2014 - 16h00, par Vincent
Suite ? C’est obligé et 1H PAR JOUR / 5 JOUR PAR SEMAINE !!!!!!!

le 26 juin 2014 - 15h52, par ceDric D
apoyo total familia
https://www.facebook.com/sauvonslabassijysuis

le 27 juin 2014 - 15h49
C’est la seule émission comme ça et elle est d’utilité publique alors PAS TOUCHE ! sinon finit FI.

le 27 juin 2014 - 15h29
Bon, on s’organise pour lancer une contre-offensive alors ?

le 27 juin 2014 - 15h15, par J-C Charles
Sachez chers AMG que vous pouvez aussi envoyer votre avis, votre coup de gueule au nouveau directeur de Radio France, et à la toute nouvelle directrice de France-Inter dont les adresses e-mail sont respectivement : mathieu.gallet@radiofrance.com , et laurence.bloch@radiofrance.com . A coup sûr ils seront ravis d’avoir un "retour" des auditeurs afin d’orienter leur décision pour la rentrée prochaine...

le 27 juin 2014 - 15h12, par Martial
Bonjour à tous le problème c’est que les AMG devient trop avertis, trop informés on doit être des consommateurs des bons toutous du politiquement correcte et rien d’autre et simplement être abreuvés de conneries que l’on entend dans les pseudos chaines de l’infos . Labas est pour moi une vraie source d’infos, d’idée politique etc... le problème de cette émission c’est quelle embarasse certains médias toutous vous voyer ce que je veux dire ? C’est quoi ce boss qui veut nous enlever notre émission ? A la tête de notre France c’est des vrp qui nous vendent nos services publics et maintenant mon émission Labas est à nous j’y suis j’y RESTE !

le 27 juin 2014 - 14h47, par Olivier
J’ai commencé à écouter "Là-bas si j’y suis" en 1989...ou en 1990. Il y a déja bien longtemps. Cette émission c’est un peu, beaucoup même, du patrimoine de ce que peut bien vouloir dire "service public" au nom d’une République démocratique, critique, sociale....Je suis bien évidemment sous le choc de cette décision. Parce que je considère que c’est un peu, beaucoup, de notre liberté qui s’envole ou qui tombe, avec un répondeur qui ne répondra plus...et avec un parti de la haine à 25%. C’est vraiment mal barré !!!Et j’ai envie de gueuler, de crier "Mermet" pour qu’il revienne.

le 27 juin 2014 - 14h18, par Manu
Une manif pour là-bas, l’idée est séduisante, mais malheureusement en ce moment ils ne tiennent pas compte des manifs, le nouveau directeur de france inter prendrait son après-midi pour revenir une fois la manif terminée sans rien changer à son agenda... La petite remarque de Sarko à la fin de son quinquenat : il n’y a pas eu de mouvement social significatif pendant mon quiquénat. Ok, ils ne tiennent plus compte des manifs, à nous de nous adapter alors, mais ça va être dur c’est sûr !
Par contre c’est sûr, ça fait du monde les auditeurs de là-bas, y a surement de quoi faire des choses intéressantes avec tout ce monde, alors ne nous laissez pas tomber !

le 27 juin 2014 - 14h11, par Evelyne
Foutre le bordel, c’est la forme et le fond, le but et les moyens. Faut rien lâcher mais se lâcher contre ses censeurs insensés. Là-bas, c’est ici et maintenant que ça se joue. Pas envie d’être orpheline, pas envie d’insipide, d’inodore et d’invisible. Pas envie de me passer de vous tous, la Belle Equipe. Fais chier France Inter. Ton navire coule et c’est pas à cause de l’âge du Capitaine MERMET mais c’est sûrement lié à tes basses manoeuvres avec le pouvoir. J’me casse ailleurs. Daniel, l’Equipe, MERCI d’exister.

le 27 juin 2014 - 14h05, par Régis de Nimes
Là-bas si j’y suis est la caution, fournissant la preuve , d’une liberté journalistique à Radio France ... L’Humanité Dimanche titre : "Qui veut la peau de la CGT ...Pourquoi ? Qui veut la peau de là-bas si j’y suis ...Pourquoi ? Défendons le pluralisme , la diversité des pensées , car un média neutre , c’est un média qui n’avoue pas son opinion , sa ligne éditoriale : " Nous ne sommes pas d’accord avec eux , mais nous nous battrons pour qu’ils puissent toujours le dire , malgré l’odieuse révolution néolibérale qu’ils mènent depuis plus de 30 ans."

le 27 juin 2014 - 13h58, par Ben
"OLR" On Lâche Rien !!! de tout cœur avec vous pour que cette belle émission radiophonique perdure...

le 27 juin 2014 - 13h29, par Pierre
On nous aura tout fait ! Mais qui sont-ils pour nous mépriser ainsi ? D’après mes calculs, dans 10 ans c’est Hanouna qui occupera la tranche de Là-Bas. Pour le moment, pas besoin de trouer notre slip pour se faire entub..

le 27 juin 2014 - 13h06, par alain ROLLAND
bonjour Daniel et à toute l’équipe de La-Bas si j’y suis "je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions,la main plongée dans une corbeille de pétales de roses.Notre métier n’est pas de faire plaisir,non plus de faire du tort,il est de porter la plume dans la plaie" je crois vraiment que cette phrase d’Albert LONDRE définit, selon moi "la-bas". Il y à des années que j’écoute mon émission préférée.au début j’écoutais Inter du matin au soir,mais Inter change,elle choisit son camp ,celui des chiens de garde Daniel MERMET reste fidéle à l’ethique de LONDRE,mais FRANCE INTER se dévalorise petit à petit,de façon continue pensant ainsi récupérer des auditeurs moins exigeants tout en conservant les plus fidèles.ERREUR FATALE si LA-BAS disparait je boycotte Inter

le 27 juin 2014 - 12h48, par tipsu
J’ai bientôt 30 ans et chaque année je constate un peu plus que ce monde pue. Non à tout ces despotes qui contrôlent et détruisent jusqu’au dernier bastion de l’espoir citoyen. (c’est qu’on en vient à souhaiter que ce monde brule...)

le 27 juin 2014 - 11h58, par claudine
comme la liberté est fragile...on doit en prendre soin,si tous les septagenaires sont bons pour la casse, que faire du sénat hmm ? daniel on est avec toi !clo de villejuif ,qui à 67ans ne rate pas une manif.

le 27 juin 2014 - 11h34, par Pascal
Et comment, là bas si j’y suite ! D’accord Il a bien des défauts Daniel Mermet, peut-être la tête plus grande que la casquette mais bon il est là et il fait autre chose. Il va là où ça gratte, là où on se pose encore des questions au lieux de répéter des réponses à celles qui ne se posent pas. Parfois on s’égare sans le crier, parfois aussi on découvre une dimension de l’humanité et des hasards qui justifient à eux seuls que l’émission se poursuive à la rentrée prochaine. Un mot. Valentine. Une phrase » Ici vivent des gens « dans la rue Griboiedov à Grozny, un breuvage : le Kava dans le pacifique. Une action : le soutien pratique aux employées couturières de Kenzo qui ont participé au conseil d’administration de LVMH pour parler à Jean-Pierre Arnaud, qui a pris la fuite. Aujourd’hui je pense à toutes ces heures de présence avec la voix de Daniel Mermet, parce que ce serait lui mon tonton qui a vu le monde et me le raconte. Celui qui le rêve et se surprend de le voir encore plus fascinant que dans ses attentes. Je pense à ce qu’il m’a appris du monde en laissant une chaussure à Sarajevo, en montant la rue de Para Maribo, qui monte toujours et jamais ne descend. Daniel c’est mon tonton virtuel, il m’énerve avec certains penchants, comme tous les vrais tontons, mais ça ne suffit pas à le mettre à la porte de mon coeur. Ni de mes oreilles à la prochaine rentrée. Qui donne malgré des heures de diffusion réduites, une chance de dire quelque chose dans le poste, gratuitement et librement ? Qui donne de la place à Hervé Pauchon ? À l’heure du tout communication au millimètre, on en oublierait presque qu’une seule émission résiste encore sur Radio-France. Une seule ? Merci d’être là, et sur les ondes à la prochaine rentrée.
À très bientôt là-bas si j’y suis.

le 27 juin 2014 - 11h24, par RachMok
Je déclare par ce message la création des /
AMC : Auditeurs Mobilisés pour le Combat (’trices y compris)
Bonjour Daniel, les AMG, les AMC (Auditeurs Mobilisés pour le Combat) et tous les auditeurs de France Inter,
Si la direction de France Inter décide d’arrêter cette émission, ce sera une HONTE faite à la Radiodiffusion Française et à la FRANCE. Une émission qui a traversé contre vents libérales et marées conservatrices sous les plus réactionnaires régimes qu’on ait pu connaitre ne peut pas être éliminé aussi simplement que cela.
Au nom de quoi et de qui FRANCE INTER décidera-telle de fermer là-bas si j’y suis ? Malheureuse la personne qui répondra à cette question.....
Rassurez-vous Là-bas si j’y suis sera encore là à la rentrée ! Bonne vacance à tous.

le 27 juin 2014 - 10h59, par Yo
Quoi ? Qu’entends-je ? Alors, je vais vous dire ce que représente là-bas pour moi : Je n’ai jamais appelé le répondeur pour le dire (peut-être est-ce un tort), mais... non seulement là-bas si j’y suis est depuis longtemps la dernière et la seule émission de France Inter que j’écoute. Tout le reste me laisse maintenant de glace. Souvent fade et creux à côté de ce que propose Daniel, de la façon dont il nous fait voyager, à travers le monde et à travers des réflexions parfois simples, parfois vertigineuses, de la façon dont il nous fait toucher un peu l’humanité. Daniel et ses mots sont pour moi une source d’inspiration quotidienne dans ma vie d’humain, dans mon travail (j’ai un métier dont la relation humaine est la matière première), dans ma curiosité au monde, tout simplement. Ils y mettent aussi cette étincelle de révolte nécessaire à l’action ! Non seulement c’est la dernière émission de France Inter que j’écoute, mais aussi, depuis que je vis à l’étranger, l’écoute quotidienne de là-bas est mon lien le plus fort avec la France. Presque le seul, qui me permet de tâter l’ambiance de l’autre côté de la barricade, ce côté qu’on n’entend jamais dans les reportages des rédactions officielles des grands médias comme FI. Bref, un petit lien avec le pays réel, celui qui vit, qui souffre, qui jouit et qui réfléchit. La direction de France Inter, en supprimant l’émission, n’aurait pas la moindre petite idée des conséquences de son geste d’autorité sur la vie de milliers de gens comme moi en France et de par le monde. Sans là-bas, la France n’aura plus jamais le même goût. Quand, à propos de France on nous disait Marine, nous, on pouvait toujours répondre "oui, mais aussi Mermet et ses milliers d’AMG". Qu’est-ce qu’on va devenir ? En nous volant Daniel, la direction de France Inter nous volera bien plus qu’une émission, elle nous volera un peu de notre pays. Je voulais dire aussi que, bien qu’étant encore relativement jeune, j’ai grandi avec là-bas, que mon papa écoutait dans sa cuisine ou dans son garage. Déjà en 1989, la voix de Daniel m’accueillait en rentrant de l’école. Depuis, je n’ai jamais cessé d’écouter, j’ai grandi en même temps que là-bas, et cette écoute régulière a contribué à me faire ce que je suis aujourd’hui : un adulte en quête de progrès social partagé, un rêveur les pieds sur terre, curieux et critique, "conduit par la raison" (merci pour la récente émission sur Spinoza). Aujourd’hui, je suis moi-même un papa qui écoute là-bas et qui ne peut pas imaginer que ses enfants grandissent sans elle. Gardarem lou Mermet !

le 27 juin 2014 - 10h39, par lekif
Bonjour, un moyen de pression à envisager à part les habituelles pétitions c’est le truc qui fait mal au portefeuille : ne pas payer la redevance radio-télé

le 27 juin 2014 - 10h30, par Pierre FAUCHEUR
Voici le message que j’essaye (en vain) de poster sur le site de FRANCE INTER .
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant ..... FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL. !!!!! "LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

le 27 juin 2014 - 10h24, par Emmanuel
Richesse de Radio France..."La fabrique de l’Histoire" tous les matins puis réécoute de "Là-bas si j’y suis"...puis "Concert de l’après-midi" sur France Mu’ puis réécoute de toutes sortes d’émissions en fonction de la curiosité du moment sans avoir jamais le sentiment de se faire bourrer le mou puisque la variété des chaînes le permet

le 27 juin 2014 - 09h16
Bonjour toute l’équipe ! Après plusieurs tentatives de suppression.... cette année, l’âge du "capitaine" serait l’argument imparable ?????.... Mais, Daniel le sait bien, "nul n’est indispensable"... c’est pourquoi, en personne ayant grandement le sens des responsabilités, il a été un excellent formateur, et sa relève est largement assurée.... alors, oui, "Là-bas si j’y suite" est un excellent titre pour une suite, un "après" Daniel, que je remercie de m’avoir ouvert l’esprit sur des sujets tous azimuts, d’avoir alimenté ma curiosité, mon libre arbitre, mon sens critique (pas toujours d’accord avec lui, heureusement !)..... Daniel, ad vitam aeternam, dans mon cœur... ciao-ciao ! Kissss Krisssss

le 27 juin 2014 - 09h02, par Alain WOYGNET
Je ne suis pas de gauche, mais rien que pour le reportage sur la FIAC je souhaite que LBSJS continue ! Par contre, je pense que souvent vous vous trompez de cible, car à mon avis, le marché de l’art contemporain n’est pas l’expression du capitalisme triomphant, mais de ce que j’appelle le "libéral-socialisme". Après tout, en France, qui a instauré l’IGF, puis l’ISF, en en exonérant les prétendues "oeuvres d’art" ?

le 27 juin 2014 - 08h40, par Serge Perrotin
Et si vous donniez l’exemple en vous regroupant solidaires. La scoop le Pavé, Arrêt sur Image ,le Diplo, Fakir,,,,,, et La bas. Tous sur LE SITE ALTERNATIF internet : LA BAS C EST ICI Montrez à tous l’urgente nécessité de la solidarité.

le 27 juin 2014 - 08h31, par Béné
C’est une honte que l’émission s’arrête là, maintenant, comme ça, et nous alors ? Tout le monde s’en fout ? Nous avons besoin de cette parenthèse de vérité et de sincérité que vous nous proposer. Vous avez tout mon soutien de Bretagne.

le 27 juin 2014 - 07h36, par Mamour
Bonjour Daniel,
l’émission que tu présentes est de très grande facture, mais, et je m’en fous si je me fais tomber sur le rable par d’autres, ne penses tu pas que tu pourrais passer la main, donner ton format à un suivant ? Un suivant que tu aurais pu préparer comme ça gratos, un peu comme si de toutes les belles rencontres que tu nous avais fait faire, ton dernier acte de boulot était un acte de bravoure ?
A 71 ans, il est temps à mon sens, mais il n’est pas temps pour là bas si j’y suis et son regard perçant sur les injustices, les actualités erronées...
Je n’attends ni réponse ni contradiction je me dis qu’un boulot est un boulot, et que les jeunes ont besoin de taff...
Bien à toi
Mamour

le 27 juin 2014 - 02h56, par Issa
Une pétition pour le maintien de Là-Bas est disponible ici : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx ?pi=AMG2014

le 26 juin 2014 - 23h38, par Issam
Là-bas c’est Nous ! Là-bas est à Nous ! J’y suis... J’y reste !

le 26 juin 2014 - 23h02
j’ai grandi avec là - bas, nous avons grandi avec là - bas, j’ai la gorge serrée. Je conseille aux decideurs de radio france de permettre un peu d’espace d’expression libre au peuple pour eviter tout dérapage. Je vous conseille d’être vigilant et de maintenir là-bas sinon...

le 26 juin 2014 - 22h59, par Serge Perrotin
auditeur assidu depuis toujours.

le 26 juin 2014 - 22h47, par Issa
Ce message pour faire part de mon écoeurement, mais aussi de mon envie de réagir face à l’éventualité d’un grignotement ou d’une suppression de "Là-BAS...". Existe -il une pétition en ligne ?(je ne suis pas un "fan" de change.org) mais ça peut être un moyen, d informer les AMG qui n’aurait pas encore l’infos et de mobiliser du monde...
Existe -il une pétition en ligne ?

le 26 juin 2014 - 22h42
J’ose croire et espérer d’entendre encore l’année prochaine et 1h par jour 5 fois par semaine !!!! A quand le rendez-vous à Radio France pour le faire entendre ?

le 26 juin 2014 - 22h28, par Colombe
Cher Daniel, Je suis vraiment en colère d’apprendre que l’émission va peut être supprimée et par un pouvoir socialiste ! Tu éduques et informe si bien les citoyens que tu gênes ces politiques. En tout cas, je te remercie infiniment, là-bas a accompagné ma vie depuis le début, 30 ans, 25 ans ? je ne sais plus. Comme d’autre AMG, je pense que s’il y a suppression, il faut monter une web radio. je suis partante pour créer une scoop ou adhérer avec un petit montant mensuel, même donner un coup de main pour l’administration d’un site ou autre. Encore Merci Daniel

le 26 juin 2014 - 22h21
le repaire de la vallée de l’ubaye ne se trouve pas dans la liste c’est regrettable à l’heure ou il est important de se compter comme contact j’ai aleth.meyran@wanadoo.fr vamos hasta la victoria

le 26 juin 2014 - 21h48, par Martine
Daniel ne lâches rien !!!!!!! Parce que tu es de ceux qui nous éveille avec tes invités (Lordon , Chomsky, Halimi , Girard (plus rarement , dommage ! and co...) Mais ne jamais oublier que notre arme de destruction massive c’est le BOYCOT de france Inter !!!(voir le boycot de coca-cola en Espagne : - 30 % de leur saloperie !!!! Nous avons le pouvoir !!!le pouvoir d’éteindre la radio comme nous avons déjà éteins la TV , comme nous avons déjà renoncé à fréquenter les grandes surfaces ; nous avons beaucoup plus de pouvoir qu’on veut bien nous le laisser croire !!!!

le 26 juin 2014 - 20h40, par Nuarna
Bonjour
Prévenez le Directeur de France Inter qu’il peut bien arrêter "là-bas si j’y suis", et qu’il peut même arrêter toutes les autres émissions, si "là-bas..." disparait, je n’aurai que faire de Radio France.
Un futur ex-auditeur.
NB : Nous n’en resterons pas là, un Directeur de Radio France, ça se vire aussi.

le 26 juin 2014 - 20h33, par Skydu95
Je vous écoute tous les jours et votre émission est une vraie bouffée d’oxygène. Je n’en peux plus de toutes ces émissions consensuelles et bien pensantes. Déjà que l’émission a été raccourcie et amputée du vendredi, j’espère sincèrement que la direction de France Inter ne va pas renoncer à la manne des AMG pour des raisons purement politiques. Vive l’analyse, la recherche, la passion : vive la vérité.

le 26 juin 2014 - 19h22, par Auberouge
Tu souffles depuis si longtemps sur les ondes d’Inter,des vents changeants voire contraires. On se croyait à l’abri du vent dominant en tirant des bords vers les repaires. Et l’on déciderait de te soumettre ? De rugissant,tu deviendrais brise pour alouette ? Le vent comme les idées n’a pas de frontières, continue :explore,dérange,bouleverse,explique. Tu le sais mieux que personne,les seuls senseurs légitimes sont tes auditeurs,et s’il faut disperser cette fétide odeur annoncée,nous serons beaucoup à souffler avec toi. Bon vent,belle mer à toute l’équipe.

le 26 juin 2014 - 18h40, par Kty
Il est hors de question de ne pas retrouver là-bas à la rentrée.... Si à France Inter, la voix est vraiment libre , ça va de soi.
C’est le poumon de la radio cette émission. Et le nôtre par la même occasion : on respire, on n’a pas l’impression d’être tout seul à penser ce qu’on pense, on apprend, on se documente , on s’enrichit, on partage, on rêve, on rit , on pleure, bref, c’est indispensable !!!!!!!!!!!!
Je n’écoute jamais à 15h mais j’enregistre sur mon MP3 : ça me permet d’écouter tranquillement , de réécouter plusieurs fois les émissions et d’aller en rechercher certaines très anciennes .
Mermet, tu es le petit père du peuple, on a besoin de toi et de ton équipe. On a besoin de ta voix, on a besoin de ton rire, on a besoin de ton humour , on a besoin de ta générosité...

le 26 juin 2014 - 17h52
Cela fait seulement 6 ans que je suis connecté à France inter. Je n ai certes pas toujours été en accord avec la vision apportée concernant certains sujet, mais il n en reste pas moins que supprimer cette émission, c’est comme vider France inter d’une partie de ça substance... à très bientôt je l espère

le 26 juin 2014 - 17h47, par Isabelle
Il est bien entendu impensable que "Là-bas si j’y suis" soit supprimée. Mais puisqu’il semble être question de discuter de sa programmation à la rentrée,soyons ambitieux et demandons sa programmation du lundi au vendredi, à une heure de plus grande écoute (17H00 par exemple).

le 26 juin 2014 - 17h32, par Christophe
Salut à tous,
500 000 auditeurs : 1/3 = 135 000 (à la louche) X 1€ / mois = 135 000 €/mois ça suffirait-il pas pour produire une chouette émission de radio sur internet ?
bon le souci c’est que ça exclut les AMG non équipés... mais ça mérite réflexion, non ?

le 26 juin 2014 - 17h30, par Claire Mongaugé
Sarkozi n’a pas osé faire supprimer "la -bas si j’y suis" et Hollande voudrait le faire ? Résistance ! ,c’est sur que je n’écouterai plus jamais France Inter mais avant il y a des choses a faire et nous allons nous battre avec toi Daniel Mermet .Depuis trois ans je t’écoute depuis l’Equateur ,et tes émissions m’ont construite dans le bon sens du terme Merci,comme tu dis ,Daniel 2on ne lâche rien !

le 26 juin 2014 - 17h10, par Konieczka Jean
Salut Daniel, je ne suis pas étonné de l’assaut gouvernemental contre ton émission, dans la continuité de la politique de Sarkozy, s’inscrivent aujourd’hui Hollande et Valls. Ton émission gène parce qu’elle fait de "l’ÉDUCATION POPULAIRE", dans le sens propre du terme, et de celui de Franck Lepage. Et ça ils n’aiment pas. Tu dis "Lutter c’est Éduquer", mais "Éduquer donne les armes de la Lutte". Je ne vais pas être extrémiste, un peu quand même, et j’invite tous les AMG à organiser, non seulement une protestation auprès du site de là bas, mais de se mobiliser et de prévoir une manifestation gigantesque devant la maison de la radio sitôt le sort connu de l’émission, puisque nous sommes nombreux a être attachés à la seule heure de liberté d’expression dans les médias qu’est cette émission. On ne lâchera rien, soyez en sûr messieurs les censeurs.

le 26 juin 2014 - 17h05, par X-MAN
Si LA-BAS SI J’Y SUIS s’arrête , j’arrête d’écouter France Inter cela ne sera pas trop dur car depuis que SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant n’existe plus, cela reste la seule émission que j’écoute . Si France Inter devient un programmation comme celle du matin ( qui se répète tous les quarts d’heure comme le 7/9) à base de people et de politique institutionnelle comme les autres émissions qui suivent pendant toute la matinale. C’est fade est consensuelle mais bon , il en faut pour tous les goûts et dégoûts . Philippe Val après avoir pourri Charlie Hebdo pourri France Inter et pourtant dans les années 70 il fustigea avec humour ? ( Font et Val ) le pouvoir en place . Mr Val = sociale traite et collabo . Si Daniel Mermet a l’âge de la retraite d’autres personnes peuvent reprendre la thématique de son émission ( a gauche de la gauche toutes voiles dehors et même plus : vive l’anarchisme et mort à l’anomie capitaliste ) . Et puis aussi la musique diffusée sur France Inter ; marre du népotisme des enfants de ... ras-le-bol de l’accordéon flonflon et vive la guitare électrique riffriff et la révolution fionfion .
Si LA-BAS s’arrête, France Inter en grève permanente car la musique n’est jamais aussi bonne que les jours de grève .

le 26 juin 2014 - 16h46, par verdebout
Bonjour, Ce serait super que l’émission renaisse ailleurs ! Créer un média libre, avec les internautes comme actionnaires et toutes les émissions libres qu’on aime... sans pub, sans chien de garde, sans prise de tête non plus) On peut faire un média d’intérêt public avec des fonds collectifs (une scoop) il y a déjà plein de morceaux du puzzle sur la toile.( le pavé, basta, reporterre fakir, etc ) Qui va les regrouper et faire un vrai média de grande écoute ?

le 26 juin 2014 - 16h45
à l’annonce d’hier sur les menaces de l’arrêt de ton émission....Trop en colère... et trop émue en ce jour pour vous laissez un message plus long ..alors slt qques mots pour te dire combien tes émissions sont des pépites radiophoniques de vie et d’informations, te dire combien elles ont été et sont si essentielles à tenir bon, à mieux comprendre ce foutu monde, à continuer les luttes...grand merci à toi Daniel et à toute ton équipe depuis 89 où à cette date, étudiante à brest, j’ai commencé à t’écouter...alors surtout tenez bon,"on lache rien" ... kénavo "citoyen du monde" et à très bientôt

le 26 juin 2014 - 16h39, par Roseraie
Bonjour,je me sens vraiment très très mal,c’est un deuil ?je suis amputée triste,merdre,Daniel,vous allez me manquer,déjà que je n’aimais pas la période estivale..j’ai boycotter TF1 depuis qu’ils ont virer Polac,je vais faire la même chose de FI,j’ai l’endurance nécessaire.quoi qu’il advienne,Daniel,soyez heureux,je vous aime,à bientôt,d’une façon ou une autre

le 26 juin 2014 - 16h08, par MLC01
Bonjour,
Oui il est vrai que parfois les émissions de Monsieur Mermet m’agacent, m’énervent, me turlupinent mais ces émissions sont nécessaires. Je ne suis pas comme ma maman : accro, fidèle, fervente, idolâtre mais j’estime que ces émissions participent à la réflexion et au non alignement de la pensée ce qui est nécessaire (indispensable !!) en ces temps. Donc je suis pour le maintien de là-bas ... surtout sur une chaine de service publique financée avec mes impôts. Courage M. Mermet vous êtes encore un jeune homme rempli de fougue et de verve, à l’esprit insolent et qui empêche de penser en rond...Merci à vous et votre équipe.

le 26 juin 2014 - 16h00, par Vincent
Suite ? C’est obligé et 1H PAR JOUR / 5 JOUR PAR SEMAINE !!!!!!!

le 26 juin 2014 - 15h52, par ceDric D
apoyo total familia
https://www.facebook.com/sauvonslabassijysuis

JPEG - 49.5 ko

Messages postés sur le site de France Inter :

Claudine (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

Je ne vais pas faire beaucoup de commentaires, déjà très émue et d’accord avec les nombreux que j’ai pu lire. Agissons,

Rendez-vous le 5 juillet à 14 heures devant radio-france comme indiqué dans la pétition ci-dessous.

et Signons tous la pétition !!!!!! : http://sauvonslabas.wesign.it/fr

— -

Adam (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

NON A LA SUPPRESSION DE L’ÉMISSION !

— -

— -

Tonton Roland (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

Où est passé la protestation que j’ai écrite vers 12h30 ? Sous silence pour ne pas la décompter ? Quel mépris !

— -

Anonyme ! Est-ce que j’ai une gueule d’anonyme ? (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

Selon Madame Bloch, l’émission a perdu 100 000 auditeurs en deux ans ;
donc elle l’arrête. Et prétend féminiser plus l’antenne. Mais Charlotte Perry, Anaëlle Verzaux, elle en fait quoi ?
Il est probable que certaines des émissions de la grille d’été soient les prochaines du 15/18h. Ça c’est souvent passé comme ça. Aurélie Charon, au quotidien, ça peut être intéressant.

Si la bande de "Là-bas" se retrouve le week-end, on s’y fera... quoique cela signifie rogner encore sur le temps imparti à une émission indispensable au quotidien ; certain(e)s exclu(e)s par le déplacement de 17 à 15 h apprécieront.

Donnons-nous rendez-vous, tous, tous les jours de la semaine dès le lundi 1er septembre à 15 heures devant la maison ronde. Faisons un IMMENSE repère d’(ex)Auditeurs Mécontents et Gueulards à ciel ouvert.

Le vendredi, on causera cinoche avec les cinéphiles, en manque eux aussi d’un programme qui nourrit celui qui l’écoute car "Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert" saute aussi (voir comment les habitués ont réagi : http://www.franceinter.fr/emission-pendant-les-travaux-le-cinema-reste-ouvert-keaton-frankenheimer).

— -

Anonyme ! Est-ce que j’ai une gueule d’anonyme ? (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

Selon Madame Bloch, l’émission a perdu 100 000 auditeurs en deux ans ;
donc elle l’arrête. Et prétend féminiser plus l’antenne. Mais Charlotte Perry, Anaëlle Verzaux, elle en fait quoi ?
Il est probable que certaines des émissions de la grille d’été soient les prochaines du 15/18h. Ça c’est souvent passé comme ça. Aurélie Charon, au quotidien, ça peut être intéressant.

Si la bande de "Là-bas" se retrouve le week-end, on s’y fera... quoique cela signifie rogner encore sur le temps imparti à une émission indispensable au quotidien ; certain(e)s exclu(e)s par le déplacement de 17 à 15 h apprécieront.

Donnons-nous rendez-vous, tous, tous les jours de la semaine dès le lundi 1er septembre à 15 heures devant la maison ronde. Faisons un IMMENSE repère d’(ex)Auditeurs Mécontents et Gueulards à ciel ouvert.

Le vendredi, on causera cinoche avec les cinéphiles, en manque eux aussi d’un programme qui nourrit celui qui l’écoute car "Pendant les travaux, le cinéma reste ouvert" saute aussi (voir comment les habitués ont réagi : http://www.franceinter.fr/emission-pendant-les-travaux-le-cinema-reste-ouvert-keaton-frankenheimer).

— -

stéphanie (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

La fin de la-bas = la fin de la radio libre....
On nous assène tous les jours à la TV que les gens n’ont pas bien compris les décisions politiques, qu’il faut plus de pédagogie, les gens se trompent.
Mermet et son équipe dénonçaient tout cela, nous parlait de ce qu’il ne faut pas savoir : la dette, le traité transaltlantique, la defiscalisation des riches mecènes, le foot mondialisé et sa merchandisation, la folie du capitalisme boursier ....France inter prend la même voie.... en supprimant cet espace de liberté et de connaissance, elle montre que l’on doit se résoudre à n’entendre qu’un seul et même discours. Ecouter et se soumettre aux politiques actuelles.

— -

JérÔME GŒNEUTTE-LEFEVRE (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

pour signer la pétition de soutien à là-bas si j’y suis il suffit de taper l’adresse suivante :
sauvonslabas.wesign.it/fr

Cordialement,
Jérôme

— -

Anononyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 23 :

Intolérable !
La résistance s’organise !
Fiiiii, Fiiii France Inter !

— -

JF Benest (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :

Je ne suis pas toujours d’accord avec l’équipe de "Là-bas", et même loin de là, mais il font entendre une voix normalement inaudible et ils font découvrir des voies méconnues... France Inter est une radio publique, elle appartient donc à tout ceux qui reconnaissent la valeur de l’échange et de l’information, et que ceux qui n’acceptent pas le pluralisme aillent voir ailleurs !

— -

Elisabeth (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
Adieu France Inter.....

supprimer répondre Alerter

Alnonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
Au nom des Mélenchonistes adeptes de ce programme, nous désapprouvons ! Lançons la grève pour protester !

supprimer répondre Alerter

Mathias (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
Je classe aujourd’hui "là-bas si j’y suis" comme la meilleure émission de l’histoire de la radio. Daniel Mermet, vous nous avez montré comment ne pas être à la merci d’un système soporifique et menteur. Merci Monsieur Mermet.

Tous les messages reçus et à recevoir sur ce site seront la preuve qu’un système abusif est en place pour contrer la pensée populaire. Madame Bloch (et M. ......... qui a décidé l’arrêt de l’émission), vous voulez donnez du pain et des jeux pour le peuple, afin qu’il soit endormi, aveuglé et perdu. Vous constaterez bientôt que le brave peuple est éveillé, éclairé et réactif.

supprimer répondre Alerter

MARY (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
@ Mdame Bloch
Les émissions de Mermet sont de véritables pépites.
Indépendamment du coté " gaucho/ marxiste" j’en passe et des meilleures...
De vrais moments de poésie et d’émotion sur cette antenne..
Le micro tendu au bon moment et au bon endroit.. Je me rappelle en direct, l’accouchement d’un enfant.. sueurs froides et tension maximale.J’ai "raté" volontairement un rendez - vous important pour écouter jusqu’au bout..
Le micro, tendu au bon endroit et au bon moment.. Tout est là..
Merci Mme Bloch de bien vouloir nous dire qui peut prendre la relève ??
Mary

supprimer répondre Alerter

Nicolas (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
Triste nouvelle que cette nouvelle. Nous devrions écrire à la Direction de France Inter par courrier notre résolution de ne plus écouter cette radio devenue définitivement sans intérêt. Je le ferai dès demain. Que le poids et le volume des mots soient à la hauteur de la nouvelle grille.

Rance Inter : l’indifférence.

Nicolas

supprimer répondre Alerter

virginie (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
Quelle terrible nouvelle...
impossible d’imaginer la radio sans France Inter, mais surtout France Inter sans "La bas si j’y suis"... Déjà que depuis quelques temps j’essaie de me faire à l’idée de la future retraite de Daniel... Nous avons abandonné avec plaisir et depuis plusieurs années, la TV. Du coup la radio tient une grande place dans notre vie. France Inter n’est plus la seule et unique car la qualité a tout de même bien diminué, mais France Inter sans "la bas si j’y suis", impardonnable !!!!
Ne Lachons rien, on compte sur vous à la rentrée !!!!

supprimer répondre Alerter

Vincent Kocsis (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
SCAN-DA-LEUX !!!
Si vous souhaitez que France Inter ne cultive plus "la différence" mais plutôt "l’indifférence", ne changez rien ! "Là-bas" supprimé... Consternant !

supprimer répondre Alerter

vincent de Brest (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
donnons nous tous RDV denant la "maison Ronde" occupons, perturbons, reprenons les ondes !! imposons le maintient de "là bas" et pas à 23h !!
sans une énorme mobilisation de rentrée nous perdrons encore un espace d’ondes libres !

supprimer répondre Alerter

Thierry (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
Je déplorais déjà une baisse continue de la qualité des émissions, maintenant la nouvelle directrice "aux ordres" supprime un des derniers rendez-vous quotidiens réellement intéressant...
Ma radio restera désormais éteinte....
RESISTANCE !

supprimer répondre Alerter

Alnonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
Profitez-en c’est bientôt fini !

supprimer répondre Alerter

anita,
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
je suis catastrophée , c’est indigne de notre radio !!!
Là bas si j’y suis , ma bouffée d’oxygène , on ne lâchera RIEN !!!

— -

Cendrine (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :

Bonjour
je me joins aux autres commentateurs pour dire que je m’oppose, en tant qu’auditrice et citoyenne à la suppression de l’émission de Daniel Mermet "là-bas si j’y suis".
Je VEUX retrouver cette émission à la rentrée, elle est indispensable à la santé mentale de notre pays en ces temps chaotiques ! Avez-vous décidé vous aussi à la direction de france inter d’anéantir le service public ? C’est ainsi que cette décision sera interprétée, est-ce vraiment ce que vous souhaitez ?

— -

Patrice (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :

J’ai les boules. La dernière émission d’Inter que j’écoutais, la dernière, la seule. Les connards ont gagné. Ceux de la tranche de7h, de 9h, de 11h, le gros des troupes. Merde. Fait chier, envie d’être grossier. Encore un peu. Ils nous ont baisés. Enfoirés.

— -

gilles (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :

fidèle auditeur de France inter ,quelle déception d’apprendre une probable suppression d’une émission simple, réaliste ,émouvante parfois, motivante a l’occasion ,formidable a toute occasion ...
messieur et mesdames les programmateur de France inter, votre radio et belle a écouter car vous savez diversifier les genres ,penser a tous ceux aimes cette émission par dessus tout ...et sinon j’y voir la- bas si j’ y suis ..mieux

— -

Mathia (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 20 :

Médias sourds, bonjour !

Je classe aujourd’hui "là-bas si j’y suis" comme la meilleure émission de l’histoire de la radio. Daniel Mermet, vous nous avez montré comment ne pas être à la merci d’un système soporifique et menteur. Merci Monsieur Mermet.

Tous les messages reçus et à recevoir sur ce site seront la preuve qu’un système abusif est en place pour contrer la pensée populaire. Madame Bloch (et M. ......... qui a décidé l’arrêt de l’émission), vous voulez donnez du pain et des jeux pour le peuple, afin qu’il soit endormi, aveuglé et perdu. Vous constaterez bientôt que le brave peuple est éveillé, éclairé et réactif.

— -

Pierre BOUYSSET (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 20 :

"CONVOCATION AU TRIBUNAL : ACCUSE LA-BAS SI J’Y SUIS LEVEZ-VOUS"

BON, BAH QU’EST-CE QU’ON FAIT ?

Non, c’est vrai, zut, l’affaire est finalement simple :

La direction de notre chère radio prend une décision qui ne peut pertinemment être justifiée par les seuls arguments invoqués (âge du capitaine et audience insuffisante).

Si nous nous en tenons à cela, en nous interdisant d’extrapoler sur la "probabilité" d’une teneur politique tacite de la décision, il ne s’agirait donc que d’une grossière erreur de cette direction.

Simple donc.

Il suffit alors de réviser cette décision avec l’appui de la compétence des auditeurs dans leur grande diversité, des divers professionnels qui ont su, durant plus de deux décennies, célébrer et primer la qualité de cette émission et de son équipe jusqu’à aujourd’hui.

Au souvenir de cet entretien de CASTORIADIS qui a changé ma vie, initions l’agora de RADIO FRANCE, expérimentons la DÉMOCRATIE, convoquons les citoyens BLOCH, MERMET, HEES, GALLET, MORIN, CHOMSKY, CAVADA, FILIPETTI,(...) et les quelques autres 400 000 "X (anonyme) ", cantonnés aujourd’hui aux rôles de simples témoins, intouchables.

Ne concertons pas. Discutons, débattons et DÉCIDONS !

Nous avons l’été pour ça.

Ces dernières années, LA-BAS SI J’Y SUIS réactivait parfois le tribunal de RADIO FRANCE.
Donnons-nous rendez-vous en juillet pour le procès de LA-BAS SI J’Y SUIS.

Éduquons-nous.
Tentons de comprendre l’incompréhensible.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
Triste et en colère !!!!

France inter : la voix est libre,
libre mais maintenant inaudible…

supprimer répondre Alerter

Fabrice (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
Quand on pense aux slogans que France Inter nous inflige à longueur d’antenne, du type : "La voix est libre", "la radio de ceux qui ont quelque chose entre les oreilles", "écoutez la différence"... ça fait bien rigoler !

supprimer répondre Alerter

phile (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
Et après ça , on nous dira qu’il n’y a pas de complot , que ceux qui y croient son paranos . Madame Bloch n’aurait-elle pas simplement exécuté les ordres que la ploutocratie qui sévit lui a donné , car il ne faudrait surtout pas que les auditeurs entendent un autre son de cloche que l’oligarchie en place veut nous imposer , vous prenez vraiment vos auditeurs pour des demeurés incapable d’y voir claire dans vos petites manigances , vous pensez sincèrement que l’on va se contenter d’un Nagui à la place de Daniel Mermet et son équipe sans rien avoir à redire ? quel manque de respect envers les auditeurs de "là bas si j’y suis" Madame Bloch , pourquoi croyez vous que cette émission a autant de succès si ce n’est parce que justement l’on y entend ce que l’on entend pas ailleur et surtout , ce que l’on veut entendre , sinon nous écouterions europe 1 ou rtl , à moins que ce soit ce modèle là qui vous inspire , des nouvelles du CAC 40 et de la pub toutes les 5 minutes avec toujours les mêmes invités qui tournent en boucle sur tous les plateaux pour nous vendre leur dernier bouquin , leur dernière pièce de théâtre , leur dernier film ou que sais je d’autre . Monique Pinson Charlot et Michel Pinson ont raison , l’oligarchie veut vraiment tout détruire tout en allant se confesser à Monsieur le curé pour se faire pardonner de bousiller Notre planête à Tous , mais votre dieu vous voit même lorsque vous êtes aux cabinets . RENDEZ NOUS "LA BAS SI J’Y SUIS"

supprimer répondre Alerter

Jean-Jacques (anonyme) @ phile (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
Auditeur de la station depuis longtemps, j’avais cru que le départ de VAL et HESS, redonnerait un peu de liberté d’expression et que l’on reviendrait aux bonnes heures de France Inter, que je commençais d’ailleurs à zapper.Mais la nouvelle de la fin de "la bas si j’y suis", c’est la preuve du totalitarisme de nos gouvernants aux ordres de l’impérialisme capitaliste, et qui sabbat sur les dernières parcelles de liberté du peuple.Même si il reste quelques émissions que je regretterais, je n’écouterais plus France Inter qui est devenue petit à petit "La voie de son maitre", qui désinforme.
Madame et Messieurs les censeurs, salut.

supprimer Alerter

phile (anonyme) @ phile (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 22 :
0
je constate quelques fautes d’inattention , désolé je ne me suis pas relu avant d’envoyer

supprimer Alerter

pierre (anonyme) @ phile (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 21 :
0
Avec la suppression de "là-bas si j’y suis" c’est la fin de ce qui restait de pluralisme sur France Inter, je suis consterné. Les socios-libéraux vont pouvoir continuer leur funeste entreprise de bourrage de crâne. J’ai envie de vomir. Résistance.

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
Décision révoltante que l’arrêt de Là-bas. Les jeunes auditeurs qui cherchent du "punk" vont écouter Mermet, et pas les insipides animateurs du culturisme new-look qui sévissent sur l’antenne.
La mobilisation est en cours ailleurs, même s’il est impossible apparemment d’en faire état sur ce forum (on bloque...)

supprimer répondre Alerter

chappette (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
si ça s’arrète moi j’arrete france inter . Et tout autour de moi , les amis me disent la même chose .

supprimer répondre Alerter

robin (anonyme) @ chappette (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 20 :
0
oui,moi aussi j’arrete ttes les radios de radio-france ;
marre de la bouillie auditive en boites de conserve

supprimer Alerter


Sur la page Facebook de France Inter,
France Inter
Le 28 juin

Maxime Baviere L’endroit c’est la bas !! RENDEZ NOUS MERMET !!!
28 juin, 15:23 · J’aime · 20

Bruno Such France Inter, allez voir là bas si j’y suis. #MERMET
28 juin, 15:25 · J’aime · 18

Benoit Ruckebusch Je veux simplement retrouver les voyages de Daniel à la rentrée.
28 juin, 15:26 · J’aime · 14

Maya Joëlle j’en profite puisque ...... moi aussi je veux retrouver Mermet à la rentrée .....
28 juin, 15:33 · J’aime · 10

Destop Flambé moi aussi je veux retrouver Mermet à la rentrée ..... MERMET REVIENS !!!!!
28 juin, 15:37 · J’aime · 10

Sébastien Bénard oui il existe un endroit pour s’ exprimer aussi et c’est le repondeur de DANIEL MERMET......rendez le nous !
28 juin, 16:55 · J’aime · 10

Gaëtan Huguenin Oui rendez-nous là-bas si j’y suis !
28 juin, 16:58 · J’aime · 8

Christophe Binot Si Daniel MERMET ne revient pas à la rentée, je ne reviendrai pas sur vos ondes !!! BOYCOTT France Inter !!!
28 juin, 17:10 · J’aime · 12

Adèle Blanc-Sec http://www.monde-diplomatique.fr/2014/05/MERMET/50418
28 juin, 17:48 · J’aime · 5

Nick La Peau Lisse La bas si j’y suis doit rester à l’antenne !
28 juin, 17:59 · J’aime · 6

Veronique Almeida-Cruz Là-bas si j’y suis ! Le retour !!!
28 juin, 18:30 · J’aime · 7

Jean-Didier Sel Remettre Là-bas si j’y suis à la rentrée et du lundi au vendredi inclus pour dé-BLOCH-ez la situation désastreuse que vous venez de créer. Nous voulons écouter LA différence que cette émission apportait ! Jean-Didier Sel
28 juin, 19:41 · J’aime · 3

Florent Chague Depuis quelques années, vous trahissez de plus en plus vos slogans "la différence" et "la voix est libre". Avec l’annonce de la disparition de "Là bas si j’y suis", vous commettez la plus énorme trahison de vos prétendus principes sous des prétextes fallacieux, qui plus est. Muez-vous en sous-radio privée si cela vous chante : je ne vous écouterai plus. Vous venez de vous priver de la meilleure caution de vos slogans désormais creux.
28 juin, 19:43 · J’aime · 6

Sylvie Bazin Quels auditeurs voulez-vous, sur France Inter ? A force de supprimer les émissions qui apportent un peu de rugosité dans cette programmation de plus en plus lisse, vous finirez par avoir un public de moutons. Je suis déçue, tellement déçue !
28 juin, 19:48 · J’aime · 6

Dumè Micaelli Cohen s’il vous plait ne supprimez pas "là bas si j’y suis"
28 juin, 20:06 · J’aime · 3

Elie Fernand Nichirapa On applaudit tous les nouveaux chiens de garde !
28 juin, 21:09 · J’aime · 2

Rosamée Ohé Ohé rendez nous là bas si j’y suis !
28 juin, 22:32 · J’aime · 2

Denise Boschetto J’espère que l’été portera conseil et qu’à la rentrée nous retrouverons cette excellente émission. Là-bas si j’y suis est incontournable vous ne pouvez ni ne devez la supprimer !! Ce sont des émissions comme celle là qui font que France Inter est ce qu’elle est. Une radio différente qui sait fidéliser ses auditeurs. Nous comptons sur vous pour ne pas nous décevoir à la rentrée. Merci d’avance
28 juin, 22:49 · J’aime · 2

Mista Bozz Là-bas si j’y suis
28 juin, 22:58 · J’aime · 1

robin (anonyme) @ chappette (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 20 :
0
oui,moi aussi j’arrete ttes les radios de radio-france ;
marre de la bouillie auditive en boites de conserve

supprimer Alerter

Gaële (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
"Là-bas s’y j’y suis", une émission qui a tenu bon et gardé un cap si original, qui représente une réelle soupape pour tant d’auditeurs (restant à l’écoute malgré les embûches), cette émission disparaîtrait de notre quotidien ? Impossible. Il doit s’agir d’un malentendu. "La voix est libre", "la différence", ce ne sont pas des slogans de France Inter ?
Allons, je vais me réveiller de ce cauchemar Orwellien. Une des émissions qui m’a toujours permis de comprendre pourquoi je payais la redevance sera de retour à la rentrée.
Une auditrice qui croit dans les vertus performatives du langage (mais si, mais si)

supprimer répondre Alerter

Grinch Grinch,
dimanche 29 juin 2014 à 18 :
0
Mais chers AMGI (I pour indignés), ne comprenez-vous pas que notre boycott, la direction s’en tamponne comme de sa première bonnette ! Ils ont trouvé LA solution : que les grincheux se barrent et soient remplacés par les fans de Naguy. La boucle est bouclée et c’est tout bénèf’ puisque les fans de Naguy sont beaucoup moins attachés par nature au service public, donc moins revendicatifs et donc moins enquiquineurs. Je vous dis : c’est tout bénèf pour eux. Ils se débarrassent de Mermet et des chieurs d’un seul coup d’un seul... La casse de notre radio pourra alors continuer à un rythme accéléré. CQFD

supprimer répondre Alerter

Mathias (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 18 :
0
Médias sourds, bonjour !

Je classe aujourd’hui "là-bas si j’y suis" comme la meilleure émission de l’histoire de la radio. Daniel Mermet, vous nous avez montré comment ne pas être à la merci d’un système soporifique et menteur. Merci Monsieur Mermet.

Tous les messages reçus et à recevoir sur ce site seront la preuve qu’un système abusif est en place pour contrer la pensée populaire. Madame Bloch (et M. ......... qui a décidé l’arrêt de l’émission), vous voulez donnez du pain et des jeux pour le peuple, afin qu’il soit endormi, aveuglé et perdu. Vous constaterez bientôt que le brave peuple est éveillé, éclairé et réactif.

supprimer répondre Alerter

PH. PAOLI (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 18 :
0
Depuis l’ère Val je me surprenais à zapper de plus en plus mais F. I. restait ma radio, et radio préférée. Vous avez résisté à l’attaque de Val, espérons que vous résisterez à celle de Bloch... Sans Là-Bas je ne pense pas rester fidèle à F.I., je pense même que je boycotterai la radio, dommage. D’un autre coté j’ai tellement de CD qui s’entassent sans les avoir écoutés sérieusement, j’en aurai l’occasion...
Bon courage

supprimer répondre Alerter

Djac Baweur (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 17 :
0
Que Daniel Mermet doive partir en retraite, ça devait arriver nécessairement un jour.

Mais qu’on supprime l’émission elle-même, une émission politique (au sens large et noble du terme), à l’aune du spectacle et du divertissement, c’est tourner le dos aux missions d’intérêt général d’une radio qui se devrait d’être citoyenne plutôt que racoleuse, lisse et nivelée par le bas.

supprimer répondre Alerter

Pierre BOUYSSET (anonyme) @ Djac Baweur (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 19 :
0
Je regrette personnellement que Cornelius CASTORIADIS soit trop tôt parti à la retraite...

supprimer Alerter

Martine BECK (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 17 :
0
Comme beaucoup d’auditeurs, je proteste contre la suppression arbitraire de" là-bas si j’y suis",émission citoyenne, nous faisant réfléchir et tant qu’elle ne sera pas rétablie tous les jours et à l’ancien horaire, je n’écouterai plus France Inter

supprimer répondre Alerter

michel périssat (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 17 :
0
Non, pas ça !!!.
La seule, peut être pas, mais sur une radio de grande écoute, oui, la seule émission de liberté d’expression, celle qui va chercher des sujets connus, mais qui va approfondir, gratter là où ça fait mal, là où les autres journalistes n’osent pas poser les bonnes questions que NOUS, nous poserions à leur place, plutôt que celle du consensus mou des médias.
Ah quelle belle hypocrisie que de vouloir supprimer cette émission qui est un énorme bol d’oxygène, de liberté, sous prétexte que Daniel est "vieux" !!!.
Ce cailloux dans la chaussure du paysage radiophonique qu’est cette émission engagée doit rester à sa place, elle est le rempart, le dernier ?, à la bétise crasse de l’endormissement mondiale des cerveaux.
25 ans que j’écoute presque chaque jour, chaque nuit en podcast, les "aventures" de Mermet et de son équipe formidable, amoureuse de la liberté de l’information, et de son public avide d’être vraiment informé.
Je ne sais comment agir dans mon coin, pétitions, face de bouc, menacer de en plus écouter Inter, qui suis je pour prétendre changer le cour des chose, alors que c’est bien moi, toi, nous, les gens de la base, la France d’en bas qui sommes les maîtres de l’économie, de la finance, des politiques, encore faudrait ’il en prendre conscience....
Je vous engage à partager tous les liens qui peuvent aider "là bas si j’y suis" à continuer à vivre, à continuer à nous informer de la réalité du monde, il faut que toute cette équipe sillonne encore et encore le monde, la France, la cour de ’immeuble, le chantier, le champ du paysan, les coulisses de l’assemblée nationale, de la C.E de Bruxelles, partout où la désinformation fait ces ravages, et où les puissants de ce monde imposent leurs idées destructrices.
Luttons les amis aux cotés de Mermet et son équipe.

supprimer répondre Alerter

Septicémie HV (anonyme) @ michel périssat (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 14 :
0
13H25 - lundi 30 juin 2014

Oui michel périssat, et il y a du travail.

Je vais me permettre, puisque ce sujet a été (en partie) traité dans
"LBSJS" il y a quelques temps, de recopier ci-dessous un des textes de
pipa, ce matin à 7H ,dans les commentaires du 7/9, elle explique :

Olivier Berruyer a publié des infos très intéressantes sur le TISA -

<< Alerte Wikileaks : TISA
Encore un infâme traité dans le dos des peuples…

Hier, Wikileaks a révélé un important document concernant le traité
TISA (Trade in Services Agreement) à ne pas confondre avec le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP)) :
il s’agit de la divulgation de l’annexe visant à déréguler encore plus les
services financiers… (sic.)

L’idée d’un accord sur le commerce des services (ACS, TISA en anglais) a été lancée par les Etats-Unis et proposé à un groupe de membres de l’OMC, le
groupe dit “Really Good Friends” (22 pays plus les 28 pays de l’Union Européenne), à la suite de l’impasse des négociations du cycle de Doha.

Depuis février 2012, le groupe se réunit de manière régulière à Genève sous
la conduite conjointe des Etats-Unis et de l’Australie.
Les négociations devraient être terminées en 2015.

Une lettre de protestation a été signée par 350 organisations de 115 pays.
Dans un rapport publié lundi, l’Internationale des services publics dénonce la volonté d’ouvrir à la concurrence internationale de nombreux services.

Selon ce document, l’ACS instaurerait un environnement plus favorable à la privatisation des services publics et entraverait la capacité des gouvernements
à municipaliser les services publics ou à en créer de nouveaux.

L’accord limiterait aussi la capacité des gouvernements à légiférer dans des domaines tels que la sécurité des travailleurs, l’environnement, la protection du consommateur et les obligations de service universel.

“Ce qui est terriblement inquiétant, c’est que l’ACS est négocié en dehors du
cadre commercial multilatéral par les pays les plus favorables à la libéralisation,
qui ne cachent pas leur volonté d’entraîner le reste du monde dans cet accord,
une fois ce dernier finalisé”, a affirmé Rosa Pavanelli. (Lire sur Bilan.ch)

Je vous recommande l’analyse de Magali sur l’excellent site Contre La Cour
(en avril dernier).

Je précise enfin que les négociations du traité ne sont pas encore terminées.

Dans son communiqué de presse, Wikileaks souligne que cet accord aboutira
à une dérégulation encore plus importante du secteur des services financiers.

L’organisme souligne que "la nature exclusive du TiSA” va également affaiblir
la position des BRICS dans les futures négociations multilatérales sur les
services, puisqu’ils ne font pas parties à l’heure actuelle de cet accord.

Il est souligné que les États-Unis et l’UE sont les principaux auteurs des changements proposés dans les textes. >>

Cette page de les-crises publie L’annexe secrète du TISA sur les services financiers (Wikileaks) a télécharger.

Il propose aussi en téléchargement - l’analyse du texte, fournie par le
professeur Jane Kelsey, Professeure à la faculté de Droit d’Auckland
(Nouvelle Zélande), opposante au texte, qui n’en est pas moins instructive
pour percer les détails techniques, publiée Wikileaks.

Ils sont en anglais. Une traduction sera surement proposée d’ici peu.

Voilà, ça peu paraître un peu long, mais c’est passionnant.
Merci à pipa.

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 17 :
0
Longtemps France inter à rythmé ma vie, je savais si j’étais en retard ou dans les temps pour aller à l’école et maintenant au boulot selon l’avancée du 7/9, gamin je ratais parfois le bus du collège pour entendre la fin de la chronique de Philippe Meyer,pendant un moment je fumais ma première clope du matin en écoutant Guillon, aujourd’hui je vais chier à l’heure de Dominique Seux . Demain j’achète une montre.

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
Très bien vu LABASIGISUI , ( la tranche de 11 H / 12 H 30, comme exemple)

En 35 ans, passer du Tribunal des Flagrants Délires C. Villers ( P. Desproges , L.Régo ) à Nagui c’est la descente aux toilettes de France Inter pour cause de conformisme.
Grace à des types comme Philippe Val un humosatiriste devenu sous patron directeur Sarkosocailiste et tous c’est animateurs aux dents longues et blanches qui rayent le parquet de leurs incisives d’arrivistes .
Tout ce que touche le Parti Solférino est systématiquement vidé de toute consistance idem dans la « culture » , la chanson ou règne lâcheté et népotisme qui depuis 30 ans c’est doucement et insidieusement instauré en dogme de critère de qualité incontestable .

Vive La-Bas , Vive Sous Les étoiles et Vive aussi la nouveauté , à vous de vous sortir les doigts du C.. les couards de la direction de France Inter .

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
Très bien vu LABASIGISUI , ( la tranche de 11 H / 12 H 30, comme exemple)

En 35 ans, passer du Tribunal des Flagrants Délires C. Villers ( P. Desproges , L.Régo ) à Nagui c’est la descente aux toilettes de France Inter pour cause de conformisme.
Grace à des types comme Philippe Val un humosatiriste devenu sous patron directeur Sarkosocailiste et tous c’est animateurs aux dents longues et blanches qui rayent le parquet de leurs incisives d’arrivistes .
Tout ce que touche le Parti Solférino est systématiquement vidé de toute consistance idem dans la « culture » , la chanson ou règne lâcheté et népotisme qui depuis 30 ans c’est doucement et insidieusement instauré en dogme de critère de qualité incontestable .

Vive La-Bas , Vive Sous Les étoiles et Vive aussi la nouveauté , à vous de vous sortir les doigts du C.. les couards de la direction de France Inter .

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
Très bien vu LABASIGISUI , ( la tranche de 11 H / 12 H 30, comme exemple)

En 35 ans, passer du Tribunal des Flagrants Délires C. Villers ( P. Desproges , L.Régo ) à Nagui c’est la descente aux toilettes de France Inter pour cause de conformisme.
Grace à des types comme Philippe Val un humosatiriste devenu sous patron directeur Sarkosocailiste et tous c’est animateurs aux dents longues et blanches qui rayent le parquet de leurs incisives d’arrivistes .
Tout ce que touche le Parti Solférino est systématiquement vidé de toute consistance idem dans la « culture » , la chanson ou règne lâcheté et népotisme qui depuis 30 ans c’est doucement et insidieusement instauré en dogme de critère de qualité incontestable .

Vive La-Bas , Vive Sous Les étoiles et Vive aussi la nouveauté , à vous de vous sortir les doigts du C.. les couards de la direction de France Inter .

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
Je vends ma maison et je me « barre ».
« Basta » la France : trop dégoûtée !
Monsieur MERMET, si par hasard vous passez par chez moi, cet été, vous pourrez vous arrêter, vous serez le bienvenu …
Histoire de visiter cette maison, si elle vous intéresse !
J’ai déjà eu l’été dernier la visite de François BEAU, que vous connaissez bien et celle de Roger AUQUE, qui a séjourné à deux pas d’ici, dans ma rue, pendant trois mois, pour écrire son prochain livre.
Ils ont absolument tenu à visiter cette maison !
Je la leur ai donc fait visiter, à tous les deux, et j’ai eu le grand plaisir et privilège de faire un peu connaissance avec ces deux Grands Reporters, comme vous tout aussi intéressants l’un que l’autre, bien que très différents.
Cher Monsieur MERMET, je vous souhaite bon courage !
Vive « Là-bas si j’y suis », car vous devez savoir combien je vous apprécie, moi aussi, vu le grand nombre de « Post » que je vous adresse depuis Jeudi dernier !!!
Je formule d’énormes vœux pour la pérennité de votre émission !
Je n’en dirai pas davantage, mais sachez combien je vous tiens en estime et affection !
Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
Je vends ma maison et je me "barre".
« Basta » la France : trop dégoûtée !
Monsieur MERMET, si par hasard vous passer par chez moi, cet été, vous pourrez vous arrêter, vous serez le bienvenu …
Histoire de visiter cette maison, si elle vous intéresse !
J’ai déjà eu l’été dernier la visite de François BEAU, que vous connaissez bien et celle de Roger AUQUE, qui a séjourné à deux pas d’ici, dans ma rue, pendant trois mois, pour écrire son prochain livre.
Ils ont absolument tenu à visiter cette maison !
Je la leur donc fait visiter, à tous les deux, et j’ai eu le grand plaisir et privilège de faire un peu connaissance avec ces deux Grands Reporters, comme vous tout aussi intéressants l’un que l’autre, bien que très différents.
Cher Monsieur MERMET, je vous souhaite bon courage !
Vive « Là-bas si j’y suis », car vous devez savoir combien je vous apprécie, moi aussi, vu le grand nombre de « Post » que je vous adresse de puis Jeudi dernier !!!
Je formule d’énormes vœux pour la pérennité de votre émission !
Je n’en dirai pas davantage, mais sachez combien je vous tiens en estime et affection, depuis si longtemps déjà !
Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

Sonia de FORTIS (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
La qualité des programmes de FI a considérablement baissé ces dernières années et c’est pourquoi j’ai fini par me tourner vers FC où j’ai pu enfin trouvé des émissions de qualité digne du service public.

La seule émission que j’écoutais sur FI était Là-bas si j’y suis, j’écris "écoutais" car il est évident pour moi que si cette émission est supprimée, je n’aurais plus aucun intérêt d’écouter cette radio.

Même si je n’étais pas d’accord avec tous les propos de Daniel MERMET, son émission a le mérite d’aller là où toutes les autres ne vont pas (même celles de FC) et de mettre les pieds dans le plat (n’en déplaisent à certaines et certains).

J’espère sincèrement retrouver à la rentrée cette émission d’une heure tous les jours.

Une AMG en attristée

supprimer répondre Alerter

Alfons (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
Bonjour
Il n´y a rien à discuter ! C´est notre Radio !!!
Rendez-nous "Là-Bas si j´y suis"
Auditeur depuis 1972

supprimer répondre Alerter

Pierre FAUCHEUR (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
Voici le message que j’essaye (en vain) de poster sur le site de FRANCE INTER .
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant ..... FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL. !!!!! "LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

supprimer répondre Alerter

Nicolas from Chicago (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
Juste une des pétitions en ligne, n’hésitez pas a la signer.

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

Bon pour le reste sans dire et redire ce que j’ai lu dans les messages précédents, ma question est : POURQUOI ? Vaste sujet......
Parce que trop vieux.... Aie je savais que les jeunes ne nous aiment pas, mais la c’est clair la guerre est déclarée..... Ben non bande de pomme, nous montrerons que nous pouvons nous unir, être vraiment intergénérationnel et combattre ce pouvoir qui ne nous respecte plus. Le boycott de FI ne servant a rien, un des AMG a proposé le boycott des annonceurs... La cela peut être différent.. Cela fait toujours mal quant on touche au portefeuille. Il faut juste leur faire peur, et pfuiiitttt cela va être le retour en grâce de l’émission. Une idée encore a creuser... quel est le journal qui a le meilleur bilan financier de la presse française ?..... réponse : Le Canard Enchainé.... Quel est le seul journal sans publicité ? réponse : le même volatile, comme aimait a le nomme le générale de Gaulle. A méditer, la pub et l’argent des puissant ne font pas tout.... La volonté des petits peut être bien plus forte, c’est juste une question d’organisation, de fédération.. alors peut être le temps est-il venu de réagir.. Pour cette émission bien sur, mais aussi agir sur bien d’autre sujets... affaire a suivre....

supprimer répondre Alerter

Nicolas from Chicago (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
Juste une des pétitions en ligne, n’hésitez pas a la signer.

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

Bon pour le reste sans dire et redire ce que j’ai lu dans les messages précédents, ma question est : POURQUOI ? Vaste sujet......
Parce que trop vieux.... Aie je savais que les jeunes ne nous aiment pas, mais la c’est clair la guerre est déclarée..... Ben non bande de pomme, nous montrerons que nous pouvons nous unir, être vraiment intergénérationnel et combattre ce pouvoir qui ne nous respecte plus. Le boycott de FI ne servant a rien, un des AMG a proposé le boycott des annonceurs... La cela peut être différent.. Cela fait toujours mal quant on touche au portefeuille. Il faut juste leur faire peur, et pfuiiitttt cela va être le retour en grâce de l’émission. Une idée encore a creuser... quel est le journal qui a le meilleur bilan financier de la presse française ?..... réponse : Le Canard Enchainé.... Quel est le seul journal sans publicité ? réponse : le même volatile, comme aimait a le nomme le générale de Gaulle. A méditer, la pub et l’argent des puissant ne font pas tout.... La volonté des petits peut être bien plus forte, c’est juste une question d’organisation, de fédération.. alors peut être le temps est-il venu de réagir.. Pour cette émission bien sur, mais aussi agir sur bien d’autre sujets... affaire a suivre....

supprimer répondre Alerter

Pierre FAUCHEUR (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
Voici le message que j’essaye (en vain) de poster sur le site de FRANCE INTER .
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant ..... FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL. !!!!! "LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

supprimer répondre Alerter

lea (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 14 :
0
Je n’ai pas l’habitude d’intervenir, mais là trop c’est trop !
Fidèle auditrice de FI (mais de moins en moins) depuis l’époque ou le slogan était "pour ceux qui ont quelque chose entre les oreilles", j’ai vu peu à peu disparaître d’excellentes émissions( et leurs animateurs) sans qu’elles soient remplacées par des émissions d’intérêt équivalent.
Les grilles d’été étaient l’occasion de découvrir de nouveaux programmes et animateurs, mais désormais beaucoup de rediffusions...
Ces 2 dernières années, j’ai déserté de plus en plus l’écoute de FI à l’exception de quelques émissions dont "l’humeur vagabonde" et bien sûr "là-bas, si j’y suis" en podcast depuis qu’elle est programmée à 15h(merci le podcast !)
Supprimer cette émission non consensuelle qui interpelle , bouscule et donne à réfléchir ? Et pour quelle émission "pré-mâchée:vous n’avez qu’à gober et digérer" ? Non merci. Je m’insurge et vois venir la fin de mon histoire avec FI. Me reste l’espoir de voir la mobilisation massive contre cette suppression faire changer d’avis la direction.

supprimer répondre Alerter

Félisi (anonyme) @ lea (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
J’écoute La bas s’y j’y suis depuis plus de 20ans.. Cette émission n’a pas pris une ride , par contre France Inter vieillit mal et devient de moins en moins audible ( sauf interception, eclectik l’humeur vagabonde et l’Afrique enchantée ) . Sans Daniel Mermet et son émission modeste mais géniale, ça va plus être possible... Tchao ! je migre sur France Culture et je m’abonne à Médiapart ! !

supprimer Alerter

yveline kerdaffrec (anonyme) @ lea (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :
0
comme Lea
et en plus
virer Mermet sous prétexte qu’il ne fait plus autant d’audience, alors qu’il est placé à un horaire où les personnes intéressées ne peuvent pas l’écouter et qu’on lui a supprimé 1/5 de ses horaires, c’est fort !!!! bravo FI !!
émission à mettre à 18h, à la place de cet insupportable Nicolas Demorand, quand on voit comment il avait quitté FI en 2010 puis libé dernierement dans un autre genre, standing ovation FI !!!

supprimer Alerter

Annie (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 14 :
0
très déçue par cette décision, à voir le nombre de réactions, je ne suis pas la seule...une des émissions les plus intelligentes avec un animateur sympathique et d’excellents reporters..la radio copie la télé, niveler par le bas, toujours plus crash.. c’est très triste, après on semble s’inquiéter de la baisse de niveau des enfants à l’école...

supprimer répondre Alerter

mimi@anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 13 :
0
Notre chère « Mam LOLO PUNK » VIENT DE BATTRE UN RECORD HISTORIQUE DE VITESSE !

 : En effet, sitôt arrivée à la Direction de France inter, elle a superbement « EXPLOSÉ », magistralement« PULVERISÉ », royalement « DÉPASSÉ »

(Quel suspens ! … vite, vite …)
MAIS QUOI DONC ???

 : …. MAIS SON SEUIL D’INCOMPÉTENCE … BIEN SÛR !!!

Vous savez, la fameuse « COURBE DE GAUSS » … et sa TRÈS CÉLÈBRE THÉORIE DES ERREURS …. !
Ci-joint le lien qui vous permettra de comprendre :
http://apmep.poitiers.free.fr/IMG/pdf/LA_COURBE_DE_GAUSS-2.pdf

(PPONN !
« Z’EST TTOUTTE MÊMM UNEE KRRÔÔÔZZE BAFFFÛÛÛRRRH » !!!)

supprimer répondre Alerter

Angelo (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 13 :
0
C’est décidément pitoyable, comment se permet cette madame block ( les minuscules ce n’est pas une faute, une personne pareille ne mérite pas de majuscules) de supprimer la seule émission pour la quelle France-inter mérite d’exister ?

C’est purement scandaleux !
J’exige que l’émission de Daniel Mermet soit reconduite à la rentrée !
Je ne tolère pas que Ma radio depuis toujours devienne une radio de régime et que la pluralité soit jetée aux orties.
France Inter c’est la radio de millions de Français qui, comme moi, attendent autre chose du service publique, les milliers d’auditeurs qui sont fidèles chaque jour à cette émission mythique sont très inquiets de la tournure que ce service (soit disant) publique est en train de prendre.
Le petit sarkozy n’a pas eu le courage d’éliminer Daniel Mermet, et voila que cette madame block se permet de nous enlever le seul espace de liberté d’expression et d’information que l’on puisse trouver actuellement.
Honte à vous Petite Dame block !! j’espère que une petite parcelle d’amour propre qui , (j’espère) vous reste encore, vous empêchera de vous regarder dans la glace sans prouver ce sens de dégoût qui caractérise toute personne qui accompli les basses besognes de la ploutocratie la quelle veut nous imposer Ses décisions en méprisant totalement le souhaits des citoyens !!

Il faut éditer une pétition en ligne afin de maintenir "La bas si j’y suis" à la rentrée, c’est vital !

supprimer répondre Alerter

astrid (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 13 :
0
Pétition contre l’arrêt de Là-bas si j’y suis

http://www.avaaz.org/fr/petition/Radio_France_France_Inter_Ne_pas_supprimer_lemission_Labas_si_jy_suis/?cgdgNbb

supprimer répondre Alerter

antoine (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 13 :
0
Comment couler une émission qui dérange ?

1- Déprogrammer l’ émission et une heure oû elle ne peut être écoutée par autant d’ auditeurs tout en prétextant qu’il ne s’ agit nullement d’ une décision idéologique , mais d’ un "challenge" pour faire remonter l’ audience d’ une autre tranche horaire .
2- Supprimer une partie du budget de l’ émission .
3- Réduire le temps d’ antenne : une heure de moins par semaine et accoler une autre micro- émission pour grignoter du temps d’ émission .
4 - S’ étonner de l’ âge du capitaine sans se préoccuper de la compétence des seconds .
5- Proclamer que c’ est une décision déchirante , mais qu’ on ne peut autrement faire que de se résoudre à arrêter l’ émission .

Qu’ on n’ aime pas l’ émission de Daniel Mermet , soites , personnellement je trouve qu’ elle soutient de manière trop voyante Mélenchon mais existe t- il une autre émission "poil à gratter" sur RTL ou Europe 1 ou autre radio commerciale ? Pas de sitôt ...

supprimer répondre Alerter

Soledad (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 12 :
0
La seule émission qui valait la peine d’être écoutée disparait des ondes !
Quel gâchis ! France Inter ne mérite plus d’être écoutée.
Merci Monsieur Mermet pour toutes ces émissions qui ont permis à beaucoup d’avoir un autre regard sur le monde et un véritable esprit critique

supprimer répondre Alerter

Tonton Roland (et Volant) (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 12 :
0
Grosse colère !
L’âge du capitaine n’est qu’un cache-sexe (j’ai presque le sien et je pilote toujours un avion) pour éliminer un gêneur ayant des idées non conformes à la doxa libérale prônée par Radio-France à jet continu. Le seul qui ne reste pas le c... dans son fauteuil, aille voir les réalités sociales et mette le doigt là où cela fait mal. Cette suppression est POLITIQUE.
Ancien membre d’une ONG de Développement, j’ai mesuré combien ces reportages étaient justes.
Moi qui ai été un auditeur "historique", je n’ai plus écouté France-Inter QUE de 15h04 à 15h59 — ou presque — après le "déclassement horaire" du rendez-vous de 17h00" de l’émission. Je paie ma redevance comme tous les auditeurs, R-F doit refléter toutes les options sociales et non pas les sempiternelles leçons de "réalisme" prônées par des soi-disant neutres dont on s’abstient de dire "qui les paient". Maintenant, la suite de mon écoute, vous l’avez en main. Peut-être que vous vous en fichez : demain la radio-réalité ... ?
Je n’ai pas le culte de la personnalité mais cette émission m’a fait connaître plus de choses et de gens intéressants que France-Cucu bien pensante.
A bon "entendeur", salut !

supprimer répondre Alerter

philippe (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :
1
J’exige des explications de la nouvelle directrice de france inter à l’antenne , pour avoir supprimé l’émission "là bas si j’y suis" , car la raison invoquée ne tiens pas la route (l’audimat,l’age,...) , vous vous croyez autorisée de supprimer une émission qui rassemble plus de 500 000 auditeurs chaque jour sans avoir à leurs rendre de compte , cette station de radio ne vous appartient pas , c’est nous les auditeurs qui décidons de ce que nous désirons entendre et ce n’est pas à vous de nous l’imposer . Alors à moins que vous n’ayez eu des ordres de la ploutocratie pour éxécuter cette basse oeuvre , je veux et j’exige le retour de "là bas si j’y suis" du lun di au vendredi et d’une durée de 1 heure sinon j’exige des explications à l’antenne , la moindre des corrections est que vous vous justifiez et que vous donniez les explications que vous devez aux auditeurs , car dans 2 ans vous serez partie mais le mal sera fait , alors ressaisissez vous . PS : pour info Michel Drucker qui exerce toujours a 72 ans et Philippe Bouvard en a 83 et il arrête seulement cette année , pour ne citer que ces 2 là .....

supprimer répondre Alerter

Men Gwenn (anonyme) @ philippe (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 14 :
0
Bonjour,
Je m´associe complètement à ce commentaire.
Rendez-nous "Là-Bas si j´y suis" du lundi au vendredi !!!!!!

supprimer Alerter

Julien (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :
0
Nagui pour remplacer "Là-bas si j’y suis" ?!! Et pourquoi pas Pascale Clark ? Ceci dit, cela montre une certaine cohérence dans ce projet de négation de la pensée !

Dans son récent article du Monde Diplomatique, Daniel rappelait que "les auditeurs reviennent toujours" vers France Inter, notamment grâce à l’absence de pub. Cette fois, la différence entre RTL et Notre Radio semble vraiment devoir disparaître.

supprimer répondre Alerter

JérÔME GŒNEUTTE-LEFEVRE (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :
0
Voilà nous sommes dimanche matin, nuit agitée, sommeil perturbé. Oui, vraiment je suis retourné par l’annonce de Madame Bloch. Là-bas si j’y suis est vraiment l’émission qui me donne les réponses quand l’actualité, me questionne. Et j’ai besoin de ses réponses. En dehors de cette émission, l’esprit bien souvent trop consensuel des informations et des débats ne me donne pas satisfaction. Et puis, voilà du journalisme d’investigation servit par une voix, une équipe et une réalisation hors pair. Contrairement à mes habitudes, ce matin pour le petit déjeuner je n’ai pas allumé ma radio préférée, je n’avais pas le cœur à l’écouter.

supprimer répondre Alerter

Emmanuel robert (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :

Si être "punk" c’est virer Mermet et accueillir Nagui alors c’est à ne plus rien y comprendre. Des auditeurs vont virer à la rentrée...

— -

Olek @ Emmanuel robert (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :

C’est juste inamissible,
eja que France Inter a aopté le ton "consensuel" et que les infos reprennent les elements de language de l’Elysée.
Faites nous une radio pour Bobos et gagnez notre mépris, La bas si j’y suis est la seule émission ouertement "libertaire", qui ose parler vrai et je irais sert de caution a l’ensemble e la programmation.

C’est atterrant

— -

MARY (anonyme) @ Emmanuel robert (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 15 :

Petite devinette :
Qui a dit : "ll vaut mieux un sexa en forme qu’un quinqua amorti" ??
A trouver dans l’actualité récente.
Sans rapport apparent avec l’éviction de LBSJS pour cause d’âge du capitaine.

supprimer Alerter

Jean-Philippe Herbien (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :

LBSJS s’en va , et le jeu des mille euros reste ?
N’y voyez donc aucun symbole , allons , allons !

— -

Sonia de FORTIS (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :

Madame la Directrice de France Inter,

La qualité des programmes de FI a considérablement baissé ces dernières années et c’est pourquoi j’ai fini par me tourner vers France Culture où j’ai pu enfin trouvé des émissions de qualité digne du service public.

La seule émission que j’écoutais sur FI était Là-bas si j’y suis, j’écris "écoutais" car il est évident pour moi que si cette émission est supprimée, je n’aurais plus aucun intérêt d’écouter cette radio.

Même si je n’étais pas d’accord avec tous les propos de Daniel MERMET, son émission a le mérite d’aller là où toutes les autres ne vont pas (même celles de FC) et de mettre les pieds dans le plat (n’en déplaisent à certaines et certains).

J’espère sincèrement retrouver à la rentrée cette émission d’une heure tous les jours.

Merci d’avoir pris le temps de me lire.

Une AMG en attristée

— -

Valérie Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 10 :

Sidérée, outrée, scandalisée et terriblement en colère de voir comment peu à peu France Inter devient une radio aux ordres comme toutes les autres radios. Je vais prendre 50 ans et j’ écoute cette radio depuis toujours enfin moins ces temps derniers. Tout a commencé avec l’ éjection de Stéphane Guillon sans aucune considération pour ce que les auditeurs en pensaient, puis celle de l’ excellent François Bunel et tout ca pour nous imposer des émissions aussi soporifiques que débiles comme celles respectivement de 17 h et 11h. Déja d’ avoir programmé La bas si j ’y suis en plein milieu d’ après midi limitait forcément les audiences, mais de la supprimer le vendredi puis de la couper de 5 mn m avait bien énervée. Resultats des courses j écoute de moins en moins France Inter et n’ escomptez surtout pas gagner des auditeurs ailleurs quand un radio vous plaît on ne va pas chercher ailleurs.
Je ne vous salue pas tellement je trouve pitoyable votre politique actuelle si vous aussi vous vous y mettez alors que nous reste t -il ???
Je remercie très chaleureusement les journalistes chroniqueurs ayant une éthique autre que celle de l abrutissement général pour nous avoir donné pendant tant d’ années l ’occasion de générer nos neurones. Merci à eux et à eux seuls.
Valérie de Rouen

— -

elsa fantino (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 10 :

france inter n a pas pour vocation de devenir une radio "jeune", j ai écouté france inter des mon plus jeune age car cette radio m’a aider a grandir, je pense même que vous n’avez pas le DROIT de bouleverser la grille de la chaine sans l’accord de vos auditeurs PAYEURS. Cette radio nous appartient en temps que contribuable, la direction est en quelque sorte salarié des français. Vous savez très bien que l’émission de Mermet est un emblème de cette chaine, j’ai moi meme du recul par rapport a certain reportage, cette émission a clairement un point de vue qui n est pas neutre, et alors ? ALORS CELA ME RASSURE, même si je ne suis pas toujours d accord, je suis heureuse de vivre dans un pays qui permet ce parti pris sur une chaine publique. Quoi qu’il en soie, nous somme beaucoup de trentenaires qui vont finir par écouter leur propre radio, faite de podcast et d archive ou nous irons écouter d’autres voies, vous n’avez plus de monopole, vous ne sentez pas que nous ne regardons déjà plus la télé, que nous écoutons ce que nous avons envie d’écouter, pas ce que le marcher demande a mettre entre nos deux oreilles ???

supprimer répondre Alerter

didierAnonyme (anonyme) @ elsa fantino (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 11 :
0
Bonjour d’ accord ou pas toujours d accord avec Mermet , il n empêche que cette émission représentait le seul espace ou une pensée différente s exprimait je pense qu il s agit là d une mesure de police et d un règlement de compte car l émission aurait pu se poursuivre , differente et renouvellée !
La tentation permanente de une censure est bien une constante dans ce qui est une radio officielle fille de radio Paris , désolé , l excuse concernant la longévité de l émission est fallacieuse carpar exemple le jeu de smille francs est présent depuis plus de cinquante ans , je trouve le mode de managements vous virez untel l vous décidez de faire entendre une seule voie européenne ultra libérale par vos différentes émissions et chroniqueurs, ce n est pas cela le respect de la démocratie ! dont vous vous gargarisez tant ! salutations Didier

supprimer Alerter

Hélène (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 10 :
1
Déjà mise très en colère par l’annonce de la déprogrammation de lsjys, j’ai été alertée par vos mails qui mentionnaient le nom de Nagui alias "Monsieur-je-suis-partout". Çà, c’est le pompon !
Pour ce qui est du rajeunissement de la chaîne, on pensait avoir déjà fait le plein avec les vannes quotidiennement triviales de Charline Vanhoenacker qui pousse le grotesque jusqu’à pouffer à ses propres âneries.
Mes enfants qui ont grandi à l’ombre de la Grande Maison Ronde sont navrés de ce qu’ils y entendent désormais. C’est faire bien peu d’honneur aux jeunes gens de penser qu’ils n’ont d’appétence que pour les voix vulgaires et insignifiantes.
Je ne vois pas quel mal pouvait faire cette émission de qualité à l’heure à laquelle elle était programmée. Comment comptabiliser son audience d’ailleurs ? Téléchargée - j’imagine - par la plupart d’entre nous depuis qu’elle avait changé de "case". Je quitterai France Inter avec la nostalgie de ceux qui s’y sont abrités depuis toujours.
Votre vision de notre radio est erronée Mme Bloch : France Inter c’était une radio qu’on se passait de parents à enfants, c’est à notre fidélité qu’elle doit sa longévité. Nos oreilles n’avaient de goût que pour ce son unique qui ne trompait personne à l’époque où il fallait encore caler les ondes à la main. Vouloir rivaliser avec la médiocrité voire la trivialité qui se répandent sur les autres stations c’est vouloir la faire disparaître.
Ecoutez-nous, revenez sur votre décision de débarquer l’équipe de là-bas si j’y suis qui nous met à l’écoute de voix que nous n’entendons plus nulle part.

supprimer répondre Alerter

Anne (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 09 :
0
Gardarem "Là-bas" !!! Une des rares émissions de France Inter que j’écoute !

supprimer répondre Alerter

nonos (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 08 :
0
Franchement : vous l’accepteriez, vous, de remplacer Mermet pour venir faire du divertissement (pour rester poli) à l’antenne ?

Nagui, regarde-toi un peu devant la glace ...

ah j’oubliais : si tu n’y vas pas, quelqu’un d’autre ira à ta place, ce serait tellement dommage ...

supprimer répondre Alerter

Francois (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 08 :
0
La-bas si j’y suis, c’est 4 leçons de citoyenneté par semaine, de parole des gens, de pouvoir des habitants d’ici et d’ailleurs.
Soutien total pour garder cette belle émission.

supprimer répondre Alerter

Men Gwenn (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 07 :
0
Bienvenue à bord du Titanic

toutes les réactions les mieux notées

charly (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 04 :
0
qui peut supprimer une émission de cette qualité et
encourager le divertissement potache ?

il y a t-il des critères de qualité à inter ?

j’ai toujours en mémoire la dernière chronique de Stéphane Guillon :
" france inter : l’indifférence ".

supprimer répondre Alerter

mimi@anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 04 :
0
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous !
On veut lui régler son compte, lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui …
On veut le passer à la « trappe », lui et ses collaborateurs : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme :
des « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « BILLES » que l’on « ROULE » … à volonté …
Vous nous prenez pour vos « vilains », vos « vassaux », comme du temps de la Féodalité Médiévale … Et cela ne « passe pas » ! … Mme BLOCH !
Mais dans quel Monde croyez-vous vivre, exister ?
Pour qui vous prenez-vous ?
Pour qui nous prenez-vous ?
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information, si charismatique, qu’est D. MERMET, relèvent du plus grave dépassement de rôle qui soit et qui s’avère être, de fait, immanquablement, infailliblement et totalement … « INGÉRABLE » … au bout du compte … et pour cause … !
Car, bien évidemment, personne n’admet plus à l’heure actuelle, des agissements aussi arbitraires, injustes, inconcevables … !
Vous êtes totalement « décalée » : hors du temps présent et du Monde ÉVOLUÉ qui vous entoure, et qui progresse, lui !
Vous manquez de « classe » et de doigté, Mme BLOCH !
Et c’est bien une monstrueuse et incoercible « MALADRESSE » de votre part, effectivement !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » NE SE COMPORTE PLUS comme au bon vieux temps « DES ROIS FAINÉANTS » et de « L’ABSOLUTISME ».
On ne se comporte plus à notre époque de cette manière, surtout avec quelqu’un comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi grossier, brutal, violent, agressif, offensant, humiliant et terriblement réactionnaire !
Vous vous conduisez en « petits bourgeois », en « PARVENUS » (expression chère à ma grand-mère, qui était une Aristocrate, et une Résistante Bretonne de la première heure, elle !)
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux « TARTUFES » : OMNIPOTENTS ET SERVILES VALETS DU POUVOIR (et de tous les Pouvoirs … de plus en plus outrageusement « absolus », d’ailleurs)… !
Vous vous illustrez par un SUMMUM de VULGARITÉ, de GOUJATERIE, d’IGNORANCE, par un manque CONSIDÉRABLE de CONSIDÉRATION pour le métier du JOURNALISME : le vrai, celui que pratique MERMET !
Vous bafouez le TALENT, vous offensez le MÉRITE avec tellement de BASSESSE, vous outragez la DÉMOCRATIE !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’IMPOSTURE, c’est « PETIT » et CELA NE PASSERA PAS !
Comme le dirait encore ma grand-mère !
Et quelle image vous donnez au Monde qui vous regarde, pour ce qu’il en est de la condition des « Média » en France : LAMENTABLE … !
Car, sachez-le, cela dépasse nos frontières d’une manière dont vous ne mesurez pas la portée et l’ampleur !
Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes …
A noter : çà coïncide « curieusement » en Juin, généralement, au moment des grosses chaleurs, juste avant les départs en vacances … : les « couleuvres » (à moins que ce ne soient de très venimeuses et très mortelles « aspis »), sont à leur apogée, en cette période de l’année, à F.I. !
C’est la grande « PURGE » de printemps !
La grande « VIDANGE » !
Mais « Y’EN A MARRE » … savez-vous ?
Car nous ne supportons plus de voir ainsi esquinter, casser, saboter, saborder, amocher, abîmer, briser, détruire, fracasser, dégrader des gens de talent que nous aimons : c’est un intolérable, un insupportable supplice pour « eux », en premier, mais une vision insupportable aussi pour nous !
De grands « DISPARUS » : tels : « COLLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Mâcha BÉRANGER, Julien DELLIFIORI, Pascale CLARK, André MANOUKIAN, Barbara CARLOTTI (et heureusement que Didier VARROT est venu lui apporter un bouquet de fleurs !) etc. etc.

Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS, CAR CELA NOUS FAIT BEAUCOUP SOUFFRIR AUSSI !

Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ».
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament encore, également, comme moi !!!
Il faudra bientôt construire un cimetière aux abords de France Inter !
Les très nombreux « post » des auditeurs de France Inter témoignent de beaucoup de souffrance, suite à ces évictions d’une brutalité sans nom.
Nous souffrons de plus en plus de « MALNUTRITION INTELLECTUELLE » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, (voire INDIGNE, COMME EN CE MOMENT POUR MERMET)
C’est violent, féroce, bas !
Et à tout cela, il faudrait ajouter une carence, une souffrance supplémentaires avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !!!
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
QUE VA-T-IL RESTER, en fin de comptes !

ARRÊTEZ LE CARNAGE, Mme BLOCH !

Car dans votre pénible et désopilant habit rouge de dompteuse de « fauves », la cravache à la main :
• ne voyez-vous pas que vous êtes vraiment antédiluvienne, poignante même dans votre archaïsme, mais surtout très navrante, très attristante et plutôt « HAS BEEN », à défaut d’être vraiment « PUNK » …

• qu’au final vous n’impressionnez vraiment personne : vous donnez plutôt à rire ou à pleurer, c’est selon, mais surtout dans le ridicule le plus certain !

• que vous donnez seulement le désolant, indécent tableau, la plus pitoyable image d’une blâmable et indigne DIRECTION : sans tenue ni retenue, sans réserve, sans fierté ni amour propre …

• que vous vous exhibez dans, le plus désobligeant, le plus affligeant, le plus ringard, le plus « dépassé », le plus « déplorable » des spectacles d’une DIRECTION qui n’a plus d’honneur et qui ne se respecte plus, et qui nous fait vraiment mal à voir…

Vous vous « la jouez » plutôt « minable » Mme BLOCH : c’est le moins que l’on puisse dire !
Vous ne vous respectez même plus, vous-même non plus !

Je contemple ma carte d’électeur, très dubitative … !
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique QUI SE RESPECTE, si des journalistes comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier.
Car si des gens comme MERMET sont « PROSCRITS », « ENTRAVÉS », « INQUIÉTÉS » dans l’exercice de leur métier, peut-on alors encore parler de Démocratie ?

En ces temps si attristants de bêtise, de vulgarité, d’avidité et d’aveuglement, il faut beaucoup de tact, de subtilité, d’élégance, de finesse, de légèreté pour arriver à faire entendre ce que d’autres taisent lâchement, murés qu’ils sont dans leur pusillanimité coupable, leur frilosité répréhensible, leur couardise condamnable, leur veulerie blâmable, leur fausseté critiquable, leur faiblesse déplorable … !

Nous ne voulons pas perdre la voix de D. MERMET : lui qui sait si bien donner à entendre, en douceur, des tas de vérités qui « dérangent » tellement certains, lui qui sait si bien ouvrir en grand portes et fenêtres sur la vérité du Monde, de notre Monde tel qu’il est, et faire pénétrer l’air du « Grand Large » dans nos demeures, nos poumons et nos cerveaux …
J’ai bien dit : Notre Monde « TEL QU’IL EST » !
J’ai bien dit aussi : cette voix là ne doit pas disparaître !
NE DOIT PAS DISPARAÎTRE !

Ce « capital » humain de l’envergure de D. MERMET, si précieux, si authentique ne peut pas être anéanti d’un coup de baguette « maléfique » d’une abominable « Fée Carabosse » !
Ce n’est pas pensable !

La démocratie est un « BIEN », COMMUN A TOUS : FRAGILE ET PRÉCIEUX, acquis de haute lutte, il requiert une vigilance active de chaque instant.
« La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens.
J’ajoute : « La Radio de Service Public » : c’est aussi de la matière sonore INFORMÉE !
Ainsi, sans véritable information, il n’y aura plus que des « ZOMBIES » à France Inter !
Cette grave affaire révèle au grand jour un fait qui doit être étudié sérieusement : ce qui est inconcevable, insoutenable pour nous autres Auditeurs d’une Chaîne de Service Public, c’est de constater que des gens que nous aimons et dont le travail est irréprochable soient soumis à des Lois SAUVAGES du plus parfait ARBITRAIRE, Anti-Démocratiques, et au final totalement contre productives !
Il n’est plus tolérable que règne un tel Arbitraire à l’encontre d’une catégorie professionnelle, quelle qu’elle soit, dans un Etat de Droit (dit) civilisé comme la France !
Ce n’est pas tolérable : pas plus à l’encontre des Médias, que vis-à-vis de quiconque.
D’ailleurs cela devrait donner lieu à un grand débat public, à une régulation par des Instances d’Arbitrage Indépendants et Impartiaux, dans le respect de la NEUTRALITÉ la plus rigoureuse et qui tienne compte de l’opinion publique et de chacun, obligatoirement !
Car il est absolument illégitime, voire illégal, d’abuser du Pouvoir d’un seul contre des victimes à la merci d’une autorité sans partage, sans contestation possible.
Dans ces conditions : tout est permis, et l’on peut révoquer dans l’opacité la plus sombre et sur n’importe quel prétexte :
Et le fait est pour D. MERMET : le beau prétexte que d’invoquer son âge !
Moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi très sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient.
Il n’y a vraiment pas d’âge pour défendre LA LIBERTÉ DE PENSER ET DE S’EXPRIMER.
Et je monterai la garde et au « créneau » jusqu’à mon dernier souffle : j’ai de très bonnes raisons pour cela : Petite fille de « Résistants », je bondis chaque fois qu’il y a péril en la demeure !
Et là, il s’agit de donner l’alerte, car le danger est flagrant, sans aucun doute !

Ce n’est sûrement pas la fin de la lutte !
Courage à tous, il faut « RÉSISTER » et « TENIR BON » !
Restons droits dans nos bottes !
En attendant : je « boycotte » F.I., moi aussi
JE RÉSISTE, TU RÉSISTES, NOUS RÉSISTONS !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 03 :
0
J’ai 42 ans, et j’ecoutais la bas si j’y suis bien avant ma majortie. Depuis que je vis a l’etranger et qu’internet s’est democratise je peux telecharger l’emission a ma guise. Combien sommes nous en plus des 600,000 auditeurs quotidiens a ecouter via le web l’EMISSION de France Inter qui fait la difference ? Moi aussi je boycoterai toutes les chaines de radio france si Mermet n’est pas sur les ondes a la rentree 2014 !
Au fait on la signe ou la petition ?

supprimer répondre Alerter

Vuc (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 16 :
0
Pétition en ligne ici :

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

Signons, ne serait-ce que pour dire notre désacord !

JPEG - 16 ko

Simon (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 03 :

j’ai 21 ans et je suis abattu à l’idée disparition de l’émission. J’ai grandi avec elle et elle a éveillé ma conscience politique. Je suis révolté par l’affadissement général des médias, la place qu’il font à la promotion, au divertissement et à la légerté au détriment du fond et des idées. Le service public n’échappe pas à cette logique de course à l’audimat par l’appauvrissement de la qualité apparemment.

— -

Catherine (anonyme) @ Simon (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 09 :

... oui ... on la signe où cette pétition Mme Bloch ?
Question subsidiaire : de quoi avez vous peur pour nier la réalité, les réalités inlassablement délivrées par Mermet ? Plus que jamais, c est ici et maintenant que Mermet et sa bande de jeunes journalistes sont utiles. Verrouillez la parole Mme Bloch, elle vous explosera à la gueule.

— -

Catherine (anonyme) @ Simon (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 09 :

... oui ... on la signe où cette pétition Mme Bloch ?
Question subsidiaire : de quoi avez vous peur pour nier la réalité, les réalités inlassablement délivrées par Mermet ? Plus que jamais, c est ici et maintenant que Mermet et sa bande de jeunes journalistes sont utiles. Verrouillez la parole Mme Bloch, elle vous explosera à la gueule.

— -

JérÔME GŒNEUTTE-LEFEVRE (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 01 :

J’ai peur que la rentrée sur France Inter ressemble aux périodes touchées par des épidémies. Périodes après lesquelles les populations comptent les trop nombreux disparus et se sentent bien seules. Merci et bonne continuation à toutes ces personnalités tel Daniel Mermet, talentueuses que nous aimons et qui font ce que France Inter a été et se doit d’être une radio intelligente. J’ai 48 ans, je suis quasi depuis ma naissance -mais peut-être devrais-je bientôt dire j’étais - un fidèle auditeur de France inter et je suis choqué.
Je veux Daniel Mermet et La bas si j’y suis à la rentrée sur France Inter. Je veux que France Inter ne devienne pas une radio légère et superflue. Je ne veux pas de paresse intelectuelle sur France Inter.

— -

Anonyme (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 00 :

Je vois que mon message précédent ne passe pas les cerbères de la modération, bravo à eux pour cette belle démonstration de docilité. J’y indiquai qu’un rassemblement de protestation est prévu, samedi en 8, à 14H00 devant la Maison de la Radio. Cette information concerne directement l’émission et FI, elle a donc tout lieu d’apparaître ici -je crois que c’est bien le minimum syndical de ce droit élémentaire, visiblement trop vieux lui aussi, qu’on appelle la liberté d’expression. Ou bien ?...

— -

X-MAN (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 00 :

Très bien vu LABASIGISUI , ( la tranche de 11 H / 12 H 30, comme exemple)

En 35 ans, passer du Tribunal des Flagrants Délires C. Villers ( P. Desproges , L.Régo ) à Nagui c’est la descente aux toilettes de France Inter pour cause de conformisme.
Grace à des types comme Philippe Val un humosatiriste devenu sous patron directeur Sarkosocailiste et tous c’est animateurs aux dents longues et blanches qui rayent le parquet de leurs incisives d’arrivistes .
Tout ce que touche le Parti Solférino est systématiquement vidé de toute consistance idem dans la « culture » , la chanson ou règne lâcheté et népotisme qui depuis 30 ans c’est doucement et insidieusement instauré en dogme de critère de qualité incontestable .

Vive La-Bas , Vive Sous Les étoiles et Vive aussi la nouveauté , à vous de vous sortir les doigts du C.. les couards de la direction de France Inter .

supprimer répondre Alerter

Denis de Nevers (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 23 :
0
Il disait (trop bien) la vérité Daniel, il a été exécuté !
France Inter...la différence ? on voit maintenant ou elle est...
Adieu.

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 23 :
0
Très bien vu LABASIGISUI , ( la tranche de 11 H / 12 H 30, comme exemple)

En 35 ans, passer du Tribunal des Flagrants Délires C. Villers ( P. Desproges , L.Régo ) à Nagui c’est la descente aux toilettes de France Inter pour cause de conformisme.
Grace à des types comme Philippe Val un humosatiriste devenu sous patron directeur Sarkosocailiste et tous c’est animateurs aux dents longues et blanches qui rayent le parquet de leurs incisives d’arrivistes .
Tout ce que touche le Parti Solférino est systématiquement vidé de toute consistance idem dans la « culture » , la chanson ou règne lâcheté et népotisme qui depuis 30 ans c’est doucement et insidieusement instauré en dogme de critère de qualité incontestable .

Vive La-Bas , Vive Sous Les étoiles et Vive aussi la nouveauté , à vous de vous sortir les doigts du C.. les couards de la direction de France Inter .

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 23 :
0
Savez vous ce qui se passe quand on bloque la sortie de la vapeur d’une cocotte minute ?
ou aurons nous des nouvelles du procès des samsonite ? ou téléphonerons tous ces gens qui appellait pour du soutien ? mermet est un personnage parfois discutable, mais c’est une des rares émissions qui ne vendait rien en enrichissant nos connaissances, nos réflexions, ou était pour ou contre. Plutôt que le robinet tiédasse qui me poisse les oreilles, avec les mêmes interview qu’ailleurs pour la promo.
Boycott des annonceurs, bonne idée

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 23 :
0
Je viens de voir qu’un rassemblement de protestation est déjà prévu pour le samedi 5 devant la maison de la radio :
Rendez- vous samedi 5 juillet à 14H00 devant la maison de la radio 116 avenue du Président Kennedy, 75016 PARIS

Contact : 06 49 98 57 53

(annoncé via la pétition : http://sauvonslabas.wesign.it/fr )

supprimer répondre Alerter

phile (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 23 :
0
Le ROTARY club ainsi que le front nationale remercient Madame Laurence Bloch pour l’élimination de l’émission "là bas si j’y suis" de la grille des programmes de france inter , la récompense a été versée comme convenu ; En effet , il faut savoir remercier les collabo rateurs à leur juste valeur comme l’on doit témoigner son contentement à un bon "chien de garde" par un bon nonoss à moelle et , comme le disait le grand philosophe David Rockfeller : " tout le monde a un prix " mais aussi dans l’ un de ses derniers discours témoignant sa gratitude à ses nombreux complices non moins philosophes et altruistes collabo rateurs : " Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d’autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l’exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial.La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés." Merci encore Laurence d’y avoir contribué .

supprimer répondre Alerter

Philgre (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
0
Grand "bravo"... madame la Directrice, madame BLOCH ? si je ne me trompe ? ...
A notre époque, on s’attendait plutôt à, espérait plutôt, une "réhabilitation" de la fameuse émission "LA-BAS SI J’Y SUIS", après une tentative de censure et un changement d’horaire subit sous le gouvernement Sarko...
Mais si la décision de supprimer cette émission quotidienne de Grand Reportage de l’antenne de France Inter est effectivement associée à vous,
une majorité d’auditeurs se demande comment une personne comme vous se retrouve à la Direction d’une telle Radio...
Si vous persistez dans ce sens jusqu’au bout en septembre prochain,
* Vous insultez la profession toute entière de Grands Reporters radiophoniques, ainsi que toute sa lignée traditionnelle dans l’histoire de la Radio.
(On pourrait même aller un peu plus loin ou "pousser le bouchon", en affirmant que vous insultez même la grande marque traditionnelle de magnéto "NAGRA"...)
* Vous dégradez encore un peu plus la qualité et l’originalité de France Inter, qui, justement, jusqu’à présent, est une radio qui sait se démarquer de toutes les autres et s’élever, par ce genre d’émissions.
* Vous provoquez une très grande déception, voire même un écœurement, d’une bonne partie des auditeurs fidèles de cette émission en particulier, même si on n’est pas systématiquement en osmose totale avec chacune de ses diffusions ou de ses sujets ; mais justement !...
* Vous jetez un doute sérieux supplémentaire,
sur le fonctionnement de France Inter,
et aussi sur le Gouvernement actuel sur le Président Hollande...
Car en effet, mis à part qu’il n’y a pas de pub durant cette émission, donc quasiment durant 1 heure et seulement 4 jours par semaine, absolument aucune raison économique ne saurait être évoquée, et encore moins acceptée par les auditeurs de France Inter.
Donc....
* Vous faites une magnifique démonstration que les femmes au pouvoir n’est pas forcément un mieux...
Nous sommes en juin
Il n’est pas trop tard
Seules les imbéciles ne changent pas d’avis
Espérons donc qu’une agréable période de congés estivale vous fera revenir avec plus de raison.
Dans le cas contraire, si en septembre nous ne retrouvons pas notre émission culte quotidiennement,
je vous demande de quitter cette radio en même temps que Danièle,
car vous vous ne l’honorerez pas comme il faut en tant que présidente.
Bien cordialement
Phil

supprimer répondre Alerter

Philgre (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
0
Grand "bravo"... madame la Directrice, madame BLOCH ? si je ne me trompe ? ...
A notre époque, on s’attendait plutôt à, espérait plutôt, une "réhabilitation" de la fameuse émission "LA-BAS SI J’Y SUIS", après une tentative de censure et un changement d’horaire subit sous le gouvernement Sarko...
Mais si la décision de supprimer cette émission quotidienne de Grand Reportage de l’antenne de France Inter est effectivement associée à vous,
une majorité d’auditeurs se demande comment une personne comme vous se retrouve à la Direction d’une telle Radio...
Si vous persistez dans ce sens jusqu’au bout en septembre prochain,
* Vous insultez la profession toute entière de Grands Reporters radiophoniques, ainsi que toute sa lignée traditionnelle dans l’histoire de la Radio.
(On pourrait même aller un peu plus loin ou "pousser le bouchon", en affirmant que vous insultez même la grande marque traditionnelle de magnéto "NAGRA"...)
* Vous dégradez encore un peu plus la qualité et l’originalité de France Inter, qui, justement, jusqu’à présent, est une radio qui sait se démarquer de toutes les autres et s’élever, par ce genre d’émissions.
* Vous provoquez une très grande déception, voire même un écœurement, d’une bonne partie des auditeurs fidèles de cette émission en particulier, même si on n’est pas systématiquement en osmose totale avec chacune de ses diffusions ou de ses sujets ; mais justement !...
* Vous jetez un doute sérieux supplémentaire,
sur le fonctionnement de France Inter,
et aussi sur le Gouvernement actuel sur le Président Hollande...
Car en effet, mis à part qu’il n’y a pas de pub durant cette émission, donc quasiment durant 1 heure et seulement 4 jours par semaine, absolument aucune raison économique ne saurait être évoquée, et encore moins acceptée par les auditeurs de France Inter.
Donc....
* Vous faites une magnifique démonstration que les femmes au pouvoir n’est pas forcément un mieux...
Nous sommes en juin
Il n’est pas trop tard
Seules les imbéciles ne changent pas d’avis
Espérons donc qu’une agréable période de congés estivale vous fera revenir avec plus de raison.
Dans le cas contraire, si en septembre nous ne retrouvons pas notre émission culte quotidiennement,
je vous demande de quitter cette radio en même temps que Danièle,
car vous vous ne l’honorerez pas comme il faut en tant que présidente.
Bien cordialement
Phil

supprimer répondre Alerter

Michel Claus (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
0
Grace à "Là-bas si j’y suis", France Inter c’était la différence.
Si vous supprimez cette émission incomparable, ce sera "l’indifférence" !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
1
Chère radio,
J’ai 22ans. Je ne pourrais pas dire avec précision le jour où je t’ai rencontré. Petit, mes parents t’écoutaient religieusement, alors tu vois c’est un peu comme si tu avais toujours été là pour moi. Depuis que je suis en âge d’écouter la radio, tu as toujours été ma référence. Aujourd’hui je m’interroge : j’ai entendu dire que l’émission Là bas si j’y suis ne serait pas reconduite à la rentrée prochaine.
Cette émission est pourtant plus qu’une simple émission de découverte du monde. Cette émission, c’est un regard, différent de tous ceux qu’on entend habituellement. Cette émission c’est un univers à lui tout seul. Cette émission enfin est d’une qualité excellente. Attention, je ne dis pas qu’elle est parfaite et qu’il faudrait que FI se transforme en Là-Bas. Le parti pris de l’émission est trop étroit. Il n’en demeure pas moins unique et magistralement bien traité.
J’ai 22 ans. Avec mes amis le soir je parlais de sujets bêtes, comme de Secret Story, de Nabila ou de la coupe du Monde de foot. Elle nous fait grandir, elle participe à notre éducation même, cette émission.
J’ai 22 ans, je suis étudiant. Je n’ai pas de BlackBerry, pas de Ray-ban et encore moins de Rolex. Mais j’ai Là-Bas. J’ai entrevu la pensée de Noam Chomsky, de Frédéric Lordon, et d’Howard Zinn.

Alors peut être que les chiffres d’audience ne sont pas bons. Mais qu’allez vous mettre à la place ? Cyril Hanouna peut être ? Bonjour l’éducation.
Et puis, est-ce une raison pour supprimer une émission ? Sur le service public ?

Par cette lettre tu l’auras compris chère radio, je voulais te signifier que je n’étais pas d’accord avec la décision que souhaite prendre ta direction.
Merci de m’avoir lu.
Merci de revenir à la raison.

supprimer répondre Alerter

CARDO (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
0
Pourquoi ne sommes nous pas surpris de l’arrêt de cette émission qui représentait un espace de respiration démocratique, le dernier probablement et qui reflétait ce qu’a été "l’esprit inter". Je n’étais pas toujours en phase, mais c’est justement ça qui fait réfléchir, douter.... J’ai plus de 60 ans j’écoute inter depuis toujours, ces derniers temps ce n’était plus que de 14 à 16 h ce ne sera plus que de 14 à 15 h. Pour moi Inter est mort et avec la fin ce cette émission une certaine idée de la radio de libre expression. UN GRAND MERCI A DANIEL MERMET.

supprimer répondre Alerter

fran56 (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
0
l’arrêt de là-bas si j’y suis provoquera mon propre arrêt d’écoute de france inter, et pourtant ça fait plus de 35 ans que je suis fidèle à france inter.
je passerais plus de temps sur FIP et franceinfo
et les auditeurs de là-bas si j’y suis trouveront bien un moyen de continuer l’écoute de l’équipe de D Mermet
600 000 auditeurs de moins ça va faire mal dans les sondages médiamétrie !

supprimer répondre Alerter

phile (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 21 :
0
pétition ici : http://sauvonslabas.wesign.it/fr

supprimer répondre Alerter

Jean-Didier (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 20 :
0
Écœuré de votre décision de supprimer "LÀ-BAS SI J’Y SUIS". J’aimais tant écouter cette DIFFÉRENCE ! Payer la redevance avait du sens, pour moi, de pouvoir entendre ce genre d’émission qui n’existe nulle part ailleurs.
L’émission doit continuer à la rentrée, qui plus est, du lundi au vendredi INCLUS et à une heure décente.
Radio France doit faire entendre sa différence
et Daniel Mermet le permettait !
Ne laissez pas l’IMPARFAIT
Remettez-le au PRÉSENT !
Jean-Didier

supprimer répondre Alerter

mimi@anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 20 :
0
Numéro six
« Allez : Pan-pan-cucul … !
Au lit sans manger : à l’eau et au pain sec jusqu’à demain … !
Çà vous apprendra à vous mêler de ce qui ne vous regarde pas … !
Na … ! »
… Qu’elle a dit « Mam » BLOCH !

Pas la peine qu’elle nous fasse un grand sourire (hypocrite), cette dame là !
Pas comme le « footballeur » : « Mam » Lolo, elle, mord très bien, la bouche fermée !

D’ailleurs, son visage tout entier met très mal à l’aise :
En Psychomotricité, on pourrait le qualifier de « PARADOXAL » : des yeux d’une tristesse d’outre tombe démentent un sourire ravageur, voire carrément inquiétant mais surtout totalement factice, composé, et artificiel !
Déjà … chère Lolo ... : pour la sincérité, la crédibilité, le vraisemblable, il faudra repasser devant … le photographe !

Bon, autre chose, sans transition :
Puisque nous sommes tous en « pénitence » et qu’on ne peut plus écouter France Inter, je vous recommande un peu de lecture, pour passer le temps, pendant les vacances :
Que diriez-vous l’exquise et délicieuse lecture (ou relecture) d’un petit Hervé BAZIN de derrière les « fagots » : « VIPÈRE AU POING », par exemple, hein ! … (Attention, par forte « canicule » comme en ce moment, se cachent de vilains serpents, bien au sec et à l’abri de la chaleur !)

Bon, pour en revenir à cet ouvrage incontournable mais pour qui ce petit bijou de la littérature Française du siècle dernier n’évoquerait absolument rien : Hervé BAZIN, dans cet ouvrage, narre son enfance désastreuse et règle ses comptes avec … sa propre mère (une espèce de « marâtre », comme il n’en existe sûrement plus, du moins je l’espère !)
On lui doit le portrait savoureux de cette dernière : une certaine « FOLCOCHE »
(C’est le doux surnom que cet auteur attribue à cette « adorable » maman !).
Mais rien à voir, bien sûr avec le terrible propos pour lequel je suis censée envoyer ce post de réconfort à Daniel MERMET, bien évidemment !
Aucun lien possible avec notre chère « Mam Lolo Punk », non, non, bien évidemment !
Auriez-vous l’esprit si mal tourné pour y voir une quelconque analogie, ni un quelconque rapprochement possibles ?
Je vous l’interdis bien, en tous les cas !
Et toute ressemblance serait tout à fait fortuite et l’effet d’une pure coïncidence.

supprimer répondre Alerter

Simone de Vavoir (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 20 :
0
J’irai donc voir là bas moi aussi.
10 ans de fidélité tout de même...
Madame le directrice, changez vite d’avis, il est encore temps.

supprimer répondre Alerter

Louise LM,
samedi 28 juin 2014 à 20 :
0
Le service public est une belle idée. Celle d’une information non partisane, pluraliste, respectueuse de l’auditeur.
En supprimant cette émission, France Inter se dérobe à cette mission essentielle en démocratie. Elle ne sera plus qu’un robinet d’eau tiède diffusant en boucle les mêmes idées, par les mêmes invités, qui débitent à tour de rôle la doxa néolibérale.
Et vous savez comment finit l’histoire si personne ne bouge ? Et bien par la conséquence logique du néo-libéralisme : vente du service public.
ça s’appelle scier la branche sur laquelle on est assis.

supprimer répondre Alerter

Luc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 20 :
0
Bonjour,

Pourquoi payons nous une redevance à l audiovisuel ? pour avoir des canaux d’ informations un peu plus libres face aux marchés, a la pression concurrentielle, à la pub, à la course à l audimat donc à la mediocrité. Radio France, France Inter, vous devriez etre la fierté de cette redevance ! mais à la nouvelle de cet arret de la bas si j y suis, le ciel s obscurcit un peu plus, comme a chaque porte qui se ferme ou a chaque espoir qui disparait, la vie n est plus tout a fait la meme le lendemain.

Reprenez vous, Radio France, France Inter, Gardez ces emissions qui font la difference ! Que devient l’ Inter de France Inter ? C etait interagir, interroger, interesser, interpeller, nous ne voulons pas que cela devienne interdire, interets ou interruption. Pour vos auditeurs, pour la connaissance et pour la liberté, interrogez vous encore...

supprimer répondre Alerter

Luc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 19 :
0
Bonjour,

Pourquoi payons nous une redevance à l audiovisuel ? pour avoir des canaux d’ informations un peu plus libres face aux marchés, a la pression concurrentielle, à la pub, à la course à l audimat donc à la mediocrité. Radio France, France Inter, vous devriez etre la fierté de cette redevance ! mais à la nouvelle de cet arret de la bas si j y suis, le ciel s obscurcit un peu plus, comme a chaque porte qui se ferme ou a chaque espoir qui disparait, la vie n est plus tout a fait la meme le lendemain.

Reprenez vous, Radio France, France Inter, Gardez ces emissions qui font la difference ! Que devient l’ Inter de France Inter ? C etait interagir, interroger, interesser, interpeller, nous ne voulons pas que cela devienne interdire, interets ou interruption. Pour vos auditeurs, pour la connaissance et pour la liberté, interrogez vous encore...

supprimer répondre Alerter

phile (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 19 :
0
Le ROTARY club remercie Madame Bloch au sujet de l’émission "la bas si j’y suis" et saura lui témoigner sa reconnaissance comme il se doit

supprimer répondre Alerter

Hélène Pottier (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 19 :
1
Madame la Directrice de France Inter, Monsieur le Directeur de Radio France, au début de la saison(2013/2014), nous,auditeurs de France Inter, et plus particulièrement de l’émission de Daniel Mermet "Là-bas si j’y suis", avons eu la désagréable "surprise" de voir notre émission amputée de 10 minutes par jour et réduite de 5 à 4 jours de diffusion.Le terme "notre" a toute son importance ici, car nous aimerions que vous compreniez que nous sommes viscéralement attachés à cette pépite radiophonique que vous avez la chance (nous de même) d’héberger sur cette belle station qu’est France Inter.Cette émission est un bol d’oxygène pour beaucoup d’entre nous.C’est aussi un moment de réflexion,d’émotion,de plaisir...C’est un moment attendu par des milliers d’Auditeurs Modestes mais Géniaux (AMG).C’est aussi cette impression d’appartenance à une communauté qui aime à se retrouver, le temps d’un instant, dans le désir de comprendre le monde qui nous entoure, étudié par un prisme différent, et intellectuellement enrichissant, et appuyé par des sujets d’une grande variété.Cette émission a fait naître de formidables élans citoyens, de la solidarité pour des causes dont nous n’entendons peu ou pas parler car noyées dans les flots de l’information massive.Cette émission est aussi la "maman" de plus d’une centaine de "cafés-repaires" qui ont fleuri à travers notre métropole, mais aussi par-delà les mers, en s’invitant dans les DOM-TOM, et beaucoup de pays francophones, donnant naissance à des lieux de débats citoyens, d’échanges d’idées et de convivialité.Depuis le début de la pétition, nous avons appris que l’émission était susceptible d’être diffusée de façon hebdomadaire, voire définitivement supprimée.Vous comprendrez aisément qu’il nous est inconcevable d’adopter l’une ou l’autre de ces "options".Bien que nous comprenions la difficulté d’organisation d’une programmation, satisfaisant l’ensemble des auditeurs de France Inter, nous vous serions gré de bien vouloir satisfaire à notre requête.De par cette lettre, nous vous prions donc de bien vouloir veiller, pour la saison 2014/2015,au retour de notre émission dans son intégralité et à sa diffusion du Lundi au Vendredi.Les 600 000 auditeurs réguliers de "Là-bas si j’y suis" vous en seraient reconnaissants et y verraient, ici,un geste de compréhension de votre part à leur égard.En vous remerciant, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur.

supprimer répondre Alerter

Traviata4455 (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 19 :
0
Partisan Daniel Mermet ?
Oui sans doute et alors ?
Les mêmes qui argumentent en ce sens gobent pour la plupart sans broncher le pré-digéré du journal de 20H et suivent les émissions telles que "C dans l’air" où les fidèles intervenants distillent leurs idées entre gens de bonne compagnie (beaucoup de ces intervenants, défenseurs du libéralisme, des lois de la libre concurrence mondiale, peuvent exprimer leur opinions partisanes sans que s’en émeuvent les mêmes qui voient en Mermet un dangereux gauchiste !).
Alors oui, merci Daniel de prendre le parti de ceux qui n’ont pas la parole, des laissés pour compte, merci de défendre les intérêts de l’humain avant tout.
J’ai bientôt 60 ans, je suis fidèle auditrice depuis le début de la-bas si j’y suis. L’émission s’arrêterait pour cause de mauvaise audience ? Tout à été mis en œuvre pour réduire cette audience et utiliser cet argument pour mettre fin à cette émission !
Je ne sais pas s’il est encore possible que la direction de France Inter revoit sa position mais je tiens à apporter ma modeste parole et mon soutien, ajoutés à tous ceux déjà exprimés ici.
Quoi qu’il advienne, je t’adresse mille merci Daniel pour ces années d’émotion, de réflexion, de partage implicite avec la tribu des AMG. Merci aussi à toute ton équipe et aux équipes d’avant, merci à vous tous !
Et je continue d’espérer un retour ici (à Fr. Inter) ou là-bas (où ?...) j’y serai !
Sans ce reste de fraternité et d’humanisme entre 15H et 15H50 que restera-il de France Inter ? ... Cette radio sera ce qu’elle tend à devenir de plus en plus : une radio à entendre mais plus à écouter !

supprimer répondre Alerter

Men Gwenn (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
0
Bonjour,
Année 2014, le Front National premier parti aux élections européennes et l´émission Là-bas si j´y suis est supprimée !!! Quelle époque formidable.
Décision de la direction de France Inter sur le fond mais encore plus sur la forme sidérante, incompréhensible, sans aucune Transition. Un scandale !
Je veux retrouver quotidiennement l´émission emblématique de ma Radio à la rentrée prochaine !!!!!

supprimer répondre Alerter

Nathalie (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
0
J’écoute France Inter depuis mon enfance - j’ai 54 ans - et Là-bas si j’y suis depuis sa création. Depuis 10 ans, il m’a fallu supporter avec stoïcisme le départ de Frédéric Bonneau et de sa bande qui me faisaient pleurer de rire, le passage à l’antenne de péronnelles décervelées le jour du 8 mars 2013, les discours lénifiants de cette vieille baderne de Fréderic Mitterrand, les chroniques partisanes de Dominique Seux, les "réclames" toutes plus stupides les unes que les autres. Je dois prévoir maintenant de réécouter pendant tout l’été des rediffusions d’émissions qui repassent déjà en boucle toutes les nuits depuis 9 mois . Je me juge déjà héroïque et il faudrait encore que je me voie privée de la seule émission qui me rattachait à une radio à laquelle j’ai été si fidèle ? J’en fais le serment et je tiendrai cette promesse : plus jamais je n’écouterai France Inter si l’émission est supprimée. Honte à ceux qui en ont eu juste l’idée !

supprimer répondre Alerter

Grinch Grinch @ Nathalie (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 18 :
0
Hello Mary,
Vous voyez bien que sur le fond, le Xavier d’OVTYP a raison de mentionner les chiffres d’audience : ils sont le nerf de la guerre pour la direction de FI qui sait les instrumentaliser à bon escient quand ça la sert.
Heureuse de voir que vous avez apprécié LBSJS...et surprise aussi tant elle est complètement antinomique avec l’autre émission précédemment citée et que vous défendez : superficialité, promo permanente, vacuité d’un côté contre réflexion de fond, éducation populaire et tentative de compréhension du monde de l’autre (pour la faire courte).

Pour alimenter votre réflexion je vous renvoie à l’article de Mermet paru dans le Monde Diplo de mai sur la lente régression de la radio de service publique vers la généralisation des émissions de promo et de divertissement.

supprimer Alerter

Grinch Grinch @ Nathalie (anonyme),
dimanche 29 juin 2014 à 18 :
0
Hello Mary,
Vous voyez bien que sur le fond, le Xavier d’OVTYP a raison de mentionner les chiffres d’audience : ils sont le nerf de la guerre pour la direction de FI qui sait les instrumentaliser à bon escient quand ça la sert.
Heureuse de voir que vous avez apprécié LBSJS...et surprise aussi tant elle est complètement antinomique avec l’autre émission précédemment citée et que vous défendez : superficialité, promo permanente, vacuité d’un côté contre réflexion de fond, éducation populaire et tentative de compréhension du monde de l’autre (pour la faire courte).

Pour alimenter votre réflexion je vous renvoie à l’article de Mermet paru dans le Monde Diplo de mai sur la lente régression de la radio de service publique vers la généralisation des émissions de promo et de divertissement.

.

supprimer Alerter

MARY (anonyme) @ Nathalie (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 19 :
0
@ Nathalie
Comme vous évoquer F.Bonneau et sa bande, il me semble que c’était justement pour laisser la place à l’émission "la bande à Bonnaud", que l’émission de D.Mermet
avait été déplacée de 17H à 15H. Il s’agissait alors de laisser un temps d’antenne de 1H 30 , à une bande de "jeunes" tous plus formidables et impertinents les uns que les autres (un certain P.Colin faisait parti de la bande)...ce déplacement avait fait polémique...Bref, l’émission de Bonneau était formidable, avec des invités atypiques, et pas forcément en "promo"...Moralité, voilà ce qu’a donné le fait de "rogner Mermet" pour donner l’antenne à des jeunes talentueux : suppression de l’émission après une saison- motif- trop longue, trop chère, et pas assez d’audience !
Sacro sainte audience.. F. Bonneau en pleurait de rage lors de la dernière..
L’émission avait été remplacée par 1H d’ Yves Calvi ( de la télé).
Comme quoi ?? Alors Mme Bloch, je vous suggère de nous laisser Mermet, et en plus de faire revenir Bonneau et sa bande (je crains hélas qu’ils n’exercent depuis leur talent ailleurs).. Mince j’oubliais "trop long, trop cher, et pas assez d’audience".
Mary

supprimer Alerter

Régis (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
2
FRANCE INTER vous êtes en train de perdre toute légitimité à pouvoir prétendre à "La Différence" ou à pouvoir annoncer : "La Voix est libre".

En rayant "Là-bas si j’y suis" de votre grille, vous êtes en train de vider la coquille et de museler la liberté d’expression.
Vous tourner le dos à l’élévation des consciences et à la diversité d’opinion.
Vous contribuez ainsi à désertifier le paysage radiophonique.

Vous opérez un nivellement latéral de notre champ visuel et amenez l’opinion vers le tunnel de la pensée unique.

Cherchez-vous à dépasser vos concurrents par le bas ?
Pensez-vous que tous vos auditeurs ressemblent à ces deux abrutis (sur vos ondes) qui font de la pub pour une compagnie d’assurance ?

Je ne compterai plus parmi vos fidèles auditeurs, si Daniel nous quitte.
Bien à lui.

— -

JérÔME GŒNEUTTE-LEFEVRE (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
1
Si je ne me trompe France inter est une radio de service public et quel plus beau service à rendre à son public qu’une émission ayant le contenu et le propos de La Bas Si J’y Suis ? Des reportages et des invités exceptionnels, une information de fond, qui permet de décrypter et comprendre notre époque, loin du maniement de la langue du bois. INDISPENSABLE. Avec Daniel Mermet nous ne sommes pas dans l’idée d’un service public qui - même si cela est utile - nous aide à choisir sa meilleure banque, assurance, nounou, machine à laver... nous sommes, comment dire, dans quelque chose de plus essentiel, écouter, réfléchir, comprendre et apprendre.

supprimer répondre Alerter

Hideki (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
0
Je souhaite la continuité de l’émission. J’exige aussi, je revendique et soutiens Daniel Mermet et ses journalistes. Je menace de mon écoute, je dis Inter avec La bas dans un clivage borné, ou pas d’Inter du tout.
Et un directrice qui reste à sa place.

supprimer répondre Alerter

anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
0
Pour nous aussi, ce sera Là-bas si j’y suis ou fini le service public radiophonique. Toute la famille est écoeurée ! Et ce n’est rien de l’écrire. 9 auditeurs de moins ?

supprimer répondre Alerter

blanblanAnonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
0
La privatisation de chaines de télé et de radio du service public sont dans les tiroirs de la droite, "la dite gauche" est foutue de la faire. Supprimer là bas si j’y suis permettra peut-être d’augmenter la valeur de session de France inter aux financiers qui ne manquerons pas d’être candidats au rachat.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :
0
On a détruit peu à peu l’esprit de FI, là-bas n’est que la cerise sur le gâteau !
A qui profite le crime ? A l’ex ennemi et actuel ami de mr Hollande ?
Adieu FI pauvre France (inter)

supprimer répondre Alerter

martine (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :
0
Ils l’ont fait !!
Sans aucune considération pour ses fidèles auditeurs pour lesquels cette émission est une bouffée d’air et d’espoir dans ce monde désolant .
Terminé France Inter
Et une auditrice de moins
Et qu’ils ailles se faire foutre

supprimer répondre Alerter

Luc Capony (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :
0
Visiblement les "chiens de gardes" veillent !...
Après avoir essayé de couler lbsjs, en le passant de 17h à 15h, puis, 4 jours sur 5 (et 20% de budget en moins !....), mais les auditeurs suivaient toujours ( y compris sur le net avec http://www.la-bas.org , dont il faudrait additionner les auditeurs chère madame Bloch, pour avoir le total des auditeurs de "la bas")
Mais "la bas" dérange encore trop.
Il y a une pétition là : http://sauvonslabas.wesign.it/fr

Et je pense que les auditeurs modestes et géniaux que nous sommes vont faire parler d’eux à la rentrée si "la bas" n’est pas rétabli.

Mauvais choix madame Laurence Bloch.... très mauvais choix !....

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :
0
Cher Daniel, chers Antoine, Anaëlle, Charlotte, Gaylord, Giv et toute l’équipe

De Montréal, grâce à Internet, Là-bas si j’y suis est une bouffée d’oxygène quotidienne.

L’émission nous aide à comprendre le monde ; elle nous fait rire ; elle nous fait découvrir des faces sombres et lumineuses de l’humanité ; elle nous nourrit grâce aux connaissances des penseurs précieux qui passent à l’antenne ; elle alimente nos discussions ; elle nous fait écouter de la bonne musique. En somme, elle fait partie de notre vie.

Qu’est ce qui se passe quand on vous enlève un bout de votre vie ?
C’est la rage, la colère.

Malgré tout, nous continuons à espérer que le bon sens l’emportera et que l’émission reviendra à la rentrée.

Merci

Djahid, Rachid, Kamel, Zoubeir et Isabelle

— -

Chantal (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :

Sarkozy n’a pas osé.... Philippe Val n’a pas osé....
Avec Hollande et Valls, tout ce qui est de gauche doit disparaitre !
Place au front National !

Après avoir viré LeVaillant, c’est la dernière bouffée d’air frais qu’on nous enlève.

Bravo ! Vous, vous avez osé jeter la dernière émission critique et intelligente de France inter !

J’espère que les 600 000 auditeurs de Là bas vont définitivement enterrer cette radio qui n’est plus qu’un ersatz minable de France inter !

C’est à nous de nous faire entendre !!! Qui lance la pétition ?

— -

Patrice (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :

J’ai 40 ans. France inter est le seul média audiovisuel que j’écoute fidèlement depuis 20 ans. Tous le temps, puis très souvent, puis, très régulièrement, puis plusieurs fois par jour pour aujourd’hui en arriver à supporter les lénifiants Cohen et consorts le matin et savourer Mermet en podcast.
J’ai été révolté par les évictions de Porte et Guillon. J’ai détesté être privé de "Et pourtant elle tourne" de "Lenoir", de "Allo, la planète". J’ai été peiné par le sort réservé à Foulquier.
Là-bas j’y suis accro sur le fond mais aussi sur la forme, les habillages sonores …. J’ai adoré me faire attraper par les oreilles.
C’est la fin de "Là-bas". Je dois tellement à cette émission. J’y ai nourrie ma réflexion. J’ai appris à écouter, comprendre et prendre en compte les autres points de vue. Je suis collabo de métier, cadre dans une multinationale Française. L’équipe de « là-bas » me fournissait l’oxygène dont j’ai besoin pour tenir en apnée dans cet environnement étouffant.
Je ne comprends pas qu’une direction intelligente puisse penser qu’une émission aussi pertinente et originale n’a pas sa place dans une grille du service publique. Mermet et son équipe part leur approche pédagogique sont des remparts contre l’ignorance qui nourrit les fascismes.
J’ai envie de chialer … mais pas que … j’ai aussi envie de foutre le feu …
Si un projet alternatif pour poursuivre l’aventure de « là-bas » se profil sur internet, j’en suis. Autant je serre les dents quand je paye ma redevance, autant je suis prêt à payer cher pour une information libre, de qualité avec des points de vue assumés.
Les états unis découvrent Picotty, et font mine de s’y intéresser, nous on sent l’air s’épaissir, le plomb s’alourdir.

— -

X-MAN (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 16 :

Pauvre Dame Bloch ; du vide , aucun vécu , le néant d’un sourire de circonstance .
Avec Cohen / Nagui l’audimat va exploser ....
Pauvre Dame Bloch sur l’autel du savant et populaire, léger et accrocheur, bref du racoleur, il vous faudra en faire encore plus, encore d’avantage « car même avec cette nouvelle équipe dirigeante de Radio France qui a décidé de revoir de fond en comble la grille de la station phare du groupe public » cela reste du léger pour briller dans le number One triomphant .
Pauvre Dame Bloch qu’elle age avez vous déjà ? Une patronne, si brave, si dévouée envers les puissants mais bon question rentabilité combien de temps encore, avant que la trappe sous vos pieds ne s’ouvre et bye bye .
Et aux suivants ....

http://www.ozap.com/actu/laurence-bloch-france-inter-detaille-en-exclusivite-la-grille-de-rentree/453915

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 16 :
0
j’écoutais France inter quasiment depuis ma naissance (j’ai 38),
J’avais de plus en plus de mal à l’écouter cette station, maintenant c’est fini, je supprime la présélection sur ma radio.
Adieu France inter

supprimer répondre Alerter

Anonyme auditeur (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 16 :
0
Dommage pour l’émission par contre pour l’insupportable répondeur c’est un soulagement !
Enfin stop à la pollution sonore des donneurs de leçons .......

supprimer répondre Alerter

Anaïs (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :
0
Et ben c’est a mon tour : si la bas si j’y suis s’arrête, je n´écouterai plus France inter !
Il semblerait que Daniel ait un rendez vous avec la présidente la semaine prochaine, peut-on lancer une pétition (ou existe-t-elle déjà ?) pour qu’il y aille avec des preuves sous le bras ?

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme) @ Anaïs (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 18 :
0
http://sauvonslabas.wesign.it.fr

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme) @ Anaïs (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 17 :
0
bien, il faut une pétition. Déjà en 2006, le couperet était passé pret.

supprimer Alerter

nonos (anonyme) @ Anaïs (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 16 :
0
Une pétition existe au moins :

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

supprimer Alerter

Brie (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :
0
Je lis que les commentaires attristés et indignés ne manquent pas, et c’est normal, l’émission de DM ,n’est pas décalée , ce sont toutes les autres qui le sont, avec leurs animateurs aussi égocentriques que politiquement corrects, France inter est devenue le chantre de la pensée unique, pire même, elle la devance , certainement parce qu’elle craint d’être étiquetée "à gauche" oh la honte ! LB parle de rajeunissement de la chaîne, mais qui le lui demande ! C’est pas un peu fachoeu comme propos ? Rendez-nous là-bas

supprimer répondre Alerter

Non a la viscere (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :
1
Il manque une étape au processus de suppression. Là-bas à 2 h dans la nuit du lundi au mardi les jours paires uniquement, pendant 22 minutes (pubs non comprises). Merci Rochevalheiss

— -

Pascal Damour (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :

Je n’ai pas tout aimé des émissions de Mermet, mais elles m’ont toutes fait réagir et m’ont toutes aidé à me forger mes propres opinions. Je ne peux accepter que France Inter me prive de cet éclairage. J’écouterai la radio qui accueillera Mermet, et s’il n’est plus sur les ondes, je n’écouterai de toute façon plus France Inter car cette radio m’a trahi.

— -

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :

Je suis dégoûtée, écoeurée
Adieu france inter moi aussi je m’en vais là-bas

— -

Marion (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :
0
Que les AMG réagissent !! c’était la seule émission qui permettait aux anti libéraux un peu de répis et un peu d’espoir dans un monde médiatique totalement orchestré. Maintenant, je suis de moins en moins fidele a france inter, ca a drolement perdu...

Marion (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :

Que les AMG réagissent !! c’était la seule émission qui permettait aux anti libéraux un peu de répis et un peu d’espoir dans un monde médiatique totalement orchestré. Maintenant, je suis de moins en moins fidele a france inter, ca a drolement perdu...

marzina (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :

Si ma mémoire est bonne, le nom de l’émission vient d’une histoire du même genre "(va voir) là-bas si j’y suis".

Adieu France Inter

— -

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 15 :

Adieu france inter, vivie radio libertaire

— -

— -

Dali (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :

Madame la Directrice,

Votre rôle n’est pas d’organiser le contenu de cette radio dite « publique » sans consulter vos auditeurs, propriétaires et payeurs. De quel droit vous permettez-vous de décider pour nous. Vous n’avez aucunes légitimités et votre irrespect pour vos employeurs prouve votre manque de compétence et de professionnalisme. Vous êtes virée !

Dali
L’une de vos actionnaires

— -

Samuel Picault (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :

Incroyable, de toute le paysage médiatique Français on va être privé de celle qui, à mon humble avis, contenait de part sa construction et son "état d’esprit" le plus d’outil pour une réflexion auto-critique de tous nos faits et gestes dans ce complexe monde.
Où trouve-t-on désormais des reportages radiophoniques dignes de ce nom ? où des habitants de la planète ont la parole ? oui chez Sonia Kronlud ou Hervé Pauchon... formés par Mermet, totalisants qq heures par semaine...
C’est un désastre, j’en viens, c’est humain, à détester subitement ma radio préférée, de très loin préférée...

Je vois juste ici en dessous les articles les plus commentés : Frédéric Lordon !! et il ne s’agit pas de trolls à foison, de bagarres d’égos, il s’agit de débats entre gens censés qui veulent progresser dans leur formation intellectuelle pour un mieux-être citoyen. On nous cloue au pilori, j’enrage, j’en ai les larmes au yeux.

OU Y AURA-T-IL PUBLICATION DE CHIFFRES D’AUDIENCE JUSTIFIANT UNE TELLE RADIATION ?

— -

Nelson Navin (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :

UNE QUESTION DE DÉMOCRATIE

Au siècle dernier, la programmation des émissions de radio ou de télévision se faisait en accord avec le pouvoir en place, puisque l’ORTF incarnait l’expression même du pouvoir politique.

L’indépendance et le droit d’expression véritables ont été acquis après les événements de 1968 et consolidés après 1981 avec la "libéralisation des ondes".

Cependant, le pouvoir a toujours cherché à contrôler et à minimiser la liberté d’expression des masses. Qu’ils soient de droite ou de gauche, les gouvernements n’ont pas intérêt à ce que le peuple puisse s’exprimer trop ouvertement.

La révolution numérique instaurée par Internet et les réseaux sociaux ont bouleversé les modes de gouvernance du XXIe siècle. Le Printemps arabe, par exemple, illustre bien le rôle déterminant joué par ces nouveaux moyens de communication dans la prise de conscience politique des masses et leur implication dans la volonté de changement politique.

En dépit de ses difficultés économiques, la France reste aux yeux du monde le berceau des Droits de l’Homme et du Citoyen. La voix de la France reste encore une voix libre et indépendante.

Cependant, cette liberté est régulièrement mise en cause par ceux qui ont le contrôle de la programmation des radios et télévisions. Qu’on se souvienne simplement que la banalisation de la téléréalité a engendré une culture de la médiocrité et du narcissisme.

Quel est donc le rôle du service public ? Céder aux sirènes des critères de rentabilité, ou assumer pleinement un rôle éducatif, un rôle d’éveilleur de conscience, un rôle de passeur, d’ouverture à la Culture (avec une majuscule) ?

Malheureusement, depuis quelques années, la direction de France Inter a entrepris de formater ses émissions pour supprimer d’antenne tout ce qui permettait le débat public et la réflexion. La suppression des émissions "Et pourtant elle tourne", ou "Allo, la Planète" en sont l’illustration. D’un côté, une émission d’information quotidienne qui offrait des clés inédites de compréhension du monde, de l’autre une émission quotidienne, elle aussi, et terriblement populaire, qui permettait à France Inter de relier entre eux des auditeurs du monde entier et d’aborder des sujets de conversation que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Aujourd’hui encore, avec l’annonce de la suppression de l’émission phare de France Inter, le but est encore le même : réduire l’expression des masses et contrôler leur niveau d’information, et tout cela, au nom du profit et de la rentabilité.

Mais, combien de temps, cela va-t-il durer ? Si réellement nous sommes au XXIe siècle, il serait temps de changer de paradigme. Nous vivons à l’ère de la collaboration et des échanges instantanés. La démocratie ne s’érige plus sur un axe pyramidal descendant, mais se développe par réseaux. Les masses ne sont plus incultes, et même si elles l’étaient, elles ont le droit d’être informées par une presse libre et indépendante.

Nous ne sommes pas des enfants et nous n’avons pas à supporter passivement les décisions de la direction de France Inter, sous prétexte que la nouvelle direction sait ce qui est bon pour nous. Les réactions à l’annonce de la suppression de l’émission Là-bas si j’y suis montrent bien que les auditeurs de France Inter refusent le diktat qui leur est imposé. Il y a dans cette manière de faire et dans sa justification, un cynisme redoutable, qu’il faut combattre.

Les auditeurs de France Inter veulent être respectés et entendus.

Une pétition est en ligne pour annuler la déprogrammation de Là-bas si j’y suis.

http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_Laurence_BLOCH_Directrice_de_France_Inter_La_continuation_de_LA_BAS_SI_JY_SUIS_sur_FRANCE_INTER/?cbDTDab

Nelson Navin

— -

Auditrice en colère (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :

Si là bas si j’y suis est supprimée de France Inter , je n’écouterai plus jamais ni France Inter, ni France culture ni France Musique ,ni radio bleue. Comme je le fais avec TF1 depuis qu’elle est devenue privée !!!
Si là bas si j’y suis ne passe qu’une fois par semaine, j’écouterai uniquement au moment de son passage et Madame BLOCH pourra mesurer la différence d’audience. Pour reprendre leur pub : "écoutez la différence".

— -

Hélène (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :

ah ben non ! je vous interdis de supprimer là-bas si j’y suis. Et qu’est-ce que c’est que cet argument Daniel serait trop vieux, alors vous embauchez Nagy ? vous ne vous foutez pas un peu de nous ?! France inter la différence, France inter la voix est libre...blablabla vous pourrez continuer à émettre mais moi je serai ailleurs, sûrement là-bas...ou sur radio meuh où la musique est bonne !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :
0
j’écoute France inter quasiment depuis ma naissance (j’ai 38), j’avais de plus en plus de mal à continuer à l’écouter devant l’indigence des programmes, mais là cette fois c’est fini, je supprime cette fréquence de ma radio.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 14 :
0
j’écoute France inter quasiment depuis ma naissance (j’ai 38), j’avais de plus en plus de mal à continuer à l’écouter devant l’indigence des programmes, mais là cette fois c’est fini, je supprime cette fréquence de ma radio.

supprimer répondre Alerter

Jplanglet (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 13 :
0
Merci Daniel de toutes ces découvertes que vous nous avez fait partager pendant des années.

Mme Bloch a fait ce que même Mrs Hess et Sarkozy n’avaient pas fait !

Il faut toujours es méfier quand la gauche est au pouvoir, c’est là qu’on lieu les plus mauvais coups !

supprimer répondre Alerter

Jplanglet (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 13 :
0
Merci Daniel de toutes ces découvertes que vous nous avez fait partager pendant des années.

Mme Bloch a fait ce que même Mrs Hess et Sarkozy n’avaient pas fait !

Il faut toujours es méfier quand la gauche est au pouvoir, c’est là qu’on lieu les plus mauvais coups !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 13 :
0
je viens d’apprendre que cette émission ne serait pas conduite. je suis vraiment navrée et cela remet en question mon écoute de france inter alors que je suis une fidèle auditrice. Il y a besoin de cette emission iconoclaste avec des reportages ; je me souviendrais toujours de la dénonciation des crimes des outous et tsootsies que j’avais entendu sur cette émission et tant d’autres encore. Revoyez votre décision et ne laissez pas l’antenne se normaliser et nous laisser des émissions strictement commerciales. Merci, une future ex auditrice peut-être

supprimer répondre Alerter

pom4 (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
...Plutôt pour la reconduction de "La-bas si j’ y suis "
C’est toujours bon de soulever les tapis plein de poussi7re dessous ..
Maintenant, il faut considerer que si il y’a ménage a faire, il y ’a des tapis sales à secouer plus que d’autres ..on n’est pas obligé de demonter le plancher ..Tout ca pour dire sans me considerer comme psycho-rigide qu’il y’ a peut-être des ordre de priorité de sorte que nous ne nous asphyxions par dans l’agitation ??!!

En tout cas, avis perso, c’est une émissson interessante méritant d’être reconduite ( aussi :) pour la saison 2014-2015 ...

supprimer répondre Alerter

jc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
Adieux France Inter !

Signé un auditeur fidèle.

supprimer répondre Alerter

Eric DELABRE (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
http://sauvonslabas.wesign.it/fr

Signez la pétition...

supprimer répondre Alerter

gilles (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
1
Merci Daniel ça changeait des émissions dodo (le 7- 9), Mitterrand, ex.. c est toi le jeune qui nous fait voyager vibrer, est tu nous faisiez réfléchir, avec toi les travailleurs retrouvent leur dignité
On lâche rien on va se battre si la Bâ stop je n écouterai plus jamais France -inter

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
Absurde et consternant. France-Inter se vautre dans la fange. Quelle image votre chaîne se fait-elle donc de son public ? Un ramassis de décervelés ? Dans ce cas, je ne fais définitivement plus partie de vos auditeurs.

supprimer répondre Alerter

jc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
Si La bas si j’y suis devais être supprimé je me verrais dans l’obligation d’arrêter d’écouter France inter. Sous les étoiles exactement avais déjà été supprimé et remplacé par de la m...e. Je suis profondément déçu et dégouté par France Inter !!!

supprimer répondre Alerter

jc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
Si La bas si j’y suis devais être supprimé je me verrais dans l’obligation d’arrêter d’écouter France inter. Sous les étoiles exactement avais déjà été supprimé et remplacé par de la m...e. Je suis profondément déçu et dégouté par France Inter !!!

— -

Aëlore (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
On tue le service publique à tous les niveaux, c’est vraiment désolant ! Quant FI n’aura plus aucun plus aucune émission originale, aucune personnalité, vous pourrez la fermer.
Explication fallacieuse pour arrêter là bas si j’y suis car Daniel a proposé de donner son émission à ses journalistes pour pouvoir la continuer l’an prochain.
http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/27/daniel-mermet-les-dirigeants-de-radio-france-ne-sont-plus-des-journalistes-mais-des-gestionnaires_4446926_3246.html
Derrière on nous enlève aussi Carrefour de L’odéon (très sympa qui faisait la diversité musicale de cette radio), ça fait pitié, manque juste à arrêter la tête au carré pour qu’il ne reste plus rien à écouter sur cette onde...Bref ça va ressembler à toutes ces radios non écoutable si on veut un peut faire fonctionner sa matière grise entre les oreilles..

— -

jc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :
0
C’est simple si vous suprimer La bas si j’y suis : vous me perdez comme Auditeur.
Vous avez déjà suprimé sous les étoiles exactement pour le remplacer par de la me.rde.
Je vais aller écouter les radio commerciales Europe 1 et RTL je suis profondément dégouté par France Inter !!!!!!

— -

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

L’une des seule émissions différentes et décalés des ondes.
C’est une honte d’arrêter !!!
L’émissions doit continuer

— -

labasigisui,
samedi 28 juin 2014 à 11 :

Elle débloque la mère Bloch !
On enlève Clark, on met Trapenard ! Vous l’avez vu au GJ ? Il est totalement transparent, insipide et inintéressant,
La tranche 11-12 30, on rêve ! on cauchemarde ! En 35 ans on est passé de Claude Villers à Naguy. On descend une marche à chaque changement. Le prochain ce sera peut-être Arthur, Hanouna ou Marcel mon beau-frère ?
La cerise (pourrie) sur le gâteau, évidemment plus de Là-bas si j’y suis !
Qu’est ce qui reste ?
FIP sur l’ordi

— -

labasigisui,
samedi 28 juin 2014 à 11 :

Elle débloque la mère Bloch !
On enlève Clark, on met Trapenard ! Vous l’avez vu au GJ ? Il est totalement transparent, insipide et inintéressant,
La tranche 11-12 30, on rêve ! on cauchemarde ! En 35 ans on est passé de Claude Villers à Naguy. On descend une marche à chaque changement. Le prochain ce sera peut-être Arthur, Hanouna ou Marcel mon beau-frère ?
La cerise (pourrie) sur le gâteau, évidemment plus de Là-bas si j’y suis !
Qu’est ce qui reste ?
FIP sur l’ordi

— -

Chantal (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :
0
Sarkozy n’a pas osé.... Philippe Val n’a pas osé....
Avec Hollande et Valls, tout ce qui est de gauche doit disparaitre !
Place au front National !

Après avoir viré LeVaillant, c’est la dernière bouffée d’air frais qu’on nous enlève.

Bravo ! Vous, vous avez osé jeter la dernière émission critique et intelligente de France inter !
Vous, vous avez des couilles !

J’espère que les 600 000 auditeurs de Là bas vont définitivement enterrer cette radio qui n’est plus qu’un ersatz minable de France inter !

C’est à nous de nous faire entendre !!! Qui lance la pétition ?

— -

Céline (anonyme) @ Chantal (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 22 :
0
Déjà fait, apparemment. https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/retour-de-l%C3%A0-bas-si-j-y-suis-dans-son-int%C3%A9gralit%C3%A9

— -

jc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :
0
C’est simple si vous suprimer La bas si j’y suis : vous me perdez comme Auditeur.
Vous avez déjà suprimé sous les étoiles exactement pour le remplacer par de la me.rde.
Je vais aller écouter les radio commerciales Europe 1 et RTL je suis profondément dégouté par France Inter !!!!!!

— -

jc (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

C’est simple si vous suprimer La bas si j’y suis : vous me perdez comme Auditeur.
Vous avez déjà suprimé sous les étoiles exactement pour le remplacer par de la me.rde.
Je vais aller écouter les radio commerciales Europe 1 et RTL je suis profondément dégouté par France Inter !

— -

Patrice (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

J’ai 40 ans. France inter est le seul média audiovisuel que j’écoute fidèlement depuis 20 ans. Tous le temps, puis très souvent, puis, très régulièrement, puis plusieurs fois par jour pour aujourd’hui en arriver à supporter les lénifiants Cohen et consorts le matin et savourer Mermet en podcast.
J’ai été révolté par les évictions de Porte et Guillon. J’’ai détesté être privé de "Et pourtant elle tourne" de "Lenoir", de "Allo, la planète". J’ai été peiné par le sort réservé à Foulquier.
Là-bas j’y suis accro sur le fond mais aussi sur la forme, les habillages sonores …. J’ai adoré me faire attraper par les oreilles.
C’est la fin de "Là-bas". Je dois tellement à cette émission. J’y ai nourrie ma réflexion. J’ai appris à écouter, comprendre et prendre en compte les autres points de vue. Je suis collabo de métier, cadre dans une multinationale Française. L’équipe de « là-bas » me fournissait l’oxygène dont j’ai besoin pour tenir en apnée dans cet environnement étouffant.
Je ne comprends pas qu’une direction intelligente puisse penser qu’une émission aussi pertinente et originale n’a pas sa place dans une grille du service publique. Mermet et son équipe part leur approche pédagogique sont des remparts contre l’ignorance qui nourrit les fascismes.
J’ai envie de chialer … mais pas que … j’ai aussi envie de foutre le feu …
Si un projet alternatif pour poursuivre l’aventure de « là-bas » se profil sur internet, j’en suis. Autant je serre les dents quand je paye ma redevance, autant je suis prêt à payer cher pour une information libre, de qualité avec des points de vue assumés.
Les états unis découvrent Picotty, et font mine de s’y intéresser, nous on sent l’air s’épaissir, le plomb s’alourdir.

— -

Michèle THIAM FONT (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

« Allez : Pan-pan-cucul … !
Au lit sans manger : à l’eau et au pain sec jusqu’à demain … !
Çà vous apprendra à vous mêler de ce qui ne vous regarde pas … !
Na … ! »
… Qu’elle a dit « Mam » BLOCH !

Pas la peine qu’elle nous fasse un grand sourire (hypocrite), cette dame là !
Pas comme le « footballeur » : elle mord très bien, la bouche fermée, ELLE !

D’ailleurs, son visage tout entier me met très mal à l’aise :
En Psychomotricité, on pourrait le qualifier de « PARADOXAL » : des yeux d’une tristesse d’outre tombe démentent un sourire ravageur, mais totalement factice, composé et artificiel !

Déjà pour la sincérité et la crédibilité, il faudra repasser devant le photographe !
En tous les cas, elle ne va pas bien, elle n’est pas en forme cette femme là ! :
Moi je vous le dis !

Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

— -

Hotnuma (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

Les Britanniques ont du bol leur radio publique est sans aucune pub, pas comme France Inter, c’est la radio la plus écoutée du Pays, pas comme France Inter et la nuit y a de vrais animateurs a l’antenne pas des rediffusions des émissions nazes de la journée. :-/ Bref, vive les radios Internet . :-D

— -

Ptilou (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

Madame je n’aurait qu’un mot : Bravo !
D’abord bravo pour votre courage. Annoncer cette suppression après la dernière de la saison il fallait vraiment "en avoir".
Bravo pour votre vision pluraliste. Non c’est vrai y’en a marre des gauchistes qui pourrissent l’antenne et les esprits. qui font réfléchir.
Bravo pour la manière dont vous faites à merveille votre travail : "Fournir du temps de cerveau disponible".
Bravo pour votre servilité à l’égard du pouvoir : le peuple n’est pas là pour réfléchir mais pour approuver.
Je vous suggère de supprimer également le Monsieur X du samedi qui ,parfois, doit faire désagréablement et inutilement, siffler de puissantes oreilles.
Et puis, et puis, surtout faites bien attention à ce que, un jour, se ne soit pas vous que l’on supprime.
Salutations dégoutées

— -

yg (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :

decision honteuse ;la bas si jy suis meilleur emission de france

— -

Prado (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :

Bonjour,
C’est dingue comme on s’en fout de nous ! Le seul programme original, intéressant et que nous fait réfléchir. Ah ! ça doit être pour cela qu’on veux l’arrêter !

Pour quoi ne pas supprimer : Pascale Clark, Frédéric Mitterrand (beurk) ; On va tous y passer (que c’est drôôôôle ! humour noir évidemment), hum ?

Moi aussi, j’arrête FI. Déjà que nous avons supprimé la TV depuis 15 ans ! Il nous reste le Monde Diplo et Courrier International. J’allais oublier : Mediapart et Le Canard.

— -

Prado (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Bonjour,
C’est dingue comme on s’en fout de nous ! Le seul programme original, intéressant et que nous fait réfléchir. Ah ! ça doit être pour cela qu’on veux l’arrêter !

Pour quoi ne pas supprimer : Pascale Clark, Frédéric Mitterrand (beurk) ; On va tous y passer (que c’est drôôôôle ! humour noir évidemment), hum ?

Moi aussi, j’arrête FI. Déjà que nous avons supprimé la TV depuis 15 ans ! Il nous reste le Monde Diplo et Courrier International. J’allais oublier : Mediapart et Le Canard.

supprimer répondre Alerter

Prado (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
1
Bonjour,
C’est dingue comme on s’en fout de nous ! Le seul programme original, intéressant et que nous fait réfléchir. Ah ! ça doit être pour cela qu’on veux l’arrêter !

Pour quoi ne pas supprimer : Pascale Clark, Frédéric Mitterrand (beurk) ; On va tous y passer (que c’est drôôôôle ! humour noir évidemment), hum ?

Moi aussi, j’arrête FI. Déjà que nous avons supprimé la TV depuis 15 ans ! Il nous reste le Monde Diplo et Courrier International. J’allais oublier : Mediapart et Le Canard.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Pas d’erreur les amis, pour n’importe quel pouvoir il n’est pas intéressant d’avoir affaire à des gens qui essaient de penser. Quelle médiocrité dans cette décision, la direction de France-Inter n’a pas l’ambition d’amener la réflexion et le débat. Donc je pense que je vais éteindre la radio et je demande pardon aux autres émissions de cette radio de ma défection.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Encore une émission de qualité que l’on fait taire.
Ne restera t’il que cette soupe indigeste que l’on nous sert à toute heure ?
Merci à "Là-bas si j’y suis" pour le droit à la différence .

supprimer répondre Alerter

Sam (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Et deux auditeurs de perdu ! + beaucoup d’autres,je l’espère, cet été et surtout à la rentrée (surtout tranche 7h-9h la plus stratégique qu’il faudra sérieusement zapper !!)
Voilà la nouvelle couleur de France Inter atone, conventionnelle, Jeuns (mais terriblement rétrograde),déconnectée des vrais gens (ceux qui ont encore des tripes une pensée libre & qui ne sont pas de simples consommateurs). La preuve que cette émission dérange, D. Mermet proposait de se retirer en douceur, puisqu’on invoquait son grand âge, comme explication au retrait de la grille de rentrée de
France Inter. France inter tu t’enterres, France Inter délétère, France Inter réactionnaire, France Inter actionnaire, France Inter amer, France Inter TU PERDS !!
(donnez le créneau à Dominique Seux tant qu’à faire à la rentrée pour détricoter toutes ces mauvaises idées véhiculées pendant 25 ans !! que les auditeurs sachent à quoi s’en tenir maintenant avec cette radio de service public (qu’ils disent)

supprimer répondre Alerter

jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Mais.....mais...c’est une blague....c’est pas possible....ils veulent quoi à la direction ?
Finir au bout d’une fourche ?

supprimer répondre Alerter

Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Donc, si j’ai bien compris, Daniel Mermet serait trop vieux selon les instances de France inter. Si l’on admet l’argument on se pose immédiatement la question de savoir quelle est la limite d’âge admise et donc combien de personnes vont-elles être prochainement virées.
Mais alors, pourquoi supprimer l’émission elle-même et par voie de conséquence tous ceux qui la font et qui n’ont pas encore atteint la limite d’âge ?
Serait-ce que l’émission, elle aussi, serait trop âgée ? On la supprimerait alors pour ce seul motif alors qu’elle jouit d’une très forte audience ? Où est la logique ? Il n’y en a pas. Seule prévaut une volonté politique de supprimer une émission qui dérange car elle a la prétention de faire réfléchir.
France Inter continue sa dérive dans son obstination à vouloir concurrencer sur leur propre terrain les « radios périphériques » adeptes du décervelage généralisé.
Pour ma part, comme d’autres l’on déjà dit et répété, si « Là-bas si j’y suis » disparaît, France Inter disparaîtra également de mon univers, ce qui ne sera pas, je l’avoue, un grand sacrifice. Je me passe fort bien de télé, je peux me passer de radio !

supprimer répondre Alerter

Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
1
Donc, si j’ai bien compris, Daniel Mermet serait trop vieux selon les instances de France inter. Si l’on admet l’argument on se pose immédiatement la question de savoir quelle est la limite d’âge admise et donc combien de personnes vont-elles être prochainement virées.
Mais alors, pourquoi supprimer l’émission elle-même et par voie de conséquence tous ceux qui la font et qui n’ont pas encore atteint la limite d’âge ?
Serait-ce que l’émission, elle aussi, serait trop âgée ? On la supprimerait alors pour ce seul motif alors qu’elle jouit d’une très forte audience ? Où est la logique ? Il n’y en a pas. Seule prévaut une volonté politique de supprimer une émission qui dérange car elle a la prétention de faire réfléchir.
France Inter continue sa dérive dans son obstination à vouloir concurrencer sur leur propre terrain les « radios périphériques » adeptes du décervelage généralisé.
Pour ma part, comme d’autres l’on déjà dit et répété, si « Là-bas si j’y suis » disparaît, France Inter disparaîtra également de mon univers, ce qui ne sera pas, je l’avoue, un grand sacrifice. Je me passe fort bien de télé, je peux me passer de radio !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
1
La bas en podcast (émissions récentes ou vieilles de plusieurs années) accompagne mes nuits depuis 4 ans.
Préservons cette belle émission, sensible, intelligente, qui bouscule et détonne au milieu de ce PAF bien pensant et si formaté.
Thierry, 41 ans, gérant de société.

supprimer Alerter

nonos (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Mermet : met les pieds dans le plats,
c’est le moment.

Trouve tes lanceurs d’alerte et nique-nous tous ces pourris.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
boycot,boycot,boycot ............plus de france inter et desormais fip ,au moins la musique va nous calmer.....

supprimer répondre Alerter

Céline (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Rajeunir les programmes... On ne saurait mieux insinuer que les jeunes sont des abrutis incapables d’aimer la pertinence, l’originalité et la réflexion. Quelle insulte pour eux - et pour les autres, simplement bons à jeter.

Et moi qui balance entre deux âges, les costards IEP qui prétendent instiller "un peu de punk", ça me colle des AVC.

Bloch, 61 ans, Gallet, quatre ans de plus que moi. J’écoute Là-bas depuis 6 ans.

supprimer répondre Alerter

Grinch Grinch,
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Qu’est ce que c’est que cette modération encore !!!!!!!!!!!!!!!!!
J’ai posté 3 messages hier vers minuit et aucun d’eux n’a été publié. C’est la même boîte qui sévit sur les pages d’"On va tous y passer" ou quoi ?!
C’est vraiment exaspérant !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 07 :
0
Bravo pour ton émission et la pépinière d’excellents journalistes que tu as aidés à pousser (P Pascarielo, S Kronlud et j’en passe) qui font maintenant d’excellentes émissions sur d’autres ondes de RF. Ton émission reste elle est irremplaçable, mais personne est ne l’est, irremplaçable. Tes collaborateurs seront faire aussi bien, j’en suis sûr. A 71 ans, une retraite bien méritée t’attend, et dans cette période de crise donner sa chance aux jeunes c’est bien dans la lignée de ce qui préconise, non ?

supprimer répondre Alerter

nonos (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Euh, si vous avez écouté l’émission avant de faire votre commentaire, vous auriez du comprendre que DM a fait cette proposition à sa direction.

Bien sûr, cela contrarie la direction, qui voudrait bien obéir au mieux aux ordres qu’on lui a donné, et laisser libre-court à sa toute personnelle aigreur.

Donc c’est non.

supprimer Alerter

gérard (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 06 :
0
Je suis un auditeur furieux. Supprimer cette émission, c’est enlever les fondations de la maison Inter. Merci à l’équipe de "Là-bas si j’y suis" pour l’apport culturel du contenu de cette merveilleuse heure de radio.

supprimer répondre Alerter

Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 06 :
0
Et vive l’effet canicule !!!

c’est rudement efficace pour rajeunir l’audience :D

supprimer répondre Alerter

Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 05 :
0
La nouvelle direction de Radio France et en particulier de France inter à le projet hautement original de "rajeunir l’audience" rien que l’appellation est le cliché des cliché des directions d’antenne de radio... ça promet : règlement de comptes et copinages...
Et là on se sert en plus de l’effet canicule

en même temps quand y’aura plus d’auditeurs on pourra faire faire des économies au service public, trop forts nos dirigeants (de radio)...

Pour faire des économies :

1 - supprimer les émissions
2 - supprimer les auditeurs (suite logique de 1)
3 - supprimer la radio (suite logique de 2)...
4 - nourrir au passage quelques potes grâce à son gros nouveau pouvoir et son grand nouveau projet que personne ne l’a eu avant : rajeunir l’audience !

et hop ! CQFD

Bon ben AVE nouvelle direction, ceux qui vont être rajeunis te saluent !

’culé ^^

supprimer répondre Alerter

chicouricoucou (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Non je ne peux pas croire que l’émission se termine, ce n’est pas possible. Je n’écoute que France inter depuis que suis au lycée,j’ai 50 ans et j’ai entendu l’évolution de cette radio pour le bien mais parfois pour le pire ...la pub...MAINTENANT on veux me retirer mon émission,et celle de mes enfants (puisqu’on veut rajeunir )celle qui à était déjà pas mal égratignée par le changement d’horaire puis par une amputation de 10 minutes... ce n’est pas supportable. Je veux que cette émission reste à l’antenne et tant mieux si elle dérange, c’est bon d’avoir plusieurs points de vue sur notre radio, je veux croire au slogan "une radio pour ceux qui on quelque chose entre les oreilles" . Mon message manque d’humour, mais le compte sur Philippe Val qui est un orfèvre en la matière de nous prouver qu’il en a....en conservant cette émission modeste et géniale. BIZ Daniel à l’année prochaine il ne peut en être autrement.

supprimer Alerter

chicouricoucou (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Non je ne peux pas croire que l’émission se termine, ce n’est pas possible. Je n’écoute que France inter depuis que suis au lycée,j’ai 50 ans et j’ai entendu l’évolution de cette radio pour le bien mais parfois pour le pire ...la pub...MAINTENANT on veux me retirer mon émission,et celle de mes enfants (puisqu’on veut rajeunir )celle qui à était déjà pas mal égratignée par le changement d’horaire puis par une amputation de 10 minutes... ce n’est pas supportable. Je veux que cette émission reste à l’antenne et tant mieux si elle dérange, c’est bon d’avoir plusieurs points de vue sur notre radio, je veux croire au slogan "une radio pour ceux qui on quelque chose entre les oreilles" . Mon message manque d’humour, mais le compte sur Philippe Val qui est un orfèvre en la matière de nous prouver qu’il en a....en conservant cette émission modeste et géniale. BIZ Daniel à l’année prochaine il ne peut en être autrement.

supprimer Alerter

chicouricoucou (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Non je ne peux pas croire que l’émission se termine, ce n’est pas possible. Je n’écoute que France inter depuis que suis au lycée,j’ai 50 ans et j’ai entendu l’évolution de cette radio pour le bien mais parfois pour le pire ...la pub...MAINTENANT on veux me retirer mon émission,et celle de mes enfants (puisqu’on veut rajeunir )celle qui à était déjà pas mal égratignée par le changement d’horaire puis par une amputation de 10 minutes... ce n’est pas supportable. Je veux que cette émission reste à l’antenne et tant mieux si elle dérange, c’est bon d’avoir plusieurs points de vue sur notre radio, je veux croire au slogan "une radio pour ceux qui on quelque chose entre les oreilles" . Mon message manque d’humour, mais le compte sur Philippe Val qui est un orfèvre en la matière de nous prouver qu’il en a....en conservant cette émission modeste et géniale. BIZ Daniel à l’année prochaine il ne peut en être autrement.

supprimer Alerter

chicouricoucou (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Non je ne peux pas croire que l’émission se termine, ce n’est pas possible. Je n’écoute que France inter depuis que suis au lycée,j’ai 50 ans et j’ai entendu l’évolution de cette radio pour le bien mais parfois pour le pire ...la pub...MAINTENANT on veux me retirer mon émission,et celle de mes enfants (puisqu’on veut rajeunir )celle qui à était déjà pas mal égratignée par le changement d’horaire puis par une amputation de 10 minutes... ce n’est pas supportable. Je veux que cette émission reste à l’antenne et tant mieux si elle dérange, c’est bon d’avoir plusieurs points de vue sur notre radio, je veux croire au slogan "une radio pour ceux qui on quelque chose entre les oreilles" . Mon message manque d’humour, mais le compte sur Philippe Val qui est un orfèvre en la matière de nous prouver qu’il en a....en conservant cette émission modeste et géniale. BIZ Daniel à l’année prochaine il ne peut en être autrement.

supprimer Alerter

chicouricoucou (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Non je ne peux pas croire que l’émission se termine, ce n’est pas possible. Je n’écoute que France inter depuis que suis au lycée,j’ai 50 ans et j’ai entendu l’évolution de cette radio pour le bien mais parfois pour le pire ...la pub...MAINTENANT on veux me retirer mon émission,et celle de mes enfants (puisqu’on veut rajeunir )celle qui à était déjà pas mal égratignée par le changement d’horaire puis par une amputation de 10 minutes... ce n’est pas supportable. Je veux que cette émission reste à l’antenne et tant mieux si elle dérange, c’est bon d’avoir plusieurs points de vue sur notre radio, je veux croire au slogan "une radio pour ceux qui on quelque chose entre les oreilles" . Mon message manque d’humour, mais le compte sur Philippe Val qui est un orfèvre en la matière de nous prouver qu’il en a....en conservant cette émission modeste et géniale. BIZ Daniel à l’année prochaine il ne peut en être autrement.

supprimer Alerter

chicouricoucou (anonyme) @ Jacques (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
1
Non je ne peux pas croire que l’émission se termine, ce n’est pas possible. Je n’écoute que France inter depuis que suis au lycée,j’ai 50 ans et j’ai entendu l’évolution de cette radio pour le bien mais parfois pour le pire ...la pub...MAINTENANT on veux me retirer mon émission,et celle de mes enfants (puisqu’on veut rajeunir )celle qui à était déjà pas mal égratignée par le changement d’horaire puis par une amputation de 10 minutes... ce n’est pas supportable. Je veux que cette émission reste à l’antenne et tant mieux si elle dérange, c’est bon d’avoir plusieurs points de vue sur notre radio, je veux croire au slogan "une radio pour ceux qui on quelque chose entre les oreilles" . Mon message manque d’humour, mais le compte sur Philippe Val qui est un orfèvre en la matière de nous prouver qu’il en a....en conservant cette émission modeste et géniale. BIZ Daniel à l’année prochaine il ne peut en être autrement.

supprimer Alerter

Laurent Tremblay (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 05 :
0
J’écoute régulièrement Là bas j’y suis du Québec via le Web : un morceau de plaisir, instructif et enrechissant. Mme Roche qui, par sa décision de supprimer cette émission unique en son genre, a démontré sa grande ignorance de ce qui est un contenu radiophonique de qualité qui a séduit des milliers d’auditeurs autant Français qu’étrangers -comme moi-
Grâce à Là-bas j’y suis, je prends parfois le temps de butiner sur le site de France Inter et d’écouter d’autre émissions...Mme Roche, je tiens à vous informer que à cause de votre sage décision, je boycotterais tout simplement France Inter et j’inciterai mon entourage à le faire.
Un grand merci à Daniel Mermet et à son équipe. Comme on dit ici au Québec, je me souviens

supprimer répondre Alerter

Rot aryen (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 04 :
1
Enfin, on coupe le sifflet à ces anarchistes qui ont osés traîner dans la boue, les francs maçons et leur club service, la Finance qui spécule sur la misère, la gauche caviar qui se goberge, les multinationales et leur PPP.

Bon débarras, nous pourrons continuer à faire prospérer nos affaires sans avoir les oreilles qui sifflent.
Merci la direction de Radio France.

supprimer répondre Alerter

tryphon42 @ Rot aryen (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Salut à toi manche à couille (pas de "s" t’en a qu’une) ton vrai pseudo est "Anus de poulpe".

supprimer Alerter

tryphon42 @ Rot aryen (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Salut à toi manche à couille. Tu vrai pseudo n’est il pas "Anus de poulpe" ?

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 02 :
0
Consternant et décourageant sur l’humanité et asphixiant. encore une décision unilatérale qui détruit au lieu de proposer, de construire, de transformer, d’améliorer, dans l’intérêt de tous, de réinventer avec ce qui existe... Faire table rase, et mettre du neuf. Et puis cette énorme hypocrisie sur le refus d’évoquer clairement la question de d’une parole vraiment différente, tellement nécessaire... C’est étouffant !

supprimer répondre Alerter

Ju (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 02 :
0
Si là bas si j’y suis est supprimée la radio perdra une partie de son âme. Il y a peu de chance qu’une émission de journalisme d’investigation de telle qualité soit reprogrammée. Et virer Mermet est indigne, injuste ! Il m’énerve parfois, je ne suis souvent pas d’accord, mais il me fait réfléchir et m’ouvre les yeux sur de nombreux sujets auquel il est le seul à s’intéresser !

supprimer répondre Alerter

Patrick L. (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 01 :
0
La droite ne l’avait pas fait, la gauche de droite l’aura fait, faire disparaitre toute émission a dimension critique de l’antenne, et c’est inacceptable !

Y’à t’il une pétition ?

Allez les AMG, il est temps de se mobiliser, encore, pour défendre cet ilôt d’incongru, de fraîcheur, d’innattendu, sur l’Antenne de plus en plus morne de France Inter ! (la déférence ?)

supprimer répondre Alerter

Patrick L. (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 01 :
0
La droite ne l’avait pas fait, la gauche de droite l’aura fait, faire disparaitre toute émission a dimension critique de l’antenne, et c’est innacceptable !

Y’à t’il une pétition ?

Allez les AMG, il est temps de se mobiliser, encore, pour défendre cet ilôt d’incongru, de fraîcheur, d’innattendu, sur l’Antenne de plus en plus morne de France Inter ! (la déférence ?)

supprimer répondre Alerter

schmolzib (anonyme) @ Patrick L. (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
OK pour une pétition ou pour quelque chose qui y ressemble mais en plus original ou décalé. Je n’ai rien contre les pétitions , mais je les trouve convenues et tristounettes.

supprimer Alerter

schmolzib (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 00 :
0
France Inter nous appartient ?.
Bizarrement nous n’avons pas été contactés pour la suppression de l’émission ainsi que celle de Daniel Mermet .
Etonnant non ?

supprimer répondre Alerter

yann (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 00 :
0
Bye bye France inter pour moi aussi...sauf peut être encore Ameisen

supprimer répondre Alerter

Helene (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 00 :
0
Je me suis mise à écouter France Inter de manière intensive cette année, grâce à Daniel Mermet. Je suis une "jeune" qui adorait écouter ce "vieux" que vous allez virer, ainsi que toute sa bande.
J’ai appris tellement en si peu de temps... merci Là-bas ! Ce serait bien de vous retrouver ailleurs, car Inter n’a plus d’intérêt pour moi !

supprimer répondre Alerter

Pascal - Bourg les Valence (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 00 :
0
Au revoir Daniel mais le combat continue ! Merci pour ces deux décennies. France Inter pour moi l’après-midi cela sera fini. Comme le soir après le départ de Bernard Lenoir.

supprimer répondre Alerter

Lau (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 00 :
0
Mme, M. Bloch et Gallet, votre décision de supprimer La-bas si j’y suis est une HONTE ! La seule émission de toute la bande FM qui offre une vision différente du monde, qui laisse la parole à ceux qui ne l’on jamais, différente de tous ces média rongés par le fric dont France Inter tend à se vautrer crescendo AVEC NOS IMPÔTS !!

En tant qu’"actionnaire" du service public via ma redevance (pour donner un vocable qui parle à M. Galet), je suis outré de la façon dont mon argent est utilisé !
D’ailleurs, je compte bien me séparer de mon téléviseur pour ne plus payer une redevance qui engraisse des Cohen ou autres Nagui. J’invite tous les auditeurs écœurés de par cette nouvelle à faire de même !

Quand à justifier votre décision, madame, par perte d’Audimat (ce qui reste a vérifier vu les protocoles utilisés pour calculer ledit audimat), après vous être attaché à reléguer l’émission à une tranche horaire de faible écoute (15h), d’avoir amputé l’émission de 10min quotidienne ce qui lui fait perdre tout son rythme, qui plus est saborder le créneau du vendredi, il ne faut pas s’étonner d’une baisse d’audience.
Cette attitude me fait penser au démembrement progressif et insidieux de la Sécurité Sociale pour mieux dire "regardez, ça ne marche plus,il faut que les assurances privées prennent le relais". Ces méthodes sont tout simplement... gerbantes y a pas d’autre mot !

Je vous salue avec peine.

supprimer répondre Alerter

tryphon42,
samedi 28 juin 2014 à 00 :
0
Salut Daniel, depuis le titanic ça fait un sacré bail que je t’écoute. Ton ex nouveau singe n’est qu’une vilaine guenon. Ne reste plus sur cette antenne que "l’heure des rêveurs". RDV sur là-bas.org . Hasta siempre.

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous !
On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté !
Bref, Mme BLOCH : mais pour qui nous prenez-vous ?
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information, si charismatique, sont d’une aussi répugnante vulgarité !
Vous manquez de « classe » et de doigté, Mme Bloch !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas de cette manière avec quelqu’un comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant !
Vous vous conduisez en « PARVENUS » (expression chère à ma grand-mère, qui était une Aristocrate, et une « Résistante » Bretonne de la première heure, ELLE) !
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux OMNIPOTENTS « TARTUFES », VALETS SERVILES DU POUVOIR !
Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, par un manque CONSIDÉRABLE de CONSIDÉRATION pour le métier du Journalisme : le vrai, celui que pratique MERMET !
Vous bafouez le TALENT et vous offensez le MÉRITE avec tellement de VULGARITÉ !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’IMPOSTURE, c’est bas et cela ne passera pas !
Comme le dirait encore ma grand-mère !
Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes … !
Mais « Y’EN A MARRE » … savez-vous ?
De grands « DISPARUS » : tels : « COLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Mâcha BÉRANGER, Julien DELLIFIORI, Pascale CLARK, André MANOUKIAN, etc.
Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS !
Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ».
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament encore, également, comme moi !!!
Il faudra bientôt construire un cimetière aux abords de France Inter !
Les très nombreux « post » des auditeurs de France Inter témoignent de beaucoup de souffrance, suite à ces évictions d’une brutalité sans nom.
Nous souffrons de plus en plus de « MALNUTRITION INTELLECTUELLE » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, (voire INDIGNE COMME EN CE MOMENT POUR MERMET)
C’est violent, féroce, bas !
Et à tout cela, il faudrait ajouter une carence, une souffrance supplémentaires avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !!!
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
QUE VA-T-IL RESTER, en fin de comptes !

ARRÊTEZ LE CARNAGE, Mme BLOCH !

Car dans votre pénible et désopilant habit rouge de dompteuse de cirque, la cravache à la main :
• ne voyez-vous pas que vous que vous êtes vraiment antédiluvienne, poignante même dans votre archaïsme, mais surtout très navrante, très attristante et plutôt « HAS BEEN », à défaut d’être vraiment "PUNK" …
• qu’au final vous n’impressionnez vraiment personne : vous donnez plutôt à rire, à pleurer et dans le ridicule !
• que vous donnez seulement le désolant, indécent tableau, la plus pitoyable image d’une blâmable et indigne direction : sans tenue ni retenue, sans réserve ni amour propre …
• que vous vous exhibez dans le plus affligeant, le plus ringard, le plus « dépassé » et « déplorable » des spectacles …

Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique QUI SE RESPECTE ???
Je me dis ceci :
Car si des gens comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier, peut-on encore parler de Démocratie ?
En ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement, il faut beaucoup de tact, de subtilité, d’élégance, de finesse, de légèreté et d’intelligence pour arriver à faire entendre ce que certains taisent lâchement.
D. MERMET est tout cela, lui qui sait si bien donner à entendre, en douceur, des tas de vérités qui « dérangent » tellement certains frileux timorés et surtout très hypocrites et très dangereux démagogues…
D. MERMET, lui qui sait si bien ouvrir en grand portes et fenêtres sur la vérité du Monde, de notre Monde TEL QU’IL EST, et faire pénétrer l’air du « Grand Large » dans nos demeures, ne doit pas disparaître !
La démocratie est un bien fragile et précieux, acquis de haute lutte, qui requiert une vigilance active de chaque instant.
« La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens.
J’ajoute : « La Radio de Service Public » : c’est aussi de la matière sonore INFORMÉE !
Ainsi, sans véritable information, il n’y aura plus que des « ZOMBIES » à France Inter !

Le beau prétexte que d’invoquer l’âge !
Moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi très sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient.
Il n’y a vraiment pas d’âge pour défendre la liberté de penser et de s’exprimer.
Et je monterai la garde et au « créneau » jusqu’à mon dernier souffle : j’ai de très bonnes raisons pour cela : Petite fille de « Résistants », je bondis chaque fois qu’il y a péril en la demeure !
Et là, c’est du « flagrant délit », sans aucun doute !

A L’instant j’apprends donc l’arrêt de l’émission :
C’est une bataille perdue, mais ce n’est sûrement pas la fin de la lutte !
Courage à tous, il faut « RÉSISTER » et « TENIR BON » !
Restons droits dans nos bottes !
En attendant je « boycotte » F.I., moi aussi !
JE RÉSISTE, TU RÉSISTES, NOUS RÉSISTONS !

Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

anonyme phile (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
"la bas si j’y suis" est supprimé , je ne m’étalerai pas car par déduction vous n’êtes pas à même de comprendre madame Bloch , puisque visiblement vous avez une caisse enregistreuse à la place du cerveau , ADIEU les nouveaux chiens de garde "ouaf ouaf "

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Mme, M. Bloch et Gallet, votre décision de supprimer La-bas si j’y suis est une HONTE ! La seule émission de toute la bande FM qui offre une vision différente du monde, qui laisse la parole à ceux qui ne l’on jamais, différente de tous ces média rongés par le fric dont France Inter tend à se vautrer crescendo AVEC NOS IMPÔTS !!

En tant qu’"actionnaire" du service public via ma redevance (pour donner un vocable qui parle à M. Galet), je suis outré de la façon dont mon argent est utilisé !
D’ailleurs, je compte bien me séparer de mon téléviseur pour ne plus payer une redevance qui engraisse des Cohen ou autres Nagui. J’invite tous les auditeurs écœurés de par cette nouvelle à faire de même !

Quand à justifier votre décision, madame, par perte d’Audimat (ce qui reste a vérifier vu les protocoles utilisés pour calculer ledit audimat), après vous être attaché à reléguer l’émission à une tranche horaire de faible écoute (15h), d’avoir amputé l’émission de 10min quotidienne ce qui lui fait perdre tout son rythme, qui plus est saborder le créneau du vendredi, il ne faut pas s’étonner d’une baisse d’audience.
Cette attitude me fait penser au démembrement progressif et insidieux de la Sécurité Sociale pour mieux dire "regardez, ça ne marche plus,il faut que les assurances privées prennent le relais". Ces méthodes sont tout simplement... gerbantes y a pas d’autre mot !

Je vous salue avec peine.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Si France Inter devient un média censuré vous allez voir une chute de l’audience, une vraie ! Pas une manipulation grossière des chiffres par la présidente/marionette Bloch...
Un jour ces manoeuvres totalitaires finiront vraiment par énerver ceux que l’on empêche d’exprimer leurs doutes,leurs mécontentement, leur indignations, leurs colères ...
Rendez-nous "La bas si j’y suis" !!!

supprimer répondre Alerter

Grinch Grinch,
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Plus ça va et plus la médiocrité des programmes, toujours maintenant basés sur de la perpétuelle promo (qui un bouquin, qui un film, qui une pièce de théâtre...) m’a poussée à me brancher de plus en plus sur France Culture et je pense ne pas être la seule dans ce cas.
Qu’ attendez-vous, messieurs de la direction de FI, récupérer des auditeurs de RTL et Europe 1 qui suivront Nagui ? Tant mieux pour vous, l’audience sera sauve mais vous pourrez vous dire que vous êtes directement responsables de la casse de la première radio de service public.
Et pour ça honte à vous !!

supprimer répondre Alerter

Grinch Grinch,
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Plus ça va et plus la médiocrité des programmes, toujours maintenant basés sur de la perpétuelle promo (qui un bouquin, qui un film, qui une pièce de théâtre...) m’a poussée à me brancher de plus en plus sur France Culture et je pense ne pas être la seule dans ce cas.
Qu’ attendez-vous, messieurs de la direction de FI, récupérer des auditeurs de RTL et Europe 1 qui suivront Nagui ? Tant mieux pour vous, l’audience sera sauve mais vous pourrez vous dire que vous êtes directement responsables de la casse de la première radio de service public.
Et pour ça honte à vous !!

supprimer répondre Alerter

Danièle Sala (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
1
Là-bas j’y suis j’y reste ! si vous supprimez l’émission, vous supprimez des millions d’auditeurs , en êtes vous conscients ?

supprimer répondre Alerter

rémi giavelli (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Bonsoir,
La suppression de l’émission de Daniel Mermet est une véritable erreur de la part de la direction de FI. c’est à la fois désolant ( mais tant pis on ira écouter ailleurs !) et inacceptable pour différentes raisons. J’attends des explications de la part de la direction. Je ne vais pas lâcher l’affaire. A plus tard donc

supprimer répondre Alerter

rémi giavelli (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Bonsoir,
La suppression de l’émission de Daniel Mermet est une véritable erreur de la part de la direction de FI. c’est à la fois désolant ( mais tant pis on ira écouter ailleurs !) et inacceptable pour différentes raisons. J’attends des explications de la part de la direction. Je ne vais pas lâcher l’affaire. A plus tard donc

supprimer répondre Alerter

fabian (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Un grand merci à toi Daniel et a toute l’équipe de la bas si j’y suis pour ces années d’émission. Merci de m’avoir ouvert les yeux sur tant de choses... Pour être honnête, vu la qualité de vos émissions, et vu le genre de vérité que vous avez passé des années a mettre a jour, je suis surprit que vous ayez duré aussi longtemps.
Serait il envisageable de concevoir une version de "la bas si j’y suis" auto financé similaire au média de résistance "democracy now" aux états unis ? S’il y a réellement 600,000 auditeurs, ça ne devrait pas poser de problèmes, après tout a-t-on réellement besoin de France inter ?

— -

Grinch Grinch @ fabian (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 00 :

Oui la question mérite d’être posée Fabian : a t-on vraiment besoin de France Inter ?
Lorsqu’il a été viré de Charlie le camarade Siné a créé Siné hebdo puis mensuel... Et maintenant avec internet ...

— -

Hervé LAFOUASSE (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
Je suis sidéré d’apprendre la fin de l’émission "là bas si j’y suis" de Daniel Mermet !
C’est celle qui depuis 15 ans m’a permis d’ouvrir mes yeux, de comprendre le monde qui m’entoure, de savoir faire preuve d’autodéfense intellectuelle, de ne pas me tromper de cible dans mes coups de gueule, d’être un vrai citoyen...
Mais cette émission m’a aussi aidé à aimer mon prochain plutôt que de le craindre, à avoir envie de le connaître plutôt que de le préjuger, à renforcer mon humanité, à voir en chacun ce qu’il a de meilleur...
Ma religion ne m’a pas appris ça, Daniel, toi mon mécréant préfèré !
Cette émission m’a fait découvrir des journalistes honnêtes, des économistes libres, des philosophes pertinents, des écrivains avisés, des résistants sans haine, et de simples citoyens du monde avec une humanité et une conscience politique exceptionnels...
Cette émission à bien souvent donné un sens à une vie trépidente dont la seule finalité est de remplir le frigo ! Daniel à nourri mon âme... Et c’était sur France inter.
Combien de fois j’ai voulu le dire sur le répondeur de l’émission !
Ça me dégoûte de le faire quand c’est fini.
Mais je me rappelle une des nombreuses maximes apprise lors des émissions :
"On commence à renoncer à l’impossible et ensuite on renonce à tout le reste." (Henri Thomas)

Les décideurs et bien pensants de France Inter, vous n’avez vraiment rien compris !

supprimer répondre Alerter

mémé (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
les seuls voix discordantes de la radio vont se taire, je n’écoutais déjà plus beaucoup inter depuis quelques années, alors que j’ai grandi avec... ça me permettra de faire définitivement mon deuil de cette radio et de passer à autre chose. L’autodéfense intellectuelle doit s’imposer à nous tous tel un impératif catégorique ! Merci à Daniel que j’écoute depuis bien longtemps et qui m’a fait découvrir Noam Chomsky et Howard Zinn, il est sûr que lorsqu’on a plus rien entre les 2 oreilles on ne fait plus de vagues...

supprimer répondre Alerter

amirela (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
Que se soit clair je m’adresse à France Inter, je vais vous pourrir votre vie si vous ne remettez pas cette émission (qui marche, de l’audience donc pas la justification "pas rentable") je vais vous détruire.......ceci est bien une menace, ras le bol là vous voulez la révolution, je vais vous la donner moi

supprimer répondre Alerter

amirela (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
Que se soit clair je m’adresse à France Inter, je vais vous pourrir votre vie si vous ne remettez pas cette émission (qui marche, de l’audience donc pas la justification "pas rentable") je vais vous détruire.......ceci est bien une menace, ras le bol là vous voulez la révolution, je vais vous la donner moi

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous !
On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté !
Bref, Mme BLOCH : mais pour qui nous prenez-vous ?
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information, si charismatique, sont d’une aussi répugnante vulgarité !
Vous manquez de « classe » et de doigté, Mme Bloch !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas de cette manière avec quelqu’un comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant !
Vous vous conduisez en « PARVENUS » (expression chère à ma grand-mère) !
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux OMNIPOTENTS « TARTUFES », VALETS SERVILES DU POUVOIR !
Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, par un manque CONSIDÉRABLE de CONSIDÉRATION pour le métier du Journalisme : le vrai, celui que pratique MERMET !
Vous bafouez le TALENT et vous offensez le MÉRITE avec tellement de VULGARITÉ !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’IMPOSTURE, c’est bas et cela ne passera pas !
Comme le dirait encore ma grand-mère !
Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes … !
Mais « Y’EN A MARRE » … savez-vous ?
De grands « DISPARUS » : tels : « COLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Mâcha BÉRANGER, Julien DELLIFIORI, Pascale CLARK, André MANOUKIAN, etc.
Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS !
Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ».
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament encore, également, comme moi !!!
Il faudra bientôt construire un cimetière aux abords de France Inter !
Les très nombreux « posts » des auditeurs de France Inter témoignent de beaucoup de souffrance, suite à ces évictions d’une brutalité sans nom.
Nous souffrons de plus en plus de « MALNUTRITION INTELLECTUELLE » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, (voire INDIGNE COMME EN CE MOMENT POUR MERMET)
C’est violent, féroce, bas !
Et à tout cela, il faudrait ajouter une carence, une souffrance supplémentaires avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !!!
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
QUE VA-T-IL RESTER, en fin de comptes !

ARRÊTEZ LE CARNAGE, Mme BLOCH !

Car dans votre pénible et désopilant habit rouge de dompteuse de cirque, la cravache à la main :
• ne voyez-vous pas que vous que vous êtes vraiment antédiluvienne, poignante même, mais surtout très navrante, très attristante et plutôt « has been » …
• qu’au final vous n’impressionnez vraiment personne : vous donnez plutôt à rire et dans le ridicule !
• que vous donnez seulement le désolant, indécent tableau, la plus pitoyable image d’une blâmable et indigne direction : sans tenue ni retenue, sans réserve ni amour propre …
• que vous vous exhibez dans le plus affligeant, le plus ringard, le plus « dépassé » et « déplorable » des spectacles …

Je contemple ma carte d’électeur, très dubitative … !
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique QUI SE RESPECTE ???
Je me dis ceci :
« À quoi bon la garder, cette carte d’électrice : à quoi bon, si des gens comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier.
En ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement, il faut beaucoup de tact, de subtilité, d’élégance, de finesse, de légèreté pour arriver à faire entendre ce que certains taisent lâchement.
D. MERMET est tout cela, lui qui sait si bien donner à entendre en douceur des tas de vérités qui « dérangent » tellement certains, lui qui sait si bien ouvrir en grand portes et fenêtres sur la vérité du Monde, de notre Monde tel qu’il est !
La démocratie est un bien fragile et précieux, acquis de haute lutte, qui requiert une vigilance active de chaque instant.
« La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens.
J’ajoute : « La Radio de Service Public » : c’est aussi de la matière sonore INFORMÉE !
Ainsi, sans véritable information, il n’y aura plus que des « ZOMBIES » à France Inter !

Le beau prétexte que d’invoquer l’âge !
Moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi très sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient.
Il n’y a vraiment pas d’âge pour défendre la liberté de penser et de s’exprimer.
Et je monterai la garde et au « créneau » jusqu’à mon dernier souffle : j’ai de très bonnes raisons pour cela : Petite fille de « Résistants », je bondis chaque fois qu’il y a péril en la demeure !
Et là, c’est du « flagrant délit », sans aucun doute !

A L’instant j’apprends donc l’arrêt de l’émission :
C’est une bataille perdue, mais ce n’est sûrement pas la fin de la lutte !
Courage à tous, il faut « RÉSISTER » et « TENIR BON » !
Restons droits dans nos bottes !
En attendant je « boycotte » F.I., moi aussi !

Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

pink (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
1
Je n’ai plus la tv, et pareil je n’aurais plus inter...
c’était la dernière émission ou on entendait d’autres points de vue.

On a vraiment l’impression de vivre en pays totalitaire maintenant...
Je crois qu’on atteint des sommets en France... quelle époque...

Tout ça finira mal.
J’espère que la boite à commentaires va dépasser le score de Lordon, au moins je rigolerais une dernière fois.

Et je laisse les auditeurs restant se régaler des duos cohen, clark le matin, 5 mn de précieuse antenne perdues en minauderies de présentateurs se prenant pour des stars du journalisme... et j’en passe.

Bye !
Médiapart j’arrive !

supprimer répondre Alerter

Nelson (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
3
LETTRE OUVERTE A MADAME LAURENCE BLOCH,
DIRECTRICE DE FRANCE INTER

Merci Madame la Directrice de nous supprimer (lâchement) un espace de liberté et d’expression.

Ca n’a l’air de rien, mais quand un seul homme tient tête à une colonne de chars, c’est la démocratie qui triomphe.

Ca n’a l’air de rien, mais quand on n’a en tête que le souci de faire de l’audimat, et qu’on liquide froidement l’un des derniers espaces de résistance à la pensée inique, que l’on étouffe une voix, qui cherche à dévoiler la vérité, alors, il n’y a pas de quoi être fière. C’est un beau cadeau que vous offrez à ceux que les reportages de LBSJS gênaient. C’est aussi un beau cadeau aux 25% d’électeurs qui ont franchi le Rubicon de la disgrâce... Que nous restera-t-il de notre liberté si, ceux qui pensent pour les masses, décident de ce qui est bien ou non, pour le "bon peuple". Et si, nous, les auditeurs de France Inter, on vous disait à vous, Madame la Directrice, que nous ne supportons pas vos justifications mesquines et hypocrites. (Le rajeunissement, les parts de marché, etc. Tout cela ne sont que des "éléments de langage" pour camoufler une décision politique nauséabonde : interdire d’antenne cette émission qui dérange).

Aujourd’hui, c’est une voix que l’on assassine, et ce n’est pas seulement celle de Daniel, c’est aussi, et surtout, la nôtre, celle de tous les auditeurs de France Inter, qui avions noué un lien affectif, si particulier, avec cette émission modeste et géniale.

Je déplore le cynisme, qui conduit, depuis trop longtemps, les responsables de France Inter à se débarrasser des programmes, qui osent, qui tranchent avec le conformisme ambiant.

Mais aujourd’hui, ce n’est pas seulement une voix que l’on assassine, c’est aussi l’outil d’expression d’une pensée libre et critique que l’on réduit au silence. LBSJS permet aux différents courants d’opinion de s’exprimer. Cette émission, unique en son genre, donne la parole à ceux que l’on n’entend guère d’habitude, elle confronte les points de vue, enquête, analyse, pousse le raisonnement jusque dans ses derniers retranchements. C’est donc une émission de Salut Public qui est condamnée pour avoir trop bien joué son rôle.

Je regrette profondément, Madame la Directrice, que vous ayez pris une telle décision, sans même tenir compte de l’avis de vos auditeurs. Mais d’ailleurs, nous ne sommes pas VOS auditeurs, NOUS SOMMES LES AUDITEURS DE FRANCE INTER. Et à ce titre, il serait outrageant que notre avis ne soit pas pris en considération.

LA BAS SI J’Y SUIS n’est plus seulement une émission de radio, comme les autres, elle incarne un symbole, une résistance, une lutte, qui dépasse largement nos frontières. C’est incontestablement l’une des plus belles réussites de France Inter.

Alors, de grâce, Madame la Directrice, prenez le temps de mesurer la teneur du message que vous enverrez à la société française et aux auditeurs francophones... Voulez-vous vraiment être celle dont l’on se souviendra pour avoir assassiné l’une des voix françaises les plus acharnées à défendre la liberté d’expression et de réflexion ?

Réduire LA BAS SI J’Y SUIS au silence, c’est un peu comme si l’on bâillonnait Voltaire, Diderot et Rousseau...

Je ne peux, actuellement, vous adressez mes salutations respectueuses, et vous comprendrez aisément pourquoi…

Sincèrement,

Nelson Navin

supprimer répondre Alerter

Nelson (anonyme) @ Nelson (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 09 :
0
Pétition en ligne sur Avaaz

http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_Laurence_BLOCH_Directrice_de_France_Inter_La_continuation_de_LA_BAS_SI_JY_SUIS_sur_FRANCE_INTER/?cbDTDab

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme) @ Nelson (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 01 :
0
Laissez-nous Daniel !!!! La radio qui se démarquait, il y a bien longtemps des autres en révélant ce que l’on n’entendait pas ailleurs, en montrant ce qui étaient invisible ou caché... Maintenant, sur Inter, on retrouve ce que l’on voit et entend partout : Naguy, de la complaisance, des chroniqueurs pas drôles, un journal qui n’apprend rien puisque la présentatrice du 13 heures ne sait rien et ne comprend rien. On vire dans le France europe 1ter TL !!! Val avait éliminé toute interactivité entre des gens qui ne se connaissaient pas en liquidant "et pourtant elle tourne" et "allo la planète". Un journaliste s’intéressait à nos voisins européens, aux petits commerçants, à la mamie d’en face, aux africains qui rêvent d’une école tous les 300 k...... Et vous avez choisi de faire bloc contre l’information, l’humour, tout ce qui faisait FI. Que va-t-il nous rester ? Du nouveau avec du réchauffé, diminué, séché.

supprimer Alerter

Nelson (anonyme) @ Nelson (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Et pour signer la pétition sur Avaaz, c’est par là !

http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_Laurence_BLOCH_Directrice_de_France_Inter_La_continuation_de_LA_BAS_SI_JY_SUIS_sur_FRANCE_INTER/?nbDTDab

supprimer Alerter

yann (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
Non mais quoi, une des seules émissions qui donnent du fil à retordre à un capitalisme expansionniste. Et vous voulez la supprimer ? Z’etes malade ? Daniel, accroche toi pour la faire survivre, laisse la place s’il le faut mais ce type d’émissions DOIT exister sur l’antenne de Fi.

supprimer répondre Alerter

yann (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
Non mais quoi, une des seules émissions qui donnent du fil à retordre à un capitalisme expansionniste. Et vous voulez la supprimer ? Z’etes malade ? Daniel, accroche toi pour la faire survivre, laisse la place s’il le faut mais ce type d’émissions DOIT exister sur l’antenne de Fi.

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 22 :
0
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous !
On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté !
Bref, Mme BLOCH : mais pour qui nous prenez-vous ?
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information, si charismatique, sont d’une aussi répugnante vulgarité !
Vous manquez de « classe » et de doigté, Mme Bloch !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas de cette manière avec quelqu’un comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant !
Vous vous conduisez en « PARVENUS » (expression chère à ma grand-mère) !
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux OMNIPOTENTS « TARTUFES », VALETS SERVILES DU POUVOIR !
Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, par un manque CONSIDÉRABLE de CONSIDÉRATION pour le métier du Journalisme : le vrai, celui que pratique MERMET !
Vous bafouez le TALENT et vous offensez le MERITE avec tellement de VULGARITÉ !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’IMPOSTURE, c’est bas et cela ne passera pas !
Comme le dirait encore ma grand-mère !
Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes … !
Mais « Y’EN A MARRE » … savez-vous ?
De grands « DISPARUS » : tels : « COLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Mâcha BÉRANGER, Julien DELLIFIORI, Pascale CLARK, André MANOUKIAN, etc.
Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS !
Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ».
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament encore, également, comme moi !!!
Il faudra bientôt construire un cimetière aux abords de France Inter !
Les très nombreux « posts » des auditeurs de France Inter témoignent de beaucoup de souffrance, suite à ces évictions d’une brutalité sans nom.
Nous souffrons de plus en plus de « MALNUTRITION INTELLECTUELLE » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, (voire INDIGNE COMME EN CE MOMENT POUR MERMET)
C’est violent, féroce, bas !
Et à tout cela, il faudrait ajouter une carence, une souffrance supplémentaires avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !!!
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
QUE VA-T-IL RESTER, en fin de comptes !

ARRÊTEZ LE CARNAGE, Mme BLOCH !

Car dans votre pénible habit rouge de dompteuse de cirque, la cravache à la main :
• ne voyez-vous pas que vous que vous êtes vraiment antédiluvienne, poignante même, mais surtout très navrante, très attristante et plutôt « has been » …
• qu’au final vous n’impressionnez vraiment personne : vous donnez plutôt à rire et dans le ridicule !
• que vous donnez seulement le désolant, indécent tableau, la plus pitoyable image d’une blâmable et indigne direction : sans tenue ni retenue, sans réserve ni amour propre …
• que vous vous exhibez dans le plus affligeant, le plus ringard, le plus « dépassé » et « déplorable » des spectacles …

Je contemple ma carte d’électeur, très dubitative … !
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique QUI SE RESPECTE ???
Je me dis ceci :
« À quoi bon la garder, cette carte d’électrice : à quoi bon, si des gens comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier.
En ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement, il faut beaucoup de tact, de subtilité, d’élégance, de finesse, de légèreté pour arriver à faire entendre ce que certains taisent lâchement.
D. MERMET est tout cela, lui qui sait si bien donner à entendre en douceur des tas de vérités qui « dérangent » tellement certains, lui qui sait si bien ouvrir en grand portes et fenêtres sur la vérité du Monde, de notre Monde tel qu’il est !
La démocratie est un bien fragile et précieux, acquis de haute lutte, qui requiert une vigilance active de chaque instant.
« La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens.
J’ajoute : « La Radio de Service Public » : c’est aussi de la matière sonore INFORMÉE !
Ainsi, sans véritable information, il n’y aura plus que des « ZOMBIS » à France Inter !

Le beau prétexte que d’invoquer l’âge !
Moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi très sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient.
Il n’y a vraiment pas d’âge pour défendre la liberté de penser et de s’exprimer.
Et je monterai la garde et au « créneau » jusqu’à mon dernier souffle : j’ai de très bonnes raisons pour cela !

A L’instant j’apprends donc l’arrêt de l’émission :
C’est une bataille perdue, mais ce n’est sûrement pas la fin de la lutte !
Courage à tous, il faut « RÉSISTER » et « TENIR BON » !
Restons droits dans nos bottes !
En attendant je « boycotte » F.I. , moi aussi !

Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

Doriane et Olivier (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 21 :
0
"Une grande radio moderne, intelligente, et populaire !" (http://www.ozap.com/actu/laurence-bloch-france-inter-detaille-en-exclusivite-la-grille-de-rentree/453915)
Laissez-nous rire... Enfin, bien sûr, si la modernité, c’est la promo et le populisme, on a hâte d’être l’année prochaine pour goûter au journalisme d’investigation d’un Nagui.
Sans Là-bas si j’y suis, on ne voit vraiment pas où sera "la différence", et s’il était déjà de plus en plus tentant de se passer de France Inter ; vous nous facilitez tristement la tâche.

supprimer répondre Alerter

Pierre (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 21 :
0
Quelle infamie ! Là-bas si j’y suis est l’émission la plus originale et la plus enrichissante de France Inter.
Merci et soutien à Daniel Mermet ! J’y suis, j’y reste !

supprimer répondre Alerter

Le Gal (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Quelle honte ....France Inter rejoint le troupeau avec le depart annonce de Mermet...je n ecoutais deja plus que lui ,Amazen et Lodeon ...ca ecoeure ...voir les commentaires sur facebook et ailleurs concernant la suppression programmes de TOUS les services publics ...on a les pieds dedans...bisous Daniel !

supprimer répondre Alerter

Le Gal (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Quelle honte ....France Inter rejoint le troupeau avec le depart annonce de Mermet...je n ecoutais deja plus que lui ,Amazen et Lodeon ...ca ecoeure ...voir les commentaires sur facebook et ailleurs concernant la suppression programmes de TOUS les services publics ...on a les pieds dedans...bisous Daniel !

supprimer répondre Alerter

Le Gal (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Quelle honte ....France Inter rejoint le troupeau avec le depart annonce de Mermet...je n ecoutais deja plus que lui ,Amazen et Lodeon ...ca ecoeure ...voir les commentaires sur facebook et ailleurs concernant la suppression programmes de TOUS les services publics ...on a les pieds dedans...bisous Daniel !

supprimer répondre Alerter

marion (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
SCANDALE !!!!!
Vivre avec les betes et la bas si j’y suis virées.
Ça va pas etre un gros effort de boycotter france inter.

supprimer répondre Alerter

Christophe (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Là bas, je l’ai écouté par hasard, Daniel et était en Tchétchénie, avec Zoé si je me souviens bien. J’avais pas 18 ans. Depuis, là bas, c’est l’émission.
Une émission de reportage s’en va. C’était la dernière émission que j’écoutais avec envie, qui captivait l’attention et la curiosité. Qui maintenant pour aller chatouilller les Balkany au conseil municipal, Bernard Arnault à son assemblée Générale, les Xavier Bertrand sarkidolatre ? Qui pour aller derrière les lignes en Tchétchénie et aller voir Ben Ali ?
Et qui pour aller assister à des réunions de présentations de jouets coquins au Canada, avec en ouverture "Vive le Québec Libre ?"
En gros, qui va faire de la radio autre que de l’interview culturelle à longueur de journée ou de la politique buzzarde ?
Oui, qui va faire de la radio ?
La dernière fois que j’ai écrit à France Inter, c’était pour le remplacement de la Météo marine par la Bourse... le truc qui sert à rien mais qui fait voyager l’esprit par le vide absolu de l’utilité radiophonique, et qui sert à bourrer le mou au gens.

supprimer répondre Alerter

Damien (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Je soutiens l’emission "la bas si j’y suis". Bravo et merci pour votre travail.

supprimer répondre Alerter

PERROUD (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Laissez nous cette émission

boycott de France Inter assuré et je militerai

supprimer répondre Alerter

ARCHIPOLATA (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Madame Laurence BLOCH,

"Là-bas si j’y suis" est une bonne émission. C’est indéniable, n’est-ce pas ?
L’une des seules sur France Inter capables de produire de véritables joyaux. C’est certain.
Ceci est une évidence partagée par beaucoup semble t il. Par vous aussi, sans aucun doute.

"Là-bas si j’y suis" n’est pas suffisamment usée pour s’éteindre aujourd’hui.
Daniel MERMET non plus.
Dans un entretien accordé au MONDE cet après-midi, il se pliait à cet argument de l’âge jusqu’à proposer à la direction d’INTER de s’effacer progressivement au profit de la relève (ANQUETIL, RUFFIN, etc. ?).
Pourquoi refuser une proposition tellement juste, simple et évidente ?

Serais-je de droite, penserais-je différemment ?
J’ai su me délecter dans ma jeunesse des radioscopies de Jacques CHANCEL, des colères de Philippe TESSON, des grands rendez-vous de Jean-Marie CAVADA, etc.
Peut-être simplement parce qu’ils avaient un minimum talent et d’honnêteté.

Je fais le bilan.
Nous sommes nombreux, d’une certaine - large et diverse - sensibilité de gauche, à ne nous entendre que trop peu. Alors qu’il est probable que le "main stream" soit aujourd’hui minoritaire, alors qu’il est certain qu’il le deviendra, il existe une dommageable carence de représentativité de cette gauche qui peine à aller voter.
Pourtant, celle-ci s’active, s’exprime, agit.

J’ai 42 ans. Nous étions médiatiquement les « alter ». Puis hop ! Plus rien.
Nous fûmes ensuite pendant « Indignés » pour quelques mois. Et encore Hop ! Disparus des champs politiques et sociologiques relayés par les médias.
Cette gauche, viscérale et moderne au point de ne pouvoir désirer "se constituer", n’a donc nulle place dans l’agora grands médias pour que se mette en jeu, pour que le principe d’incertitude se dispute enfin aux croyances, que le processus démocratique l’emporte sur la fascination des les techniques, procédures ou autres expertises.
Nulle part sinon Là-Bas.
Car nous avons besoin d’un écrin poétique à la Politique.
Nous avons besoin d’être touchés et de vaciller pour en extraire un enseignement, pour nous éduquer.
Il nous resterait évidemment des placettes :
Internet (ARRÊT-SUR-IMAGE et son excellent satellite HORS-SÉRIE, MEDIAPART, etc.), des publications papier plus ou moins confidentielles, UN Fragile Frédéric TADDEI télévisuel, les reportages d’ARTE, quelques îlots difficilement repérables sur FRANCE CULTURE, quelques fulgurances de Thomas LEGRAND ou Guillaume ERNER, le talent d’autres poètes maison (Zoé VARIER, PAUCHON voire POMMIER, etc.).

Plus de 400 000 auditeurs pour une qualité d’écoute et d’attention de toute évidence supérieure à la plupart des autres émissions d’INTER. Des centaines d’archives de l’émission écoutées et réécoutées depuis le site de LA-BAS.org....

Madame BLOCH, n’hésitez-vous pas un seul instant à l’idée de mettre fin à un tel objet qui a pourtant la meilleure garantie de pérennité et de qualité : celle de s’être institué et de mûrir en toute AUTONOMIE et relative SPONTANÉITÉ ?

Ces choses sont rares et précieuses.

L’erreur est éclatante.

Je pense sincèrement qu’un dialogue véritable entre direction de RADIO France, producteurs de « Là-Bas » et auditeurs s’impose en ce début d’été.
Ce serait tout de même une pitoyable méprise d’imaginer que seule la direction de FRANCE INTER ait tiré un enseignement des crispations déjà vécues il y a quelques années.

L’amputation sera réelle et DOULOUREUSE pour nombre d’auditeurs.

Inconcevable.

Je vous embrasse tendrement.

supprimer répondre Alerter

marie (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Virer Mermet en raison de son âge ? C’est bien ça, la raison officielle ? Faut rajeunir l’antenne ?

Alors :
1. Le jeunisme, y’en a marre. Les gens "âgés" sont une richesse. Et dans bien des cultures, c’est une évidence.
2. France Inter se serait donné comme objectif de séduire les teenagers ?
Morte de rire ! Ils sont pas prêts de rappliquer les ados !
3. Si c’est les 71 ans de Mermet qui gênent, pourquoi ne pas garder son émission avec son équipe ? Hein ?
4. Si on rajeunit, c’est, bien sûr, pour faire mieux, parce qu’on a évidemment mieux en stock. Mais qui ? Et pour faire quoi ?

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
QUand je pense que Là Bas si j’y suis va s’arreter et que Les grandes gueules vont continuer à être diffuser.... HELP !!

supprimer répondre Alerter

vincent Tournaire (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
1
"la bas si j’y suis" jeté aux orties. Cela fait un auditeur de moins sur France inter. Je n’avais déjà) plus la télé. Pas grave, je me rabattrais sur la lecture

supprimer répondre Alerter

js (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 20 :
0
Je pense qu’un moyen de pression efficace serait de s’adresser directement aux annonceurs (Matmut, Fdj, etc...) et de les avertir que les amg considéreront à présent toute publicité comme de l’anti-publicité et qu’ils se feront fort de diffuser cette contre publicité auprès de leur entourage sans le maintient dans les mêmes conditions (du lundi au vendredi) de Là-bas si j’y Suis, seule émission qui donne la parole à ceux à qui ont ne donne jamais la parole (mais ai nom de qui on s’exprime la y’a pas de problème !
Bien à vous tous, on ne lâche rien !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 19 :
0
MERMET PRESIDENT !

supprimer répondre Alerter

vincent Tournaire (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 19 :
0
plus de "las bas si j’y suis", et donc un auditeur de moins pour France Inter. Je n’avais déjà plus la télé. Je me rabattrais sur la lecture...

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 19 :
0
Je viens d’apprendre la fin de l’émission. Je suis écœurée !!!! Il ne faut vraiment pas sortir de la médiocrité ambiante... C’est gagné, un auditeur de moins, j’éteins France Inter.

supprimer répondre Alerter

Jean-Paul (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 19 :
0
Déjà que je devais écouter "Là-bas..." sur l’ordinateur après le boulot ...
Ce serait désormais terminé, non je n’ose y croire nous allons nous mobiliser Mesdames et Messieurs les "dirigeants" et surtout ne plus écouter une radio qui devrait être la nôtre mais devient de plus en plus la vôtre.
Allez ouste, sur votre lancée éjectez la "vieille émission" le Masque et la plume que je n’ai plus la moindre raison de tourner le bouton sur Rance Inter. Une fidélité ainsi détruite c’est de la pure connerie, mais y’a déjà un moment que cette radio n’était plus ce qu’elle était cette fois c’est la mise à mort. Radio France est entre les pires mains qui soient.

supprimer répondre Alerter

Chantal (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 19 :
0
Sarkozy n’a pas osé.... Philippe Val n’a pas osé....
Avec Hollande et Valls, tout ce qui est de gauche doit disparaitre !
Place au front National !

Après avoir viré LeVaillant, c’est la dernière bouffée d’air frais qu’on nous enlève.

Bravo ! Vous, vous avez osé jeter la dernière émission critique et intelligente de France inter !
Vous, vous avez des couilles !

J’espère que les 600 000 auditeurs de Là bas vont définitivement enterrer cette radio qui n’est plus qu’un ersatz minable de France inter !

Aujourd’hui, c’est à nous de nous faire entendre !!!
Qui lance la pétition ?

supprimer répondre Alerter

C. Vaillant (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
Si vous virez Mermet et son équipe, je vire France inter. Question de principe et de pluralité.

supprimer répondre Alerter

Jean Yves Berger (anonyme) @ C. Vaillant (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
0
Quand ils ont virés les communistes, j’ai rien dit, j’étais pas communiste
Quand ils ont virés les syndicalistes, j’ai rien dit, j’étais pas syndicaliste
Quand ils ont virés les juifs, j’ai rien dit, j’étais pas juif
Quand ils ont virés Porte et Guillon, j’ai rien dit mais j’ai fait la grimace
Quand ils ont virés Mermet J’AI VIRE FRANCE INTER DE MES FAVORIS

supprimer Alerter

Benoît (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
Évidemment que cette émission journalière (ou presque...) est un bol d’air et de réflexion au quotidien, une ouverture sur l’approfondissement des sujets politiques, sociaux et tout simplement humains, pour tous les AMG et autres "oreilles critiques" de passage, mais évidemment aussi elle est aussi tellement gênante qu’ils se seront mis à plusieurs présidents pour l’effacer du programme... Petit à petit, en déplaçant les horaires, puis en réduisant la durée et enfin en retirant un jour par semaine...
Mais ce n’est pas fini !... Là-bas si j’y suis vivra !... On lâche rien !...

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
Si Mermet et son équipe sont virés, je vire France Inter. Question de principe et de pluralité.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
NE TOUCHEZ PAS A LA BAS SI J’Y SUIT. SINON JE BOYCOTT FRANCE INTER.

supprimer répondre Alerter

C. Carcharias (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
Salut, je suis de droite. Je vis aux US et je vous écoute en podcast depuis quelques années et je serais désolé si l’émission s’arrête. Je ne suis pas toujours d’accord avec vous, je trouve les ficelles un peu grosses parfois, le manichéisme agaçant mais dans le fond je vous aime bien. En espérant vous écouter à nouveau à l’automne.

supprimer répondre Alerter

charles V (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
0
Si Mermet est viré, je vire France inter.

supprimer répondre Alerter

charles V (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
Si Mermet est viré je vire France inter.

supprimer répondre Alerter

christian ledoux (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
1
Un grand soutien à Daniel Mermet et à toute son équipe. Auditeur depuis des années, cette émission apportait une vue rafraichissante et décalée des faits sociaux et politiques. Sa proximité avec notamment la rédaction du Monde diplomatique faisait qu’il était étonnant qu’elle ait survécu jusqu’à aujourd’hui. Que ce soit sous ce gouvernement que l’émission soit supprimée (D Mermet en étant l’âme indispensable) est révoltant.Il restera sur Inter l’œcuménisme bien pensant (?) de Daniel Cohen....

supprimer répondre Alerter

Marie-Hélène Vernay (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 17 :
0
Que Daniel Mermet prenne sa retraite - du moins, laisse la place, comme il le propose dans l’interview qu’il a donnée au Monde, à sa jeune équipe, OK. Daniel, on t’a beaucoup aimé, beaucoup écouté, mais il est temps de céder le pas, du moins sur ta prestation radio. Mermet peut consolider son nom dans la presse écrite ! On est impatients de te lire ! Et surtout, que ton équipe continue le travail dans le respect de la "ligne Mermet" : appuyer là où ça fait mal, insister, aller à contre-courant, soulever les tapis pour faire le ménage dessous, etc.
Mais que Mme BLOCH et ses valets débarquent purement et simplement une émission qui rétablit l’honneur de la radio de service public, pas mal attaquée ces temps-ci et qui glisse regrettablement du côté des radios commerciales... Pas d’accord.
Pour moi aussi, ce sera sans moi. Depuis quelques temps je zappe entre 3 radios, alors un peu moins de FI encore... Bientôt plus rien ?

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 17 :
0
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous !
On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté !
Bref, madame BLOCH : VOUS NOUS PRENEZ VRAIMENT POUR DE PAUVRES CONS !
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information si charismatique (que « l’on » se permet de menacer d’un « LIMOGEAGE » particulièrement VIOLENT), sont celles (malodorantes) de vulgaires « VIDEURS », (ou « VIDEUSES) à la solde des « PUISSANTS » et du POUVOIR !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas de cette manière avec quelqu’un comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant !
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux OMNIPOTENTS « TARTUFES », VALETS SERVILES DU POUVOIR !
Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, par un manque CONSIDÉRABLE de CONSIDÉRATION pour le métier du Journalisme : le vrai, celui que pratique MERMET !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’imposture, c’est bas et cela ne passera pas !
Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes, mais « Y’EN A MARRE », savez-vous ?
De grands « DISPARUS » : tels : « COLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Mâcha BÉRANGER, etc.
Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS !
Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ».
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament, également comme moi !!!
Il faudra bientôt construire un cimetière aux abords de France Inter !
Les très nombreux « posts » des auditeurs de France Inter témoignent de beaucoup de souffrance, suite à ces évictions brutales.
Nous souffrons de plus en plus de « malnutrition intellectuelle » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, violent, féroce et bas !
Et à tout cela, il faudrait ajouter une autre carence avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !!!
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
ARRÊTEZ LE CARNAGE !

Je contemple ma carte d’électeur, très dubitative … !
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique qui se respecte ???
Je me dis ceci :
« À quoi bon la garder, cette carte d’électrice : à quoi bon, si des gens comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier.
En ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement, il faut beaucoup de tact et subtilité pour arriver à faire entendre ce que certains taisent lâchement : et c’est ce qui caractérise D. MERMET, qui sait si bien donner à entendre des tas de vérités qui « dérangent » tant d’autres !
La démocratie est un bien fragile et précieux, acquis de haute lutte, qui requiert une vigilance active de chaque instant.
« La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens.
J’ajoute : « La Radio de Service Public » : c’est aussi de la matière sonore INFORMÉE !
Le beau prétexte que d’invoquer l’âge !
Moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi très sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient.
Il n’y a vraiment pas d’âge pour défendre la liberté de penser et de s’exprimer.
Et je monterai la garde jusqu’à mon dernier souffle : j’ai de très bonnes raisons pour cela !
Mais c’est une autre histoire !

A L’instant j’apprends donc l’arrêt de l’émission :
C’est une bataille perdue, mais ce n’est peut-être pas la fin de la lutte !
Courage, il faut tenir bon !

Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

Emmanuelle (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :
0
Emission supprimée dit Libé aujourd’hui… Je suis écœurée
Pour moi, l’histoire avec Inter (qui date de plus de 20 ans) est terminée.
Ciao

supprimer répondre Alerter

bruno b. (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :
0
au revoir france inter, desormais je boycotte vos ondes, vos pub debile deguisés, vos animateurs de plus en plus cretins, et le fait que Mermet s’en aille, y fait pour beaucoup ....
le boycott commence demain ...

supprimer répondre Alerter

Ameziane (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :
1
Cette émission ne doit pas disparaître ; et il faut que ce soit sous le gouvernement Hollande que cela se fasse ; décidément ils font toujours pire que les autres ces socialistes bobos.

supprimer répondre Alerter

à droite toute (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :
0
Comme France 5 en supprimant Arrêt sur Images en son temps, France Inter supprime une des seules émissions qui la distingue des autres radios.
Déjà le changement d’horaire avait été une punition et j’ai du à des problèmes de santé le privilège de retrouver cette émission unique.
Où trouverons vous à la radio des reportages aussi fouillés ? Des points de vue différents des médias dominants ?
La supprimer ? Une étape vers la transformation de France Inter en une sorte de RTL un peu intello pour garder quelques fidèles, mais pas trop pour ne pas faire peur aux parts de marché visées (faut bien garder les recettes publicitaires.
Je me fous du caractère ou de l’âge de Mermet, c’est le contenu de l’émission t sa forme qui comptent.
Attention dirigeants de France Inter, le matin aussi vous avez des émissions qui parfois chatouillent le pouvoir à qui vous devez votre jolie place. Peut-être pas aussi systématiquement que Là-bas si j’y suis, mais je crains que G Erner ou P Clarke ne soient vos prochaines cibles ?
En attendant, continuez comme vos collègues à nous raconter comme des infos essentielles le trajet en avion des femmes des joueurs de foot.

supprimer répondre Alerter

hubert le brun (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :
0
Salut Daniel,ça fait 20 ans que je t’écoute ,je suis commercial et j’ai toujours profité de l’heure de ton émission pour rouler entre 2 clients,ça va surement me manquer.

supprimer répondre Alerter

kristana,
vendredi 27 juin 2014 à 15 :
0
Un petit mot pour la ’Direction de FI’ : sachez qu’en supprimant cette émission vous faites disparaître les portes voix des petites gens, ces millions d’employés, d’ouvriers, de cadres, des infirmières et des sages femmes, des professeurs, des agriculteurs, des gens ordinaires extraordinaires, vous faites taire les micros tendus vers les assemblées des usines qui ferment et les réunions des associations qui se battent partout, les fêtes des villages où les gens se divertissent pour garder le moral face à la débâcle générale dans ce monde, vous débranchez le bruit du battements des cœurs de la révolte, vous éteignez ce regard sur un monde qui palpite et qui se bat avec ses propres armes ce monde qu’on ne montre pas beaucoup dans les médias. Pour mettre quoi à la place ?

— -

joelafrite (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 15 :

Je ne suis pas punk.
Punk c’est no futur.
Là-bas si j’y suis c’est une émission qui tache de rendre le futur possible.
Sans Mermet, le futur de France Inter sera sans moi

— -

kristana,
vendredi 27 juin 2014 à 15 :
0
Madame Bloch
Si vous avez dit à Monsieur Mermet ’allez voir là bas si j’y suis’ et bien dites lui maintenant ’revenez avec nous’ parce que des tas d’auditeurs veulent retrouver votre émission à la rentrée.
Monsieur Mermet dites à Madame Bloch ’j’y suis, j’y reste’ parce que vous avez laisser une empreinte dans cette radio qu’on ne veut pas perdre.

supprimer répondre Alerter

BC (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 15 :
0
c’est sûr, je me régalais des fois à écouter l’émission.
mais j’ai lu l’article consacré au patriarche de l’émission : "article 11.info", et je pense que tout le monde ne bonifie pas en vieillissant....
Et franchement à 71 ans c’est la retraite. (du bénévolat, de l’entraide, du jardinage il est encore temps....) passer de la théorie à la pratique.
NI (être un )DIEU, NI (être un) MAÎTRE, fonce Daniel
CIAO VIVA

supprimer répondre Alerter

Simon Froger (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
2
Que restera-t-il à écouter sur Inter si on nous supprime cette émission-là ? J’ai chassé la télévision de ma vie il y a 20 ans... Je sens que ça va bientôt être le tour de la radio.

supprimer répondre Alerter

Olivier (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
1
Non non et non !!!! On n’arrête pas cette émission... Bordel sinon on va craquer ! Attention message à la direction de France inter : La non violence restera notre crédo mais cela risque de vous faire souffrir... Nous on a donné, on donne et on donnera encore surement côté souffrance... Et ce n’est pas sans violence.

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
1
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompes à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .
A la mémoire de SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule émission musicale de FI assassiné il y a 2 ans .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer répondre Alerter

Chris (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
0
Daniel Mermet je t’écoute depuis 40 ans sur France-inter, de Paramaribo à Là-bas si j’y suis, toujours présent !

supprimer répondre Alerter

bluesy (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
0
OUI LA-BAS SI J’Y SUITE... AVEC VOUS JUSQU’AU BOUT, ENVERS ET CONTRE TOUT !

supprimer répondre Alerter

Guy (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
1
Évidemment soutien au maintien de l’émission ... et à son replacement à 17h !

supprimer répondre Alerter

marie-claude (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 12 :
0
Il faut garder "Là bas si j’y suis " à l’antenne. C’ est VITAL !!!! pour garder un esprit sain. N’oubliez pas : Nous avons quelque chose entre les oreilles....
J’ai déjà boycotté France Inter durant 2 ans dans une situation similaire, j’ai souffert mais je suis prête à recommencer, tant pis. Adieu

supprimer répondre Alerter

chappette (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 11 :
0
Impossible d’envisager la disparition de LSJS . Daniel et tes acolytes, tenez bon . Et j’ai ta voix dans mon oreille depuis ..l’oreille en coin ...le renouvellement se fait d’une émission à l’autre .

supprimer répondre Alerter

chappette (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 11 :
0
Impossible d’envisager la disparition de "la-bas si j’y suis". Tenez bon ; Daniel et tes acolytes tenez bon ! ...et ta voix dans dans mon oreille ..depuis l’oreille en coin ..

supprimer répondre Alerter

Véronique 14 (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 11 :
0
Je soutiens le maintien de Là-bas si j’y suis. Ne la supprimez surtout pas !!!

supprimer répondre Alerter

Pierre FAUCHEUR (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 11 :
0
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant .....
FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL.!!!!!
"LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

supprimer répondre Alerter

Pierre FAUCHEUR (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 10 :
0
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant .....
FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL.!!!!!
"LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

supprimer répondre Alerter

Pierre FAUCHEUR (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 10 :
0
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant .....
FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL.!!!!!
"LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

supprimer répondre Alerter

Rachid (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 10 :
0
Bonjour Daniel, les AMG, les AMC (Auditeurs Mobilisés pour le Combat) et tous les auditeurs de France Inter,

Si la direction de France Inter décide d’arrêter cette émission, ce sera une HONTE faite à la Radiodiffusion Française et à la FRANCE. Une émission qui a traversé contre vents libérales et marées conservatrices sous les plus réactionnaires régimes qu’on ait pu connaitre ne peut pas être éliminé aussi simplement que cela.

Au nom de quoi et de qui FRANCE INTER décidera-telle de fermer là-bas si j’y suis ? Malheureuse la personne qui répondra à cette question.....

Rassurez-vous Là-bas si j’y suis sera encore là à la rentrée ! Bonne vacance à tous.

supprimer répondre Alerter

SARL INTER AMBULANCE 69 (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 10 :
0
Bonjour Daniel, les AMG, les AMC (Auditeurs Mobilisés pour le Combat) et tous les auditeurs de France Inter,

Si la direction de France Inter décide d’arrêter cette émission, ce sera une HONTE faite à la Radiodiffusion Française et à la FRANCE. Une émission qui a traversé contre vents libérales et marées conservatrices sous les plus réactionnaires régimes qu’on ai pu connaitre ne peut pas être éliminé aussi simplement que cela.

Au nom de quoi et de qui FRANCE INTER décidera-telle de fermer là-bas si j’y suis ? malheureuse la personne qui répondra à cette question.....

Rassurez-vous Là bas si j’y suis sera encore là à la rentrée ! bonne vacance à tous.

supprimer répondre Alerter

Pierre FAUCHEUR (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 09 :
0
Un VAL s’en va, mais l’autre VALLS reste malfaisant .....
FRANCE INTER sans "LA BAS SI J’Y SUIS " ? Fusillez aussi "L’AFRIQUE ENCHANTEE,INTERCEPTION,M X ,LA PROCHAINE FOIS....,3D ,FRANCOIS MOREL et vendez ce qui reste à RTL.!!!!!
"LA BAS SI NOUS Y SOMMES "sur "NOTRE RADIO " en septembre 2014 ,nous ne lacheront rien DANIEL

supprimer répondre Alerter

Septicémie HV (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 09 :
0
8H40 - vendredi 27 juin 2014

Un temps de Pauchon - l’émission du jeudi 26 juin 2014
"Et le gagnant est ?"

Au vu de ce que j’ai pu lire ou entendre,
CO2 mon amour
Le Grand Bain
Rendez-vous avec X
Interception
3D le journal
Vivre avec les bêtes
Sur les épaules de Darwin
L’Afrique enchantée
La tête au carré
Là-bas si j’y suis
Carrefour de Lodéon
L’humeur vagabonde

Et j’en oublie, j’en oublie sans doute, des émissions intéressantes
qui éveillent la curiosité, nous interpellent, nous donnent la sensation
d’être plus intelligents ensuite.

Supprimer toutes ou certaines de ces émissions ne fera pas venir
pour autant sur France Inter les gamins de 15/16 ans qui n’en sont pas
encore auditeurs.
Ils ont leurs radios à eux, et croyez bien que ces changements sur
FI les indiffère totalement.

Non, la seule question à se poser, pour connaitre le gagnant :
"A qui profite le crime ?"-

supprimer répondre Alerter

Nicolas VDR (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 08 :
0
Et dire que c’est la gauche qui est censée être au pouvoir...

Et dire que j’ai voté pour cette saloperie de hollande...

supprimer répondre Alerter

BUL (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 07 :
0
Fermez pas LA-BAS SI J’Y SUIS, on l`ecoute depuis la Bugarie :)

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 07 :
0
Fermez pas LA-BAS SI J’Y SUIS ! On l`ecoute depuis la Bulgarie ! :)

supprimer répondre Alerter

Mychkine (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 07 :
0
Incroyable de vouloir supprimer une des seule émission intéressante radio/télé confondus. J’ai découvert tant de choses à travers là bas si j’y suis, cette émission ma aidé à me construire quand j’étais un peu plus jeune (et je n’ai que 33 ans)
On se doutait bien que ça ne pouvait pas durer vu le contenu des émissions mais tout de même...et puis prendre comme excuse l’age, quelle lâcheté !! l’idée de refiler le bébé à des journalistes plus jeunes est une très bonne idée, il faut la soutenir.
Bon courage à toute l’équipe, et j’espère, à bientôt sur cette foutue radio qui ne cesse de ressembler à ce qu’elle est vraiment...triste monde.

JPEG - 49.1 ko

eric (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 07 :

très révélateur la petite video sur le monde diplomatique sur votre site,ou l’on voit de faut gens de gauche,une corporation basé sur l’entre soi ;
tenez bon nous sommes avec vous.

— -

X-MAN (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 02 :

C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompes à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .
A la mémoire de SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule émission musicale de FI assassiné il y a 2 ans .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

— -

Cosette (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 23 :
0
Moi il y a très longtemps que je ne touche France-Inter, sauf pour "La-Bas". J’aime cette équipe qui nous déniche de sujets passionnants. Mais le seule mot d’ordre devient la bêtise généralisé, alors si tu ne reviens plus je dis au-revoir au jeune homme de 72 qui nous a passionné pendant des années, poétique, coquin, emmerdeur bref, quelqu’un que on oublie pas. Je vais voir avec les autres comment faire pour que l’émission ne s’arrête pas et que l’équipe de cette émission ne se trouve au chômage Ne lâchons rien.

supprimer répondre Alerter

Cosette (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 23 :
0
Moi il y a très longtemps que je ne touche France-Inter, sauf pour "La-Bas". J’aime cette équipe qui nous déniche de sujets passionnants. Mais le seule mot d’ordre devient la bêtise généralisé, alors si tu ne reviens plus je dis au-revoir au jeune homme de 72 qui nous a passionné pendant des années, poétique, coquin, emmerdeur bref, quelqu’un que on oublie pas. Je vais voir avec les autres comment faire pour que l’émission ne s’arrête pas et que l’équipe de cette émission ne se trouve au chômage Ne lâchons rien.

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 23 :
0
N°2
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous !
On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons, également, traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou pour de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté !
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cette « PERSONNALITÉ » de l’information (que « l’on » se permet de menacer d’un « LIMOGEAGE » particulièrement VIOLENT), sont celles malodorantes de vulgaires « VIDEURS », de « VIDANGEURS » à la solde des « PUISSANTS » et du POUVOIR !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas de cette manière avec quelqu’un comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant !
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux « TARTUFES » du POUVOIR !
Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, par un manque de CONSIDÉRATION pour le métier du Journalisme : le vrai, celui que pratique MERMET !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’imposture, c’est bas et cela ne passera pas !
Jusqu’à présent « VOUS » nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes, mais « Y’EN A MARRE », savez-vous ?
De grands « DISPARUS » : tels : « COLIN et MAUDUIT », François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Eric LANGE, Serge LEVAILLANT, Mâcha BÉRANGER etc.
(C’est ce qui a tué notre si chère et si précieuse « MÂCHA » … d’ailleurs !)
Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et NOUS NON PLUS !
Était-il si utile de « MASSACRER » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés » : ils étaient bel et bien « IRREMPLAÇABLES ».
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, et beaucoup d’entre nous les réclament, également !!!
Les très nombreux « posts » en témoignent
Nous souffrons de plus en plus de « malnutrition intellectuelle » SUR F.I. : c’est de plus en plus indigent, violent, féroce et bas !
Et il faudrait ajouter une autre carence avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
ARRÊTEZ LE CARNAGE !

Je contemple ma carte d’électeur, très dubitative … !
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique qui se respecte ???
Je me dis ceci :
« À quoi bon la garder, cette carte d’électrice : à quoi bon, si des gens comme MERMET sont : « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier.
Si l’on « touche » à MERMET, j’envoie ma carte d’électeur à France Inter !
Et je le ferai !… d’ailleurs … s’il lui arrive ce que nous sommes tant à redouter … !
Cela me donnera l’occasion de rigoler un peu, moi qui ne ris plus souvent …
Ce serait bien drôle que des millions de cartes d’électeurs et d’électrices tombent, d’un coup, dans les boites aux lettres de France Inter ... (au lieu d’aller voter F.N.)
D. MERMET est l’un des rares Journalistes à faire correctement son « job » !
Allez chiche : EN PROTESTATION CONTRE LA SUPPRESSION DE « LÀ-BAS SI J’Y SUIS » : il suffit de poster demain sa carte d’électeur à France Inter !
Je dis ceci très sérieusement et si je monte au créneau, c’est qu’il y a vraiment péril en la demeure.
En ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement, il faut beaucoup d’imagination et de subtilité !
La démocratie est un bien fragile et précieux, acquis de haute lutte, qui requiert une vigilance active.
« La VIE », c’est de la matière INFORMÉE », selon les Physiciens.
J’ajoute : « La Radio de Service Public » ÉGALEMENT !
Et puis aussi, il n’y a pas d’âge pour défendre la liberté de penser et de s’exprimer : moi aussi j’ai 70 ans et je suis toujours aussi sincèrement révoltée contre l’ARBITRAIRE des POUVOIRS, quels qu’ils soient.
Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 22 :
0
Là-bas si j’y suis : Une émission qui change m’a façon de penser et de vivre... passionnante quelque soit le sujet...
Moi aussi, si elle disparaît, France Inter disparaîtra de mes oreilles...

supprimer répondre Alerter

FLORENT STURTZER (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 22 :
0
Mon transistor sera volontairement sabordé pour ne plus capter les ondes de radio France, si la direction décide de supprimer LA-BAS SI J’Y SUIS . J’ai déjà été bien en peine de la suppression SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT.
Un auditeur de l’outre Mer du Pacifique depuis 15 ans, avec 10 heures de décalage.

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme) @ FLORENT STURTZER (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 02 :
0
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompes à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .
A la mémoire de SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule émission musicale de FI assassiné il y a 2 ans .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer Alerter

Eric (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 22 :
0
Daniel !Merci,que vais-je faire !Là ou je bosse(DDE),je me sens seul.Grâce à ton emission, j’évolue !Déja,je n’écoute plus "La matinal",sinon la tête au carré ou co2 !Mais,que ce gourvernent est vil !La désinformation permet d’abêtiser le peuple et de l’avilir.J ’aurai tellement que tu nous informes sur l’Ukraine.La honte de L’EUROPE.La "servitude"desUSA.Si ton emission et tes compagnons disparraissent !Ciao à "france inter"Merci à toute l’équipe ;la cordée !Merci !

supprimer répondre Alerter

Eric (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 22 :
0
Daniel !Merci,que vais-je faire !Là ou je bosse(DDE),je me sens seul.Grâce à ton emission, j’évolue !Déja,je n’écoute plus "La matinal",sinon la tête au carré ou co2 !Mais,que ce gourvernent est vil !La désinformation permet d’abêtiser le peuple et de l’avilir.J ’aurai tellement que tu nous informes sur l’Ukraine.La honte de L’EUROPE.La "servitude"desUSA.Si ton emission et tes compagnons disparraissent !Ciao à "france inter"Merci à toute l’équipe ;la cordée !Merci !

supprimer répondre Alerter

phile (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 22 :
1
Bonjour , comme l’a dit un auditeur , cette émission est une soupape , je rajouterai : de sécurité pour les pouvoirs en place (d,g) , en effet elle permet d’évacuer un trop plein de "haine , d’insatisfaction ,de frustration , d’exaspération , d’incompréhension , de colère , ..." car l’on peut y entendre qu’il y a encore une lueur d’humanité , de solidarité dans ce système de fonctionnement qui nous est imposé , cette émission permet à certains d’entendre dire par d’autres ce qu’ils ont besoin de dire eux même, ça leurs est presque vital ; Sa suppression serait prendre un gros risque pour la paix sociale

supprimer répondre Alerter

sebastien montpellier (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 22 :
0
Mon cher Jean Pierre,
MERCI à toi et à ton équipe pour vos émissions formidables !!!
Si France Inter supprime ton émission, je serai au regret de tourner le bouton afin de changer de fréquence.
Malheureusement à force de dénoncer les injustices vous voila victime de celle ci.
Ne lâchez rien !!!!

supprimer répondre Alerter

philippe (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
France inter est entre les mains des sionistes ; si ce connard d’hanouna remplace mermet on aura touché le fond ; l’argent public ne doit pas servir à enrichir les hébreux

supprimer répondre Alerter

philippe (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
France inter est entre les mains des sionistes ; si ce connard d’hanouna remplace mermet on aura touché le fond ; l’argent public ne doit pas servir à enrichir les hébreux

supprimer répondre Alerter

Aëlore (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Salut Daniel, à chaque changement de gouvernement, on teste notre détermination à garder ton émission, ok, on sera là, on lâche rien.
On nous déplacé notre émission, on l’a raccourci, enlevé le vendredi...Y en a marre, et pendant ce temps là, le nouveau patron essaye de s’augmenter (canard de mercredi)..hum, le changement c’est pas maintenant décidément...Vigilance les amis, je passerais régulièrement sur la-bas.org.

supprimer répondre Alerter

Frédéric (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Il y a une pétition à cette adresse :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/retour-de-l%C3%A0-bas-si-j-y-suis-dans-son-int%C3%A9gralit%C3%A9

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
c bien ce que vous dites mr Mermet sur la coupe du monde,mais comment se fait il que vos collegues journalistes,soient si silencieux sur vos sujets, qu’il est bien de dénoncer
seraient il tenus par la censure ou risquent ils leur place la VERITE n’etant pas bonne à dire....BUSINESS Oblige,.le fric fait sa loi !!!

supprimer répondre Alerter

schmolzib (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Merci de mettre à la poubelle vos meilleures émissions.

supprimer répondre Alerter

marie (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
1
Ah non, alors !

Toujours pas remise de la disparition de C’est Lenoir, faudrait que j’encaisse celle de Là-bas si j’y suis ?

Plus rien pour enchanter mes oreilles, et maintenant plus rien pour combler mon cerveau ?

C’est tout simplement PAS POSSIBLE !
Rendez-moi ma radio !

supprimer répondre Alerter

Bécassine (anonyme) @ marie (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Tout à fait d’ accord avec vous , Marie . Oui , rendez-la nous , notre radio !

supprimer Alerter

Frédéric . (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Depuis l’île de la Réunion (où il y a pas mal de pb à résoudre, avec en vrac : la folie de Nouvelle Route du Littoral au lieu de remettre sur les rails le projet "Tram-Train, un TER "péi" qui serait à la fois plus propre, silencieux et fournisseur d’emplois dans ce département-Région-Académie où la tau de chômage atteint les 35% voire même 65% chez les "18-25 ans", puis les projets d’incinérateurs à dioxyne, les bouchons sur les routes, l’avenir de la canne à sucre, l’échec scolaire...J Je vous écoute régulièrement, en maison où en voiture, courage, soyons confiants et à l’écoute des responsables qui voudront bien conserver "notre" émission modeste et géniale. Bonnes vacances, je pense à vous tous et toutes, Frédéric, enseignant.

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompes à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .
A la mémoire de SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule émission musicale de FI assassiné il y a 2 ans .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer répondre Alerter

nonos (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Il est des signes qui ne trompent pas.

supprimer répondre Alerter

nonos (anonyme) @ nonos (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 10 :
0
Messieurs Dames, je ne sais ce que vous avez compris de mon commentaire,
"Il est des signes qui ne trompent pas.",

mais je vois mal ce que vous trouvez à redire à une évidence, pour ne pas dire, si on s’en tient aux mots, une totologie.
Son inverse pouvant être "tous les signent trompent".

Ce que voulait suggérer mon intervention, c’est que la rectification droitière en marche sur FI n’est ni plus ni moins qu’une manifestation de plus - un signe de plus - de cette même rectification droitière mais généralisée.

Ce que voulait suggérer mon intervention, c’est aussi l’urgence qu’il y a maintenant à prendre conscience de cette rectification, et c’est bien le moins qu’il faille faire. Car quelle pourrait-être l’étape suivante de cette rectification si celle-ci se passe sans problème ?

supprimer Alerter

X-MAN (anonyme) @ nonos (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 17 :
0
Non, la seule question à se poser, pour connaître le gagnant :
"A qui profite le crime ?"
Peut être un indice ? ( enfin mediapart c’est du léger , juste un tout petit peu à gauche du Parti Solférino)

http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-68/250613/scandale-france-inter-ou-la-gestion-douteuse-des-fonds-publics

supprimer Alerter

X-MAN (anonyme) @ nonos (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :
0
Non, la seule question à se poser, pour connaître le gagnant :
"A qui profite le crime ?"
Peut être un indice ? ( enfin mediapart c’est du léger , juste un tout petit peu à gauche du Parti Solférino)

http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-68/250613/scandale-france-inter-ou-la-gestion-douteuse-des-fonds-publics

— -

X-MAN (anonyme) @ nonos (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 16 :

Non, la seule question à se poser, pour connaître le gagnant :
"A qui profite le crime ?"

Peut être un indice ? ( enfin mediapart c’est du léger , juste un tout petit peu à gauche du Parti Solférino)

http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-68/250613/scandale-france-inter-ou-la-gestion-douteuse-des-fonds-publics

— -

Septicémie HV (anonyme) @ nonos (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 13 :
0
8H40 - vendredi 27 juin 2014

Un temps de Pauchon - l’émission du jeudi 26 juin 2014
"Et le gagnant est ?"

Au vu de ce que j’ai pu lire ou entendre,
CO2 mon amour
Le Grand Bain
Rendez-vous avec X
Interception
3D le journal
Vivre avec les bêtes
Sur les épaules de Darwin
L’Afrique enchantée
La tête au carré
Là-bas si j’y suis
Carrefour de Lodéon
L’humeur vagabonde

Et j’en oublie, j’en oublie sans doute, des émissions intéressantes
qui éveillent la curiosité, nous interpellent, nous donnent la sensation
d’être plus intelligents ensuite.

Supprimer toutes ou certaines de ces émissions ne fera pas venir
pour autant sur France Inter les gamins de 15/16 ans qui n’en sont pas
encore auditeurs.
Ils ont leurs radios à eux, et croyez bien que ces changements sur
FI les indiffère totalement.

Non, la seule question à se poser, pour connaitre le gagnant :
"A qui profite le crime ?"-

supprimer Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompes à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .
A la mémoire de SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule émission musicale de FI assassiné il y a 2 ans .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer répondre Alerter

Morgan (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Bonjour,
Je ne suis pas un accro de La Bas, mais sous certains aspects, c’est une belle émission.
Pourquoi la réécoute est impossible entre 15h00 et16h00 aujourd’hui ?
Hasard ou la dernière est censurée ?

supprimer répondre Alerter

Jamalus (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 20 :
0
Il serait inconcevable voire injuste d’arrêter cette émission. Elle est écoutée et téléchargée de par le monde. Elle apporte beaucoup à ceux qui l’écoute. Alors de grâce n’arrêter pas une des meilleures émissions de la chaîne. Si c’est le cas, ça sera là un autre désarroi contemporain qui laissera la médiocrité et le populisme avancer encore plus !

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 20 :
0
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompes à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .
A la mémoire de SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule émission musicale de FI assassiné il y a 2 ans .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer répondre Alerter

Frédéric (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 20 :
0
Moi aussi je rajoute mon nom sur ce forum ; ne nous supprimer pas LA BAS SI J’Y SUIS !!! Cette émission fait partie de France Inter, une émission proche, intelligente, bouleversante, renversante, éducative et pleine de joie. Du lundi au vendredi avec une heure d’émission à une heure de grande écoute !

supprimer répondre Alerter

Jean-Luc (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 20 :
0
Si les 500 000 auditeurs AMG de Là-bas si j’y suis sont prêts à verser 1 ou 2 euros par mois (ou 12 à 24€ par an) l’équipe de Mermet pourrait continuer l’émission indépendemment de france inter et la diffuser sur le net via son site là-bas.org sans se voir imposer de format.
Chiche ?
Moi je suis prêt...

supprimer répondre Alerter

TAIEB Huguette (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 19 :
1
Je soutiens entièrement l’équipe de "Là-bas, si j’y suis" et demande le maintien de l’émission pour la prochaine saison et j’espère les suivantes. On n’a pas le droit de nous ôter cette bouffée d’air et de liberté si nécessaires en ces temps difficiles.

supprimer répondre Alerter

Albertine (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 19 :
0
Je pense qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il nous fait le coup tous les ans histoire de ranimer la flamme et remettre son ego en forme. Il adore !
On ne touchera sûrement pas à cette émission emblématique, j’en suis sûre. Mais Daniel devrait préparer la suite. Nous vieillissons, hélas...

supprimer répondre Alerter

Albertine (anonyme) @ Albertine (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 18 :
0
Dernière minute : sur les conseils donnés dans cette page, je viens de lire "article 11" Olivier Ceyran.
J’en sors en état de choc, sonnée...
Que l’émission soit prolongée ou non, je pense que je ne pourrai plus écouter cette voix...

supprimer Alerter

GG (anonyme) @ Albertine (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 12 :
0
Alors il conviendrait que vous révisiez vos certitudes. L’émission est belle et bien supprimée.

supprimer Alerter

Adam (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 19 :
0
SOUTENIR C’EST BIEN.

AGIR C’EST MIEUX.

LANÇONS une PÉTITION.

supprimer répondre Alerter

Nelson (anonyme) @ Adam (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 11 :
0
http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_Laurence_BLOCH_Directrice_de_France_Inter_La_continuation_de_LA_BAS_SI_JY_SUIS_sur_FRANCE_INTER/?cbDTDab

supprimer Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 19 :
0
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompe à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 19 :
0
C’est donc c’est Dame qui parle de punk ; Madame LAURENCE BLOCH.
Une femme à « poigne » qui a fait sa vie, sa carriere dans la Maison Ronde .
Ah ben lolo, c’est la grande aventure , une sacré punk ( punkette ) qui a sans aucun doute roulé sa bosse dans tous les plans, squattes, rades de l’hexagone ou d’ici à La-Bas.
Cette Dame totalement made in France Inter ne doit même pas connaître la couleur du sang du Blues, ni l’origine du Rock’n’Roll qui transpire . Non ! ma Lolo pas les mega-hyper-concerts concentrationnaires, pompe à fric de U2 ou autres SpringStones en pub sur le site de FI .
Alors on tremble dans les couloirs de France Inter devant ton ombre , c’est pas gentil tout ça .

http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/156981W/laurence-bloch-une-femme-a-poigne-a-la-direction-de-france-inter.htm

supprimer répondre Alerter

Chris (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
Hé hé mon vieil anar, 72 ans... faut savoir passer la main. je ne doute pas que dans ton équipe il y est un élément de valeur a meme de faire perdurer dans sa forme et son esprit cette belle emission que j’ecoute avec plaisir depuis de longues années et qui m’a tant appris sur l’humanité en ce quelle a de plus beau et de plus vil.
Sur que si cette emission unique en son genre etait remplacée par un clone de celle de Nagui que je n’ecouterai jamais, ben je changerai de fréquence.a 14h.
Je te bise et te souhaite une bonne retraite bien méritée.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
Je partage la déception et la révolte de la plupart des commentaires à l’idée de voir supprimer "Là-bas si j’y suis" à la rentrée. Je dois dire que c’est mon émission préférée sur F-Inter et je l’attends avec impatience chaque jour, je l’écouterai facilement pendant 2 h d’affilée. Si elle est boycottée, moi je fais pareil pour cette radio. De toute façon, je m’y retrouve de moins en moins depuis quelques temps, à part certaines émissions comme CO2 mon amour, l’Afrique enchantée, La prochaine fois je vous le chanterai et quelques autres, documentaires, intelligentes, celles où on ne se regarde pas "le nombril", ou celles qui "formatent" les esprits dans le sens du pouvoir, le consensus, la futilité. D’ailleurs, en dehors de certains créneaux encore instructifs, je trouve aussi souvent mon bonheur sur "France Culture". "Les pieds sur terre" de 13h30 à 14 h par exemple est fort intéressante car elle donne la parole aux gens "ordinaires" , pas à tous ces chroniqueurs et experts, au service de la haute finance et du pouvoir. Alors France Inter arrêtez de persécuter "Là-bas si j’y suis" , respectez l’opinion de ces milliers d’auditeurs qui y sont tant attachés, ce sont nos impôts qui vous financent, on a le droit de pouvoir se faire une opinion en entendant des sensibilités différentes, des vérités que l’on n’entend jamais ailleurs, en dehors du "politiquement correct".

supprimer répondre Alerter

mitsouko sttropez (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
NON NE TOUCHEZ PAS A MERMET NI A SES ACOLYTES NI AUX AMG.
LA-BAS SI J’Y SUIS EST LA MEILLEURE EMISSION DE L’APRES MIDI, UNE
DES MEILLEURES DE LA GRILLE DE FRANCE INTER.
HONNETEMENT, L’AVIS DES AUDITEURS DOIT ETRE PRIS EN COMPTE !
JE SUIS DE VOS SOUTIENS LA BANDE A MERMET ET JE VOUS EMBRASSE DE TOUT COEUR.

supprimer répondre Alerter

kristana,
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
Alors comme ça Madame Bloch a dit à Mermet ’allez voir la bas si j’y suis’ ?
Qu’elle se dépêche de lui dire de revenir parce que des milliers d’auditeurs ne peuvent plus se passer de ce rendez vous quotidien où on entend des choses qu’on n’entend nulle part ailleurs.
Qu’est ce qu’elle veut Madame Bloch ? du sang neuf, pardon du punk ? et alors Nagui, Demorand...!!! ?????
S’il vous plait, au moins gardez l’émission si Monsieur Mermet veut partir à la pêche, elle a un ton qu’on n’a jamais pu imiter avant.... alors encore moins maintenant.

supprimer répondre Alerter

Michèle THIAM FONT (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
« LÀ -BAS SI S’Y SUIS » !
Rien à faire : je n’imagine pas que disparaisse Daniel MERMET … ses émissions … et tous ses collaborateurs … !
Car c’est bien « sa tête » que l’on veut, leur tête à tous que l’on veut !
On veut lui régler son compte et lui faire « la peau », à lui et à tous ceux qui ont travaillé avec lui : c’est trop énorme pour que nous autres auditeurs, soyons traités comme « QUANTITÉS NÉGLIGEABLES », des « LAISSÉS POUR COMPTES », des « PORTIONS CONGRUES » ou de pauvres « Billes » que l’on « ROULE » à volonté !
Comment ne pas employer d’autres mots, puisque les méthodes employées à l’encontre de cet homme si admirable, si respectable, cette « PERSONNALITÉ » hors du commun que représente ce « MONSIEUR » (que l’on se permet de menacer d’un « LIMOGEAGE » particulièrement VIOLENT »), sont celles malodorantes de vulgaires « VIDEURS », de « VIDANGEURS » (à la solde des « PUISSANTS »), d’« EXÉCUTEURS DE BASSES ŒUVRES » sans scrupules !
Non, Mesdames et Messieurs les nouveaux venus au POUVOIR : « ON » ne se comporte pas comme des « MALFRATS MAFIEUX » avec un MONSIEUR » comme Daniel MERMET !
Cet homme là ne mérite pas un traitement aussi brutal, violent, agressif, et offensant !
NON, Mesdames et Messieurs les nouveaux « TARTUFES » !
Vous vous illustrez par de LA GOUJATERIE, de l’IGNORANCE, d’un manque de CONSIDÉRATION pour de l’INFORMATION, DIGNE DE CE NOM !
CELA NE SE FAIT PAS, CELA N’EST PAS POSSIBLE !
C’est de l’imposture, c’est bas et cela ne passera pas !
Jusqu’à présent vous nous avez fait avaler pas mal de « couleuvres » indigestes, mais « Y’EN A MARRE », savez-vous ?
De grands « DISPARUS » : tels François BUSNEL, Laurent LAVIGE, Malik BOULIBAÏ, Bernard LENOIR, Mâcha BÉRANGER etc.
(C’est ce qui a tué NOTRE SI PRÉCIEUSE ET SI CHÈRE « MÂCHA » … d’ailleurs !)
Ils n’avaient pas demandé à partir aussi violemment et nous non plus !
Était-il si utile de « massacrer » tous ces gens là ?
Ils n’ont pas été « remplacés », car ils étaient bel et bien « irremplaçables » :
La suite le confirmant : ils nous manquent toujours, bien effectivement !!!
Nous souffrons de plus en plus de « malnutrition intellectuelle » SUR France Inter : c’est de plus en plus violent, féroce et bas de plafond !
Et il faudrait ajouter une autre carence avec la disparition de Daniel MERMET ???
MAIS UNE DISPARITION COMME CELLE-CI : ÇA NON, CE N’EST PAS CONCEVABLE !
CELA NE PEUT PAS ADVENIR !
ARRÊTEZ LE CARNAGE !

Je contemple ma carte d’électeur, très dubitative … !
Sommes-nous toujours dans un Pays Démocratique qui se respecte ???
Je me dis ceci :
« À quoi bon la garder, cette carte d’électrice et pour quoi faire si des gens comme MERMET sont « BANNIS », « EXTERMINÉS », « INTERDITS » d’exercer leur métier.
Si l’on « touche » à MERMET, j’envoie ma carte d’électeur à France Inter !
Et je le ferai !
… D’ailleurs … je « rigolerais » bien que des millions de cartes d’électeurs(trices) tombent, d’un coup, dans les boites aux lettres de France Inter ...
EN PROTESTATION CONTRE LA SUPPRESSION DE « LÀ-BAS SI J’Y SUIS » !
Cela me ferait beaucoup rire, en ces temps si attristants de bêtise et d’aveuglement !
Michèle THIAM FONT
« LA SAUZONNAISE »

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
spolier 500 000 auditeurs de "là-bas si j’y suis",est proprement scandaleux !
montrer nous l’audimat des autres émissions,que nous puissions juger de la pertinence de cette décision.Je pense qu’il s’agit plutot d’éloigner France inter de sa mission de service publique.et d’en faire une radio commerciale de plus.Quand on ne vous écoutera plus car "il n’y aura plus de différence"il sera trop tard...
merci à Mermet et son équipe,tenez bon ! on lache rien.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
0
F.I sans La bas si jy suis ca sent la purge des bien pensants ! Si F.I tient à ressembler aux autres radios ca la regarde mais sans moi ! Depuis un moment on sent que la nouvelle direction tends à vouloir recentrer ses emissions vers un certain jeunisme fadasse !!!! Daniel on est avec toi !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 18 :
1
Tous les ans, on supprime une émission, et toujours les plus intéressantes. Plus de Colin et Mauduit, plus de François Busnel, et maintenant , plus de Mermet, France Inter était ma radio privilégiée. Si à la rentrée il ne revient pas, je boycotte cette radio !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
1
Cher Mermet,
Si cette rumeur est exacte,
ce sera un total mépris pour les centaines de milliers d’auditeurs !!!
mais c’est vrai que la nouvelle directrice a dit à son équipe :
"soyez un peu punk" !!!
toute ma fidélité Daniel, Clo.

supprimer répondre Alerter

GH (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Tous les ans on a droit à cette rumeur au mois de juin et tous les ans LBSJS est là , à la différence de bien d’autres émissions intéressantes qui disparaissent sans émouvoir les AMG.
LBSJS est la plus vieille émission de France-Inter avec l’animateur qui , à mon avis , n’a pas su passer le relais à des jeunes ...comme ça se passe "dans la vraie vie" dont on prétend être le porte-parole !
MERMET arrivera-t-il à finir en martyr comme sans doute il le souhaite ?
Bonne chance à LBSJS mais les AMG arrêtez avec votre sketch récurent du mois de juin !

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme) @ GH (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 21 :
0
Faux : SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant, la seule ( bonne ) émission musicale de France Inter assassiné il y a 2 ans .

supprimer Alerter

GH (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Tous les ans on a droit à cette rumeur au mois de juin et tous les ans LBSJS est là , à la différence de bien d’autres émissions intéressantes qui disparaissent sans émouvoir les AMG.
LBSJS est la plus vieille émission de France-Inter avec l’animateur qui , à mon avis , n’a pas su passer le relais à des jeunes ...comme ça se passe "dans la vraie vie" dont on prétend être le porte-parole !
MERMET arrivera-t-il à finir en martyr comme sans doute il le souhaite ?
Bonne chance à LBSJS mais les AMG arrêtez avec votre sketch récurent du mois de juin !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme) @ GH (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 14 :
0
le trop vieux roi est mort ! vive l’émission sans lui (relire "article 11" d’Olivier Cyran).
« Cela ne fonctionnera pas, tu dois commencer à chercher autre chose » : la retraite, place aux jeunes.
CIAO VIVA.

supprimer Alerter

Catherine (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
La-bas est - avec "RV avec X" - la dernière émission de FI que j’écoute encore régulièrement, car le ton y est souvent stimulant.
Le reste au fil des ans m’est devenu insupportable : ce n’est plus que bavardage insipide et insignifiant : les uns tiennent le crachoir à d’autres qui viennent vendre leur soupe ! Et que dire des choix musicaux de la plupart des émissions d’inter ? Affligeant et désespérant aussi d’insignifiance !
Bref, je suis maintenant branchée sur France Culture.
Et pourtant j’étais une auditrice d’inter depuis les années 60 ! Mais maintenant ce n’est
plus possible. C’est devenue au fil des directeur successifs, sans vision, mais plein d’ambitions personnelles, un ragoût tiède et mollasson, bien peu appétissant.

supprimer répondre Alerter

Ingrid Fleury (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Gardez là bas si j’y suis !
Ou moi je n’y suis plus !

supprimer répondre Alerter

Ingrid Fleury (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
1
Bonjour France Inter,
Un commentaire de plus pour vous dire qu’il faut garder Là bas si j’y suis. Et tout les jours ce serait mieux, et à 17h encore mieux. C’est la seule émission que j’écoute tous les jours depuis Montréal. La France, qui aime tant briller à l’étranger, perdrait un de ces meilleurs ambassadeurs car nous sommes nombreux à l’écouter à l’étranger grâce à Internet.
Merci de prendre en considération les commentaires de soutien. Sans cette émission, le champs radiophonique perd son meilleur élément.
Ingrid

supprimer répondre Alerter

alixy (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Daniel Mermet est surement quelqu’un de génial

Sauf que par humilité, ou par récent dogme
il n a pas su trouver de co animateur a sa hauteur
qui aurait pu consensuellement prendre sa relève

Je ne pense pas qu une émission de radio
puisse divulguer une seule sonorité politique
fusse t elle injustment ostrasiser ailleur ( Rtl , ect ..)

Car en tant que libertaire, daniel j ’ai toujours pu conter
sur ton anachisme qui savait lui, décrier meme les dictature de gauche
alors que tes jeunes confrères ( de labas ..)à l ame moins poétique font du manichéisme leur sauvegarde, leur horizon
leur

supprimer répondre Alerter

Virginie (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Je suis dans un état de sidération, je viens d’apprendre que la direction de france inter veut supprimer l’émission "Las bas si j’y suis", alors je vous annonce que comme des milliers d’auditeurs, je n’écouterai plus cette radio car la seule émission qui fait que je reste fidèle à votre radio et bien c’est l’émission de Daniel Mermet. Je l’écoute depuis très longtemps, elle m’a permis de développer mon esprit critique,d’enrichir ma compréhension du monde, de garder de l’espoir grâce à la solidarité qui existe avec les autres auditeurs bref cette émission embellit ma vie et si vous la supprimer, je suis prête à me mobiliser avec tous les amis de l’émission et je ne lâcherai rien ! A bon entendeur salut.....

supprimer répondre Alerter

schmolzib (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Bonjour Monsieur ( ou Madame ) France Inter. Il parait que cette radio nous appartient, mais nous ne sommes pas contactés au sujet des programmations , et depuis un an ça commence à craindre.
Supprimez donc les quelques moments passionnants de votre radio ( et il y en a quelques uns , mais je ne peux les citer par respect pour d’autres émissions que je ressens comme étant pathétiques. Ainsi France Inter pourra être financé par la pub et non par nos impôts. "Là Bas Si J’y Suis" doit continuer à être programmé. Sinon ça ne fera qu’un auditeur de moins. Ce n’est pas très grave.
Bravo Monsieur Mermet ainsi qu’à votre équipe.

Respectueusement.

supprimer répondre Alerter

nieddu maddalena (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
je viens de laisser mes coordonnées et après que faut-il faire pour empêcher la déprogrammation de La bas si j’y suis ?je suis consternée d’apprendre cette mauvaise nouvelle l’émission est dérangeante et c’est tant mieux j’écoute FI régulièrement il y a quelques émissions que j’aime bien mais c’est La bas que j’attends avec impatience !!!Svp ne toucher pas à ce moment de pure information !

supprimer répondre Alerter

nieddu maddalena (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
1
je viens de laisser mes coordonnées et après que faut-il faire pour empêcher la déprogrammation de La bas si j’y suis ?je suis consternée d’apprendre cette mauvaise nouvelle l’émission est dérangeante et c’est tant mieux j’écoute FI régulièrement il y a quelques émissions que j’aime bien mais c’est La bas que j’attends avec impatience !!!Svp ne toucher pas à ce moment de pure information !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Cher Mermet,
Si cette rumeur est exacte,
ce sera un total mépris pour les centaines de milliers d’auditeurs !!!
mais c’est vrai que la nouvelle directrice a dit à son équipe :
"soyez un peu punk" !!!
toute ma fidélité Daniel, Clo.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
ON LÂCHE RIEN !

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Même si des émissions ont été géniales ,et d’autres moins bonnes (personne n’est parfait ) , que Daniel Mermet a un souffle épique mais parfois théatralise un peu trop ,IL FAUT GARDER CETTE EMISSION . Sans elle ,je ne serai pas ce que je suis ; j’ai gagné en esprit critique , en compréhension de la politique et des gens . Grâce à elle ,j’ai grandi et j’en suis contente .Merci toute l’équipe de "LA-BAS ..."

supprimer répondre Alerter

nicole de charente (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Non !!!!non .! Et non . Laissez nous notre daniel et sa bande nous ouvrir les yeux et les oreilles sur tout ce qu on nous cache. France inter devient une radio comme les autres. Je boycoterai !!!! Ne lachez rien. Ne lachons rien.

supprimer répondre Alerter

jacqueline (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
J’ai honte pour eux,
j’ai honte de ce que devient mon pays .

supprimer répondre Alerter

iseorce (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Nous demandons le retour de l’émission ’là bas si j’y suis’ sur les 5 JOURS de la semaine telle qu’en 2013 et sur un plein créneau d’amplitude horaire c’est à dire JUSQU’A 16 HEURES !! MERCI LA DIRECTION DES PROGRAMMES !
Une auditrice de Lyon

supprimer répondre Alerter

Adam (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
France inter radio Publique ?

Alors ÉMISSIONS PUBLIQUES !!!

Celle de D. Mermet en est l’une des RARES.

PAS de RTLisation de NOTRE CHAINE.

supprimer répondre Alerter

malacoy (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Soyons un peu punk !.....qui peut être plus punk que Daniel Mermet ? ....Hum ??...Allons Madame Laurence Bloch.......ben moi je vois pas !
No Pasaran Daniel !

supprimer répondre Alerter

Patrice_Nantes (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Absolument consterné, dépité, abattu, déprimé, décontenancé, déçu par la nouvelle que je viens d’apprendre : Là-bas si j’y suis serait déprogrammé à la rentrée 2015 !!! Je suis un auditeur quotidien de Là-bas si j’y suis et ponctuellement de quelques autres émissions de FI. Si Là-bas si j’y suis est supprimée je déclare solennellement ici que je n’écouterai plus France Inter et que je déconseillerai à tous de le faire. A bon entendeur Salut !
Bon courage à toute l’équipe de Là-bas si j’y suis !!

supprimer répondre Alerter

Adam (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
SOUTIEN TOTAL ET INDÉFECTIBLE à la poursuite de l’émission sur France inter.

infos : l’émission Carrefour de Lodéon passe pour la
dernière fois sur inter cet après midi.
Elle bascule sur France Musique à la rentrée avec
2h de diffusion !!!
Donc 1 h de disponibilité de Plus sur France inter.

suggestion : Continuer de poster des commentaires sur
cette plate forme de France inter pour plus
de transparence et de communication
institutionnelle. Cela n’empêche pas
l’utilisation aussi de LSJS.org.
Mais tactiquement le risque serait de se
situer "trop loin ou à part si j’y suis."

SOYONS COMBATIFS ET NOMBREUX !

supprimer répondre Alerter

malylabeste (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Je suis de tout cœur avec vous et milite pour que votre et notre émission reprenne au mois de septembre. S’il faut signer une pétition ou quelconque démarche veuillez me tenir au courant. Courage

— -

claudine (anonyme) @ malylabeste (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 00 :

Je ne vais pas faire beaucoup de commentaires, déjà très émue et d’accord avec les nombreux que j’ai pu lire. Agissons,

Rendez-vous le 5 juillet à 14 heures devant radio-france comme indiqué dans la pétition ci-dessous.

et Signons tous la pétition !!!!!! : http://sauvonslabas.wesign.it/fr

— -

Bernard Villeval (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Daniel , je crains que celui qui voulait t’envoyer au KERGUELEN ait des amis dans
les dirigeants de notre radio et du pays !
Toi et ton équipe avez tout mon soutient .

Bernard

— -

serge (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :

Je suis solidaire du maintien évidemment de Là bas si j’y suis à la rentrée de Septembre sur France Inter et je ne suis pas le seul : une des rares émissions de radio à fouiller des sujets brûlants d’actualité avec un regard acerbe.. France Inter vit des impôts des citoyens français qui ont leur mot à dire...
Des milliers d’auditeurs sont avec toi Daniel...

— -

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Jeudi 26,
Daniel Mermet nous annonce la fin probable de son émission à la rentrée.
Cette nouvelle ne peut pas être. Cette émission est d’utilité publique. Elle nous
fait "’entendre" autrement comment va le monde. Ne lâchons rien, tous
ensembles soutenons Daniel Mermet pour que vive cette émission.

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
1
Si LA-BAS SI J’Y SUIS s’arrête , j’arrête d’écouter France Inter cela ne sera pas trop dur car depuis que SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant n’existe plus, cela reste la seul émission que j’écoute .
Si France Inter devient un programmation comme celle du matin ( qui se répète tous les quarts d’heure comme le 7/9) à base de people et de politique institutionnelle comme les autres émissions qui suivent pendant toute la matinale. C’est fade est consensuelle mais bon , il en faut pour tous les goûts et dégoûts .
Philippe Val après avoir pourri Charlie Hebdo pourri France Inter et pourtant dans les années 70 il fustigea avec humour ? ( Font et Val ) le pouvoir en place . Mr Val = sociale traite et collabo .
Si Daniel Mermet a l’âge de la retraite d’autres personnes peuvent reprendre la thématique de son émission ( a gauche de la gauche toutes voiles dehors et même plus : vive l’anarchisme et mort à l’anomie capitaliste ) .
Et puis aussi la musique diffusée sur France Inter ; marre du népotisme des enfants de ... ras-le-bol de l’accordéon flonflon et vive la guitare électrique riffriff et la révolution fionfion .

Si LA-BAS s’arrête, France Inter en grève permanente car la musique n’est jamais aussi bonne que les jours de grève .

supprimer répondre Alerter

X-MAN (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Si LA-BAS SI J’Y SUIS s’arrête , j’arrête d’écouter France Inter cela ne sera pas trop dur car depuis que SOUS LES ÉTOILES EXACTEMENT de Serge Levaillant n’existe plus, cela reste la seul émission que j’écoute .
Si France Inter devient un programmation comme celle du matin ( qui se répète tous les quarts d’heure comme le 7/9) à base de people et de politique institutionnelle comme les autres émissions qui suivent pendant toute la matinale. C’est fade est consensuelle mais bon , il en faut pour tous les goûts et dégoûts .
Philippe Val après avoir pourri Charlie Hebdo pourri France Inter et pourtant dans les années 70 il fustigea avec humour ? ( Font et Val ) le pouvoir en place . Mr Val = sociale traite et collabo .
Si Daniel Mermet a l’âge de la retraite d’autres personnes peuvent reprendre la thématique de son émission ( a gauche de la gauche toutes voiles dehors et même plus : vive l’anarchisme et mort à l’anomie capitaliste ) .
Et puis aussi la musique diffusée sur France Inter ; marre du népotisme des enfants de ... ras-le-bol de l’accordéon flonflon et vive la guitare électrique riffriff et la révolution fionfion .

Si LA-BAS s’arrête, France Inter en grève permanente car la musique n’est jamais aussi bonne que les jours de grève .

supprimer répondre Alerter

Emmanuel luberon (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
1
Impensable ! Tout simplement impensable ! C’est quoi cette nouvelle encore ! À 47 ans , j’ai passé 36 ans ou presque ((avec fr. culture et fr. musique pour certaine périodes voir certaine années). Subir Coen et Clark(ouha pfff) la bande de "rigolo" de 11h(haï) ou "le vide total de sens" où il font juste la promotion du "Réseau" d’amis.
Le gamin de 17h00 sans aucune culture (de la radio) à l’une des heure les plus écouté avec "0" pertinence, mais certainement bien calculé.
Je n’ai toujours pas compris qu’est-ce que Mr Frédérique Mitterrand faisait là. Gluant, pègueux, un homme qui ne fait que s’écouter de parler de lui, qui étale ces connaissance dans une sphère que je ne décrirai pas. AUCUN INTÉRÊT.
Je m’arrête la. Voila pour les pires, pour moi. Arrêté les émissions 3D,CO2 mon Amour, Mr X et surtout "Là-bas Si j’y Suis" ne peut-être accepté par les citoyens français et les auditeurs à travers le monde. Il y en a marre de se faire spoliais tout se qui appartient au peuple de plein droit. Fatigué de dialoguer avec des voyous en tout genre qui nous impose de la désinformation. France Inter Comme toutes les RADIOS France appartienne au auditeurs et la je crois que c’est la goute de trop.
Dans l’attente de vous lire, veuillez accepter mes salutation.
Emmanuel.

supprimer répondre Alerter

Latortue (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Cela fait plus de vingt ans que j’écoute cette émission modeste et géniale, ainsi que mes amis et mes enfants, quand ils le peuvent, à qui dérangerait-t-elle ?.
Ce serait cocasse que ce soit sous les socialistes , que ce programme prenne fin, moi qui ai voté pour eux je ne l’oublierai pas.

supprimer répondre Alerter

Latortue (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Cela fait plus de vingt ans que j’écoute cette émission modeste et géniale, ainsi que mes amis et mes enfants, quand ils le peuvent, à qui dérangerait-t-elle ?.
Ce serait cocasse que ce soit sous les socialistes , que ce programme prenne fin, moi qui ai voté pour eux je ne l’oublierai pas.

supprimer répondre Alerter

Latortue (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Cela fait plus de vingt ans que j’écoute cette émission modeste et géniale, ainsi que mes amis et mes enfants, quand ils le peuvent, à qui dérangerait-t-elle ?.
Ce serait cocasse que ce soit sous les socialistes , que ce programme prenne fin, moi qui ai voté pour eux je ne l’oublierai pas.

supprimer répondre Alerter

arlette (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
DU Cyrille Hanouna ?
Votre direction s’ égare et perd une fidèle auditrice !!!

supprimer répondre Alerter

arlette (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
DU Cyrille Hanouna ?
Votre direction s’ égare et perd une fidèle auditrice !!!

supprimer répondre Alerter

arlette (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Du Cyrille Hanouna ?
Votre direction s’égare et perd une fidèle auditrice !!!

supprimer répondre Alerter

Cath (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Pouquoi vouloir arrêter cette émission intelligente ?
Je ne comprends pas : est-ce quelle ne faisait pas assez d’audience, ça m’étonnerait..
est-qu’elle dérange ? ça, c’est plus plausible !!!
Dommage pour France Inter,qui risque le boycottage !!
Daniel. Je vous soutiens à fond. On ne lâche rien. Courage

supprimer répondre Alerter

Laurent (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
quel scandale ! le seul programme qui reflète un tant soit peu l’esprit critique et le service public. Ce sera Inter sans moi l’année prochaine. L’émission pourrait disparaître. Encore des "sans couilles" qui mettent devant le fait accompli. Merci à Daniel et tout l’équipe. INTER tu deviens lisse

supprimer répondre Alerter

Cath (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Pouquoi vouloir arrêter cette émission intelligente ?
Je ne comprends pas : est-ce quelle ne faisait pas assez d’audience, ça m’étonnerait..
est-qu’elle dérange ? ça, c’est plus plausible !!!
Dommage pour France Inter,qui risque le boycottage !!
Daniel. Je vous soutiens à fond. On ne lâche rien. Courage

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Cher Mermet,
Si cette rumeur est exacte,
ce sera un total mépris pour les centaines de milliers d’auditeurs !!!
mais c’est vrai que la nouvelle directrice a dit à son équipe :
"soyez un peu punk" !!!
toute ma fidélité Daniel, Clo.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Si cette émission venait à disparaître, ce serait intolérable !

supprimer répondre Alerter

fleur,
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
1
Incroyable Daniel&CO,
Quand on écrit par mail à France Inter avec en titre "Jamais sans mon Là bas", pour rappeler à la direction qu’on est ce public contribuable donc "actionnaire" de FI, radio publique et pour marquer notre opposition à la suppression d’une des meilleures émissions de FI, "Là Bas" hé bien, hé bien... le message est soumis à un filtre en tant que spam... donc rejeté ! Censure volontaire ou pas, cela me replonge inévitablement dans la recherche de la véritable définition de "Démocratie" ! Un peu dure ces jours-ci....
Notre souveraineté ? Elle passera par le facteur pour être écouté par FI et par un véritable soulèvement pour le reste, car il y en a mare ! J’ai fui la dictature dans mon pays à l’âge de 18 ans, j’ai trouvé trois mots censés qui m’ont portés tant d’années "Liberté, fraternité, égalité"... J’ai rencontré ta "voix" et celle de tes collaborateurs... Là Bas est devenue tel un livre de chevet, une aventure sans cesse renouvelée où j’ai plongé avec délectation, me sentant à chaque fois revigorée... On va quand même pas priver plus de 500 000 auditeurs de ce bienfait ?... A suivre... Houda

supprimer répondre Alerter

louis (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
On me supprime la seul emission quotidienne que j ecoutes !

supprimer répondre Alerter

un(e) amg (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
si l’emission s’arrete, il y a fort a parier que Mermet réalisera son emission avec de petits moyens, difusée sur la-bas.org, (le crowfuding existe aujourd’hui) de façon bénévole par amour pour l’information libre.
Il existe beaucoup de militants qui agissent gratos sur cette planete rejons nous Daniel, tu verra on est pas riche mais on est libre.

Avec autant d’amour que d’humour

Un(e) AMG

supprimer répondre Alerter

nathalie (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
par pitié, ne nous supprimez pas là-bas si j’y suis !!!

supprimer répondre Alerter

Maxime (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
J’espère bien que ce n’est pas la dernière, et qu’on ne nous refourgue pas des émissions sans goût à la rentrée...

supprimer répondre Alerter

Guénaële Rouzic (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Notre soutien le plus vif et total, nous serons de toutes les luttes pour le maintien de Là-bas si j’y suis", et la poursuite du travail de votre équipe de façon QUOTIDIENNE, vendredi inclus.
Une AMG totalement abattue, mais prête à se battre. Parce qu’après, "il n’y a plus rien"

supprimer répondre Alerter

jacqurocant (anonyme) @ Guénaële Rouzic (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
Si il y a Kathleen Evin à 20h03 (L’humeur vagabonde) qui est très bien aussi. Dans un autre registre.

supprimer Alerter

Patsy de Bruxelles (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Ce qu’on redoutait chaque année avec la clique de Sarko, nous tombe dessus avec la clique de Hollande et Valls.
Un séisme !
Si c’est aussi grave que les guerres, la famine, et tout ce qui pourrait être nommé comme ignominie !
Oui c’est gravissime de museler l’information LIBRE, l’information qui éclaire, l’information qui parle et nous dit ce qu’on n’entend jamais, parce qu’on préfère maintenir ce "bon peuple", cette "France du bas", dans l’ignorance.
Rien n’est plus grave que d’empêcher l’information qui donne et montre l’autre versant de la montagne !
Nous vivons dans des démocraties ????
Si "LA BAS SI J’Y SUIS" est supprimé, ce sera une véritable et profonde attaque contre nos libertés, nos pensées, ce ne sera pas autre chose que de la censure.
Ce sont nos libertés que vous enchaînez en attaquant "LA BAS SI J’Y SUIS".
C’est nous les auditeurs que vous voulez faire taire !!
Et nous les AMG, nous refusons et refuserons le silence de Là bas, nous refusons et refuserons de la fermer.
De toute mes forces et avec toute la puissance de ma colère, je soutiens INCONDITIONNELLEMENT "LA BAS SI J’Y SUIS", Daniel Mermet et tous les journalistes qui font cette émission avec Daniel.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme) @ Patsy de Bruxelles (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
bonjour
votre message est très fort je ne saurai trouver d’autre mots pour m’exprimer je ressens la meme chose que vous il faut trouver le moyen de faire entendre notre voix
on ne peut pas accepter la "druckérisation " de france inter,si l’emission est supprimée,je n’écouterai plus cette radio !!

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme) @ Patsy de Bruxelles (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
bonjour
votre message est très fort je ne saurai trouver d’autre mots pour m’exprimer je ressens la meme chose que vous il faut trouver le moyen de faire entendre notre voix
on ne peut pas accepter la "druckérisation " de france inter,si l’emission est supprimée,je n’écouterai plus cette radio !!

supprimer Alerter

Anonyme (anonyme) @ Patsy de Bruxelles (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :
0
bonjour
votre message est très fort je ne saurai trouver d’autre mots pour m’exprimer je ressens la meme chose que vous il faut trouver le moyen de faire entendre notre voix
on ne peut pas accepter la "ruckérisation " de france inter,si l’emission est supprimée,je n’écouterai plus cette radio !!

supprimer Alerter

philippe (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
1
j’entends que l’émission "là bas si j’y suis’ est menacée de déprogrammation ; c’est la seule émission de France-Inter qui vaut quelque chose ; pour le reste je n’entends la matin à 8h30que la propagande d’hébreux qui s’invitent entre eux puis à 9h des chroniques sans intérèt où certains se vantent d’être payés par "nos" impots et à midi des débilités ou grossièretés qui ne font rire personne, le pire étant le dénommé daniel morin

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
salut et fraternité, citoyens !
une suggestion pour l’émission en septembre, écrivez au médiateur. c’est pas grand chose ? certes, mais pour reprendre le conte de Pierre Rabhi, le colibri, en versant une goutte d’eau sur l’incendie de la forêt, fait sa part de boulot.
Frantz

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
La bas si j’y suis s’arrête, c’est ma soupape, mon émission de l’après midi très attendue qui me permet quelque part de contenir ma rage et ma colère contre cette oligarchie financière et gouvernemental, je suis chômeur au RSA, victime de ces putains de capitalistes de financiers de magouilleurs au gouvernement qui ont qu’un but ramasser toujours plus d’argent en écrasant le peuple de France et les peuples du monde, France inter est une radio publique financé avec l’argent du peuple de France,ils veulent supprimer la bas si j’y suis pour remplacer encore par une énièmes autres émissions en accord avec leur ligne directrice c’est a dire encore une émission visant a nous abrutir le cerveau toujours avec notre argent (pas le leur) si une manifestation et prévue en soutien de la bas si j’y suis, je serait la avec tout ma difficulté de contenir ma colère !!

supprimer répondre Alerter

claudine (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 00 :
0
oui il y a une manifestation le 5 juillet à 14 heures devant lamaison de la radio et une pétition sur le site des inrocks

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

supprimer Alerter

claudine (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 00 :
0
oui il y a une manifestation le 5 juillet à 14 heures devant lamaison de la radio et une pétition sur le site des inrocks

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

supprimer Alerter

claudine (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 00 :
0
oui il y a une manifestation le 5 juillet à 14 heures devant lamaison de la radio et une pétition sur le site des inrocks

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

supprimer Alerter

claudine (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
lundi 30 juin 2014 à 00 :
0
oui il y a une manifestation le 5 juillet à 14 heures devant lamaison de la radio et une pétition sur le site des inrocks

http://sauvonslabas.wesign.it/fr

supprimer Alerter

anne (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
1
Bonjour ! Je viens d’entendre que l’émission de Daniel Mermet "devrait" s’arrêter. Mais quelle est donc la raison ? Probable que M. Mermet dérange. J’écoute l’émission depuis 4 ans, car avant je n’avais pas l’occasion d’écouter la radio à cette heure de la journée. Si, sans aucun doute, souvent l’émission est dirigée politiquement, il ne faut pas sous-estimer les auditeurs, nous savons écouter avec notre bon sens. Depuis 4 ans j’ai appris beaucoup de choses, j’ai eu connaissance d’infos que je n’ai pas entendues ailleurs. Ne supprimez pas cette émission. Nous sommes dans un monde où nous faisons tous que regarder béatement sans agir, mais laissez nous au moins être informés !

supprimer répondre Alerter

Henri ZAPPA (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
1
Bonjour à toute l’équipe,je viens d’entendre les rumeurs de suppression de LA-BAS...Et bien votre direction n’a pas peur de perdre des auditeurs et devenir une radio quelconque...On perdrai MERMET et on récupérerai NAGUI ????
Je crois qu’il n’y a pas photo....
Courage, on ne lâche rien....

supprimer répondre Alerter

LE BORGNE (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
1
Daniel MERMET serait remplacé à la rentrée par Cyrille Hanouna ....

C’ est une plaisanterie j’ espère !

Une blague de potache à la veille des vacances scolaires .

RIEN DE GRAVE .

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Ne perdons pas cette magnifique émission.

supprimer répondre Alerter

LE BORGNE (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Daniel MERMET serait remplacé à la rentrée par Cyrille Hanouna ....

C’ est une plaisanterie j’ espère !

Une blague de potache à la veille des vacances scolaires .

RIEN DE GRAVE .

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme) @ LE BORGNE (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 17 :
0
Si l’émission disparaît c’est autant une émission engagée qui disparaît qu’un savoir faire ( de la radio ) unique. Par delà toute autre considération ( On peut être d’accord ou pas avec les idées défendues ), Là-Bas si j’y suis est un pur bijou de réalisation, de poésie, d’émotions. Au point où nombre des reportages finissent par s’inscrire en nous comme des souvenirs personnels ! Le type qui traverse la manche pour aller se battre dans des combats de boxe extrême, je le connais, je l’ai rencontré ; le gamin en train de parler des riches et des pauvres devant les tours de je ne sais plus quels grands ensembles de la banlieue parisienne, je le connais aussi ! Tout ce que j’ai a dire est trop long et hélas, je n’ai pas le temps… Si, une dernière chose : Je n’ai plus la télé depuis longtemps et je ne rechignais pas à payer la redevance, uniquement pour votre émission. Si celle-ci disparaissait, je ne manquerais pas d’inviter un inspecteur des impôt vérifier qu’en effet je n’ai plus de T.V et qu’il n’y a plus aucune raison pour moi de payer celle-ci.
Le terme d’émotion a tellement été galvaudé que ne l’utiliserai pas. Mais un mot me vient concernant Là-Bas si j’y suis : Poésie. Quelle autre émission pour vous remuer comme ça les tripes !
Je vous embrasse. Et croise les doigts.

supprimer Alerter

annie (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Voilà, c’est fait, j’ai laissé mon adresse, et que faire de plus ?
je viens d’entendre cette rumeur et je suis affligée, mais où va t-on trouver LA VRAI INFO avec l’humanité que tu y mets !
J’écoute quasi tous les jours ton émission, Daniel, ton émission, une bulle d’air pur de l’info, une bouffée d’amour pour les gens, qui explique si bien le "monde", le plus HONNETEMENT....et tellement riche de BONNES SOURCES et de témoignages de VRAI GENS.....et tant à dire
Respect à toi, à ton équipe,
JE VOUS SOUTIENS plus que jamais
Ne lâchons rien !
Bien respectivement
Annie

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
NON, NON et NON....

"La Bas Si j’y suis" ne peut pas disparaître....
Cette émission est importante pour nous tous, cette émission est une bouffée d’aire , cette émission nous nourrie....ces émissions sont trop rares sur le service public, nous voulons la garder !!!!

Une fidèle de France Inter qui aimerait que son avis soit entendu sur le service public, et pour que cette radio reste "sa" radio.

supprimer répondre Alerter

Laurent Martin (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Non, France Inter ne doit pas se séparer de cette émission...c’est impossible.
C’est une émission qui contribue à la qualité de la grille et aussi à la pluralité des avis.
Écoutez les auditeurs...pour une fois, inversons les rôles

supprimer répondre Alerter

Laurent (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Quel scandale ! Inter sans " Là-bas si j’y suis" c’est Inter qui crache à la gueule de son histoire, toujours plus lisse, moins dérangeante, consensuelle à souhait et confortable pour ses dirigeant. On commence par enlever des minutes de diffusion, on supprime le vendredi et puis l’été passant on essaie de voir si le public gobe. Mais je ne goberai pas, ce sera Inter sans moi.

Merci Daniel et l’équipe, merci aux journalistes. Des barres de bises

supprimer répondre Alerter

Laurent (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Quel scandale ! Inter sans " Là-bas si j’y suis" c’est Inter qui crache à la gueule de son histoire, toujours plus lisse, moins dérangeante, consensuelle à souhait et confortable pour ses dirigeant. On commence par enlever des minutes de diffusion, on supprime le vendredi et puis l’été passant on essaie de voir si le public gobe. Mais je ne goberai pas, ce sera Inter sans moi.

Merci Daniel et l’équipe, merci aux journalistes. Des barres de bises

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Je trouverais dommage que l’émission soit carrément annulée, mais franchement, elle n’est plus du tout ce qu ’elle était et la qualité des interventions devient carrément décevante.
Daniel m’ énerve de plus en plus avec des visions manichéennes pauvres en arguments et en intelligence (et je précise que je suis d’ extrême gauche comme ils disent).
Je me suis surprise à n’ écouter vraiment que lorsque ce sont des rediffusions.
L’ idée de passer le relais aux plus jeunes me semble très bonne car je pense que l’ équipe est pleine de talents... Le changement n’ est pas nécessairement mauvais, bien que je comprenne les larmes de Daniel Mermet.
Et je tenais à dire aussi que cette année vous auriez eu un peu plus d’ antenne et agacé un peu moins les gens si vous n’ aviez pas râlé quasiment tous les jours par rapport à votre perte du vendredi et celle des 5 minutes de fin d’ émission ; je comprends la frustration, voire la colère, mais franchement c’ était mauvais esprit.
Je suis désolée de dire tout ça, mais j’ ai tant d’ amis et de famille qui n’ écoutent plus depuis qqs années car ils sont déçus comme moi...
Et puis même si Mermet est une belle figure de la radio,il est loin d’ être le seul à évoquer les sujets sociaux, à dénoncer, à s’ intéresser aux beaux projets etc. etc.
On dirait que certains le considèrent comme un gourou et à moi avis ça désert le propos...
Mais ce n’ est que mon humble avis d’ AMG.

supprimer répondre Alerter

GH (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
samedi 28 juin 2014 à 12 :
0
Gros regret de voir disparaître LBSJS mais vous avez parfaitement résumé ce que ressens .
Daniel MERMET n’a pas su tenir compte de certains commentaires de fidèles auditeurs et a continué à s’appuyer sur une cour d’AMG dont le plus beau fleuron est représenté par la caricature du répondeur qui cette année a battu des records de flagornerie imbécile.
S’il faut soutenir LBSJS je vais le faire et à supposer que l’émission continue de grâce MERMET tenez compte des auditeurs qui vous écoutent depuis des décennies et arrêtez de régler vos comptes en utilisant vos groupies.

supprimer Alerter

Grinch Grinch @ Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Ne vous qualifiez pas d’AMG s’il vous plaît, vous salissez ce terme.
Je vous conseillerais plutôt à vous et à votre "bon esprit" d’aller écouter RMC si Mermet vous horripile. Et ne me répondez pas que je suis hargneuse, c’est vrai ! Mais ce n’est pas moi qui ait commencé à parler de "pauvreté en intelligence". Vous êtes la preuve qu’on peut écouter cette émission depuis longtemps et n’y avoir rien compris.

supprimer Alerter

Grinch Grinch @ Anonyme (anonyme),
vendredi 27 juin 2014 à 23 :
0
Ne vous qualifiez pas d’AMG s’il vous plaît, vous salissez ce terme.

— -

Anonyme (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :

PS : et jouer les victimes, franchement, c’ est un peu facile...
Et qui dit que les remplaçants ne seraient pas tout aussi intéressants, voire plus ? Mais bon courage pour tenter de rester, que ce soit sous une autre forme si cela est nécessaire ou pas.

— -

jacqurocant (anonyme) @ Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 16 :

Extrême gauche vous dîtes ! Etes vous sûr ? Vos agacements me semblent suspects et j’aimerais bien savoir quels sont les exemples d’émissions qui vous ont rebuté.

— -

Nathalie (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Si l’émission s’arrête, je n’écouterais plus France Inter. J’ai découvert France Inter en écoutant Daniel Mermet il y a plus de 20 ans. Alors si Là Bas doit disparaitre, pour moi il n’y aura plus de France Inter.

supprimer répondre Alerter

pgestin (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Plus de Làs-bas si j’y suis ? Impossible à croire. Boycott ? Pourquoi pas.

supprimer répondre Alerter

Anonyme (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
Laissez nous la bas si j’y suis !!!!!!!!!!

supprimer répondre Alerter

marieH (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 14 :
0
Les damnés de la terre ont 45 mn x 4 d’attention par semaine et on voudrait encore les rogner !
Mobilisons nous pour qu’on nous rende notre vendredi !

Mais il a aussi d’autres damnés de la terre qui n’auront même plus leur 60 mn d’attention hebdo puis que Vivre avec les bêtes (dimanche 15 à 16h) est SUPPRIMÉ.
Alors les AMG et leur leader maximo, DANIEL LE GRAND, mobilisons nous !

— -

LE BORGNE (anonyme) @ marieH (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :
0
" Vivre avec les bêtes " sera sans doute remplacé par :

" VIVRE AVEC LES CONS. "

Qui sera aux manettes ?

Je vous laisse deviner.....

— -

sandrine (anonyme) @ marieH (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 15 :

incontestablement oui !
où ? comment ?
et ds l’attente : merci à toute l’équipe qui entoure et fait vivre cette émission de qualité, en vs souhaitant que notre soutien vs aide à trouver un moyen de la poursuivre pour notre culture en général comme en particulier
merci encore

— -

ANDRO1 (anonyme),
jeudi 26 juin 2014 à 13 :

chers camarades,
En ce jour où notre planète a perdu une minute de soleil sur le plan météorologique ou astronomique, si vous voulez), l’esprit de notre république a perdu un siècle, avec Valls
Devoir de mémoire :

La lutte que mènent les Marocains en 1911 contre la conquête française conduit finalement Jaurès à penser que les peuples colonisés, lorsqu’ils témoignent d’une indéniable conscience nationale, ont droit au respect de leur indépendance (discours à la Chambre du 16 juin 1911) et le 1er juillet 1912, les socialistes votent contre le traité établissant le protectorat sur le Maroc.
Je cite un article de La Dépêche
« les nations devraient comprendre qu’au lieu de dépenser un effort immense à conquérir quelques clients lointains, il vaudrait mieux produire pour elles-mêmes. Le jour où la capacité de consommation et d’achat des classes ouvrières serait accrue, les producteurs trouveraient sur les marchés nationaux de l’Europe des débouchés bien plus vastes que ceux qu’ils tentent d’ouvrir au loin à coups de canon. Le véritable acheteur, c’est le peuple. C’est lui qui, par sa masse, constitue dès aujourd’hui le client le plus sérieux ; que serait-ce le jour où, par une plus équitable répartition de la richesse sociale, il pourrait se hausser à des habitudes de vie, c’est à dire à des dépenses plus élevées...La fièvre colonisatrice est une maladie ; c’est l’effet d’un organisme mal équilibré, qui ne peut faire un emploi normal de ses énergies et de ses forces de production. Le vrai moyen de la guérir et de permettre aux nations de produire largement pour elles-mêmes, c’est la justice sociale » (4 avril 1907, Jaurès dans La Dépêche).
Terrible constat : presque un siècle après ce sont ceux qui se targuent de travailler « à la table » de Jaurès qui nous « font coloniser ». ce sont ces « socialistes » qu’aujourd’hui conduisent notre nation à être un sous-territoire des Etats-Unis par un traité inique nommé Grand Marché Transatlantique. Valls est plus fort que Pinochet, sans les armes il nous plie !

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

  • La Rochelle

    Procédé de mise en œuvre de satisfaction de besoins publics de l’État et des collectivités territoriales, voire même d’établissements publics, le PPP (partenariat public-privé) a souvent mauvaise presse, et pas seulement en France. Déjà, de par son origine, anglo-saxonne. Source diabolique s’il en est. Le (...)

Dernières publis