17 octobre 1961, un trou de mémoire d’Etat

Jean-Luc Einaudi, l’historien qui a défié Maurice Papon

Le , par L’équipe de Là-bas

Il ne se présentait pas comme historien mais comme citoyen. En 1991, son livre "La Bataille de Paris, 17 octobre 1961" a révélé au grand public un crime d’Etat commis en plein Paris et passé sous silence durant trente ans. Jean-Luc Einaudi est mort le 22 mars. C’était un ami de Là-Bas depuis la série d’émissions de 1991 basées sur son travail, puis dans son combat victorieux contre Maurice Papon en 1999. En hommage, vous pouvez réécouter l’émission du 19 février 2007.

Entre les pavés noirs, le sang se mêle à la pluie et se perd dans la Seine. Puis un silence de trente ans. Quelques ouvrages courageux, quelques recherches, quelques articles, mais sous un lourd couvercle.
Que s’est-il passé ce soir là à Paris ?
Lors d’une manifestation non violente qui leur était imposée, des dizaines d’algériens étaient assassinés par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs. Au vu et au su des rues, à Saint-Michel, sur les Grands Boulevards, dans la cours de la Préfecture de police, au Palais des sports. La presse pourtant couvre le drame, Paris Match, l’Express, l’Humanité. On s’indigne quelques jours, mais le silence étend son ombre. Un silence d’Etat pour un crime d’Etat.
Trente ans plus tard, voilà à quoi s’attaque cet homme là, un éducateur, un militant, un citoyen, un homme seul. Des historiens le reconnaitront comme tel, Pierre Vidal- Naquet soutiendra sa lutte pugnace et efficace.

En 1998, au tribunal de Bordeaux, Einaudi accuse Maurice Papon, le préfet instigateur du massacre. Papon le poursuit mais il perd, Einaudi l’emporte. Le 26 mars 1999, à quelques pas du pont Saint-Michel où des Algériens furent massacrés 38 ans plus tôt, le long travail têtu du citoyen Einaudi a porté ses fruits de justice. Une belle journée celle-ci, de celles qu’on n’oublie pas.

DM

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour cette édition du mois de mars autour du thème du gaz de schiste, nous accueillons le collectif « Stop Gaz de schiste 39 », qui milite : contre l’exploration et de l’exploitation de ressources d’hydrocarbure rocheuses (gaz et huile de schiste) pour le droit élémentaire de vivre dans un (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)

Dernières publis