Le général Fillon et sa Blitzkrieg

Fillon, la vraie raison pour qu’il renonce

Le

Escroc, voyou, partout il est accueilli par des concerts de casseroles. Pour 70% des Français, François Fillon doit renoncer, même dans son camp 53% n’en veulent plus.

Emploi fictif, abus de biens sociaux, le scandale est énorme. Mais on oublie une autre raison encore plus importante de rejeter ce candidat, c’est son programme, sa « Blitzkrieg », véritable déclaration de guerre sociale d’une incroyable brutalité.

Sur le répondeur, un AMG nous a rappelé ce grand oral du candidat Fillon devant les patrons :

Le répondeur de Là-bas si j’y suis : 01 85 08 37 37

Certes, son remplaçant reprendra le flambeau, mais la morgue et le cynisme de François Fillon devant les militants de l’oligarchie aura eu le mérite de nous rappeler l’urgence d’un combat radical contre la violence des riches :

Fillon, la vraie raison pour qu’il renonce

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

montage : Pauline BOULET

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

Daniel Mermet reçoit Mickaël Wamen, Romain Altmann, Gaël Quirante et Griselda Michel Samedi 22 avril : premier tour social ! Voir

Le

Plusieurs syndicats, collectifs et associations lance un appel pour un rendez-vous inédit le 22 avril, veille du premier tour de l’élection présidentielle. Objectif : porter les luttes, les exigences sociales et inviter les salariés à une manifestation nationale à Paris en prenant la rue Place de la République à 14 heures.