Mercredi 30 mars à 19h, meeting contre la Loi Travail

Contre la Loi Travail : tous à Tolbiac mercredi !

Le

Université alternative et convergence des luttes

Après deux semaines de mobilisation et de lutte contre le projet de loi Travail, les 900 étudiant-e-s de Paris-1 réunis en assemblée générale jeudi 24 mars ont voté massivement pour la reconduction de la grève :

« Se mettre en grève c’est arrêter d’aller en cours mais c’est aussi réinvestir l’université, qui appartient à ceux et celles qui la font au quotidien, les étudiant-e-s, les profs et les personnels. C’est faire de la fac un lieu d’échanges, de débats, de rencontres mais c’est aussi construire, avec tous les secteurs en lutte contre cette loi qui nous impose à tous, étudiants, lycéens, chômeurs et salariés la précarité à vie, des perspectives communes pour avancer vers un vrai tou-te-s ensemble jeudi 31 mars et après. »

Mercredi 30 mars à 19h est organisé un grand meeting « université alternative et convergence des luttes » qui se tiendra dans un amphi occupé par les étudiant-e-s de Tolbiac. Avec :

- Frédéric Lordon,

- Mickaël Wamen, syndicaliste de Goodyear condamné à de la prison ferme pour avoir lutté contre la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord et Fiodor Rilov, l’avocat des Goodyear

- des cheminots en lutte

- des salarié-e-s de Tang Frères

- des étudiant-e-s en grève (Paris 8, sciences Po)

- des lycéen-e-s mobilisé-e-s

- Niall Reddy, un étudiant sud-africain militant du mouvement Rhodesmustfall

Venez discuter de la loi Travail et rencontrer des travailleu-se-s mobilisées.

Rendez-vous mercredi 30 mars à 19h
à l’Université Paris-1 Tolbiac
Centre Pierre Mendès-France (PMF)
90, rue de Tolbiac Paris 13ème
M° Olympiades ou Tolbiac


Et retrouvez ci-dessous la carte des mobilisations du jeudi 31 mars, contre la Loi Travail :

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.