Aider les migrants ou les jeter à la mer ? Retour sur nos reportages.

Cédric Herrou condamné pour aide aux migrants

Le

D’un côté Cédric Herrou à nouveau condamné pour aide aux migrants, de l’autre un navire de militants d’extrême droite qui patrouille impunément en méditerranée avec pour but de repousser les embarcations de migrants, ce qui les condamne "à une mort certaine" selon le chercheur François Gemenne. Retour sur nos reportages avec Cedric Herrou et sur le poignant témoignage de Kadija. Avec en plus, l’indispensable visite guidée du camping Herrou par Didier Super.

Mardi 8 août, le cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné Cédric Herrrou à quatre mois de prison avec sursis pour son aide aux migrants. Déjà condamné en février, le "Robin des Droits" ne veut ni se taire ni cesser d’accueillir et de soutenir les migrants dans leurs droits. Sans surprise, Christian Estrosi et Eric Ciotti se surpassent pour dénoncer le "trafiquants de migrants". Mais "en même temps" comme dit monsieur Macron, le C-STAR, un navire de 40 mètres affrêté par des militants d’extrême droite, patrouille en totale illégalité avec pour but de barrer la route aux embarcations de migrants et de les renvoyer vers les côtes africaines, ce qui les enverrait vers une mort certaine. Jusque là, cette milice qui affiche "défendre l’ Europe" qui pourrait finir "par adopter la charia" a été refoulée par plusieurs pays. Le navire est actuellement bloqué en Tunisie par des pêcheurs anti racistes et par le syndicat tunisien UGCT, mais ni les patrouilles de l’OTAN ou de FRONTEX qui en charge du contrôle officiel de cette zone, ne sont intervenues jusque là. Mais nul doute que messieurs ESTROSI et CIOTTI vont promptement dénoncer avec force cette entreprise légèrement nauséabonde. Eric CIOTTI s’est félicité de la peine infligée à Cédric HERROU : "La justice dit enfin clairement que M. Herrou est un délinquant qui instrumentalise la détresse humaine. Son action est dangereuse !". Nul doute qu’un commentaire aussi courageux sera suivi d’une condamnation de l’action non moins dangereuse de l’extrême droite. Faute de quoi monsieur CIOTTI pourrait être accusé de complicité par de mauvais esprits.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Voir aussi

Didier Super au camping Cédric Herrou

Un petit conseil pour tous les chômeurs qui veulent prendre de vraies vacances à prix malin !

Sur notre site

À écouter

  • Un reportage de Sylvie COMA dans la vallée de la Roya

    La bête noire de M. Ciotti Abonnés

    Écouter
    Qu’est-ce qui met la République en danger ? Pour Éric Ciotti, aucun doute, c’est Cédric Herrou, cet éleveur de poules qui vient en aide aux migrants : « Qui peut dire avec certitude que dans les centaines de migrants que Monsieur Herrou se (...)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.