Le

Pour bien démarrer 2017, commencez par retrouver nos émissions les plus marquantes de l’année 2016 :

« 09 MARS 2016, ON VAUT MIEUX QUE ÇA ! », numéro spécial contre la Loi Travail, un grand reportage radio [1h43]

« L’INTELLO ET L’OUVRIER. Débat Frédéric LORDON et Jean-Pierre MERCIER », vers les matins qui chantent au bout de la Nuit Debout [VIDÉO : 40’18]

« Thérèse Clerc, les derniers jours », un ultime entretien d’Anaëlle VERZAUX avec Thérèse CLERC [RADIO : 16’26]

« Le chômage tue 100 fois plus que le terrorisme », comment ils ont inventé le chômage [REPORTAGE VIDÉO : 24’47]

« Jacques PRÉVERT : « Étranges étrangers », chanté par André MINVIELLE », #LHumaSiJYSuis 2016 [RADIO 24’59 + extrait VIDÉO]

« Jean Ziegler, l’intégration subversive » [RADIO : 39’36]

« Apprenez la langue de l’adversaire avec Olivier BESANCENOT », un cours d’autodéfense intellectuelle

« MOI et MITTERRAND, une révélation, un document explosif », une rencontre avec Hervé LE TELLIER [VIDÉO 12’45]

« Annick COUPÉ, responsable irresponsable » [RADIO 46’11]

« Les crânes oubliés de la conquête de l’Algérie », le terrorisme a une histoire [reportage RADIO : 40’41]

« Au temps de l’esclavage, ils auraient négocié le poids des chaînes », un TEXTE À L’APPUI de Daniel MERMET

« Un « mélange de salafistes et de dealers de drogue » (1/3) », un reportage de Dillah TEIBI aux Francs-Moisins (Saint-Denis) [RADIO : 46’18]


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.