La Palestine des ONG : entre résistance et collaboration

Le rôle des ONG palestiniennes est des plus ambigus. D’un côté, elles ont tenu une place notable dans le développement de la résistance populaire et elles continuent aujourd’hui à pallier les manques dans des domaines allant de la santé à l’agriculture, de la culture aux droits des femmes. Mais d’un autre côté les ONG palestiniennes contribuent, depuis l’entrée dans le « processus de paix » en 1993, à transformer en question humanitaire un problème politique. L’objectif n’est plus la libération collective mais l’amélioration des conditions d’existence de la population. Dans la Palestine des ONG, on apprend à vivre malgré la colonisation. Ce livre décrypte les mécanismes et les impasses de ce glissement. Il incite à recentrer la réflexion et l’action sur les droits du peuple palestinien et la lutte contre la colonisation.

Julien Salingue, La Palestine des ONG : entre résistance et collaboration, La Fabrique, Paris, 2015.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.