Beaux livres

Articles de cette rubrique

  • Nénètses de Sibérie, les Hommes debout

    Lire
    « Après quinze années de voyages réguliers à l’écoute des éleveurs de rennes, des pêcheurs, des chasseurs et des habitants des villages les plus isolés du grand nord de la Russie, le photographe Franck Desplanques nous livre images et (...)
  • Balkans-Transit

    Lire
    Un long récit de voyage au cœur de l’Europe. « C’est peut-être cela, le pari du voyage ? Au-delà des émerveillements ou des angoisses de l’inconnu, retrouver le sentiment d’être de la même famille. » Avec cette phrase d’un certain Lord Cadogan en (...)
  • La pensée dure du grand timonier mou

    Lire
    Des affiches de films, des timbres, des réclames, des tableaux, des unes, des jaquettes de livres, calendriers tous détournées, réinventés sur le mode du petit livre rouge de Mao. Le Collectif Invisible et la Fédération Française des (...)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Une sélection :

La chronique de Didier Porte Édouard Philippe : la barbe ! AbonnésVoir

Le

Impressionné par les talents de boute-en-train du jeune Premier ministre qu’Emmanuel Macron et Alain Juppé ont donné à la France, Didier Porte se demande si le jovial « Doudou la beubar » est aussi cool qu’il en a l’air. Au vu de son interview sur le plateau d’On n’est pas couché, en décembre 2014, et du film que lui a consacré un ami réalisateur, quelques mois auparavant, Didier se montre plus que dubitatif. Il est même « à un poil de bite » de penser le contraire. Mais il vous faudra visionner sa chronique pour comprendre…

Un reportage de Dillah Teibi et Daniel Mermet, avec Emmanuel Pierrat Zoophilie, trente millions d’amis ? AbonnésÉcouter

Le

Vous voulez pimenter vos soirées érotiques ? Sur Internet, des réseaux de « call-dogs » vous proposent lévriers, bergers allemands, malinois et autres labradors. Pathologie répugnante ou simple préférence sexuelle ? La loi française est plutôt floue. Nous avons mené l’enquête. Accrochez-vous, voici tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur la zoophilie.